Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
thiazik
pilier
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 27
Localisation : Touraine
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Mer 02 Juin 2010, 10:12

Comme je me trouve bien peu connaisseur à vos côtés. J'ai découvert les San A il y a maintenant quelques années et j'en suis totalement amoureux Razz
Ce fut d'une part les premiers livres que j'ai lus de moi même et avec une passion que je ne connaissais pour aucune autre forme de littérature! Je viens de terminer Du poulet au menu et j'ai trop rigolé, et sur un passage en particulier! Il faudra que je le retrouve, j'étais franchement mort de rire pendant 10 minutes.

A découvrir pour ceux qui ne connaissent pas! Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Hope
pilier
avatar

Nombre de messages : 443
Age : 34
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Dim 06 Juin 2010, 15:04

Hexagone a écrit:
Absence de Béru et de Pinaud, on est dans la première mouture des légendaires aventures du commissaire.
Alors, pour faire pendant, je conseille "Les cochons sont lâchés", où il n'y a que Béru et Pinaud. L'action se déroule en Argentine (en Argentrie, selon Béru), et c'est du grand n'importe quoi... Jouissif !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Lun 07 Juin 2010, 05:15

Frédéric Dard en bouquins.

bibliobs signale trois livres sur Frederic Dard

« Frédéric Dard, mon père San-Antonio », par Joséphine Dard,
préface de Guy Carlier, Michel Lafon.

« San-Antonio », édition établie par François Rivière,
Bouquins, Laffont, 2 tomes.

+ une savante et brillante étude, « San-Antonio et son double »,
par Dominique Jeannerod, PUF.

L'Express consacrait aussi un article à sa maison, son lieu de travail, car il en abattait, du travail, ce Frédéric Dard, l'obsédé textuel.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Hexagone
pilier
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 46
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Lun 07 Juin 2010, 07:05

Hier cela faisait 10 ans qu'il a rendu l'âme. Requiest in pace.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Lun 14 Juin 2010, 18:50

Faut pas pisser sur les vieilles recettes. San Antonio ou la fascination pour le genre romanesque

par Françoise Rullier-Theuret, chez Academia-Bruylant
Collection : Au cœur des textes

L'auteur, chercheuse en lettres modernes et maître de conférences à la Sorbonne, pense que Frederic Dard est un auteur complexe qui bouscule les codes du roman policier et du roman populaire.

Comment ?

- par un usage effréné de l’humour et de l’ironie, qui déroute les habitués du roman populaire.

-par une interpellation du lecteur qui crée un effet de proximité fictive

Dans l'intrigue policière, au lieu de répondre à l'appel du suspens ou de la résolution de l'enigme, il "part en digression" comme d'autres partent en pélérinage, abandonnant leur belle carrière de cadre dynamique.(1)

- il invective son lecteur et lui dévoile les coulisses de l'art de raconter.

Il y a chez Frédéric Dard la volonté d'être reconnu comme un écrivain à part entière qui n'est pas esclave des codes, dit notre sorbonnarde non conformiste.

(1) sources : nonfiction.com pour le plat de résistance, et rotko pour la sauce d'accompagnement, le tout ficelé en paquet-cadeau pour Darabesque qui voue un culte aux pieds de son idole.
(ce qui vaut mieux que de lui donner...)

dessert :

Citation :
"Mais à quoi bon te casser les roupettes avec ça. Tu te fais tellement vite tarter, sitôt qu’on s’éloigne de la calembredaine, du poilaunez, contrepet, pet tout court. Je sais tes limites. Chez la plupart d’entre toi, ton intelligence finit là où commence la nôtre."



Le pétomane ne répond plus, n° 165 édité par Fleuve Noir.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Mar 15 Juin 2010, 04:27

Je laisse à chacun le loisir d'apprécier ces arguments et de comparer avec Marc Levy qui réclame le même traitement et la même considération.

Par ici, Marc Levy,

applaudissements souhaités par l'auteur
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Sam 26 Juin 2010, 12:15

J'ai beaucoup lu San Antonio, entre 18 et 20 ans, et j'adorais. Depuis je suis passé à autre chose, mais je garde un très bon souvenir de cette langue drôle, inventive.

En ce qui concerne Marc Lévy, je n'ai lu que "mes amis ,mes amours" et je me suis prodigieusement ennuyé, donc je n'ai pas récidivé.

Ils ne me semblent en rien comparables, sauf pour ce qui est du succès commercial.

Frédéric Dard est un écrivain qui a un style, cru, familier, mais une vraie écriture. Les personnages sont forts, attachants.

Je n'ai trouvé au livre de Lévy aucun style, juste un ramassis de clichés à la mode, racontés avec banalité, le tout étant bien ennuyeux.
Ceci dit, il plaît beaucoup, et on ne peut que se réjouir, en ces temps difficiles, que des livres se vendent.
Revenir en haut Aller en bas
Hexagone
pilier
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 46
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Dim 27 Juin 2010, 09:29

Pour moi Sana est associé aux vacances, d'ailleurs j'en embarque la semaine prochaine. Je ne le lis que pendant cette période. J'envisage de tout lire maisil faut du temps. Je n'ai jamais lu de Levy et ne l'envisage pas, mais atteindre Dard me paraît difficile.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Lun 12 Juil 2010, 05:17



clic !

François Rivière, Frédéric Dard ou la vie privée de San Antonio chez Pockett.

Enfance d'un garçon modeste; premiers succès d'un très jeune écrivain encouragé par Simenon; débuts comme dramaturge aux côtés de Robert Hossein, comme scénariste avec Gérard Oury; naissance du commissaire San-Antonio en 1949 et consécration de ce personnage
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Hexagone
pilier
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 46
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: La vie privée de Walter Kloset   Ven 19 Nov 2010, 08:35

Amie lectrice, ami lecteur,
Si les aventures du plus célèbre et désopilant commissaire de France ne te dit rien, tu vas être déconcerté. D'ailleurs même ceux qui connaissent les aventures débridées de Sana vont l'être. Pensez donc, non content de filer un ex taulard ( Walter Kloset) qui a endossé le crime de son frère, les deux compères Sana et Béru vont être victimes d'un accident de la route.

De cet accrochage, la pelote de laine du livre va se déballer et devenir un écheveau inestricable pour le commissaire. Rendu impotent, alité, il va néanmoins se retrouver au coeur du désert Lybien, embrigadé dans un combat qu'il devra mener lui même contre lui même sans l'aide de personne. Victime d'une aliénation malgré lui, Sana ne pourra retrouver sa santé mentale et résoudre cette affaire " Kloset" que grâce à l'amitié indéflectible de Béru.

C'est la première fois que Dard emmène son héros aussi loin dans les affres de l'esprit et toujours avec ses bons mots contre les mauvais maux. Bref, 250 pages d'aventures frenchy, sexy, et de franches rigolades. A recommander aux déprimés du métro, aux neurasthéniques du boulot, aux déglingués du dodo. Y a bon San-Antonio.
Revenir en haut Aller en bas
Bridget Jones
pilier
avatar

Nombre de messages : 806
Age : 57
Localisation : Genève
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Ven 19 Nov 2010, 14:58

...euh... et le titre de cet opus, Hexagone...? scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tiina-gva.blogspot.com
Hexagone
pilier
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 46
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Ven 19 Nov 2010, 17:04

La vie privée de Walter Kloset ( tout un programme)
Revenir en haut Aller en bas
Hexagone
pilier
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 46
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Fais gaffe à tes os.   Jeu 24 Mar 2011, 14:19



Olé !

Y a bon Sana,
Cette fois ci notre commissaire se retrouve en charge d'un épineux dossier.
Retrouver un criminel de guerre nazi, bras droit de Himmler.
Un témoin a reconnu Luebig, sur un film d'actualité, qui participait à un meeting aérien.
Peu d'éléments, ce n'est pas grave pour l'excellent Sana qui trouverait une épingle dans une meule de foin les yeux bandés et les mains liées.
Le voici donc en quête de Luebig, avec Béru il a retrouvé sa trace en Espagne Va pour les castagnettes et la castagne.
De fil en aiguille, Sana dénouera l'écheveau.
Cas de conscience pour le commissaire, peut-il abattre l'homme qui lui a sauvé la vie ?
T'inquiète Sana, Béru est là pour faire le boulot, consciencieusement et sans douleur.
Revenir en haut Aller en bas
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Jeu 24 Mar 2011, 19:31

la la de nouveau Frédéric Dard à l'honneur quel plaisir ! j'ai toute la collection de ses polars plus ceux écrits sous un autre nom plus ceux écrits sous Dard ! un monument de la littérature. mais Rotko? je suis surpirse qu'il n'y ait que 3 pages? sur ce monsieur?
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
Hexagone
pilier
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 46
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Jeu 24 Mar 2011, 19:37

darabesque a écrit:
la la de nouveau Frédéric Dard à l'honneur quel plaisir ! j'ai toute la collection de ses polars plus ceux écrits sous un autre nom plus ceux écrits sous Dard ! un monument de la littérature. mais Rotko? je suis surpirse qu'il n'y ait que 3 pages? sur ce monsieur?

T'inquiètes le forum va êre inondé de Sana affraid J'envisage de lire tous les Sana. As-tu lu tous s lire es livres ?
C'est clair que FD est sous représenté ici. C'est toujours un régal de lire un Sana. Rigolade franchouillarde de bon aloi, tout ce que j'aime. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Jeu 24 Mar 2011, 19:39

Je suis contente de vous lire parce que personnellement ça n'était pas un très bon souvenir de lecture pour moi. J'avais une quinzaine d'année quand j'en ai lu sur conseils d'une copine de lycée, et je n'avais pas du tout accroché, en fait je n'avais rien compris à son langage que je n'aimais pas du tout.

Si vous continuez ainsi vous allez sans doute me donner envie d'en lire un, même au pif Smile

Seulement trois pages mais c'est déjà super bien et à vous de les enrichir Wink

super Hexagone cheers
Revenir en haut Aller en bas
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Jeu 24 Mar 2011, 19:41

je crois les avoir tous lus. j'ai même fait tous les libraires d'occasion de Paris pour trouver "Deuil express" qui avait été interdit après la guerre 40 ! lol mais forcément je ne me souviens plus de tous lol
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
Hexagone
pilier
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 46
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Jeu 24 Mar 2011, 19:47

Je fais les vide- greniers et les magazins d'occasion pour trouver les couvertures avec les femmes dénudées comme celle mise en photo. Les premières illustrations sont pas mal mais difficilement trouvables. Celles-ci sont un brin provocante, un bein racoleuses et font très littérature populaire, j'adore.
En revancheles dernières je les trouve inconsitante.
Revenir en haut Aller en bas
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Jeu 24 Mar 2011, 19:49

je dois avoir vraiment les premiers en livre de poche bien sûr et effectivement les couvertures sont d'époque et c'est un plaisir
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
Hexagone
pilier
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 46
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: La tombola des voyous   Jeu 24 Mar 2011, 19:54




La belle gaule du matin !

C'est le nom de la société de pêche que Bérurier veut rejoindre pour s'adonner à son loisir de prédilection. Cependant pour pêcher il faut des appâts, quoi de mieux que de se rendre aux halles de Paris, rayon triperie pour se procurer des roubignoles de taureaux pour les pendre à l'hameçon en dernier hommage.
Quand dans les bacs d'abats on trouve une tête d'homme, il faut au duo expert tout mettre en oeuvre pour trouver le reste du corps.
Un excellent Sana, tout y est, l'ambiance titi parisien, les gangsters au nom d'antan, des filles de joies, des troquets de quartier, des courses poursuites en 404 ( avis aux plus jeunes), des malfrats qui veulent se venger d'une vieille histoire restée en travers de la gorge. Bref du bon, très bon Sana.
On sait que Dard s'est orienté vers le polar poilant, mais là il tenait vraiment un bon bout qu'il a su faire évoluer, car difficile de reproduire à chaque fois le même ouvrage et de fidéliser sa clientèle.
Y a bon Sana.
Revenir en haut Aller en bas
Hexagone
pilier
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 46
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Jeu 24 Mar 2011, 19:57


Clic

Un joyeux bordel.
Un sana qui date de 1967 et qui figure dans mon top ten. Un scénario déjanté. Pensez, le récit commence à Saint Locdu le Vieux, commune natale de Béru où celui-ci hérite de la fortune de l'oncle. A une seule condition, prendre soin de Mongénéral... un coq. De retour à Paris Béru et Sana s'aperçoivent que l'immeuble dont Béru et sa tante vont avoir l'usufruit, abrite un bordel. Puis Berthe se fait kidnapper. Le sang de Béru ne fait qu'un tour," Casse la tienne" comme dit Béru il faut la retrouver et tous les moyens sont bons pour y parvenir, même de se travestir ou par dépit de se faire tatouer un coeur sur la fesse gauche. Vous l'aurez compris, ça part dans tous les sens, c'est jubilatoire, c'est bourré de bons mots qui font de cet opus un très bon cru.
Revenir en haut Aller en bas
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   Jeu 24 Mar 2011, 20:04

Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
Hexagone
pilier
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 46
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Des dragées sans baptême   Ven 25 Mar 2011, 09:44




Des pruneaux au bout du feu.
Notre bon commissaire Sana se retrouve dans de beaux draps. Pensez, contraint bon an mal an, par sa hiérarchie de faire disparaître un de ses collègues jouant les agents double au service de la pègre. Sana s'exécute en exécutant le traître. Avant de passer l'arme à gauche, le renégat dans un sursaut de dignité et désirant soulager sa conscience, balbutie quelques mots au commissaire, qui à partir d'un mot va se lancer corps et âmes dans une enquête semée de quiproquos les plus invraisemblables. Plonger dans le climat de la pègre des années cinquante, au siècle dernier, reste jubilatoire. Les codes de l'époque, l'ambiance des estaminets, les rapports hommes femmes. Cependant, c'est avec ce genre de bouquin que Dard a été catalogué " Roman de gare". Les bons mots ne fusent pas encore comme dans les autres Sana. Absence de Béru et de Pinaud, on est dans la première mouture des légendaires aventures du commissaire. Sana est très violent dans cet ouvrage, pensez, il égorge de ses dents un malfrat ayant ficelé le commissaire comme un vulgaire rôti. Pour les fans, évidement. En revanche pour iceux qui ne connaissent pas les aventures, je ne conseillerai pas de commencer par ce titre.
Revenir en haut Aller en bas
Hexagone
pilier
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 46
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Du mouron à se faire   Ven 25 Mar 2011, 09:48



Des vessies pour des lanternes.
Quand Sana en voyage en Belgique prend des objectifs pour des diamants, qu'il regarde par les petits trous dans les murs des chambres d'hôtels, cela ne peut le mener qu'à une des ses désopilantes enquêtes dont il nous ravit. Ouvrage de la première mouture, tous les codes Sanantonioniens ne sont pas au rendez-vous mais sont déjà présents en filigrane et laissent à penser au lecteur fidèle du commissaire que l'on va vers du mieux et du meilleur à chaque fois. Cet été comme une tranche de pastèque bien rafraîchissante au bord la piscine, procurez vous une Sana vous ne le regretterez pas.
Revenir en haut Aller en bas
Hexagone
pilier
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 46
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Du sirop pour les guêpes   Ven 25 Mar 2011, 09:51




On n'attire pas les mouches avec du vinaigre.
Quand le plus chic commissaire de France se prélasse sur la riviera, il ne peut que se passer quelque chose de réjouissant pour lui. Comme cette sirène qui passe sous son nez, telle une naïade sortie de l'onde et qui frétille. SANA ne peut rester de marbre. S'il savait en aguichant la gueuse dans quelle aventure il s'engage. Ca dézingue à tout va, du petit musico, à la fille d'un riche armateur grec , Bitakis, rien que ça. Sana se doit de trouver l'auteur de ces macchabées. Ouf, Béru vient de pantruche pour l'aider. Evidemment Sana démêlera l'écheveau et fera mouche. Le récit s'illustre de scènes grotesques et hilarantes. Imaginez béru sortir de l'eau en caleçon acheté aux soldes. Des phrases Antonionesques " Je m'engage dans l'escalier, cela vaut mieux que comme savonnette dans une léproserie ". Un bon petit moment de détente, mais loin d'être le meilleur du maestro. Il faut dire qu'il fut écrit en 1960. Il n'y a qu'un jeu de mots par page et pas toujours les meilleurs. On est habitué à mieux. Mais le maître a le droit de s'essouffler de temps en temps, nous savons qu'il va rebondir et nous offrir le meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fredéric Dard, San Antonio, Béru et Cie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Saint Médard Evêque de Noyon et commentaire du jour "La lumière du Christ sur son lampadaire"
» Saint Médard et commentaire du jour "Apprenez de moi"
» (1979 ) Alerta OVNI by Antonio Jose Ales y Andres Madrid Ediciones Uve
» ROUZEAU (Médard) Chef d'escadron de Dragons - Bourges (CHER)
» Sermons d'Antonio Vieira

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: