Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Daniel Pennac

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Moon
Animation
avatar

Nombre de messages : 8306
Age : 28
Localisation : Seattle
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Daniel Pennac   Ven 26 Oct 2007, 17:06

J'ai lu récement une interview de Daniel Pennac à l'occasion de la sortie de son dernier livre Chagrin d'école.
C'est un monsieur que j'admire beaucoup. Il a eu une manière d'aborder la lecture avec ses élèves qui me laisse admirative.



« Je suis né par curiosité. Y a-t-il une meilleure raison de naître ? »
Daniel Pennac
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiereaout.canalblog.com/
Moon
Animation
avatar

Nombre de messages : 8306
Age : 28
Localisation : Seattle
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Ven 26 Oct 2007, 17:11

Citation :
"L'imagination ce n'est pas le mensonge", tel est le leitmotiv que Crastaing assène inlassablement à ses élèves, qui ne l'écoutent guère. Si peu même que trois d'entre eux, les plus frondeurs, Igor Laforgue, Joseph Pritsky et Nourdine Kader vont écoper, en guise de punition, du devoir suivant :
Vous vous réveillez un matin, et vous constatez que vous avez été transformé en adulte. Complètement affolé, vous vous précipitez dans la chambre de vos parents. Ils ont été transformés en enfants. Racontez la suite.
La suite prouvera que la réalité dépasse souvent la fiction puisque c'est ce qui va véritablement se produire à travers une série de catastrophes et de métamorphoses rocambolesques qui donnent à l'auteur de Comme un roman, l'occasion de réfléchir non seulement sur le pouvoir de la fiction mais sur l'enfance et l'éducation. Tout en se livrant sans restriction au "bonheur narratif", Daniel Pennac porte un jugement sévère sur une certaine attitude pédagogique qui produit des enfants "amputés de leur enfance, poussés prématurément dans le train des ambitions, programmés dès l'ovule" et invite chacun de ses lecteurs, quel que soit son âge à "ressentir l'enfance au moins une fois". --Gérard Meudal.



C'est le premier et l'unique Daniel Pennac que j'ai lu et j'en garde un très bon souvenir même si celui commence quelque peu à s'estomper. C'est drôle, inventitif, délicieux... et surtout cela nous parle, en tout cas, moi cela m'a parlé.
Mais, je ne voudrais pas dire de bêtises alors je laisse à ceux qui s'en souviennent plus nettement que moi, mettre leur grain de sel.


Dernière édition par le Ven 26 Oct 2007, 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiereaout.canalblog.com/
Moon
Animation
avatar

Nombre de messages : 8306
Age : 28
Localisation : Seattle
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Ven 26 Oct 2007, 17:15

Citation :
Plaidoyer passionnant pour la défense de la lecture, ce roman est un appel à la liberté et aux droits du lecteur. Daniel Pennac livre, avec un humour grinçant, dans ce roman-essai, les droits imprescriptibles du lecteur. En dix chapitres, il nous expose le droit de ne pas lire, de sauter des pages, de ne pas finir un livre, de relire, de lire n'importe quoi, le droit au bovarysme (maladie textuellement transmissible), de lire n'import où, de gaspiller, de lire à haute voix, de nous taire



Celui-ci est sur ma liste et je ne le laisserai pas passer. study
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiereaout.canalblog.com/
Moon
Animation
avatar

Nombre de messages : 8306
Age : 28
Localisation : Seattle
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Ven 26 Oct 2007, 17:19

Citation :
'Chagrin d'école', dans la lignée de 'Comme un roman', aborde la question de l'école du point de vue de l'élève, et en l'occurence du mauvais élève. Daniel Pennac, ancien cancre lui-même, étudie cette figure du folklore populaire en lui donnant ses lettres de noblesse, en lui restituant aussi son poids d'angoisse et de douleur. Le livre mêle les souvenirs autobiographiques et les réflexions sur la pédagogie, sur les dysfonctionnements de l'institution scolaire, sur le rôle des parents et de la famille, sur le jeunisme dévastateur, sur le rôle de la télévision et des modes de communication modernes, sur la soif de savoir et d'apprendre qui, contrairement aux idées reçues, anime les jeunes d'aujourd' hui comme ceux d'hier.

Revenir en haut Aller en bas
http://lumiereaout.canalblog.com/
zorg69
pilier
avatar

Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Ven 26 Oct 2007, 17:38

Personnellement je pense avoir tout lu sauf celui qui vient de sortir.
C’est pas mal, mais ce n’est pas de la grande littérature, du « easy reading » mais de bonne qualité !
Ceci dit j’aime bien (sinon je n’aurai pas tout lu).

Citation :
Celui-ci est sur ma liste et je ne le laisserai pas passer

« Comme un roman » est très à part.
C’est un essai sur la lecture.

Autant le dire, ce bouquin est une merveille, je ne veux pas paraitre dithyrambique, mais c’est vraiment bien.

Et le titre n’est pas mensonger. Ca se lit vraiment comme un roman, c’est aussi prenant !!
Revenir en haut Aller en bas
http://lectaritude.over-blog.com/
Moon
Animation
avatar

Nombre de messages : 8306
Age : 28
Localisation : Seattle
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Ven 26 Oct 2007, 17:44

zorg69 a écrit:
Personnellement je pense avoir tout lu sauf celui qui vient de sortir.
C’est pas mal, mais ce n’est pas de la grande littérature, du « easy reading » mais de bonne qualité !
Ceci dit j’aime bien (sinon je n’aurai pas tout lu).

Nous sommes bien d'accord. Cependant, Pennac me semble un auteur intéressant dans sa manière d'aborder la lecture.
J'ai bien cette simplicité, c'est reposant. Les grands auteurs ne sont pas les seuls, à mon avis, a mériter une certaine attention.
Je viens de commencer Chagrin d'école, et l'on rentre avec facilité dans le roman, tout en s'apperçevant bien vite que Pennac n'écrit pas pour ne rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiereaout.canalblog.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Ven 26 Oct 2007, 17:49

zorg69 a écrit:


« Comme un roman » est très à part.
C’est un essai sur la lecture.

Autant le dire, ce bouquin est une merveille, je ne veux pas paraitre dithyrambique, mais c’est vraiment bien.

Et le titre n’est pas mensonger. Ca se lit vraiment comme un roman, c’est aussi prenant !!

je te suis, mais je te laisse marcher devant !

Daniel Pennac, Comme un roman, Feryane.

Le prof sympa fait son numéro !

C'est pas un traité, une histoire, mais un "témoignage" sur la lecture. comment donner envie de lire aux ados ? Ne pas faire à l'école ! mais voyons un peu les idées reçues des adultes inquiets qui accusent pêle-mêle la télé, l'ordinateur, le déclin des générations etc.. foutaises, dit notre prof qui ne craint pas les mots crus ..
.
Il faut de l'amour et de la gratuité . Et l'investissemment sera rentable ! mots choisis pour les adeptes de l'efficacité à tout crin.

Donc on conserve et/ou on réhabilite la lecture orale - on admet que le lecteur saute des pages - mais pas les éditions tronquées. On admet toute lecture, parce que de soi-même on ira lentement mais sûrement vers les bonnes lectures !

De la patience, que diable !

Le livre de Pennac se lit bien, il secoue les idées, remet quelques pendules à l'heure. Lisez-le, ça peut pas faire de mal.

Vous voulez faire partager à vos enfants le goût de la lecture, consultez Pennac... - Et puis ça marche, comme l'homeopathie...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Ven 26 Oct 2007, 17:54

Pendant qu'on y est, je renvoie à ce fil sur la lecture et en particulier à "Eloge de la lecture" qui a été écrit par Michèle Petit, anthropologue au CNRS.

Plus fouillé que le pennac, que je trouve sympa, d'où l'en tête ironique, un peu Smile "le prof sympa fait son numéro".
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Sam 27 Oct 2007, 09:36

C'est vrai qu'il est sympa, Pennac !
J'ai surtout, naguère, était fan de sa production romanesque sur la tribu Malaussène (ou -cène ? J'ai un doute !), particulièrement les deux premiers, Au bonheur des ogres et La Fée Carabine.

C'était passionnant, drôle, brillant et tendre... un régal ! Gallimard d'ailleurs ne s'y est pas trompé : le premier a été publié en Série Noire, mais les autres sont passés très vite en "blanche" !
J'ai moins aimé ses romans postérieurs à cette série, plus de facilités, moins de spontanéité, selon moi.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Lun 05 Nov 2007, 15:23

maïa a écrit:
C'est vrai qu'il est sympa, Pennac !
.

C'est bien l'avis de tout le monde et le seul point sur lequel étaient d'accord, en parlant de chagrin d'école les journalistes de tout arrive sur france culture et leur invité Emile Brami , auteur et libraire.

ce journal d'un cancre ne méritait pas à leurs yeux le prix renaudot car truffé de banalités, sauf pour Assouline qui se plaît à célébrer "un copain".

Cette récompense était-elle
Citation :
une façon pour les jurés du Renaudot, de soutenir un écrivain extrêmement populaire avec l'espoir qu'il vendra davantage que le lauréat du Goncourt?
s'interroge le nouvel observateur ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
ekwerkwe
pilier
avatar

Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Lun 05 Nov 2007, 15:53

rotko a écrit:
ce journal d'un cancre ne méritait pas à leurs yeux le prix renaudot car truffé de banalités, sauf pour Assouline qui se plaît à célébrer "un copain".

Cette récompense était-elle
Citation :
une façon pour les jurés du Renaudot, de soutenir un écrivain extrêmement populaire avec l'espoir qu'il vendra davantage que le lauréat du Goncourt?
s'interroge le nouvel observateur ?

Ca me déprime!
Quelle misère, quelle déchéance ces prix littéraires, et le potin tout autour! Non mais où est la culture et l'amour de la littérature dans tout ça?


Pour en revenir à Pennac... Je ne suis pas d'accord, je ne trouve pas que ses romans soient si "faciles". Faciles à lire, certes, prenants, palpitants, impossibles à poser avant la dernière page. Mais "faciles"? Non, il n'y a dans sa façon d'entremêler péripéties rocambolesques, constat social et réflexion sur la lecture (en tant que pratique) rien de facile, à mon avis.
Je suis d'accord avec Maïa, il y a un petit essoufflement de la série, que je situe pour ma part à partir du quatrième, mais le plaisir de retrouver la tribu est, malgré tout, toujours au rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
http://fanesdecarottes.canalblog.com/
Moon
Animation
avatar

Nombre de messages : 8306
Age : 28
Localisation : Seattle
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Lun 05 Nov 2007, 16:08

Ca me parait vraiment facile de cracher sur les soit disante "banalités" de Pennac. Cet auteur à le mérite de savoir de quoi il parle et de le dire de manière claire et simple.
Je n'ai pas encore fini le livre, donc je ne peux pas tellement donner mon avis pour le prix Renaudot. De les manières ces prix ne veulent pas dire grand chose, surtout lorsque l'on voit les jurés - je ne connais pas ceux du renaudot donc c'est plus une constation générale. Bref, tout à fait d'accord avec ekwerkwe

Citation :
Quelle misère, quelle déchéance ces prix littéraires, et le potin tout autour! Non mais où est la culture et l'amour de la littérature dans tout ça?

Pennac a eu le Renaudot, pour moi cela ne change rien... cela n'apporte ni plus, ni moins à l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiereaout.canalblog.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Lun 05 Nov 2007, 16:10

je ne vise pas ses romans que je n'ai pas lus, et sans aucune raison de ne pas les lire.

En revanche, je ne partage pas totalement l'enthousiasme de Zorg pour comme un roman. C'est un ouvrage sympathique, utile et bien mené, mais qui n'apporte pas, à mes yeux, des vues originales sur la question.

Je l'ai lu comme le point de vue d'un enseignant qui doit se mettre en quatre pour rendre ses cours interessants et être un bon animateur.

Comme je l'ai dit, l' "Eloge de la lecture" écrit par Michèle Petit, anthropologue au CNRS me paraissait plus approfondi.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Lun 05 Nov 2007, 16:12

Sur France Culture, ils ont aussi descendu en flèche le Goncourt black

Mais il y a des trucs qu'ils encensent et que j'ai détestés, alors...
Revenir en haut Aller en bas
Moon
Animation
avatar

Nombre de messages : 8306
Age : 28
Localisation : Seattle
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Lun 05 Nov 2007, 16:12

rotko a écrit:
je ne vise pas ses romans que je n'ai pas lus, et sans aucune raison de ne pas les lire.

Mais nous n'avons jamais dit le contraire. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiereaout.canalblog.com/
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Lun 05 Nov 2007, 16:17

ekwerkwe a écrit:
Quelle misère, quelle déchéance ces prix littéraires, et le potin tout autour! Non mais où est la culture et l'amour de la littérature dans tout ça?

Le livre participe malheureusement de la grande foire de la consommation et est devenu un "produit" comme une lessive... les prix littéraires se jouent dans cette cour du marché.
A nous de dénicher nos perles sans tenir compte du battage médiatique, mais c'est dur de ne pas être influencés sinon au moment de la lecture, du moins au moment de l'achat pale
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Lun 05 Nov 2007, 16:22

maïa a écrit:
Sur France Culture, ils ont aussi descendu en flèche le Goncourt black ...

Ils ont émis des réserves, et je le mentionne sur le fil gilles leroy, l'argument m'interesse et rejoint la question que je posais sur"qu'en est-il au juste"?

si leroy s'identifie d'une façon ou d'une autre à Zelda, pourquoi en tenir grief à Fitzgerald ?

Sauf mon allusion à Ronceraille, je vois dans ces reglements de compte par personnes interposées, une tendance actuelle que je n'approuve pas.

Je pense en particulier à la robe bleue de Michèle Desbordes.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
ekwerkwe
pilier
avatar

Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Lun 05 Nov 2007, 17:11

maïa a écrit:
ekwerkwe a écrit:
Quelle misère, quelle déchéance ces prix littéraires, et le potin tout autour! Non mais où est la culture et l'amour de la littérature dans tout ça?

Le livre participe malheureusement de la grande foire de la consommation et est devenu un "produit" comme une lessive... les prix littéraires se jouent dans cette cour du marché.
A nous de dénicher nos perles sans tenir compte du battage médiatique, mais c'est dur de ne pas être influencés sinon au moment de la lecture, du moins au moment de l'achat pale

C'est relativement facile, en ce qui me concerne, car je lis très peu de littérature contemporaine, et en général parce que j'en ai attrapé l'envie sur un forum, un blog, et par des amis qui m'en ont parlé, donc via une médiatisation très... affective, pourrait-on dire.
Par contre, être obligée de consacrer une part importante de mon minuscule budget "pro" à l'achat des chouchous de la rentrée et des prix littéraires, tout simplement parce que les lecteurs en entendent parler et que donc, il faut les avoir... ça me gonfle à un point, tu n'imagines même pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://fanesdecarottes.canalblog.com/
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Lun 05 Nov 2007, 17:22

Si, je crois que je peux imaginer Razz

J'ai bien précisé que c'était la première fois que je m'intéressais à la sélection du Goncourt, et c'était pour des raisons particulières et personnelles cette année. Je pense que c'est la première et la dernière ! Depuis des années je n'avais pratiquement plus acheté les "nouveautés" des rentrées !
Quand j'achète un livre qui vient de sortir, c'est généralement parce que je connais l'auteur et qu'il est une de mes "valeurs sûres" dont je guette les nouvelles parutions. Par exemple l'Américain Richard Russo, les Anglais Boyd ou Coe, ou... Vila-Matas ! Ou comme toi parce que des amis dont je partage souvent les goûts m'en ont fait l'éloge.
Revenir en haut Aller en bas
zorg69
pilier
avatar

Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Lun 05 Nov 2007, 18:27

Citation :
En revanche, je ne partage pas totalement l'enthousiasme de Zorg pour comme un roman. C'est un ouvrage sympathique, utile et bien mené, mais qui n'apporte pas, à mes yeux, des vues originales sur la question.

Ecoute, je persiste et je signe. Comme un Roman est un essai brillant sur la lecture. Il est brillant, non par l’originalité de ce qu’il développe, ni même par la profondeur des sujets abordés, brillant parce qu’il réussi à faire un essai qui se lit comme un Roman en apportant au lecteur deux ou trois réflexions pertinentes, sur un sujet qui au départ ne fais pas courir les foules.

Je n’ai pas lu "l’éloge de la lecture" et donc n’en parlerai pas. Mais pourquoi comparer ? Pennac ne fait pas l’éloge de la lecture, pas du tout, il consacre même quelques pages au droit de ne pas lire.
Revenir en haut Aller en bas
http://lectaritude.over-blog.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Lun 05 Nov 2007, 18:45

[quote="zorg69"]
Citation :
. Mais pourquoi comparer ? Pennac ne fait pas l’éloge de la lecture, pas du tout, il consacre même quelques pages au droit de ne pas lire.

cheese evidemment, c'est pour éviter que la lecture deviennne une corvée !

D'accord, ces livres sont donc complémentaires puisqu'ils vont dans le même sens :yes:

alors je rajoute Rolande Causse : qui lit petit lit toute sa vie chez albin michel : elle insiste sur leslivres jeux, les livres à images, les photos mysterieuses et donne des exemples précis d elivres

mystère mystère, photos de Walter Wick, devinettes de jean marzollo chez millepages

king kong de michel piquemal chez albin michel jeunesse

les "mini syros" comme sevres-babylone de gerard carré ou le chat de tigali de daeninckx

mon preféré : qui a tué minou Bonbon ? de joseph perigot

comme tu vois, les titres de livres abondent et sont adaptés à toutes les objections de "je n'aime pas lire".
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Moon
Animation
avatar

Nombre de messages : 8306
Age : 28
Localisation : Seattle
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Lun 05 Nov 2007, 18:51

Rotko pour le coup je ne comprends pas très bien le sens de tes comparaisons...
D'ailleurs ce qui me semble le plus intéressant dans la post de Zorg est ceci :
Citation :

Ecoute, je persiste et je signe. Comme un Roman est un essai brillant sur la lecture. Il est brillant, non par l’originalité de ce qu’il développe, ni même par la profondeur des sujets abordés, brillant parce qu’il réussi à faire un essai qui se lit comme un Roman en apportant au lecteur deux ou trois réflexions pertinentes, sur un sujet qui au départ ne fais pas courir les foules.

que tu as soigneusement évité de commenter... Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiereaout.canalblog.com/
ekwerkwe
pilier
avatar

Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Lun 05 Nov 2007, 18:53

rotko a écrit:

alors je rajoute Rolande Causse : qui lit petit lit toute sa vie chez albin michel : elle insiste sur leslivres jeux, les livres à images, les photos mysterieuses et donne des exemples précis d elivres

Ce serait si beau!
C'est incroyable la quantité de "contacts" que les mômes ont avec les livres et la lecture, en famille, à la crèche, à l'école, à la bibli, en périscolaire... Tous devraient continuer à lire toute leur vie, et c'est loin d'être le cas!
Et je suis assez sceptique sur les nouvelles tendances qui poussent aux apprentissages de plus en plus tôt, du genre lire aux bébés et apprendre l'anglais au CP. Bourons-leur le crane tant qu'il est encore tendre. Enfin, ce n'est peut-être pas du tout ce que dit Rolande Causse, je m'égare peut-être, d'autant que je n'ai pas lu son livre.
Revenir en haut Aller en bas
http://fanesdecarottes.canalblog.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Lun 05 Nov 2007, 19:02

Moon a écrit:
Rotko pour le coup je ne comprends pas très bien le sens de tes comparaisons...
D'ailleurs ce qui me semble le plus intéressant dans la post de Zorg est ceci :
Citation :

Ecoute, je persiste et je signe. Comme un Roman est un essai brillant sur la lecture. Il est brillant, non par l’originalité de ce qu’il développe, ni même par la profondeur des sujets abordés, brillant parce qu’il réussi à faire un essai qui se lit comme un Roman en apportant au lecteur deux ou trois réflexions pertinentes, sur un sujet qui au départ ne fait pas courir les foules.

que tu as soigneusement évité de commenter... Razz

voyez la langue fourchue evil !

je ne commente pas parce que je suis d'accord sunny
je ne vais pas refuter ce que j'approuve !
je dis seulement que d'autres livres comme celui de michèle Petit donne des temoignages et celui de Rolande Causse, des titres précis. respect
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
zorg69
pilier
avatar

Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Lun 05 Nov 2007, 19:17

Citation :
je ne commente pas parce que je suis d'accord

Me fait vraiment plaisir que tu sois d’accord. Enfin !
Je suis d’accord avec Moon on dirait que ça t’écorche un peu le palais … *tire la langue*


J’ai vraiment pris un grand plaisir à le lire.
Franchement on sourit souvent, on s’y reconnait parfois, on ne peut pas s’arrêter de le lire tellement c’est prenant (je l’ai lu d’une traite), ce sont des réflexions simples mais bien vues, on sent qu’il a du fond le garçon, et puis il se la pète pas, et ça c’est …
Ca change de tous ces essais, tous sujets confondus, où le type étale sa science...

Ceci dit, sur le sujet, je suis admiratif de la tienne. Que de références !
Mais que je suis taquin !

*retire la langue*
Revenir en haut Aller en bas
http://lectaritude.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daniel Pennac   

Revenir en haut Aller en bas
 
Daniel Pennac
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Le Monde] Daniel Pennac : "J'ai été d'abord et avant tout professeur"
» Elèves difficiles
» les classique en littérature de jeunesse
» inviter un auteur
» Sujet Brevet : chagrin d'école, session 07/09

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: