Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ridley Scott, Prometheus.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Ridley Scott, Prometheus.   Mer 14 Nov 2007, 05:45

American Gangster

Citation :
Le réalisateur britannique Ridley Scott a pris le contre-pied des films de gangsters baroques en créant ce chef de gang austère aux allures de pasteur, attentionné avec sa vieille maman et toute sa parentèle.

Le choix du merveilleux Denzel Washington, qui a plus une tête de professeur d'université que de loubard, renforce la crédibilité du propos. La construction du film est un modèle du genre

les echos, mais la presse est nettement favorable.

J'ai vu la presentation qui ne tombait pas dans les clichés violents habituels.

on pourra comparer avec British gangster ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Ridley Scott, American gangster   Dim 18 Nov 2007, 16:35

du fameux ridley Scott avec Denzel Washington, Russell Crowe, Bobby Beckles, Josh Brolin, Emile Dillon, Monique Dupree..;

Tout est parfaitement clair, on suit très bien l'histoire, bien construite, avec un montage alterné entre deux adversaires : le gangster qui joue à l'honnête homme, en fait une contre-façon, et le policier honnête, qui ne toucherait pas à un pot de vin alors que ses collègues ne se font pas prier.

bon décor urbain, des peripeties mais sans carambolage spectaculaire ou effet de sang à la une. Bien sûr, il en faut un peu, on n'est pas au séminaire Razz

d'accord pour dire que le film plaît à tout le monde et qu'on le suit avec plaisir.

S'il est toutefois permis de faire quelques réserves face à qui parle de chef d'oeuvre, je dirai que les personnages et les dialogues ne sont pas à la hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ridley Scott, Prometheus.   Dim 18 Nov 2007, 16:44

Les personnages

Ils surjouent leur image. Ainsi le faux honnête homme et vrai gangster, qui a de la prestance (merci au comedien Denzel Washington) a tout de la gravure de mode, on se croirait dans Gala et la jet set.

Bon fils, ah ! il l'aime sa maman ! et "gentleman" avec sa femme :
"tiens chérie, ce diamant, ne me remercie pas, tu le vaux bien"

il organise des fêtes distinguées, car il est raffiné ! l'autre patron de gang se prend lui aussi pour "un prince de la Renaissance". Ils ont de belles manières et parlent par allusions culturelles. Epris des belles choses, du patrimoine anglais par exemple, pour les demeures.

Quel goût exquis ! on discuterait volontiers de Proust à table, enfin presque. Les brutalités, c'est pour le subalterne à moins de la necessité de faire un exemple.

pour le spectateur, les liasses de billet : images recurrentes, on les caresse du regard car elles nous en mettent plein la vue : dans les valises, dans les coffres de voiture, on les compte et les recompte au commissariat, ils en bavent tous !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ridley Scott, Prometheus.   Dim 18 Nov 2007, 16:56

Les conduites sont exemplaires et non dépourvues de clichés : ce sont des femmes à la poitrine nue qui sont à votre service 24 h sur 24 pour vous servir un soda, ou mettre la drogue en sachets...

Le vrai honnête homme n'a que des déboires avec sa femme qui le quitte et lui cherche des noises après lui avoir adressé des reproches : "tu travailles trop, on ne compte pas pour toi, toujours à trainer avec des voyous qui te servent d'indics, c'est pas une vie pour une femme avec un enfant. C'est vrai, tu es viril, mais absent à la maison etc."

Les dialogues avec les chefs, fermes et virils : "attendons le mandat d'arrêt", "c'est prêt, faîtes-moi confiance, je m'en occupe"

c'est vraiment un film americain avec les valeurs familiales, la messe dominicale avec des negro spirituals (avant on avait droit à de bonnes sequences jazzy, on termine sur du rap) et le triomphe du Bon malgré toutes les difficultés, la corruption des chefs et les amitiés trahies.

Je force la note sur ces clichés, car ils entachent un peu ce film interessant, bien interprété (mais surjoué) et bien construit.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ridley Scott, Prometheus.   Dim 18 Nov 2007, 18:30

Le film connait notamment un rythme binaire : un flic vient de gifler Eva, la femme de Franck Lucas, mais celui-ci va s'en prendre une, donnée par sa maman Happy


clic !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ridley Scott, Prometheus.   Sam 10 Juil 2010, 04:46

le témoignage des internautes sur la vie sur terre, le 24 juillet 2010.

Life in a Day, le prochain film de Ridley Scott sera composé d'images tournées le 24 juillet prochain aux quatre coins du monde par les utilisateurs de la plateforme vidéo Youtube.

Une sorte de témoignage de la vie en 2010 pour nos descendants.

Si vous voulez y participer, c'est expliqué ici.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Ridley Scott, Prometheus.   Lun 16 Avr 2012, 18:30

J'attends le 30 mai ! zen

Revenir en haut Aller en bas
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Ridley Scott, Prometheus.   Mer 06 Juin 2012, 06:27

Luca a écrit:
J'attends le 30 mai ! zen

J'étais convaincue que si quelqu'un pouvait ne pas se laisser dépasser par l'effet effets spéciaux, c'était bien Ridley Scott. Me voilà bien désabusée.

Le film est esthétiquement magnifique. Y a pas à chipoter, j'en ai pris plein les mirettes à travers mes lunettes 3D. Pour le reste, je me suis prise, en cours de séance, à vivement regretter l'incroyable force d'Alien.

Le scénario est très attendu, les personnages superficiels et caricaturaux, d'autant que la direction d'acteur laisse à désirer. Même Noomie Rapace est bien peu convaincante. Seule Charlize Theron parvient à insuffler à son personnage une émouvante profondeur et confirme la grande actrice qu'elle est.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ridley Scott, Prometheus.   Sam 23 Juin 2012, 15:19

J'ai entendu des avis divergents, comme dit dans l'Express

Cléo a dit l'aimer beaucoup, j'ai entendu un critique y déplorer des clichés, alors qu'un autre l'encensait.

le méchant : julien Jouanneau

"Trente secondes après le début du générique, Ridley Scott détruit son propre mythe et se noie dans le nanar. Le Space Jockey est dévoilé plein écran, humanoïde albinos nu de trois mètres, aux muscles en mousse et regard de morue, stoïque au bord d'une chute d'eau.

Et ce Fantômas de l'espace, sosie du moine du Da Vinci Code et d'un Chevalier Sith, d'avaler une espèce de barbiturique intersidéral. Comme du vulgaire papier toilette, il se désintègre dans l'eau pour créer l'humanité. Le fan lui se liquéfie."


l'article de l'Express noie le poisson pour "ne pas se mouiller" ( j'ose tout !)

Le Monde pas tendre

Baigné dans une glue spirituelle qui fusionne christianisme et paganisme new wave, bourré d'emprunts au cinéma de science-fiction - à 2001 : l'odyssée de l'espace, La Guerre des étoiles, Wall E, au Zombie, de Romero, à Mars Attacks, A. I... -, ce film ne produit rien de singulier. Les quelques pistes intéressantes que recèle le scénario (les conflits latents entre les mercenaires et les chercheurs ou entre ceux-ci et le milliardaire) restent à l'état d'ébauche.

l'article

l’un des points sur lequel tout le monde s’accorde sur sa réussite est l’usage de la 3-D. A laquelle s’ajoute la photographie sombre et glaciale de Dariusz Wolski. La scène d’ouverture sur les grandioses paysages monolithiques d’Islande est à couper le souffle et les séquences impliquant le vaisseau Prometheus sont superbes.

un long article pour vous, moi j'ai décidé de ne pas y aller Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
cleo
pilier
avatar

Nombre de messages : 3890
Age : 34
Localisation : chez Jeanne........
Date d'inscription : 28/03/2009

MessageSujet: Re: Ridley Scott, Prometheus.   Sam 23 Juin 2012, 17:51

Oui ce n'est pas le film de l'année mais graphiquement il est magnifique et il reste un bon divertissement..... Smile

_________________
"La vie est comme tout tableau: pour sembler belle, elle a besoin d'être vue à distance." Gustave Flaubert

« L'étonnement est à l'origine de la connaissance : celui qui cesse de s'étonner pourrait bien cesser de savoir » E.Gombrich
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ridley Scott, Prometheus.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ridley Scott, Prometheus.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scott Westerfeld - Uglies etc...
» Décès de l'astronaute Scott Carpenter
» Prometheus [Film 2012]
» Les Gens du Mensonge - Scott Peck
» Scott Stevens, un météorologue américain confirme les épandages mondiaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: