Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Henri Loevenbruck

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bachy Pierre
pilier
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Henri Loevenbruck   Mar 29 Mai 2007, 15:34

Le syndrome Copernic

La Défense, 8h08. Alors que Vigo Ravel, 36 ans, se rend au dernier étage de la tour SEAM où il est soigné pour schizophrénie mâtinée d’amnésie et d’hallucinations auditives, un terrible attentat dévaste intégralement le célèbre centre d’affaires. Vigo est le seul survivant. Et pour cause : ce sont les voix qu’il entend dans sa tête qui lui ont ordonné de fuir.
Des individus menaçants le traquent, le poussant à mener sa propre enquête. La tentaculaire Défense livre peu à peu le secret de ses bas-fonds. Vigo est aidé par Agnès une policière dépressive et par des hackers mystérieux, le groupe SpHiNx dont le but est de chercher la vérité. Pour ses membres, Internet est le dernier espace où la liberté d’expression a encore un tout petit peu de sens. Ils se servent du Web pour dénoncer des scandales poli¬tiques ou financiers. Ils pensent que le public a le droit d’être mis au courant, et que la presse institutionnelle ne fait pas toujours son travail...

Ce groupe découvre alors les responsables qui ont marqué Vigo, le groupe Dermod qui était propriétaire de l’appartement des parents de Ravel. Sorte de holding, son objet déclaré est l’import-export, mais il est en vérité difficile de connaître ses activités réelles. Ce groupe avait un contrat qui précisait notamment le montant de la pension que ses parents recevaient en échange de leurs services, au moins depuis 1991. Ils s’occupaient de lui en le maintenant dans la certi¬tude qu’il était schizophrène...

A cela s'ajoutent les références de l'auteur à l'actualité, à l'architecture des lieux et aux technologies qui constituent le fil rouge du roman. On a droit à des évocations souvent vérifiées, comme les allusions aux inondations dans les sous-sols de La Défense et ses stations fantômes, mais bien réelles ! Si on ne peut qu’être impressionné par le déroulement de l’action, l’introspection permanente du héros loin d’être lassante nous happe pour qu’on en vienne à bouillir d’énervement de ne pas comprendre le pourquoi du comment. Chaque élément mystérieux du complot élucidé le renforce plus encore au lieu de le dissiper. C’est à la fois frustrant et terriblement jubilatoire. « Le Syndrome Copernic » est typique du bouquin qui représente à lui seul le poison et l’antidote, partagé entre le désir d’avancer au plus vite dans l’histoire tout en rageant qu’il ne soit pas plus long encore, histoire de faire durer le plaisir jusqu’à la dernière goutte d’encre.

http://users.skynet.be/pierre.bachy/loevenbruck_henri_syndrome_copernic.html
Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/pierre.bachy/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Henri Loevenbruck   Mar 29 Mai 2007, 18:03

j'ai lu le testament des siècles d'Henri Loewenbruck parce qu'il avait eu la gentillesse de m'envoyer un exemplaire.

Il s'agit d'un secret à déchiffrer, quii nous vient de Jésus lui-même, (!), via Leonard de Vinci et Albrecht Durer, et les tribulations d'une pierre de Iorden à travers les siècles des siècles (amen) et dans les turbulences de l'Histoire ...

Passons sur la reconstitution de l'itinéraire : il donne lieu à des développements "savants", peu convaincants, même pour un lecteur bienveillant ; Mais l'astuce de l'auteur consiste à faire du principal protagoniste une sorte de Candide étonné et sceptique, image du lecteur, qui en vient à se dire, malgré son bon sens, "Et si c'était vrai ?"

D'ailleurs il n'a guère le temps de spéculer, ses adversaires, plus ou moins liés à des organismes religieux, lui mènent une vie d'enfer :-)

Là est sans doute le mérite de ce thriller : développer en nous une paranoïa bien connue des internautes, familiers des hackers, des codages, des Irc etc...

Les scènes d'action, visuelles et bien menées, viennent justifier notre pathologie. Dans un film, on courrait plus vite que les poursuivis, c'est pourquoi on a payé le ticket d'entrée, non ? Et la fin ? On risquait le flop, eh bien non ! la corde est raide, mais on passe.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Henri Loevenbruck   Mer 27 Fév 2008, 18:23

Bonjour a tous,
je suis très tenté par le syndrome copernic, quelqu'un aurait il un avis sur ce livre et sur le style de Loevenbruck?
merci a tous Happy
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Henri Loevenbruck   Mer 27 Fév 2008, 18:34

Si tu es tenté, succombe à la tentation, c'est logique et plus confortable que la frustration cheese

Loewenbruck est chez les amateurs de thriller assez bien apprécié.

Tu nous diras ce que tu penses du syndrome de copernic

je suis devenu assez réticent sur les polars à tendance historique reposant sur des mystères, car depuis le code de vinci et les "enigmes des grands peintres", la mèche est longue...

mais ça n'engage que moi et mes goûts, non la qualité des auteurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Henri Loevenbruck   Mer 27 Fév 2008, 18:36

rotko a écrit:
Si tu es tenté, succombe à la tentation, c'est logique et plus confortable que la frustration cheese

je crois que pour mes futurs choix, je ne vais retenir que ça!
j'aime cette philosophie!!

je vais donc le lire j'en suis sûr!

je donnerai évidemment mon avis une fois celui-ci terminé.
tchin!
Revenir en haut Aller en bas
katie
Animation
avatar

Nombre de messages : 1264
Age : 57
Localisation : .... dans mes montagnes ....
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: Henri Loevenbruck   Mer 27 Fév 2008, 19:14

celui ça aussi me fait envie , et en plus il est à la médiathèque.
Allez zou, sur la liste ...
Revenir en haut Aller en bas
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Henri Loevenbruck   Mer 27 Fév 2008, 19:52

katie a écrit:
celui ça aussi me fait envie , et en plus il est à la médiathèque.
Allez zou, sur la liste ...

je reviens de l'acheter (a cette heure, merci auchan Razz !)
il ne m'a pas fallu plus d'un post de rotko pour me décider! Razz
Revenir en haut Aller en bas
missparker
pilier
avatar

Nombre de messages : 101
Age : 35
Localisation : Tournai, Belgique
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Henri Loevenbruck   Jeu 28 Fév 2008, 07:53

Contrairement au "Testament des Siècles", "Le syndrome Copernic" n'est pas d'un "thriller historique.

Voici le résumé trouvé sur le site de l'auteur :

"Détenir une vérité que le monde entier refuse, une vérité dont la portée pourrait pourtant bouleverser l’avenir de l’humanité… Tel est le Syndrome Copernic.
Vigo Ravel est-il atteint d’une schizophrénie paranoïde aiguë, ou détient-il, justement, cette vérité ? Les voix qu’il entend dans sa tête sont-elles des hallucinations auditives dues à ses troubles psychiques, ou entend-il les pensées des gens ? Après les attentats qui ont détruit presque entièrement le quartier de La Défense, Vigo ne doute plus. Il est le possesseur d’un secret qui pourrait changer la face du monde. Mais il ne suffit pas de connaître un secret, aussi grand soit-il. Encore faut-il en comprendre l’origine. Et certaines forces, dans l’ombre, semblent vouloir empêcher à tout prix que Vigo Ravel y parvienne.
Il y a des mystères qui valent tous les sacrifices. Même celui de l’âme"

"Ils lui avaient dit qu’il souffrait d’une schizophrénie paranoïde aiguë.
Mais Vigo Ravel le sait : les voix qu’il entend dans sa tête ne sont pas des hallucinations. Ce sont les pensées des gens.
Les vôtres."


Je l'ai lu récemment (acheté dès sa sortie en poche) et franchement, je ne me suis pas ennuyée une seconde.
"Le syndrome Copernic" est un thriller psychologique rapide et efficace, malgré des personnages parfois un peu caricaturaux. J'en conseille fortement la lecture.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
mazel
pilier
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 65
Localisation : Carrières sous Poissy
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Polars :: Henri Loevenbruck   Ven 24 Avr 2009, 08:07

lire je suis en train de lire "le rasoir d'Ockham" de Henri Loevenbruck. Plus que quelques pages avant la fin...

Wink Encore des "sociétés secrètes"... mais..

cheers Plutôt plaisant à lire... et pas mal d'informations intéressantes et bien documentées sur "les compagnons du devoir" et "les carnets de Villard de Honnecourt (déposés à la bnf).
Revenir en haut Aller en bas
http://mazel-annie.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Henri Loevenbruck   Mar 06 Déc 2011, 06:25


L'Apothicaire, par Henri Loevenbruck, Flammarion, 604 p

L'histoire prend pour point de départ une énigme qui fait vaciller l'existence d'Andreas Saint-Loup, dit «l'Apothicaire». Un jour de l'an 1313, ce commerçant découvre dans sa propre demeure parisienne une pièce inoccupée dont il ignorait l'existence. Peu après, Saint-Loup remarque qu'un tableau pour lequel il a posé se trouve en partie effacé. Il y a, dans la vie de cet homme honnête et secret, des phénomènes déconcertants. Ils ne font qu'annoncer les bouleversements à suivre.

En effet, Andreas, accusé de trouble à l'ordre public, est bientôt jeté dans la prison du Temple. Libéré, il est de nouveau pourchassé, sur l'ordre de Philippe le Bel, cette fois pour meurtre. Avec son apprenti Robin, l'Apothicaire décide alors de quitter Paris pour le chemin de Compostelle. Ce disciple de Thomas d'Aquin désire rencontrer un moine défroqué qui pourrait l'éclairer sur ce qu'il vient de vivre. Sa route, riche en péripéties, le mènera jusqu'à la péninsule du Sinaï, dans les souterrains du monastère Sainte-Catherine...


tout l'article, ou comment balader son lecteur...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Henri Loevenbruck   Mar 06 Déc 2011, 07:10

besta a écrit:
je donnerai évidemment mon avis une fois celui-ci terminé.

Nestor, le syndrôme de Copernic ? ??

évidemment, évidemment, je me suis avancé là... col

bin j'avais beaucoup aimé! Laughing

edit: oui Nestor, le Syndrôme Copernic
c'est un des tout premier livre que j'ai lu quand j'ai vraiment commencé à lire.

je me rappelle de l'histoire mais je serais incapable aujourd'hui de donner plus d'explications sur ce que j'en ai sortie. me rappelle juste que je n'ai pas lâché le livre jusqu'à la dernière page.


Dernière édition par besta le Mar 06 Déc 2011, 07:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Henri Loevenbruck   Mar 06 Déc 2011, 07:21

[quote="rotko"]
L'Apothicaire, par Henri Loevenbruck, Flammarion, 604 p

, Saint-Loup remarque qu'un tableau pour lequel il a posé se trouve en partie effacé. , dans les souterrains du monastère Sainte-Catherine...

les tableaux à secret et les souterrains des religieux, j'en ai plein le dos de les trouver à toutes les sauces....
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Henri Loevenbruck   Mar 06 Déc 2011, 07:50

rotko a écrit:
les tableaux à secret et les souterrains des religieux, j'en ai plein le dos de les trouver à toutes les sauces....

je suis assez d'accord. et Raymond Khoury s'en occupe deja très bien.
Revenir en haut Aller en bas
mazel
pilier
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 65
Localisation : Carrières sous Poissy
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Henri Loevenbruck   Dim 02 Sep 2012, 07:25

Smile Lus Le Testament des siècles, Le syndrome Copernic, Le Rasoir d'Ockham, en fait le seul qui m'a vraiment passionné est le dernier, pour la rencontre avec Villard de Honnecourt. Mais je me suis lassée des ces romans plus où moins ésotériques.

scratch terminé le Serum tome 1 de Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza, frustrant ! sous forme de feuilleton, l'histoire s'arrête sur un "à suivre". Il y a 3 ou 4 autres volumes... à 6,00 € le volume, un peu cher pour un simple polar. Alors tant pis, je ne connaîtrai sans doute pas la fin.
Revenir en haut Aller en bas
http://mazel-annie.blogspot.com/
Sapho
pilier
avatar

Nombre de messages : 3529
Age : 71
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: Henri Loevenbruck   Dim 28 Oct 2012, 13:39

Voilà un auteur que je connais depuis une petite dizaine d'années, que j'apprécie beaucoup et dont les intrigues diffèrent de ses cousins américains.

Il ne semble pas fort apprécié des grains mais moi je le trouve distrayant et agréable à lire.

Le dernier lu se nomme : "Les cathédrales du vide". C'est une véritable réflexion sur l'évolution de l'équilibre économique mondial.
Basé sur un ésotérisme très cohérent, celui-ci est bien intégré au récit.
Le démarrage est lent mais par la suite, il y a plein de scènes d'action!

A lire, si vous avez aimé "Le rasoir d'Okham"
Revenir en haut Aller en bas
mazel
pilier
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 65
Localisation : Carrières sous Poissy
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Henri Loevenbruck   Lun 29 Oct 2012, 08:02

Sapho a écrit:
Voilà un auteur que je connais depuis une petite dizaine d'années, que j'apprécie beaucoup et dont les intrigues diffèrent de ses cousins américains.

Il ne semble pas fort apprécié des grains mais moi je le trouve distrayant et agréable à lire.

Le dernier lu se nomme : "Les cathédrales du vide". C'est une véritable réflexion sur l'évolution de l'équilibre économique mondial.
Basé sur un ésotérisme très cohérent, celui-ci est bien intégré au récit.
Le démarrage est lent mais par la suite, il y a plein de scènes d'action!

A lire, si vous avez aimé "Le rasoir d'Okham"

Smile pas encore lu L'apothicaire ni La Moïra : L'Intégrale de la trilogie, mais tous les autres thrillers si, mon préféré reste aussi Le rasoir d'Okham. Pour sérum, par contre même si j'ai aimé le n°1, je ne lirai pas les autres, j'ai comme une impression de me faire avoir vu le prix du volume. J'attendrais de voir si un jour toute la série se transforme en un seul volume.
Revenir en haut Aller en bas
http://mazel-annie.blogspot.com/
mazel
pilier
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 65
Localisation : Carrières sous Poissy
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Henri Loevenbruck   Jeu 08 Nov 2012, 09:11

Smile L'apothicaire de Henri Loevenbruck
pour les machins bizarres : une pièce inconnue apparaît dans sa maison et un tableau qui se modifie.

En fait, j'aime bien cet auteur pour les faits historiques qu'il aborde. Généralement ça me donne envie de faire des recherches sur le net ou dans d'autres bouquins plus sérieux.
cette fois, prévu de me plonger dans l'histoire des juifs et des cathares de Beziers, des apothicaires au cours des siècles, et des filles de "joie" au moyen âge.
Revenir en haut Aller en bas
http://mazel-annie.blogspot.com/
mazel
pilier
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 65
Localisation : Carrières sous Poissy
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Henri Loevenbruck   Jeu 15 Nov 2012, 15:32

Wink terminé L'apothicaire de Henri Loevenbruck hier soir...
quête spirituelle et philosophique qui nous mène de Paris au mont Sinaï à la suite de l'apothicaire et de ses deux compagnons.

Ce que j'ai aimé : la période historique
Ce que j'ai le moins aimé : la partie ésotérique

Histoire fort intéressante malgré tout, digne des meilleurs romans de Dumas et quelques autres, très bon roman d'aventure, mais que c'est long, plusieurs fois j'ai été tentée de décrocher, heureusement, la curiosité m'a poussée à aller jusqu'à la fin, mais j'avoue avoir sauter quelques pages.

Longtemps j'ai aimé ce genre de livre, mais il faut croire que le genre a été tellement exploité que je m'en suis lassée, et pourtant j'aime bien l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://mazel-annie.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Henri Loevenbruck   

Revenir en haut Aller en bas
 
Henri Loevenbruck
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Message de Jésus via Henri de Belgique 5 fév.2008
» CHARPENTIER Henri-François-Marie - Comte et général .
» RIVIERE,Henri,Laurent.Capitaine de Vaisseau.
» Saint Henri II Empereur d'Allemagne, commentaire du jour "Jésus se mit à faire des reproches aux villes où..."
» Henri Troyat, "Les Eygletière", des nouvelles "Le carnet vert", "Les mains" et autres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: