Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Jeu 24 Mai 2007, 11:18

Sandrine Bonnaire, elle s'appelait Sabine

ce film a été sélectionné à La Quinzaine des réalisateurs, à Cannes, et il sera projeté ce jeudi 24 mai 2007.

Sandrine Bonnaire n'a cessé de filmer sa soeur Sabine dont elle était très proche. Mais Sabine s'est montrée différente, et internée pendant 4 ans dans un hopital psychiatrique, a été diagnostiquée trop tard psycho infantile et autiste.

"Ce film est un acte d'amour", dit l'actrice, qui dénonce la pénurie de centres spécialisés et ses conséquences dramatiques.

Au delà du sujet, la sélection de ce titre à Cannes montre aussi que Elle s’appelle Sabine est un vrai film cinématographique.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Jeu 24 Mai 2007, 11:28

Sandrine Bonnaire, elle s'appelait Sabine

Ce film qui provient de dix-huit ans d’images complices montre
l’évolution des comportements de l'interessée et de son entourage, les tentatives malheureuses de prise en charge médicale, les moments heureux vécus avec elle, jusqu’à ce lieu de vie en Charente, où elle réside aujourd’hui, dans un cadre enfin adapté à son handicap.

Il sera diffusé sur FR3.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
xian
pilier
avatar

Nombre de messages : 1951
Localisation : hors du temps
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Mer 30 Mai 2007, 15:38

On parle beaucoup ici de films "difficiles" (à voir, à faire, à imaginer, à comprendre)... c'est dommage que ce soit souvent du cinéma ...

Tiens, sait-on comment (pourquoi) on devient autiste ?
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Elle s'appelle Sabine   Ven 14 Sep 2007, 05:49

ce vendredi sur FR3 à 20 h 50
"Elle s'appelle Sabine" est le premier film de l'actrice Sandrine Bonnaire, consacré à sa petite soeur, diagnostiquée tardivement "psycho-infantile à tendance autistique".

Un portrait intime qui retrace la vie d'une enfant pas comme les autres, mais qui porte aussi un "coup de gueule" contre le mauvais choix de traitement dont a été victime sa soeur et, plus généralement, contre le manque de structures adaptées.

Sobre et émouvant, le documentaire entrecoupe des images d'archives, également filmées par Sandrine Bonnaire, avec des scènes du quotidien récent de Sabine dans une petite structure de Charente, créée en partie grâce à la "notoriété" de l'actrice.

Le film avait été remarqué à la quinzaine des réalisateurs de Cannes.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Ven 14 Sep 2007, 06:51


clic !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Sam 15 Sep 2007, 04:45

un film très émouvant qui témoigne de beaucoup de courage et de générosité. On est frappé par la décrépitude physique de Sabine, et
Sandrine Bonnaire a raison d'interroger sur les medicaments.

Le psychiâtre qui était l'invité du mini débat qui a suivi maniait à mon sens la langue de bois : on a fait beaucoup de progrès, il faut protéger le malade, on aurait sans doute besoin de fonds et de personnel, mais on pare à l'esssentiel etc...

On voit quand même que dans un autre environnement et d'autres pratiques, le malade est mieux "traité".

"Les camisoles chimiques" sont en usage partout pour pallier le manque d'humanité des rapports humains. On parlait ici des hopitaux, mais que dire des prisons, par exemple ?

Vous avez regardé ce film ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
sofie
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 43
Localisation : Est
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Sam 15 Sep 2007, 15:51

zut je l'ai raté! Shocked

je voulais le voir et puis j'ai complétement oublié que cela passait hier soir
Revenir en haut Aller en bas
Nestor
Admin
avatar

Nombre de messages : 1576
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Sam 15 Sep 2007, 16:49

il repassera sans doute, et aussi dans les salles.

Un film qui sonne vrai et met le doigt sur un pb de société. Il libérera sans doute des familles où la présence d'un enfant différent est perçue comme une honte et une souffrance à cacher.

Sandrine Bonnaire le disait très simplement : la mère peut se sentir coupable, à tort bien sûr, d'avoir mis au monde un enfant "pas entièrement réussi". Dur !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net
Nestor
Admin
avatar

Nombre de messages : 1576
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Dim 16 Sep 2007, 15:06

xian a écrit:
On parle beaucoup ici de films "difficiles" (à voir, à faire, à imaginer, à comprendre)... c'est dommage que ce soit souvent du cinéma ... (1)

Tiens, sait-on comment (pourquoi) on devient autiste ? (2)


(1) Ta remarque est juste pour certains films comme loin d'elle qui traitait de la maladie Alzheimer, en edulcorant les difficultés, en, favorisant une intrigue sentimentale aux dépens d'un sujet medical et humain.

Avec elle s'appelle Sabine, le film sonne juste : vrai visage, comportement agressif imprevisible, questions lassantes etc. Sandrine Bonnaire a filmé à la loyale, d'où la force de ce film.

(2) je ne sais pas répondre à la 2e question.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Dim 16 Sep 2007, 17:23

Le film est repassé cette nuit sur la 3.

Je l'ai vu, un film sensible et une rencontre qui suivait avec Sandrine Bonnaire, un responsable de structures et un psychiatre.

Difficile d'espérer que ce film fasse avancer les choses à mon avis, mais il faut tout essayer. Que ce soit pour des handicaps lourds ou plus légers et peu importe les causes, il n'y a pratiquement pas de structures ou peu.
Le fait que S. Bonnaire trouve une place pour sa soeur après tant d'années est difficile, mais quand elle dit qu'elle a trouvé grâce à sa célébrité et tant mieux pour elle, je n'ose pas imaginer pour un inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Dim 16 Sep 2007, 17:25

Témoignage de Mireille Dumas :

"C’est un film bouleversant qui fait accepter la différence et toucher du doigt cette maladie qui prend tant de formes diverses. Il pose la question des hospitalisations longues, de la camisole chimique comme thérapie, qui transforme complètement l’être, qui le chosifie.


Et il y a tant d'autres maladies pas forcément aussi graves mais où la vie est entre parenthèses, je ne pense pas que ce film fera accepter la différence, les gens parlent beaucoup mais on ne le vit pas caché derrière l'écran, c'est autre chose.

Citation :
Quand on est pris dans l’affect, arriver à prendre du recul pour filmer aide à faire avancer la réflexion.
Honnêtement, je n'ai pas trouvé surtout dans le mini-débat ensuite que S. Bonnaire avait ce recul et c'est quand même bien naturel et humain.
Toutes les discussions au sujet de ce film me font penser à un plaidoyer contre l'hôpital psychiatrique et contre les médicaments.

Le psychiatre l'a dit, en l'état actuel des choses, que faire ? lorsqu'il y a danger pour la personne ou pour les autres, que faire ?

Alors se battre pour des petites structures, cela me semble être un vrai projet et pas seulement ceux touchés de près parce que c'est bien ce qu'il se passe dans tous les domaines !

Pour les médicaments, ils ne peuvent pas avoir que des avantages, ils en ont, ils ne sont pas non plus à rejeter en bloc, évidemment je souhaiterais plus d'accompagnements, plus de personnes formées, plus d'ouverture.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Dim 16 Sep 2007, 17:26

Ce film est rediffusé :

mardi 18 septembre 03:10 - FRANCE 3

Pensez à l'enregistrement, vu l'heure !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Dim 16 Sep 2007, 17:41

- Le réquisitoire contre l'hopital psychiatrique ?

Il suffit de voir comment Sabine était avant, comment elle en est ressortie, et comment elle a fait ensuite des progrès dans la nouvelle unité.
Sandrine Bonnaire le dit dans le débat, tout en laissant entendre qu'une aggravation des symptômes a pu jouer, mais c'est une soignante de la nouvelle unité qui le déclare librement et le film qui le montre, amha.

-
Citation :
Le psychiâtre l'a dit, en l'état actuel des choses, que faire ? lorsqu'il y a danger pour la personne ou pour les autres, que faire ?

l'habileté de Sandrine Bonnaire et du directeur de la nouvelle unité fut de montrer que de petites unités étaient plus bénéfiques et meilleur marché ! un argument bien choisi pour notre système de santé deficitaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Dim 16 Sep 2007, 19:26

rotko a écrit:
l'habileté de Sandrine Bonnaire et du directeur de la nouvelle unité fut de montrer que de petites unités étaient plus bénéfiques et meilleur marché ! un argument bien choisi pour notre système de santé deficitaire.

Mais dans une petite unité, si une personne devenait ingérable le problème est le même.

Donc à savoir si cela arriverait sans le passage à l'hôpital est intéressant mais nul ne peut le dire, bien sur on suppose que cela n'a rien arranger, mais franchement qui peut le dire ?
Sandrine Bonnaire le dit dans le débat, c'est la perte d'un frère qui a déclenché des troubles et la violence chez sa soeur, c'est aussi dit dans le film, le départ de sa mère pour la province et donc l'éloignement des membres de la famille. Après on suppose ... il a fallut des médicaments et ces médicaments et sa violence ne se gère pas en ville.

Ce film suscite beaucoup de questions sans réponse. Pour parler du coût par exemple, moitié prix en petite unité mais prise en charge ? ... pas sur du tout. Donc des unités à dimensions humaines, quoique cinq personnes humainement cela paraît idéal mais réaliste ? je ne sais pas... en tout cas le coût doit être important d'où mon doute pour la prise en charge.

Si il manque du personnel, ma question serait : y'en-a-t-il à embaucher pour de petites unités ?

Quant aux images qui parlent d'elles même, je comprends bien mais il y a 20 ans d'écart, 20 ans déjà sans souffrir c'est quelque chose, lorsque l'on a un handicap, les dégradations sont énormes.

Cela n'enlève rien à la valeur du témoignage pour que les décisionnaires bougent mais le film appelle aussi à la réflexion sinon cela n'a pas d'intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Dim 16 Sep 2007, 19:43

Ce qui me soucie, j'ai envie de préciser pour ne pas passer pour indifférente, ce qui n'est pas le cas.

Il y a beaucoup de personnes qui souffrent et qui dans des structures adaptées voire personnalisées pourraient s'en sortir, je ne parle pas spécialement du diagnostic qui est fait dans le film.

J'ai lu beaucoup de réactions de la part du public et toute cette vague de bons sentiments me chiffonnent, qui va bouger ? qui va avoir un regard différent sur tel ou tel malade ? qui va s'engager ? qui va pousser ses enfants à faire ce métier d'éducateur ?

J'ai trop partagé la détresse d'handicapés pour rester zen, en 20 ans tous sont différents, hp ou non, tout médicament a ses effets bons et mauvais, tous les toubibs ne sont pas bons mais ne sont pas tous mauvais non plus.

Le message de Sandrine Bonnaire qui ne peut pas rester objectif, c'est que sa soeur a changé après le HP mais ce n'est pas si simple que ça et je comprends tout à fait sa rage, son désespoir et sa colère. C'est un ensemble de situations, de circonstances, de capacités et d'incapacités sans parler des impondérables de la vie qui jouent et accentuent ou non le devenir d'un être humain.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Mar 18 Sep 2007, 20:47

Un petit rappel, j'espère pas trop tardif pour penser à enregistrer ou a voir !

Depuis que je l'ai vu, je ne cesse de penser à ce film, ce que l'on peut être réceptif parfois. Il me rappelle des personnes connues... et que sont-elles devenues. Une très belle phrase de Sandrine Bonnaire : "Les hôpitaux sont là pour les crises mais ne devraient pas être des lieux de vie" (de mémoire Question )
Je ne suis pas du tout optimiste à ce sujet d'où cette angoisse que je traine depuis le film.

Elle s'appelle Sabine de Sandrine Bonnaire
Ce film est rediffusé :

mardi 18 septembre 03:10 - FRANCE 3

C'est cette nuit !!!


Pensez à l'enregistrement, vu l'heure !


Dernière édition par le Mar 18 Sep 2007, 21:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Mar 18 Sep 2007, 21:07

Soussou, tu m'avais bien répondu ? où il y a un bug ou moi col

scratch
Revenir en haut Aller en bas
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Mar 18 Sep 2007, 21:07

le film a été diffusé la nuit de lundi à mardi, à 03h10' du mat,Utopie, nous sommes mardi 23h 09, trop tard!j'ai eu le temps de vérifier entretemps.

Tant pis! :wouah:

bonne nuit !
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Mar 18 Sep 2007, 21:09

ah oui.. mardi à 3 h ...

Je pense que ce film repassera sur les chaines, enfin je le crois.

C'est bête j'y pensais hier soir mais j'avais en tête mardi !
Revenir en haut Aller en bas
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Mar 18 Sep 2007, 21:17

pas grave! Utopie

c'est quand on devient centenaire il arrive que l'on oublie, ou que l'on soit confuse...hihi! meme Wink
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Mer 30 Jan 2008, 05:45

« Elle s’appelle Sabine » Le film de Sandrine Bonnaire sort aujourd’hui dans les salles.
Il a décroché à Cannes le Prix Fipreschi de la Critique internationale.

L’actrice fera par ailleurs partie du 58 e festival du film de Berlin du 7 au 17 février.
Elle vient d’écrire avec son mari Guillaume Laurant le scénario d’un film de fiction qui se déroule dans un hôpital psychiatrique. Elle y tiendra le premier rôle, celui d’une autiste.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Sam 19 Avr 2008, 15:10

Présentation par Elisabeth Roudinesco dans lemonde des livres du 19 avril 2008 du livre de Henri Rey-Flaud, l'enfant qui s'est arrêté au seil du langage, Comprendre l'autisme, chez Aubier


clic !


Citation :
Retraçant les grandes étapes du traitement des autistes, Rey-Flaud rend hommage à l'école psychanalytique anglaise dont les représentants, de Frances Tustin (1913-1994) à Donald Meltzer, ont une influence mondiale considérable, beaucoup plus d'ailleurs que Bettelheim.

Et il montre que si une rigueur théorique est nécessaire, les théories ne servent à rien si elles ne s'accompagnent pas, dans la pratique du thérapeute, d'une écoute permettant à l'enfant de passer d'un chaos primordial à un univers de langage, seule manière pour lui d'entrer en contact avec le monde des autres humains.

Disons-le sans détour, ce livre, qui jamais ne moleste les familles et se lit comme une déclaration d'amour envers les autistes, deviendra un classique.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   Mer 31 Oct 2012, 06:24


«J'enrage de son absence», 1er film de fiction de Sandrine Bonnaire.

un couple déchiré après le décès de leur fils dix ans auparavant. Elle (Alexandra Lamy) a refait sa vie et est redevenue maman. Lui (William Hurt) souffre toujours autant et se laisse fasciner par le nouveau fils de son ex au point de sombrer dans une forme de folie aussi douce que perturbante


Citation :
Sandrine Bonnaire se révèle une extraordinaire directrice d'acteurs. Hurt, qui fut son compagnon à la ville, se donne à fond en père inconsolable face à Lamy, toujours juste dans la peau d'une femme en plein déni. Ce duo habilement soutenu par Augustin Legrand fait partager la douleur éclatante ou larvée d'êtres balayés par une tragédie insupportable.

Le deuil ou son absence sont au centre de cette chronique faussement délicate dont la petite musique douce laisse affleurer la violence de sentiments enfouis depuis des années. Il y a de la passion et du talent, mais pas de mélodrame, dans cette œuvre intense.

dit 20 minutes.

le ton choisi est celui de la pudeur et de la retenue pour filmer la souffrance et la folie destructrice. Ce film sobre et juste selon La Charente libre.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sandrine Bonnaire : Elle s'appelle Sabine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elle s' appelle Sabine
» Comment elle s'appelle ton épée?
» Pour Ludivine qui cherche un donneur potentiel, urgent!
» Sommes-nous si différents des personnes schizophrènes ?
» Ma plus belle invention ,c'est ma mère (Prière de Michel Quoist )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: