Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 y a-t-il une "littérature jeunesse" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
ekwerkwe
pilier
avatar

Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Ven 19 Oct 2007, 08:23

En ce moment je m'efforce de lire un peu de littérature jeunesse, de tous niveaux.
Je suis parfois effarée par la niaiserie et le manque de qualité de ces "oeuvres", comme si le fait de s'adresser à des mômes justifiait
une langue et des idées pauvres. Je suis mauvais juge parce que j'ai arrêté très tôt de lire de la littérature jeunesse, mais il me semble que si à 10/12 ans "on" m'avait fait lire un de "romans pour adolescents", non, ça ne m'aurait pas intéressée: quel intérêt si la littérature n'est pas plus vaste que la vie?
Et puis je suis parfois émerveillée (non, le mot n'est pas trop fort) par la lumineuse intelligence qui fait d'une histoire, plus encore qu'un divertissement, une véritable aventure et une leçon de vie, sans manichéisme et sans didactisme.

En fait, certaines fois, je suis aussi enchantée de ma lecture jeunesse que si j'avais lu une de mes lectures habituelles. Ce qui est un peu différent de trouver qu'en lecture jeunesse il y a, comme ailleurs, du bon et du mauvais.

Et vous? Lisez-vous des livres pour mômes? Et qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
http://fanesdecarottes.canalblog.com/
Seuguh
pilier
avatar

Nombre de messages : 2575
Age : 40
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Ven 19 Oct 2007, 10:57

Ben non, je n'en lis pas, mais je cherche des idées de cadeaux pour mes nièces : on m'a conseillé Le Prince de Motordu !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Ven 19 Oct 2007, 15:14

Si je tombais sur Comme un poison dans l’eau de Carl Hiaasen chez Gallimard-jeunesse, j'y mettrais mon nez. Il a aussi écrit Chouette, et des polars comme queue de poisson qui ont bonne réputation.

Critique sur la société americaine, porté sur l'ecologie, et maniant l'humour, on devrait pouvoir le lire avec plaisir sans tomber dans le gâtisme ou l'infantile, non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
clmemont
pilier


Nombre de messages : 941
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Ven 19 Oct 2007, 16:40

Réponse rapide : il ya du tri à faire et assister à des défi lecture au collège ou dans le primaire permet de voir un peu de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Mar 23 Oct 2007, 23:50

Oui cela m'arrive d'en lire.
J'aime déjà les illustrations, certains illustrateurs font un superbe travail, donc premier plaisir et puis j'ai un goût pour la nature et elle est parfois absente ou mélancolique dans les bouquins*, alors que dans les livres jeunesse, elle est comme je l'aime.
Ce n'est pas tant le côté idyllique qui me plaît, c'est une bouffée d'air quand même que j'apprécie.

Et puis ça se lit vite, cela me permet de passer un bon petit moment, un petit bonheur quoi I love you

* j'y pense, tu me fais voir un point pour lequel j'aime les auteurs asiatiques, la nature est croustillante, à noter quand je cherchais le pourquoi ici. D'ailleurs tu pourrais y mettre ton grain de sel, si tu le souhaites, j'aimerais bien ton avis.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Mer 24 Oct 2007, 14:56

Un grand succès : Erwan le maudit de Michel Honacker chez cascades pluriel.

La lande irlandaise, et Erwan est envié pour ses pouvoirs mystérieux de guerisseur. Le baron maudit le piste

Michel Honacker n'est pas un Irlandais de Vincennes, il est né à Mont de Marsan Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
traversine
pilier
avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Jeu 24 Jan 2008, 14:05

La littérature jeunesse a enfin acquis ses lettres de noblesse, je vous rassure. Avant considérée comme une "sous littérature" (un peu comme le policier, la SF ou le fantastique, d'ailleurs...), c'est maintenant un genre à part entière, avec ses écrivains phares. C'est entre autres grâce à des auteurs "pour adultes", qui ont eu la curiosité et l'idée de se lancer dans le pari des jeunes, que l'on regarde aujourd'hui les rayonnages des romans pour jeunes avec moins de condescendance. Pennac, par exemple, a fait beaucoup pour enclencher le mouvement. Et c'est tant mieux : il est en effet parfaitement stupide d'essayer de donner le goût à la lecture aux jeunes en leur mettant dans les mains des ouvrages insipides. Si cela vous intéresse, je vous recommande l'écivain marocain Jean Molla, quel que soit le titre, mais particulièrement Sobibor, un roman remarquable qui entremêle souvenirs des camps, amour et anorexie. Ou Robert Cormier, dont les romans sont autant de coups de poings dans le plexus de nos consciences. Ou encore Christian Lehamnn. Ou Les larmes de l'assassin, d'Anne-Laure Bondoux, qui plonge ses personnages au bout du bout de la Patagonie pour mieux démontrer leur humanité... study
Revenir en haut Aller en bas
Bernique
pilier


Nombre de messages : 2029
Localisation : complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Jeu 24 Jan 2008, 18:34

Je suis d'accord avec Traversine : Molla est excellent. Rien de mièvre, des préoccupations très contemporaines.
A rajouter à la liste : Louis Sachar (Le passage) ; Marie-Aude Murail ; Moka (sœur de la précédente) ; Nozière ; Brigitte Peskine ; Colfer ...

Mais surtout, à lire, à sortir des rayons "enfants", Les larmes de l'assassin d'A-L Bondoux. Il y a du Sepulveda là-dedans.

Et si vous n'avez pas encore lu Le bizarre incident du chien pendant la nuit (M Haddon) ou Autobiographie d'une courgette (G Paris), précipitez vous avant que les ados qui vous entourent ne les confisquent.

Je rappelle au passage que les romans de Pullman (La croisée des mondes) et Hearn (Le clan des Otori) étaient destinés aux ados.
Revenir en haut Aller en bas
Syl
pilier
avatar

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Dim 17 Fév 2008, 10:08

Alors, Alexandrine a lu cette semaine, dans le cadre de son cours de français, "Iqbal, un enfant contre l'esclavage" de Francesco d'Adamo.

Ca a l'air plutôt bien et c'est destiné aux gosses de CM2, 6e et 5e.

Il s'agit d'un roman contemporain inspiré d'une histoire vraie qui traite de l'esclavage, du travail des enfants et des droits de l'enfant.

Francesco d'Adamo est milanais. Il a publié plusieurs romans pour la jeunesse qui ont été finalistes dans divers prix. La collection où est publié l'ouvrage "L'Histoire d'Iqbal" a reçu le prix Andersen en 1994.

En voici le résumé :
1993, Pakistan. Iqbal a treize ans et, comme tant d'autres enfants, il part tous les matins travailler dans une usine de tapis. Exploité, Iqbal n'a plus qu'une idée en tête : se sauver et surtout dénoncer le travail des enfants. Réussira-t-il à mener ce combat pour la liberté ?

Bien malheureusement, nous sommes en 2008 et le travail des enfants et le non-respect de leurs droits sont toujours d'actualité. Pour ma part, je "boycotte" les magasins qui exploitent les gosses pour la fabrication de leurs produits.
Revenir en haut Aller en bas
Syl
pilier
avatar

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Lun 18 Fév 2008, 19:16



Eh bien voilà. Alexandrine ne sachant comment s'y prendre pour résumer le livre, eh bien je l'ai lu cet après-midi afin de pouvoir un peu "l'aiguiller" pour son compte-rendu. Rolling Eyes
Superbe histoire, très touchante. Quand je pense que ce gamin a réellement existé. Quel courage ! chapeau
J'ai découvert "la mafia des tapis" qui fait travailler les gosses dans des conditions atroces (enchaînés à leur métier à tisser, à peine nourris, pas entretenus, travaillant de l'aube à la nuit avec seulement une pause en milieu de journée ....) black

Ca finit mal en plus et j'ai pleuré comme un veau Sad
Revenir en haut Aller en bas
Sphynx
pilier
avatar

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Mar 08 Avr 2008, 11:17

Je n'aime pas la littérature jeunesse, ou plutôt les livres destinés aux adolescents (les + de 11 ans).

Je n'aime pas, pour les raisons pour lesquelles Traversine et Bernique les aiment.

Je ne demande qu'à changer d'avis ou à mettre du vin dans mon eau, mais, oui, je considère cette littérature adaptée comme une sous-littérature.

Pour les fiction-fantastique Asimov, Grenier, Brussolo, passe encore. Mais pour les livres "message moral-psychologique", alors là....

Je trouve d'ailleurs ces livres censés aider les enfants à parler de leurs problèmes consternants, même sous forme d'albums très bien illustrés, quand ils s'adressent à des tout-petits.( Exemples : le dernier voyage de Mamie, Lili a deux mamans, Baptiste a encore fait pipi au lit, Papa n'est pas rentré à la maison, Mon petit frère ne marchera jamais). Ils me semblent écrits pour les parents qui ont du mal à en parler à leur petit, ou bien qui ont le sentiment qu'ils n'en parleront jamais assez, ou alors je ne sais pas.

Plus tard, ça donne le genre "mon cousin est autiste" "J'ai aidé un SDF à trouver une cave où dormir" Mon copain de classe se fait battre par ses parents, que faire", "Personne ne veut parler au nouveau de la classe qui est gitan" "Ma meilleure amie s'est suicidée"
Comme si on voulait faire porter aux enfants ou aux jeunes adolescents plus que leur poids de misère du monde en insistant bien sur le fait qu'ils doivent avoir un comportement moral et citoyen, aimer les faibles et accepter les différences.

Je trouve ces livres hypermoraux neuneu, à peine écrits avec leurs phrases simples et leurs dialogues de téléfilm. Je leur reproche de n'avoir aucun rapport avec la littérature et de satisfaire un public d'enseignants et de parents inquiets que leur enfant ne lise pas ou trop peu.

Et on dit du mal de la comtesse de Segur et du petit Lord Fauntleroy ! toujours le même discours, il faut édifier la jeunesse avec des oeuvres morales fortes.
Revenir en haut Aller en bas
Bernique
pilier


Nombre de messages : 2029
Localisation : complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Mar 08 Avr 2008, 14:16

Sphynx a écrit:
Je n'aime pas la littérature jeunesse, ou plutôt les livres destinés aux adolescents (les + de 11 ans).

Je n'aime pas, pour les raisons pour lesquelles Traversine et Bernique les aiment.

Je ne demande qu'à changer d'avis ou à mettre du vin dans mon eau, mais, oui, je considère cette littérature adaptée comme une sous-littérature.

Pour les fiction-fantastique Asimov, Grenier, Brussolo, passe encore. Mais pour les livres "message moral-psychologique", alors là....
Sans doute parce que tu n'as pas lu les bons livres ... Lis Les larmes de l'assassin, rien de moral là-dedans, aucune leçon.
Lis L'affaire Jennifer Jones ou Vendredi ou la vie sauvage, les romans de Pullman.
Ce n'est pas de la littérature adaptée, c'est de la Littérature.
Au passage, Tournier a d'abord écrit Vendredi ou la vie sauvage, avant d'écrire Les limbes du Pacifique.
Même R Dahl n'est pas moralisateur.

Le pire que j'ai lu cette année est un grand classique de LA littérature, un auteur qu'on ne met pas en cause, et qui n'est pas particulièrement destiné aux enfants.
Je connaissais l'histoire, mais bizarrement, ne l'avais jamais lue : La petite sirène.
Ce conte est une horreur de sexisme moralisateur : pour suivre son mari, la sirène quitte sa famille, accepte la mutilation, la souffrance physique, tout ça pour gagner une âme et un passage sur terre !
Revenir en haut Aller en bas
Sphynx
pilier
avatar

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Mar 08 Avr 2008, 15:36

Le livre de A.L Bondoux, j'ai lu les premières pages, je ne vois pas ce que ça a de spécifiquement "pour ados" (et j'ai trouvé le style un peu morne)

Evidemment, si tu parles de Tournier et de Pennac...
Quoique: on considère Vendredi et l'Agence Babel comme étant pour enfants ou adolescents ? j'aurais plutôt dit enfant, dix-douze ans.

Dahl, c'est un grand écrivain, à mon avis, et Charlie un chef d'oeuvre. J'ai rarement lu une aussi bonne description de la faim que celle de l'enfant qui marche de plus en plus lentement dans les rues, qui s'affaiblit, et rentre se coucher entre des grands parents cacochymes.

Mais là aussi, pareil: c'est plutôt pour les enfants, non ? huit dix ans ?

Ce que je n'aime vraiment pas, ce sont les romans à thème "Parlons des problèmes", comme ceux de Marie.A. Murail. (par exemple). Ceux qui soit disant aident l'enfant à purger ses angoisses, sa jalousie, ses "mauvais" penchants. Et ce n'est même pas après ça que j'en ai (après tout, si ça marchait, pourquoi pas ?) mais bien à cette écriture mi humoristique, mi mielleuse, mi psycho du coeur. (oui, je sais, ça fait beaucoup de mie, mais je n'y trouve justement aucune croûte). Ce vocabulaire simple, ces phrases élémentaires, une idée, une phrase, cinq phrases par paragraphe, pas plus coco sinon l'ado s'endort... C'est ça que je n'aime pas.
Les séries policières pour enfant, les romans d'aventure, il y en a toujours eu: de plus ou moins bons romans, plus ou moins bien écrits, plus ou moins récréatifs, plus ou moins appréciés. Mais là, les romans ados, voire grands ados, avec leurs thèmes "au coeur des préoccupations des jeunes et d'un humanisme profond", c'est un phénomène nouveau. Est-ce que ces romans sont lus par les enfants bons lecteurs, ou est-ce qu'ils peuplent surtout les étagères des CDI scolaires et des bibliothèques publiques ? Est-ce qu'ils amènent à la lecture des jeunes qui ne lisent vraiment pas ? Ce n'est pas de l'ironie, je pose juste la question. Si oui, mon objection est juste très personnelle et inadaptée.

Et pour la Petite Sirène... Triste histoire, n'est-ce pas ? Mais que dire d'Oedipe alors ? Et, au moins, c'est bien écrit !
Revenir en haut Aller en bas
Bernique
pilier


Nombre de messages : 2029
Localisation : complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Mar 08 Avr 2008, 16:07

Limiter R Dahl à 8-10 ans, c'est aller un peu vite en besogne. Il n'est qu'à regarder le niveau de vocabulaire employé, entre autres dans Matilda.

L'Agence Babel est "calibré" ; Vendredi, se lit à tout âge Smile ; tout comme Le petit prince qu'on veut trop souvent limiter à l'enfance.

On sait qu'il y a beaucoup de livres "de commande" et calibré, comme chez les adultes : un rebondissement toutes les cinq pages, un bon, un méchant ... oui pseudo-journaux à la Bridget Jones.
C'est le même bizenesse

Les meilleurs livres de Murail ne sont justement pas ceux qui "parlent des problèmes que vos parents n'osent pas aborder avec vous parce qu'ils ne savent pas comment s'y prendre et préfèrent déléguer la corvée à un livre" Wink

Oui, ils attirent le lecteur, comme Harry Potter l'a fait ou comme Titeuf, Boule et Bill amènent à la BD (et plus loin à condition de ne pas en rester là !)

Il y a des auteurs beaucoup plus "durs", non pas au sens difficile à déchiffrer, mais âpres, tels Thiès, Sachar, Nozière ou Alessandrini.


On n'ose pas faire lire Oedipe à des enfants (vous ne vous rendez pas compte, c'est immoral, obscène, contre nature ...) , mais pas de problème pour la Petite sirène (il faut bien édifier les jeunes filles)... cherchez l'erreur. black
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Mar 08 Avr 2008, 17:57

Citation :
Ce que je n'aime vraiment pas, ce sont les romans à thème "Parlons des problèmes", comme ceux de Marie.A. Murail. (par exemple). Ceux qui soit disant aident l'enfant à purger ses angoisses, sa jalousie, ses "mauvais" penchants. Et ce n'est même pas après ça que j'en ai (après tout, si ça marchait, pourquoi pas ?) mais bien à cette écriture mi humoristique, mi mielleuse, mi psycho du coeur. (oui, je sais, ça fait beaucoup de mie, mais je n'y trouve justement aucune croûte). Ce vocabulaire simple, ces phrases élémentaires, une idée, une phrase, cinq phrases par paragraphe, pas plus coco sinon l'ado s'endort...

C'est exact, Utopie en avait aussi fait la remarque.

C'est ce que je reprochais à jeanne Benameur : une intention "psychologisante", comment préparer l'enfant au drame du père dans le coma etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Sphynx
pilier
avatar

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Mer 09 Avr 2008, 09:54

Bernique a écrit:

On n'ose pas faire lire Oedipe à des enfants
Eh si! Oedipe figure bien dans tous les contes et récits tirés de l'histoire grecque On y dit qu'il y épouse sa mère, tout enfant sait bien ce que ça signifie.
Peau d'âne, même thème.
il y a tout, dans les contes et légendes qui perpétuent les mythes, de très vieux mythes remis parfois au goût du jour.
Je repense à ce que disait Fontelle sur l'autorité qu'on doit à l'enfant, sinon il a peur. Les enfants ont naturellement peur. De la nuit, de leur ombre, des monstres tapis sous le lit qui attendent que la porte se ferme, peur que leurs parents meurent, qu'on ne coupe leur zizi, qu'on les abandonne, qu'on leur préfère un nouveau né, que le soleil s'éteigne, que la voisine du dessous soit une sorcière pédophage. Deux façons d'aborder la question, dans le livre ou album pour enfants:
- la façon "conte traditionnel" oui, la sorcière et l'ogre existent et sont hyper dangereux, mais le héros (pauvre enfant faible et parfois orphelin, en plue), grâce à des alliés, à son courage et à son intelligence, va en venir à bout.
- la façon "le gentil petit loup, la sorcière qui ne demande qu'à être aimée, bref, l'amour, la compréhension et la tolérance viennent à bout de tout.
J'ai remarqué que le môme de trois ans qui blanchit de trouille à l'idée que les crocodiles qui se planquent sous son lit viennent le dévorer dès qu'on aura dit "bonsoir!" est davantage rassuré par un papa qui lui assure :" t'inquiète pas, si les crocodiles viennent t'embêter, je leur filerai un grand coup de tatane dans le museau, et ils partiront en pleurant, les crocodiles, je suis bien plus fort qu'eux" ou par une histoire qui illustrera le combat héroïque du Petit Paul contre trente crocodiles affamés, avec l'aide d'une ou deux formules magiques faciles à mémoriser que par un album qui lui enseignera que les crocodiles sont des gentils animaux qui font partie de la chaine alimentaire et préfèrent le poisson à la fesse de petit garçon. (j'ai vraiment vu un album comme ça, ça existe !)

Encore une fois, donnez moi des titres, mais j'ai l'impression que la littérature de jeunesse et petit-enfantine se neuneuïse de plus en plus. (les livres écrits maintenant) On est loin de Mathilda ou de la potion magique de Georges Bouillon, qui, rappelons-le au passage veut quand même faire canner son ignoble grand-mère !
Revenir en haut Aller en bas
Sphynx
pilier
avatar

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Mer 09 Avr 2008, 10:35

Et, pour continuer mes divagations:

J'ai cherché un fil sur Harry Potter (que je n'ai pas lu en entier), pas trouvé.
Nul ne pourrait forcer des enfants qui n'en ont pas envie à lire des pavés de cette taille, alors pourquoi, contredisant les sinistres et pessimistes "les enfants ne lisent plus, ils n'ont plus les moyens d'accéder à de longs textes", pourquoi, comment expliquer le succès de ces romans ?

une autre opinion, sur les livres didactiques cette fois.
http://pdidion.free.fr/notules_2008/notules_2008_avril.htm
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Mer 09 Avr 2008, 12:54

Sphynx, voici le fil sur Harry Potter, en général lorsqu'il ne s'agit pas d'album, tu trouveras les auteurs sur les forums par auteur Wink

A propos des livres jeunesse, j'en avais parlés, je ne sais plus où...

Je pensais que les thèmes sur la vie quotidienne de certains livres risquaient bien d'apporter une tristesse supplémentaire aux très jeunes, ils en vivent déjà pas mal dans la réalité. Se ce n'est pas au quotidien, le monde n'est pas vraiment rose et ils ont accès très jeune à des actualités brulantes. Alors les problèmes personnellement, j'expliquais mais justement le soir un peu de rêverie, de poésie, histoire d'ouvrir les portes du possible.
Un de temps en temps pourquoi pas mais j'ai eu aussi envie de proposer des livres plus imaginaires et moins "utiles".
J'ai l'impression que c'est un goût d'adulte mais je me trompe peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Bernique
pilier


Nombre de messages : 2029
Localisation : complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Mer 09 Avr 2008, 13:15

Le problème vient peut être du regard d'adulte porté sur les livres.

Citation :
Un de temps en temps pourquoi pas mais j'ai eu aussi envie de proposer des livres plus imaginaires et moins "utiles".
J'ai l'impression que c'est un goût d'adulte mais je me trompe peut-être.

On juge ces livres en tant qu'adulte et qui peut affirmer que ce qui lui plait plait à ses enfants ? hein ? hein ? Question col

Quant à l'utilité des livres Utopie, tu en doutes ? Embarassed

Plaisanterie mise à part. Il est des questions qu'un ado n'ira jamais poser à ses parents, des problèmes qu'il n'évoquera jamais avec un adulte. Il se tournera vers ses copains (avec le succès qu'on imagine) ou vers des livres.

Des titres, Seb, je t'en ai donné.
Mais comme pour tout livre recommandé (y compris au rayon adulte), tu peux ne pas accrocher. Ca n'est pas lié à l'âge du lecteur mais à son goût.


Dernière édition par Bernique le Mer 09 Avr 2008, 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bernique
pilier


Nombre de messages : 2029
Localisation : complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Mer 09 Avr 2008, 13:26

Deux anecdotes :

La directrice de la bibliothèque dans laquelle j'étais inscrite a décrété qu'à 11 ans, je devais aller chercher mes livres au rayon adulte. J'étais sans doute assez bonne lectrice selon elle pour affronter le rayon des "grands".
Pendant plus d'un an, avant qu'on ne déménage et que j'arrive dans un collège où il y avait une bibliothèque pour nous, j'ai été complètement perdue. Je n'ai jamais réussi à trouver un livre qui me corresponde. Pas simplement pour une question de langue, mais il n'y avait aucun intérêt pour moi à lire Camus ou Queneau.

Il y a quelques années, dans un salon du livre de jeunesse, une mère et son fils regardaient des livres. Le garçon de 11-12 ans avait le droit de choisir "le livre qu'il voulait".
Apparemment son choix se portait sur un Pennac (invité cette année-là, en plus)

En fait de livre qu'il voulait, et après 10 mn de négociations et de dialogue de sourd, la mère est repartie avec les Malheurs de Sophie, le gamin faisant la tête, trainant des pieds.

Je pouvais entendre ce qu'il se disait : "D'toute façon, j'men fous, j'le lirai pas ton bouquin !"
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Mer 09 Avr 2008, 13:36

Bernique a écrit:


On juge ces livres en tant qu'adulte et qui peut affirmer que ce qui lui plait à ses enfants ? hein ? hein ? Question col .

En les écoutant ... pour les enfants je n'ai pas des tonnes d'exemple, mais entre un livre "utile" et une histoire totalement inventée et j'avoue souvent loufoque, la différence se voit dans leurs yeux ... c'est comme si tu les embarquais sur un tapis magique et oui ils sortent un peu de la réalité.
Celle-ci n'est pas rose je trouve pour la plupart, tu as la vie des parents ou des copains, les actualités, plus tous les films etc qui ont pour sujet les problèmes quotidiens etc, je trouve qu'il n'y a pas de quoi rêver ni être optimiste.
C'est vrai qu'il y a des familles où on n'explique pas, beaucoup trop, je ne sais pas si certains livres "utiles" seront choisis, j'ai l'impression que c'est justement les parents qui ont conscience déjà de ça qui iront les choisir. Je ne sais pas...

Citation :
Il est des questions qu'un ado n'ira jamais poser à ses parents, des problèmes qu'il n'évoquera jamais avec un adulte. Il se tournera vers ses copains (avec le succès qu'on imagine) ou vers des livres.

Tu vois mon réflexe là c'est de dire que c'est aux parents d'être éduquer peut-être ...

C'est à dire de donner la possibilité aux ados de parler dans tous les domaines, un ado ne posera peut-être pas toutes ses questions par envie de jardin secret mais si il sentait la possibilité de le faire, ça changerait déjà la donne.
Bon ok c'est totalement utopique, quand je vois le comportement des adultes vis-à-vis des jeunes bof
Un jeune c'est comme un apprenti vis-à-vis d'un artisan, il doit pouvoir parler de tout et plus il aura la liberté de poser des questions, plus il apprendra. Pour la vie c'est pareil, les adultes seraient les artisans mais pas en se plaçant au dessus, pas en bloquant les questions, présents pour répondre.
C'est la même chose quand tu enseignes, rester ouvert, ne pas supposer, préjuger, écouter et répondre le plus naturellement possible.

Bon pour en revenir aux livres "utiles" dans le quotidien, pourquoi pas mais pas que ça à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Mer 09 Avr 2008, 13:40

Bernique a écrit:
Deux anecdotes :
...

Intéressantes tes anedoctes, dans un sens il manque un guide et dans l'autre l'enfant disparaît.
C'est ce que je constate aussi et les adultes ont bien du mal à rester simplement, humblement guide ... qu'il s'agisse des parents et de l'éducation comme dans l'enseignement !
Rhaa le sujet me passionne mais peut me mettre en boule aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Bernique
pilier


Nombre de messages : 2029
Localisation : complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Mer 09 Avr 2008, 14:26

Roooogneutedjeu ... voilà que j'avais fait un beau message avec citation, smiley judicieusement choisis, propos léger et humoristique et tout et tout et que Mozilla me l'a effacé !!! rhaa

Bon, je ne recommence pas tout comme il faut parce que faut pas pousser quand même ! black

Bref, la question de Seb contient plusieurs sujets de discussion.
Je différencierai :
- les livres utiles par manque de connaissance ou de communication (valables à tous les âges) qui servent de béquilles à beaucoup de parents
- les copies fadasses de ces livres (pas d’angélisme, les jeunes sont un marché)
- le livre moralisateur, façon comtesse de Ségur, qui rassure les adultes mais n'intéresse pas les enfants.
- le livre réaliste et inventif (même si ce n’est pas drôle, l’ado n’est pas drôle par nature et ne cherche pas à se rouler dans le sucre rose) de bonne qualité qui fonctionne par identification
- le livre qui fait rêver les parents (comme on s’extasie devant un joli vêtement : « oh que c’est mignon, ça lui irait si bien »)
- celui qui fait rêver les enfants, qui n’est pas le même que précédemment.
- celui qui fait rêver l’ado de 12 ans (les filles : les chevaux, la danse // les garçons : les chevaliers, les aventuriers), celui de 15 ans (les filles : les amours malheureuses // les garçons : les aventuriers, les chevaliers… cheese )

Au risque de me répéter, les jeunes sont un "marché", donc l'industrie du livre fournit. Combien passent au pilon ensuite ?
Comme pour les rayons adultes, il faut faire le tri et surtout lire ces livres, justement, quitter certaines idées reçues.

Un autre titre qui me vient en tête : Le fil à retordre de Bourgeyx (digne de Devos)


Dernière édition par Bernique le Mer 09 Avr 2008, 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Mer 09 Avr 2008, 14:33

Bernique a écrit:
...Mozilla me l'a effacé !!! rhaa
Je l'ai quitté il y a deux jours, marre des bugs !

Citation :
- le livre réaliste et inventif (même si ce n’est pas drôle, l’ado n’est pas drôle par nature et ne cherche pas à se rouler dans le sucre rose) de bonne qualité qui fonctionne par identification
Ca m'intéresse, mais une identification qui permet un peu d'espoir, ils sont pas roses mais bon le chomage, le divorce, le sida etc :cho:

Citation :
- le livre qui fait rêver les parents (comme on s’extasie devant un joli vêtement : « oh que c’est mignon, ça lui irait si bien »)
rire

Citation :
- celui qui fait rêver l’ado de 12 ans (les filles : les chevaux, la danse // les garçons : les chevaliers, les aventuriers), celui de 15 ans (les filles : les amours malheureuses // les garçons : les aventuriers, les chevaliers… cheese )
on note l'évolution plus rapide des filles ....... Razz

Merci pour ton message courageusement refait ! et pour le cours de breton : Roooogneutedjeu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   Mer 09 Avr 2008, 14:36

Bernique a écrit:
Bref, la question de Seb contient plusieurs sujets de discussion.

Où elle est la question de Seb hesit
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: y a-t-il une "littérature jeunesse" ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
y a-t-il une "littérature jeunesse" ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'IUT de Tourcoing recherche un enseignant pour assurer des cours en "littérature adolescente".
» "Littérature arabe" par C. Huart
» [3°] Je cherche un roman de littérature jeunesse qui finit mal!
» Recherche livres de littérature jeunesse sur le thème du voyage (5°): help!
» Classement de la littérature jeunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Littérature jeunesse-
Sauter vers: