Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rimbaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Prince d'Aquitaine
Animation
avatar

Nombre de messages : 2948
Age : 27
Localisation : Maromme, Seine-Maritime
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Rimbaud   Mer 04 Aoû 2010, 09:45

L'homme sur la photo d'Aden ne serait pas Rimbaud!!

Toutes les infos ici

_________________
"Aujourd'hui, la réalité est absurde, aussi horrible, aussi impénétrable que nos rêves. Et face à elle, nous sommes sans défense, comme dans nos cauchemars...". Ingmar Bergman
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Rimbaud   Mer 04 Aoû 2010, 10:00

oui, on en reste aux conjectures : "tout porte à croire" "hautement improbable" etc.

j'ajoute que la ressemblance ou la non-ressemblance fondée sur un regard de 17 ans et celui d'un aventurier de 25 ans à Aden, avec la chaleur relève de la pure hypothèse ...

Un personnage a donc été identifié, mais les autres ? et celui-là ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Rimbaud   Mar 05 Avr 2011, 06:37



Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Clertie
pilier
avatar

Nombre de messages : 404
Age : 25
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: Rimbaud   Mar 06 Sep 2011, 06:33

Ah ! quel chef d’œuvre ce "Bateau ivre" ! Merci rotko pour la vidéo la musique de fond apporte quelque chose à la lecture de Philippe Léotard, c'est super cheers

Deux poèmes de 1870 parmi ceux que Rimbaud avait dédié à Paul Demeny, poèmes qu'il reniera quelques mois plus tard. Un Rimbaud des débuts assez différent de celui dont on a l'habitude (surtout "Le buffet" je trouve)

Roman

I

On n'est pas sérieux, quand on a dix-sept ans.
— Un beau soir, foin des bocks et de la limonade,
Des cafés tapageurs aux lustres éclatants !
— On va sous les tilleuls verts de la promenade.

Les tilleuls sentent bon dans les bons soirs de juin !
L'air est parfois si doux, qu'on ferme la paupière ;
Le vent chargé de bruits — la ville n'est pas loin —
A des parfums de vigne et des parfums de bière...

II

— Voilà qu'on aperçoit un tout petit chiffon
D'azur sombre, encadré d'une petite branche,
Piqué d'une mauvaise étoile, qui se fond
Avec de doux frissons, petite et toute blanche...

Nuit de juin ! Dix-sept ans ! — On se laisse griser.
La sève est du champagne et vous monte à la tête...
On divague ; on se sent aux lèvres un baiser
Qui palpite là, comme une petite bête...

III

Le cœur fou Robinsonne à travers les romans,
— Lorsque, dans la clarté d'un pâle réverbère,
Passe une demoiselle aux petits airs charmants,
Sous l'ombre du faux-col effrayant de son père...

Et, comme elle vous trouve immensément naïf
Tout en faisant trotter ses petites bottines,
Elle se tourne, alerte et d'un mouvement vif...
— Sur vos lèvres alors meurent les cavatines...

IV

Vous êtes amoureux. Loué jusqu'au mois d'août.
Vous êtes amoureux. — Vos sonnet La font rire.
Tous vos amis s'en vont, vous êtes mauvais goût.
— Puis l'adorée, un soir, a daigné vous écrire... !

— Ce soir-là,... — vous rentrez aux cafés éclatants,
Vous demandez des bocks ou de la limonade...
— On n'est pas sérieux, quand on a dix-sept ans
Et qu'on a des tilleuls verts sur la promenade.




Le buffet

C'est un large buffet sculpté ; le chêne sombre,
Très vieux, a pris cet air si bon des vieilles gens ;
Le buffet est ouvert, et verse dans son ombre,
Comme un flot de vin vieux, des parfums engageants ;

Tout plein, c'est un fouillis de vieilles vieilleries,
De linges odorants et jaunes, de chiffons
De femmes ou d'enfant, de dentelles flétries,
De fichus de grand'mère où sont peints des griffons ;

— C'est là qu'on trouverait les médaillons, les mèches
De cheveux blancs ou blonds, les portrait, les fleurs sèches
Dont le parfum se mêle à des parfums de fruits.

— Ô buffet du vieux temps, tu sais bien des histoires,
Et tu voudrais conter tes contes, et tu bruis
Quand s'ouvrent lentement tes grandes portes noires.
Revenir en haut Aller en bas
Layla Monroc
pilier
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 22
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Rimbaud   Dim 15 Jan 2012, 15:36

J'aime aussi Rimbaud. Je connaissais le sonnet du trou du cul. Mais J'aime le mystère autour de sa personne. J'aime le mystère dans ses poèmes. C'est vraiment excellent. Dans mon édition d'une saison en enfer (qui est aussi beau que compliqué) j'ai des lettres qu'il a écrit à Verlaine. C'est vraiment touchant. U. des mes poèmes préférés c'est "ithyphallique et pioupiesque" ou quelque chose comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://layla-monroc.blogspot.com
Razorbill
Animation


Nombre de messages : 4361
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: Rimbaud   Sam 24 Mar 2012, 06:55

Prince d'Aquitaine a écrit:
L'homme sur la photo d'Aden ne serait pas Rimbaud!!

Toutes les infos ici

la polémique rebondit : une lettre attribuée à Lucereau (explorateur figurant sur la photo) atteste de la presence de Rimbaud à Aden (voir l'article ici, ce fait relance donc la possibilité que ce soit Rimbaud qui figure bien sur la photographie contestée)...D'autre part (raisonnement personnel) en comparant la representation de Rimbaud à 17 ans faite par Etienne Carjat et le personnage photographié à la terrasse de l'hotel de l'Univers à Aden la ressemblance existe (voir la bouche et les paupières). Donc il est fort vraisemblable que Rimbaud ait bien été photographié des années après avoir cessé d'écrire....

_________________
Illusion......Tout n'est qu'illusion.....Adios....
Revenir en haut Aller en bas
ignatius
pilier
avatar

Nombre de messages : 416
Localisation : Sud est
Date d'inscription : 18/12/2010

MessageSujet: Re: Rimbaud   Sam 24 Mar 2012, 09:28

Layla Monroc a écrit:
U. des mes poèmes préférés c'est "ithyphallique et pioupiesque" ou quelque chose comme ça.

tu parles du "coeur volé", c'est amusant, il m'avait aussi beaucoup marqué ("non, ça ne veut pas rien dire !").
Revenir en haut Aller en bas
http://digitus-impudicus.over-blog.fr
Brunobiz
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 29/03/2012

MessageSujet: Cliché apocryphe   Ven 30 Mar 2012, 23:02

Bill a écrit:
La polémique rebondit : une lettre attribuée à Lucereau (explorateur figurant sur la photo) atteste de la presence de Rimbaud à Aden (voir l'article ici, ce fait relance donc la possibilité que ce soit Rimbaud qui figure bien sur la photographie contestée)...D'autre part (raisonnement personnel) en comparant la representation de Rimbaud à 17 ans faite par Etienne Carjat et le personnage photographié à la terrasse de l'hotel de l'Univers à Aden la ressemblance existe (voir la bouche et les paupières). Donc il est fort vraisemblable que Rimbaud ait bien été photographié des années après avoir cessé d'écrire....

Pour ma part, je trouve que le personnage photographié ressemble à Marcel Proust (bouche et paupières) Wink
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Rimbaud   Jeu 15 Nov 2012, 06:07

un article sur la vie agitée de Rimbaud

je préfère lire, quant à moi, le texte lu dans Miel

Sensation

Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l’herbe menue :
Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l’amour infini me montera dans l’âme,
Et j’irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la Nature, — heureux comme avec une femme.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
WHY.T.S.
neophyte
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 28/03/2013

MessageSujet: Petit mot...   Mer 03 Avr 2013, 21:40

Un mariage pour tous...Rimbaud l'aurais peut-être souhaité...
Et je ne parle pas d'un bateau... ivre...
WHY.T.S.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Rimbaud   Lun 19 Aoû 2013, 15:28

La vie aventurière de Rimbaud en orient fascine toujours, si j'en crois de récentas articles du Monde, et Rimbaud d'Aden de Salah Stetie.

Pourquoi ce départ en 1880 ? c'est une "fuite pour trouver la nudité du monde" dit Stetié qui insiste sur le paysage aride et rocailleux du nord yemen.

Deux pôles d'intérêt : la nostalgie de l'orient qu'il partage avec Nerval, selon Steinmetz, et la fascination d'un enfer personnel ; Rimbaud veut devenir "un féroce infirme ... cousu d'or", affronter la "réalité rugueuse" et conquérir la richesse.

Stetié insiste sur l'ennui éprouvé à Aden par Nizan, et Rimbaud : ce dernier victime d'un ennui constitutif.

Citation :
il faut être absolument moderne
dit Rimbaud, ce qui ne veut pas dire épouser son siecle et ses réalisations technologiques, mais porter avec intransigeance "un regard neuf sur un univers vierge."
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Rimbaud   Lun 19 Aoû 2013, 17:40


1240 p. chez Fayard

l’auteur s’est employé à tordre le cou à nos vieux préjugés sur le poète. Et là n’est pas le moindre de ses apports. C’est par exemple le schème des trois années de génie et puis rien, qui vole en éclat pour laisser apparaître la cohérence sensible de tous les moments de la vie de Rimbaud. Ou encore cette césure par trop commode pour l’interprétation littéraire, entre les poèmes en vers et les poèmes en prose.

Stetie lui a apparemment emboité le pas.

Le Monde du 18/19 août 2013 fait état d'un Rimbaud mercenaire pour aller pacifier le sultanat d'Aceh à Sumatra, foyer d'irredentisme musulman. Il ne restera qu'un mois à Salatiga, et n'en parlera jamais, pas plus que de sa désertion.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Rimbaud   Ven 07 Fév 2014, 06:52

dans le livre de poche jeunesse, une biographie romancée.


250 p.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rimbaud   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rimbaud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Votre avis SVP: biographie A. Rimbaud voleur de feu
» [3ème] Rimbaud
» Question (idiote ?) Hugo / Rimbaud
» Ouvrages critques Rimbaud au CNED
» RIMBAUD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Poésie ininterrompue-
Sauter vers: