Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gabriela Adamesteanu [Roumanie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Gabriela Adamesteanu [Roumanie]   Ven 16 Nov 2007, 06:24

MEET novembre 2007

MEET : que signifiait pour vous avoir 20 ans ?

Le film «4 mois, 3 semaines et 2 jours». de Cristian Mungiu montre bien cette « vie médiocre illuminée par l’âge ».

Il s’agissait essentiellement de vivre au présent. Pour beaucoup de jeunes filles, l’idéal était d’entrer dans une école d’ingénieurs pour y trouver un mari et voyager.

La répression politique - ou le contrôle politique, était partout puisque dans tous les milieux et à tout âge, on trouvait des indicateurs.

Les medias déformaient la vision de la réalité, et l’existence même de prisons dans le voisinage, où la torture était pratiquée restait cachée.

Pour Gabriela Adamesteanu, l’envie d’écrire s’est manifestée d’abord par un refus du réalisme socialiste. Puis il y a eu deux déclics : la chute du régime et la mort de son père.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Gabriela Adamesteanu [Roumanie]   Ven 16 Nov 2007, 06:27


clic !


Dans ce livre, une matinée perdue, publié chez Gallimard,
Citation :
plus de soixante-dix ans d'histoire roumaine défilent, vus par les yeux, et à travers le franc-parler savoureux d'une femme du peuple, auquel fait contrepoint toute une galerie de personnages.
Dans cette polyphonie de voix, alternent le grave et le comique, la tendresse et l'humour, et le monde se dissout et se recompose à chaque page,
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Gabriela Adamesteanu [Roumanie]   Dim 16 Déc 2012, 07:07


Gabriela Adamesteanu est née en 1942. Romancière et nouvelliste. elle est considérée comme l'une des voix les plus les plus importantes de la littérature roumaine, aux côtés de Norman Manea et de Mircea Cartarescu. Vienne le jour est son deuxième roman traduit en français après Une matinée perdue (Gallimard, 2005) qui avait reçu un accueil très élogieux.


410 p Gallimard

publié dans une version augmentée des passages censurés lors de sa première publication. 1975.

Letitia habite une petite ville de la province roumaine avec sa mère et son oncle Ion. Leurs conditions de vie sont difficiles, car le père de Letitia a été arrêté, et l'oncle Ion, pourtant un grand intellectuel, a été relégué dans un collège. La grisaille et une certaine tristesse règnent dans leur minuscule appartement, et seules les visites d'un oncle venu de la capitale ou des événements dramatiques comme la mort d'une tante interrompent le fil toujours semblable des jours. Puis, contre toute attente, Letitia obtient l'autorisation de partir pour Bucarest, et s'installe dans un foyer d'étudiantes
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Gabriela Adamesteanu [Roumanie]   Lun 25 Mar 2013, 10:11


Une matinée de perdue

La vieille Vica bougonne tout le temps, elle se plaint de son mari, des frères et sœurs qu’elle a dû élever à la mort de sa mère, elle écoute et rapporte les confidences de gens de tous milieux…

Par l’entremise de cette femme du peuple, à travers son langage et ses redites, on vit la Roumanie au quotidien. Elle, qui a tenu une boutique, ui a travaillé comme couturière/domestique chez des gens « de la haute » raconte dans un monologue boudeur ce qu’elle a entendu : comment les femmes bientôt veuves, ont vécu les arrestations de leurs maris, les changements sociaux etc.

Elle alterne les ragots cocasses de l’époque allemande,

Quand les Roumains ont voulu emporter les reliques de Saint Dimitriu, ils ont pas pu soulever la châsse, et pourtant ils étaient nombreux et pourtant il se donnaient du mal de chien, mais rien à faire… Alors les Allemands se sont foutus en rogne, ils ont mis de la dynamite sous le reliquaire, ils ont allumée, la fumée est montée jusqu’au ciel et puis quand elle s’est dissipée, les reliques étaient toujours là dans la châsse, intactes, elles avaient rien. Mais les boches qui se trouvaient là étaient tous morts. Crevé comme des mouches, sans bras, sans tête, sans jambes, parce que le Bon dieu ne pouvait tolérer un sacrilège pareil, et juste après Pâques par-dessus le marché !


Et les récits d’arrestations, vécus comme des souvenirs personnels

Lulu m’ a dit « ça va être bientôt mon tour. » Il savait exactement quand on l’arrêterait. Il le savait par la logique, il suivait la marche des arrestations au sein de l’armée, il me préparait. Nous passions des journées à vider les tiroirs, à brûler des documents, des lettres des papiers, des livres la Securitate n’a rien trouvé Oh! Ce n’est pas qu’ils ne vous condamnent pas sans preuve mais, à ce qu e j’ai pu entendre, les interrogatoires l’ont vite affaibli, épuisé et … il n’avait pas été jugé, pas condamné, alors à la fin des années soixante il a été réhabilité parmi tant d’autres…

C’est donc un récit vivant de l’histoire relativement récente de la Roumanie…
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Gabriela Adamesteanu [Roumanie]   Jeu 28 Mar 2013, 16:56

L'auteur donne la parole à des personnes de classes différentes, qui laissent voir leurs préjugés respectifs, en particulier le mepris des bourgeois pour la classe populaire à laquelle appartient Vica.

Les scenes qui se déroulent ensuite chez le professeur Mironescu permettent de mener plusieurs fils de front : l'intrigue amoureuse de Sophie, la femme du professeur, et d'un étudiant, ce qui est vu et raconté par plusieurs personnages.

C'est assez amusant, et le lecteur peu au courant de l'histoire roumaine, se sent plus concerné par ces intrigues de comedie que par des propos politiques, parfaitement clairs aux yeux des Roumains !

A la fin de règne de Charles Ier coincide avec le début de la Première Guerre mondiale :

le roi d'origine allemande désire entrer en guerre du côté des Puissances centrales ( l'Empire allemand, l’Empire austro-hongrois et le royaume d’Italie), alors que l'opinion du peuple roumain est plutôt du côté de la Triple-Entente.- alliance militaire de la France, du Royaume-Uni et de la Russie impériale.

Charles avait signé un traité secret en 1884 par lequel il avait lié la Roumanie à la Triple Alliance (1882) et, bien que ce traité ne puisse être activé qu'en cas d'agression de l'Empire russe envers l'un des membres signataires, Charles est convaincu que la meilleure des choses est d'entrer en guerre aux côtés de l'Empire allemand.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Gabriela Adamesteanu [Roumanie]   Mar 02 Avr 2013, 14:28


Une matinée perdue : Bilan positif !

J'ai apprécié avec une matinée perdue de trouver un regard de synthèse sur la Roumanie, servi par une écriture soignée : les monologues se croisent et se chevauchent, dévoilant par la comparaison, la vérité des situations, les préjugés des gens, des comédies mais aussi des sorts peu enviables.

Entre le couple Mironescu et la vieille Vica, la jonction se fait dans l'histoire. C'est à juste titre que l'auteur parle de "conversations perfides", car derrière l'apparente politesse des échanges se dissimulent habilement des rapports envenimés.

Voilà donc des piments qui évitent toutes platitudes et font du lecteur un écouteur privilégié qui en sait bien plus que chaque protagoniste.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gabriela Adamesteanu [Roumanie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gabriela Adamesteanu [Roumanie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Horribles nouvelles de Roumanie! Réagir!
» Pétition pour sauver les animaux des zoos en Roumanie
» SOS ROUMANIE pour les chiens!
» Célébrations Napoléon III en Roumanie
» des animaux de Roumanie seront ici pour adoption

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Littérature dite européenne: du Sud, du Nord et de l'Est-
Sauter vers: