Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mac Bain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Mac Bain   Dim 05 Fév 2006, 08:48

Jeux de mots" d'Ed McBain - Lorsque l'inspecteur Steve Carella
commence à recevoir de mystérieux messages d'un inconnu, toute
l'équipe du 87e disctrict se met à gamberger et parvient vite à la
pire des conclusions: "Le Sourd", criminel machiavélique et
néanmoins lettré, qui adore jouer avec les nerfs des policiers
d'Isola, est de retour!

Chacune de ses lettres, inspirées par Shakespeare, va faire monter
la pression au sein du commissariat, déjà fort occupé par les
affaires "courantes": une femme a été assassinée, un tireur fou a
pris un des inspecteurs pour cible. Sans compter les problèmes
familiaux des uns et les histoires de coeur des autres...

"Jeux de mots" marque le retour fracassant du plus retors des
criminels des célèbres chroniques imaginées autour du commissariat
de la ville fictive d'Isola par Ed McBain, maître du
roman "procédural" et scénariste prolifique disparu en juillet 2005.

Dialogues ciselés, humour pince-sans-rire et, bien sûr, suspense:
les aficionados du "87 district" retrouveront avec délice, dans ce
54e épisode, les attachants protagonistes d'une saga aussi lucide
qu'humaniniste, en attendant le tout dernier épisode paru aux Etats-
Unis juste après le décès de l'écrivain et encore inédit en France.

source yahoo
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Aristarque
pilier
avatar

Nombre de messages : 1790
Localisation : Septimanie
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: Mac Bain   Mer 15 Fév 2006, 22:06

Ed McBain, suivant le conseil de son éditeur qui déclarait que les ingrédients du succès en matière de littérature étaient une famille et une maison, a voulu que dans sa série "87ème District",<< l'équipe de flics puisse être comparée à une famille, que la salle des inspecteurs soit leur maison, la circonscription du 87ème leur territoire et la ville d'Isola leur monde.>>
Et comme toutes les familles doivent, de temps en temps, paraître stupides, leur "créateur" à introduit dans leur entourage, le personnage du "Sourdingue", un malfrat cruel et retors qui est chargé de ridiculiser la police du District en échappant à tous les pièges qui lui sont tendus.
La première apparition de Mr Taubman, alias El Sordo, alias Mort Orechio, alias le Sourdingue, se situe en 1960 dans le 12ème volume de la série (commencée en 1956) , intitulé "A la bonne heure". Puis ce curieux personnage fera parler de lui dans "La Rousse" en 1968, "Le Sourdingue" en 1973, "Huit chevaux noirs" en 1985, "Poissons d'Avril" en 1993. Rappelons que le 87ème....compte 51 volumes et que le dernier « La dernière danse » (est-ce une coïncidence ?) a paru en 1999.
Mr.Taubman annonce toujours son retour en avertissant l’inspecteur Carella, qu’il déteste particulièrement, lorsqu’il va commettre de nouveaux méfaits. Ce qui sonne le branle-bas dans le commissariat.
Et ce qui donne aussi l’occasion à l’auteur de glisser dans le texte des histoires de sourds, comme par exemple :
-- C’est un type qui achète une prothèse acoustique, dit Meyer, et il explique à son copain tous les avantages du truc : C’est le meilleur placement de toute ma vie. Avant de me mettre ce machin dans l’oreille, j’étais sourd comme un pot. Maintenant, si je suis en haut, dans la chambre, et que la bouilloire se mette à siffler, je l’entends tout de suite. Si une voiture arrive dans l’allée, je l’entends quand elle est encore à plus d’un kilomètre…..Son ami hoche la tête et lui demande : Combien est-ce que çà t’a coûté ? »….Le type regarde sa montre et répond : « Deux heures moins le quart ! » source : « Le sourdingue »
Cà n’apporte pas grand-chose pour élucider les énigmes, mais permet au lecteur de décompresser un peu. Car dans chaque volume de la série, ce sont plusieurs affaires qui sont traitées en même temps. Quelques fois solidaires l’une de l’autre, souvent complètement indépendantes. Il faut toute la maestria de l’auteur, pour garder l’attention de ses lecteurs (lectrices). Et il y parvenait…l’artiste !….
PS: Je n'ai pas retrouvé dans la documentation qui accompagne l'édition Omnibus qui est ma référence, le titre "Jeux de mots"!....Où est le hic?
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Mac Bain   Jeu 23 Fév 2006, 11:09

Aristarque
Citation :
Je n'ai pas retrouvé dans la documentation qui accompagne l'édition Omnibus qui est ma référence, le titre "Jeux de mots"!....Où est le hic?

Normal, je te livre le dernier cru ! je n'avais pas vu ton post, d'où ma réponse tardive...

Mac Bain, Ed Jeux de mots . – Presses de la cité
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Mac Bain   Ven 09 Mar 2007, 15:23

Casse-tête chinois, Ed Mc Bain;

Cette nouvelle fait partie du recueil Si Ed Mc Bain m’était conté, Série noire 1958.

Citation :
La fille était affalée sur la table située juste à l’entrée du petit bureau.

Elle est donc morte au boulot, en téléphonant aux restaurants chinois que Homards Gotham approvisionnait. L’inspecteur Parkers raconte son enquête.

Dialogues sobres, cheminement logique, pas de tartines explicatives ou d’éléments extérieurs tombés du ciel.

On a toutes les cartes en main. Reste à reconstituer la partie.

Avec Ed Mc Bain, c’est un plaisir en 26 pages.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Mac Bain   Lun 12 Mar 2007, 12:21

Ed McBain, L'énervé de la gâchette, série noire, Gallimard.

"Grouille-toi donc, Toto !"

Le titre américain, "Guns", ne vaut pas sa traduction française. Pourtant, Colley, notre "énervé de la gachette", s'il tire vite dans l'action, reste un doux rêveur : au cours du braquage, il imagine différents scénarios, le caissier apeuré qui le supplie, la grosse italienne qui pleure sur son maquillage... ça le fait marrer, Colley ("mon vrai nom, c'est Nicolas"), et il rigole, alors qu'on attend la suite !!

"Grouille-toi donc" a-t-on envie de lui dire... en fait Ed MacBain prend tout son temps. Là où il faudrait le turbo, il met le ralenti ! souvenirs de prison, rappels de l'enfance, même les tirades de son oncle sur "les troubles de la personnalité" !

La nuit dans le magasin d'armes qu'il dévalise, Colley égrène les noms des armes comme un polardeux, les titres de la série noire, et il essuie une larme devant tous ces "jouets" aux "bons" souvenirs...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Mac Bain   Lun 12 Mar 2007, 12:22

Ed McBain, L'énervé de la gâchette

Finalement les balles font moins de bruit avec un "silencieux", et 309 pages, c'est trop de mèche pour la scène finale.

Bref ! la route est longue, mais on se marre en chemin, avec "Colley"- Nicolas Donato :-)

comment ça se termine : 4 possibilités :-)

1 "Colley" - Nicolas Donato sur le régistre des mariages ?
2 "Colley" - Nicolas Donato sur le régistre des prisons ?
3 "Colley" - Nicolas Donato sur le régistre des grandes fortunes ?
4 "Colley" - Nicolas Donato sur le régistre des cimetières ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Mac Bain   Jeu 15 Mar 2007, 11:53

Ed Mac Bain, Cause toujours ma poupée, Carré noir

Carella en mauvaise posture

Seule dans sa chambre une petite fille entend qu'on assassine sa mère. Elle se réfugie dans un dialogue désespéré avec sa poupée.

Steve Carella du 87e commissariat, accepte qu'un collègue - casse-pieds notoire dont personne ne veut, soit son adjoint pour l'enquête. Mal lui en prend ! ce gaffeur de première n'accepte aucune remarque. Carella doit se débrouiller seul, et ses initiatives le mettent en mauvaise posture. Aux autres de tirer l'affaire au clair et de venir à son secours.
Une histoire bonne à lire dans le train. Plusieurs protagonistes ont le même signalement que le suspect : grands, blonds et costauds. Les dialogues sont si longs que les interlocuteurs des policiers souhaitent retourner au boulot. Moi-même je saute des pages ; c'est pas grave ! l'enquêteur récapitule régulièrement.

Titre anglais Doll, publié sous le nom d'Evan Hunter.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Mac Bain   Jeu 15 Mar 2007, 11:57

Dans quatre petits monstres, on voit l'humour "pointer son nez pointu".
C'est le contexte d'Halloween et "à force de raconter des horreurs...."

On passe donc de l'horreur "pour rire" au réel sanglant, et inversement !

Les petits monstres jouent les terreurs, mais.... sèment les cadavres !

Sur ce thème Ed Mac Baine sait aussi pédaler en arrière
on voit une femme découpée en morceaux, mais....

la page tournée, c'est un numero d'illusionniste !

quant aux dialogues, apprécions l'humour noir !
réflexions devant un cadavre réduit au seul tronc :

Citation :
- "Vous n'aurez pas besoin d'ambulance, dit soudain Monooghan. Un simple sac à provisions suffira".

et le médecin légiste :

-
Citation :
Très bien, qu'est ce que vous voulez ? que je le déclare officiellement décédé, ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Bambi_Slaughter
pilier
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/05/2009

MessageSujet: Re: Mac Bain   Jeu 10 Juin 2010, 14:08

Voilà un auteur que j'aimerai beaucoup découvrir. La saga du 87eme discrit a l'air vraiment démente ! Je crois pas qu'il y ait beaucoup d'auteurs qui peuvent se targuer d'avoir écrit une saga qui se déroule sur plusieurs décennies.

Malheureusement, la bibliothèque est ignorante sur McBain Sad
Faudra que je négocie pour qu'on m'offre le premier tome du 87eme discrit qui sont édités par Omnibus.
Revenir en haut Aller en bas
http://books2heaven.over-blog.com
Tchipette
Animation
avatar

Nombre de messages : 3927
Age : 55
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Mac Bain   Mer 02 Mai 2012, 18:12

Cash Cash
Trafic de drogue, trafic d'influence, "agence" se permettant de juger en lieu et place de la justice...Cash cash est complexe et révèle un Ed McBain toujours en phase avec son époque. Ce n'est probablement pas le meilleur de la série mais il se lit avec plaisir, un bon bouquin, une intrigue peut-être un tantinet tarabiscotée...mais les personnages secondaires (et en particullier l'affreux flic Ollie Weeks) sont touchants et l'enquête garde son intérêt et sa crédibilité.

Quant à la vision d'Ed Mcbain sur les terroristes et les cibles potentielles dudit terrorisme, j'ai du vérifier que je n'avais pas la berlue...il cite le World Trade Center dans un livre paru...5 jours avant le 11 septembre 2001....

_________________
Arbres de la forêt, vous connaissez mon âme (Victor Hugo)
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Mac Bain   Jeu 03 Mai 2012, 11:04



Citation :
Ce n'est probablement pas le meilleur de la série mais il se lit avec plaisir

On attendra l'avis de Natalia.

J'ai ouvert le livre avec interêt et curiosité, au début du mois. Mais bientôt ma logique rationnelle a tiré la sonnette d'alarme. Je voudrais qu'une enquête réponde à des critères de cohérence interne et de logique.

Après tout, si on déduit la vérité ou l'existence d'une piste à partir d'indices, on aime que tout soit vraisemblable et verifiable.

Or j'ai vu un homme sauter d'un immeuble à l'autre, sans se tracasser, ce qui me surprend (je suis jaloux en fait !). D'autre part un cambrioleur s'introduit chez la demoiselle qui mène l'intrigue avec les valises : comment fait-elle pour l'identifier, et se rendre chez lui ? là , j'ai trouvé que c'était un peu rapide comme "explications". Donc, j'ai viré de bord et vogué vers d'autres horizons cheese
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Mac Bain   Jeu 03 Mai 2012, 12:37

Je ne l'ai pas encore tout à fait fini. Cette lecture est agréable tant par le style que l'intrigue qui me plaît assez. J'en dirai plus à la fin Smile
Revenir en haut Aller en bas
Alessandro
pilier
avatar

Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: Mac Bain   Lun 07 Mai 2012, 14:31

Ed Mc Bain - N'épousez pas un flic

A l'époque je l'avais acheté pour la couverture ! (Comprenne qui fera des recherches !)

Ah, se faire enlever sa femme le soir de ses noces, c'est vraiment rageant ! Mais lorsque c'est en plus la femme d'un flic du 87éme, Bert Kling, ça devient facheux. D'autant plus que le coup de fil pour la demande de rançon ne vient pas ... Et s'il ne s'agissait pas d'un kidnapping ? Oh lala ...

J'aime bien cette ambiance NYPD blues avant l'heure, les flics bourrus, les descriptions des cuisines dans les appartements et ... les jeunes mariées !
Revenir en haut Aller en bas
Tchipette
Animation
avatar

Nombre de messages : 3927
Age : 55
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Mac Bain   Mer 09 Mai 2012, 18:21

rotko a écrit:


D'autre part un cambrioleur s'introduit chez la demoiselle qui mène l'intrigue avec les valises : comment fait-elle pour l'identifier, et se rendre chez lui ? là , j'ai trouvé que c'était un peu rapide comme "explications". cheese

C'est pourtant expliqué grand voyou !!!!

Ed McBain est un grand écrivain de polars, nous avions choisi cash cash pour raisons de médiathèque...je te conseille de lire Lightning et Poison, deux grands opus du 87°.

_________________
Arbres de la forêt, vous connaissez mon âme (Victor Hugo)
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Mac Bain   Mer 09 Mai 2012, 18:54

oui, je ne nie pas les merites de MacBain que j'aime bien. là, je ne devais pas être receptif.. oui, je suis un voyou cheese

je me demande si Mac Bain n'a pas enlevé Natalia, elle est portée disparue ...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Mac Bain   Mar 15 Mai 2012, 21:56

tout est bien expliqué dans Cash Casdh mais alors si je peux me permettre la fin c'est du n'importe quoi. J'ai bien aimé dans l'ensemble mais j'ai trouvé l'intrigue enberlificotter mais certains personnages excellents autant les flics que les méchants.
Au total un premier contact avec l'auteur plutôt sympa
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mac Bain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mac Bain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bain dérivatifs
» Bain de pollen
» sels de bain favorisant la méditation
» Pourquoi notre peau est plissée quand on sort du bain ?
» Peur du bain...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: