Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Max Ernst

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Max Ernst   Sam 20 Oct 2007, 05:35


clic !


150 peintures, sculptures, collages et frottages, issus aux deux tiers de collections particulières, tous liés par les mêmes thèmes : le végétal, l'animal et le corps féminin.

Jusqu'au 27 janvier,
« Max Ernst dans le jardin de la nymphe Ancolie »
au Musée Tinguely, Bâle.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Max Ernst   Ven 03 Juil 2009, 04:08

Max Ernst : une semaine de bonté au Musée d'Orsay jusqu'au 13 septembre.

Rue 89 présente un zoomorama (sic).


clic !


Max Ernst (1891-1876) - Listonosz Cheval, collage 1932.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Bulma
pilier
avatar

Nombre de messages : 457
Age : 29
Localisation : somewhere over the rainbow
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Max Ernst   Ven 03 Juil 2009, 08:10

J'aime beaucoup cet artiste. En fait, je le connaissais juste de nom, puis j'ai visité le musée Guggenheim de Venise l'année dernière, où il y a nombre de ses oeuvres.
J'ai trouvé ça magnifique, pas forcément dans le sens esthétique, mais plutôt dans l'interrogation qu'il provoque, voire le choc pour certains tableaux. Ce genre de peinture qui mêle les mondes, créant un monde un peu fou et très personnel me plaît beaucoup.
Mon préféré je crois :
Robing of the bride
Revenir en haut Aller en bas
cafeine
pilier
avatar

Nombre de messages : 351
Age : 43
Localisation : sud ouest rose et ensoleillé
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: Max Ernst   Mer 08 Juil 2009, 19:40

Je suis tombée...en amour il y a presque 20 ans lors d'une émission (que je n'ai jamais retrouvé) où il montrait la maison d'Eluard redécouverte, sous les peintures ternes étaient apparues des oeuvres de Ernst, tout un imaginaire.
C'est lui, indirectement qui m'a mené jusqu'à Bosch.

Plus je découvre plus j'aime ses peintures, ses sculptures et, moins connues jusqu'alors ses collages que j'avais découvert lors d'un voyage à Bruxelles.

Juste un vrai regret de ne pouvoir déambuler entre ses collages, même d'ici septembre !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Max Ernst   Sam 11 Juil 2009, 06:07

une semaine de bonté au Musée d'Orsay jusqu'au 13 septembre

Citation :
en fait de bonté, cette semaine de Max Ernst est un répertoire de violences plus ou moins contenues, de désirs avoués ou non, de toutes les turpitudes imaginables toujours déguisées en respectabilité. Ainsi, cette image du Lion de Belfort où un homme imposant portant une décoration et un autre homme à tête de lion, tous les deux les bras croisés, entourent un bourgeois ligoté comme un saucisson dans un compartiment de chemin de fer, avec devant eux, au premier plan, une belle créature presque nue attachée sur un chevalet de torture.

Le chapitre «La boue», et son personnage inspiré à Ernst par la statue du Lion de Belfort, évoque les violences faites aux femmes, les rêves d’écrasement et de domination, l’exercice sexuel du pouvoir, tout ce qui se cache sous les mœurs compassées de la bourgeoisie. Un climat de cruauté, celui d’une année, 1933, qui a vu triompher Hitler en Allemagne, mais qui poursuit aussi Max Ernst depuis la Première Guerre mondiale à laquelle il a participé.

tout l'article du Temps
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Max Ernst   Mar 01 Déc 2009, 11:52

Max Ernst au Musée des beaux-arts de Tours
jusqu'au lundi 18 janvier 2010

Après son exil aux Etats-Unis pendant la guerre, et quelques années passées à Paris, Max Ernst choisit avec son épouse Dorothea Tanning de s'installer en Touraine. Il y retrouve son ami Alexandre Calder et achète sur les conseils de Jean Davidson, fils du sculpteur Jo Davidson, la maison du « Pin » à Huismes en 1955.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ernst
pilier
avatar

Nombre de messages : 256
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/04/2010

MessageSujet: Re: Max Ernst   Mar 04 Mai 2010, 21:28

Bulma a écrit:
J'aime beaucoup cet artiste. En fait, je le connaissais juste de nom, puis j'ai visité le musée Guggenheim de Venise l'année dernière, où il y a nombre de ses oeuvres.
J'ai trouvé ça magnifique, pas forcément dans le sens esthétique, mais plutôt dans l'interrogation qu'il provoque, voire le choc pour certains tableaux. Ce genre de peinture qui mêle les mondes, créant un monde un peu fou et très personnel me plaît beaucoup.
Mon préféré je crois :
Robing of the bride

Bien d'accord, Bulma. De tous les modernes et contemporains, c'est mon peintre préféré (d'où mon avatar ici, d'ailleurs ! et toi, serais-tu un sosie de la lanceuse de capsules et créatrice de détecteurs à Dragon Balls ?). Je crois bien que ce tableau-ci , "Robing of the Bride",est un des meilleurs du maître, avec "L'OEil du Silence", "La Tentation de Saint Antoine" et la série des "Villes".
Dommage tout de même qu'il ait un peu étouffé le génie de Dorothea Tanning, mais elle était consentante après tout.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Max Ernst   Mar 28 Mai 2013, 06:21





cette toile parfaitement décrite par son propre titre (La Vierge donnant une fessée à l’Enfant Jésus…) inspire un certain effroi, au-delà de la volonté d’ironie et de blasphème.

La disposition des ombres, qui s’apprêtent à se déverser sur le spectateur, les détails crus tels que les fesses rougies de l’enfant ou sa petite main crispée, son auréole, tombée à terre et au cœur de laquelle s’inscrit la signature de l’artiste, tout est conçu pour déranger les idées reçues et susciter la gêne. Mieux que Salvador Dalí, Max Ernst s’affirme ici en transgresseur, dans la continuité de son activité au sein du groupe Dada à Cologne.

Max Ernst, Rétrospective, Fondation Beyeler, Baselstrasse 101, Riehen/Bâle, Jusqu’au 8 septembre.

une autre analyse de ce tableau.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Max Ernst   

Revenir en haut Aller en bas
 
Max Ernst
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GERMAIN de, François, ERNST
» Karl Ernst von Baer
» L'ange du bizarre. Le romantisme noir de Goya à Max Ernst
» Ernst Mayr
» Ernst Haeckel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: IMAGES :: Arts (peinture, sculpture, architecture...)-
Sauter vers: