Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jim Thompson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ekwerkwe
pilier
avatar

Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Jim Thompson   Lun 08 Oct 2007, 16:26

Il me semble qu'il n'y a pas encore de fil consacré à Jim Thompson (sinon, toutes mes excuses, Nestor).

C'est un auteur apparemment très connu, dont je n'ai commencé à entendre parler (mais alors, de façon intensive!) que ces derniers temps. Son roman le plus connu est 1275 âmes, que Tavernier a adapté en Coup de Torchon.

Je viens de lire Sang mêlé, une course-poursuite qui se déroule dans l'âpre farwest que se partagent (très inégalement) Indiens décimés et aventuriers avides. Un joli pactole passe de mains en mains, révélant au passage la vraie nature de chacun.

Le tableau de ces sans-scrupules est assez réjouissant et dans la galerie des portraits, hommes et femmes ne sont pas plus avantagés les uns que les autres.

Pourtant je n'ai pas vraiment aimé. J'ai trouvé que ça manquait de nerf et de noirceur: la violence est toujours lointaine ou sous-entendue, annoncée sans jamais arriver, et les bons sentiments, assez insuffisants, que l'auteur laisse remonter à la place ne sonnent pas très juste.

Une petite déception donc, mais j'ai quand même bien l'intention de lire 1275 âmes: parfois il faut commencer par le meilleur pour traquer ensuite des pépites dans le reste de l'oeuvre...
Revenir en haut Aller en bas
http://fanesdecarottes.canalblog.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jim Thompson   Lun 08 Oct 2007, 16:40

Tu as raison, je ne trouve pas de fil Thompson, nous avons pourtant dû parler de lui à propos du roman noir.

Tu auras certainement du plaisir à lire 1275 âmes car on y trouve un ton original. Personnellement j'ai tenté d'autres livres de lui, mais sans retrouver la même verve.

Il est généralement traduit par Patrick Couton dont vous aviez dit du mal à propos de certains noms dans Pratchett Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
ekwerkwe
pilier
avatar

Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Jim Thompson   Lun 08 Oct 2007, 16:45

rotko a écrit:
Il est généralement traduit par Patrick Couton dont vous aviez dit du mal à propos de certains noms dans Pratchett Wink

Ah bon? Il est pourtant généralement cité en exemple dès qu'on parle de traduction.
Tu parles peut-être de l'extrait de The wee free men qu'un grain avait posté, et qui était en effet insupportable à lire, mais je ne m'en étais pas étonnée, j'avais pris beaucoup de plaisir à lire ce roman en VO, et je m'étais fait la réflexion qu'il était impossible à traduire.
Revenir en haut Aller en bas
http://fanesdecarottes.canalblog.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jim Thompson   Lun 08 Oct 2007, 18:27

Le reproche concernait je crois, l'appellation de "mémé cire du temps", mais c'est vrai qu'il a eu des prix de traduction, comme me l'a dit un de ses amis nantais.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
ekwerkwe
pilier
avatar

Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Jim Thompson   Mer 10 Oct 2007, 11:13

Après vérification, la traduction de Sang mêlé est de Michèle Valencia, et celle de La mort viendra, petite, de Luc Chomarat. Donc, rien à voir.

Parlant de La mort viendra, petite (quel titre atroce, n'est-ce pas? quoique l'original, After dark, my sweet, ne sois pas vraiment meilleur, mais tant pis), parlant donc de ce deuxième roman, eh bien il m'a beaucoup plus plu.

Le héros est un beau gosse, gentil comme tout, ancien boxeur, mais quand la nuit tombe... il se transforme en loup-garou! Non, même pas vrai. Ce qui est "vrai", c'est que quand on est méchant/impoli/injuste avec lui, il devient redoutable. Un beau cas psy dans une écorce de grand benêt.
Paumé, il se fait lever par une veuve alcoolique qui le présente à un ex-flic pourri jusqu'à la moelle: il leur manquait justement un brave plouc pour jouer les boucs-émissaires dans le grand coup qu'ils projettent.

Tous les ingrédients du roman noir sont là, pour servir une intrigue très classique, et un héros plutôt hors-normes, un "fou honnête" comme le qualifie Geoffrey O'Brien.
Comment je sais ce que O'brien pense de ce roman? Mais c'est tout simple: François Guérif, qui dirige la collection Rivages/Noir, a dû se dire que ce n'était pas la peine de faire l'effort de résumer la bouquin sur la quatrième de couv', puisque O'Bien le faisait très bien (fin comprise) dans un numéro de Polar. Un copié/collé, et c'est joué... Un grand merci!
Revenir en haut Aller en bas
http://fanesdecarottes.canalblog.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jim Thompson   Mer 10 Oct 2007, 11:38

ekwerkwe a écrit:
Après vérification, la traduction de Sang mêlé est de Michèle Valencia, et celle de La mort viendra, petite, de Luc Chomarat. Donc, rien à voir.

tu as raison.
Je ne trouve que Vaurien chez l'atalante, traduit par Patrick Couton. Les traducteurs sont multiples, depuis Marcel Duhamel pour 1275 âmes, Nelly Shklar pour un chouette petit lot etc...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
ekwerkwe
pilier
avatar

Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Jim Thompson   Mar 13 Nov 2007, 18:05

1275 âmes

Un roman noir jusqu'à l'archétype, tant il brasse de boue, de vice, de corruption, de manipulation, de trahison, de crime, et de personnages pourris jusqu'à la moelle. Pas une page de répit, pas un personnage à sauver - et pas de temps mort non plus.

Un shérif faible et looser qui prend la tangente dès que les ennuis se profilent décide un beau matin de prendre les choses en mains: il ne tient pas au grand nettoyage (si vous aimez, cherchez dans d'autres romans), il veut simplement se débarrasser des problèmes qui lui pourrissent la vie: les macs qui la ramènent un peu trop, son odieuse femme et son abruti de frère, le mari de sa maîtresse, son rival aux prochaines élections au poste de shérif... et d'autres encore, qui s'interposent entre lui et la paix de l'esprit.
Combattre le "mal"? Mais le mal n'existe pas, nous sommes tous mauvais dit Thompson. Et certains sont intouchables: les cibles du shérif, ce seront ceux qui ne peuvent pas se défendre, ceux qui sont tout en bas de l'échelle sociale.

J'ai beaucoup aimé ce roman. Dévoré trop vite, je le sens, il faudrait que je le relise, un peu plus tard. C'est totalement désespéré - et c'est assez rare en littérature, y compris dans les autres romans que Thompson que j'ai lus.

Seule la fin ne m'a pas emballée.
Spoiler:
 


Deux "détails" à propos de ce roman:
    - il a été adapté au cinéma par Tavernier, sous le titre Coup de torchon;
    - Pouy a écrit un roman-hommage (que je vais m'empresser de lire): 1280 âmes. Pourquoi ce titre? Parce que le titre de Thompson, en VO, est Pop 1280. Cinq âmes ont donc disparu à la traduction...



Rotko, il me semble que tu devais le relire?
Revenir en haut Aller en bas
http://fanesdecarottes.canalblog.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jim Thompson   Mar 13 Nov 2007, 18:54

Je vais le faire, je l'ai deja sorti du lot !

dans Vaurien on trouve deja les mauvais tours que Jim et sa soeur plus âgée pouvaient jouer aux autres et entre eux ; ce qui suppose une imagination débordante et pas trop de scrupules.
Une drôle de famille, avec un père qui se mettait frequemment dans des combinaisons foireuses.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
ekwerkwe
pilier
avatar

Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Jim Thompson   Mar 13 Nov 2007, 20:29

J'ai commencé 1280 âmes, de Pouy. C'est un régal à lire juste après le Thompson. Enfin, un régal à lire, tout court. Et apparemment, Pop 1280 serait bourré de références au père de Jim. Il faut absolument que tu le lises, Rotko, c'est génial. Il n'est pas à moi, et c'est dommage, j'en aurais bien fait un livre voyageur.
Revenir en haut Aller en bas
http://fanesdecarottes.canalblog.com/
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Jim Thompson   Mar 13 Nov 2007, 21:20

Oui, j'avais trouvé extrêmement drôle cette quête des âmes perdues... par le traducteur !

J'adore aussi Coup de torchon, le film de Tavernier librement adapté du Thompson. Noiret y était prodigieux !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jim Thompson   Mar 04 Déc 2007, 06:11

Jim Thompson, 1275 âmes, Gallimard, carré noir.

Le sheriff de ploucville

Nick Corey vu par sa femme :

Citation :
« -T’es non seulement un minus, mais une moule, une lavette ! Comme nulité, tu tiens le ponpon ! J’ai jamais rien vu de pareil ! »
Lui-même ne se surestime pas :

Citation :
C’est dur d’avoir à se rendre compte qu’on est un zéro.

Il passe donc pour l’idiot du village, celui à qui on peut sans crainte réserver les mauvais coups.
Mais c’est un catalyseur :
comme une éponge il s’imbibe de l’air délétère et de la méchanceté diffuse dans le village, et il la restitue en petites doses mortelles.

Forcément, ça fait plaisir ! evil evil
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: Jim Thompson   Mer 29 Avr 2009, 11:27

Deuil dans le coton


Un excellent polar dévoré en deux heures.

Un pauvre blanc s'entiche d'une riche héritière à moitié Améridienne et la fréquente en cachette car leurs pères sont en conflit.
Le père de la fille est retrouvé mort, qui a fait le coup ?

Le meurtre n'intervient qu'en milieu de livre et est donc assez secondaire. En revanche, une maestria inouïe de la part de l'auteur pour brosser les complexes liens psychologiques entre les personnages : rapports parents / enfants, secrets de famille, préjugés de race et de fortune, etc...

Le tout à base de dialogues essentiellement.

Livre contre les apparences et les préjugés. Notre héros sera accusé à tort, ayant tout contre lui.

Subtil, donc.


Une écriture fluide, qui prend bien aux tripes et taille le matériau humain à la serpe.



cheers
Revenir en haut Aller en bas
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 40
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Jim Thompson   Mer 13 Avr 2011, 11:46

que penser de Nick Corey dans 1275 âmes?

il est fou? il est schizo? il se prend pour un envoyé de dieu ou dieu lui même (donc schizo)?
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jim Thompson   Mer 13 Avr 2011, 11:50

je le vois comme un mauvais plaisant, un atroce jouisseur sadique qui demande ta complicité miam

c'est une oeuvre de fiction !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jim Thompson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jim Thompson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ÉCLAIREUR AVEC THOMPSON
» Ensemble Thompson (airsoft/reconstitution) US ww2
» Thompson M1A1
» THOMPSON DUMMY GUN
» Tenue de para US avec PM Thompson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: