Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Persépolis - Marjane Satrapi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Persépolis - Marjane Satrapi   Mar 11 Oct 2011, 05:05

La différence entre Persans et Arabes, quoiqu'il y ait des intégristes des deux côtés J'ai eu l'occasion de rencontrer, il y a très longtemps, des iraniens des deux bords pendant mes études. Ce sont des indos européens, et il y a une légèreté chez eux, que je n'ai pas retrouvée , dans d'autres peuples.

J'ai beaucoup aimé ce film lors de la sortie, il faut d'ailleurs que je l'achète en DVD. Il est terrible, lorsqu'on se rend compte que les personnes qui ont été persécutées par la police politique du Shah (l'oncle de la narratrice) sont également persécutées par le régime islamique , qu'ils ont contribué à mettre en place.
Revenir en haut Aller en bas
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Persépolis - Marjane Satrapi   Jeu 27 Oct 2011, 03:11

Je viens de voir Poulet aux prunes. Le film a une construction un peu surprenante,non linéaire, un peu comme les contes des mille et une nuit, pour ce dont je me rappelle.
Il y a une trame d'histoire: Nasser Ali, violoniste veut se laisser mourir parce que son violon est cassé et qu'il n'en retrouve plus de satisfaisant.

Le film remonte un peu en zigzag ( comme dans l'enfant zigzag de Grossman qui est en lecture en ce moment sur le forum) aux raisons pour lesquelles le violon a été cassé.
Il y a donc des flash-backs, des parties un peu délirantes, magiques, des interventions de sortes de génies. Le film est filmé en décors, mais des parties de bandes dessinées sont intercalées, d'autres avec des fonds dessinés et des acteurs.

Il me semble qu'il faut se laisser emporter par les histoires que nous content les réalisateurs, sans chercher trop à comprendre.
Le montage manque un peu de rythme, mais un film intéressant, si on est prêt à se laisser déconcerter.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Persépolis - Marjane Satrapi   Lun 16 Juil 2012, 05:23



le film a été supprimé du festival de Tanger.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Persépolis - Marjane Satrapi   Sam 09 Fév 2013, 06:21




mauvaise presse.

Citation :
Un bidule morbide et narcissique, une héroïne insupportable

Citation :
"Poulet aux prunes" avait déjà sérieusement entamé la crédibilité de Marjane Satrapi quant à sa capacité d'exporter son univers dessiné vers la prise de vue réelle. Avec "La Bande des Jotas", dont la description d'une seule séquence serait une perte de temps, le doute n'est plus permis : la rencontre entre l'artiste iranienne et le cinéma n'est qu'un vaste "fake" qui n'a que trop duré.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Persépolis - Marjane Satrapi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Persépolis - Marjane Satrapi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Persépolis (Marjane Satrapi)
» Persépolis: réaction d'une élève musulmane
» Persépolis
» Persépolis et ricanements
» [3ème] Persépolis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: