Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Michel Onfray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Dona
pilier
avatar

Nombre de messages : 236
Age : 53
Localisation : L.A
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Michel Onfray   Ven 17 Fév 2006, 11:09



Antimanuel de philosophie de Michel Onfray.
Sympa à offrir à un jeunot avant d'entamer son année de terminale ou à s'offrir à soi-même également, Antimanuel de Philosophie de Michel Onfray. Le princioe est simple: outre le fait de vulgariser la philosophie pour le jeune public, l'Antimanuel questionne philosphiquement le monde réel et d'aujourd'hui à partir de questions très contemporaines. Les commentaires de Michel Onfray sont accompagnés de textes fondateurs dans ce domaine de connaissances.


Les questions interpellent forcément le lecteur , en voici quelques exemples:

Avez-vous déjà mangé de la chair humaine?

Pourquoi ne pas vous masturber dans la cour de votre lycée?

Pourquoi votre lycée est-il construit comme une prison?

Faut-il greffer le crâne de votre prof de philo sur le corps de votre prof de gym?

Le smicard, nouvel esclave du monde moderne?

Pourriez-vous vous passer de votre téléphone portble?

Un éducateur pédophile choisit-il sa sexualité?

Faut-il un décodeur pour comprendre une oeuvre d'art?

Etc...

Ces différentes questions sont réunies autour de chapitres qui sont les suivants:
Qu'est-ce que l'homme?
Comment vivre ensemble?
Que peut-on savoir

Lecture d'apprentissage mais de bonne tenue.
http://images.google.fr/url?q=http://www.parutions.com/images/p1-image_2-


Dernière édition par le Ven 17 Fév 2006, 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/dona44/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Ven 17 Fév 2006, 17:02

A partir de ces questions concrètes, des textes variés font réfléchir sur le plaisir et le bonheur, les héritages catholiques, la vérité et les usages du pouvoir.
On appréciera sur le décodage de l'oeuvre d'art des propos qui montrent les fréquentes corrélations entre jugements esthétiques et appartenances sociales
Un ouvrage roboratif qui éveille l'intérêt et suscite l'interrogation critique. Onfray a l'art de poser des questions là où trop souvent on attend des réponses toutes faites.

Ceci dit, pour avoir écouté cet été ses conférences a l'université populaire de Caen, j'ai trouvé qu'il devenait plus un historien parfois polemique et polemiste de la philosophie, qu'un penseur qui analyse un problème.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
troglodyte
pilier
avatar

Nombre de messages : 1058
Age : 47
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Ven 17 Fév 2006, 17:29

Citation :
Avez-vous déjà mangé de la chair humaine?
Pas à ma connaissance.
Citation :
Pourquoi ne pas vous masturber dans la cour de votre lycée?
Parce que j'étais timide, et occupé à m'efforcer de briller dans la société de mes petits camarades en lançant quelques blagues.
Citation :
Pourquoi votre lycée est-il construit comme une prison?
Parce que l'école est obligatoire jusqu'à un certain âge.
Citation :
Faut-il greffer le crâne de votre prof de philo sur le corps de votre prof de gym?
Quelle horreur !
Citation :
Le smicard, nouvel esclave du monde moderne?
Probablement moins que celui qui travaille à la chaîne.
Citation :
Pourriez-vous vous passer de votre téléphone portable?
Oui : je n'en ai pas.
Citation :
Un éducateur pédophile choisit-il sa sexualité?
S'il n'est pas fou, il est responsable de ses actes.
Citation :
Faut-il un décodeur pour comprendre une oeuvre d'art?
Chacun y comprend ce qu'il peut.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Ven 17 Fév 2006, 20:07

pas encombrant, ton manuel lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Dona
pilier
avatar

Nombre de messages : 236
Age : 53
Localisation : L.A
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Sam 18 Fév 2006, 09:34

rotko a écrit:


Ceci dit, pour avoir écouté cet été ses conférences a l'université populaire de Caen, j'ai trouvé qu'il devenait plus un historien parfois polemique et polemiste de la philosophie, qu'un penseur qui analyse un problème.


Dans Lire magazine février, il y a justement une interview d'Onfray, "L'Homme des malentendus

http://www.lire.fr/enquete.asp/idC=49651/idR=200/idG=
Accusation principale des détracteurs: vulgarisateur de première et rien d'autre.
A voir...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/dona44/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Sam 18 Fév 2006, 12:18

ma remarque n'est pas celle d'un détracteur !
les penseurs sont rares et les "vulgarisateurs" (terme non pejoratif, je pourrais dire "passeur" mais quel intérêt ? comme on le disait dans le fil des mots à propos de la prolifération des euphémismes ) ont leur utilité Wink
Merci Dona, j'irai voir le lien. Quant à Michel Onfray, je ne me fais pas de souci pour lui, car

Citation :
"le mâtin [est] de taille à se défendre hardiment"
lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
alexnihat
pilier
avatar

Nombre de messages : 320
Localisation : Somewhere, not here
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Sam 18 Fév 2006, 12:27

troglodyte a écrit:
Citation :
Le smicard, nouvel esclave du monde moderne?
Probablement moins que celui qui travaille à la chaîne. ...

Troglo, le travailleur à la chaine est souvent smicard.... double peine ?
Revenir en haut Aller en bas
troglodyte
pilier
avatar

Nombre de messages : 1058
Age : 47
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Sam 18 Fév 2006, 13:49

Alexnihat, j'avais lu trop vite et confondu smicard et èrèmiste !
Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Dinou
pilier
avatar

Nombre de messages : 76
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 20 Fév 2006, 09:26

Je n'ai qu'un souhait quand je lis vos commentaires à propos du produit de Michel Onfray, Antimanuel de Philosophie, qu'aucun lycéen ne passe par là!

C'est racolleur à souhait, trop approximatif, démagogue au possible...

Ce genre de lecture ne constitue en aucun cas une initiation à la philosophie. On n'y trouve que provocations et confusions.

C'est davantage un ouvrage à consulter quand on s'est déjà intéressé à la philosophie de manière un peu plus rigoureuse.

Mais ce n'est que mon avis...

^^
Revenir en haut Aller en bas
http://dinoutout.over-blog.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 20 Fév 2006, 12:08

Mais tu as le droit - et même le devoir Wink, de donner ton avis. Certes les questions sont racoleuses, mais si c'est un point de départ vers une reflexion structurée... il s'agit d'amorces pour des problèmes philosophiques, tels que le travail, le plaisir etc... Les élèves des sections industrielles notamment, ont besoin, peut-être, d'être appâtés, "interpellés dans leur quotidien " (horrible formule j'en conviens) pour découvrir une nouvelle façon de poser les problémes et de les traiter.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Dona
pilier
avatar

Nombre de messages : 236
Age : 53
Localisation : L.A
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 20 Fév 2006, 12:32

Dinou a écrit:
Je n'ai qu'un souhait quand je lis vos commentaires à propos du produit de Michel Onfray, Antimanuel de Philosophie, qu'aucun lycéen ne passe par là!


Onfray est prof en lycée tech, il a donc pédagogiquement une approche pragmatique qui correspond certainement à ces élèves mais certainement à bien d'autres également. Ses questions sont aussi citoyennes et ancrées dans le contemporain, c'est de loin l'une des meilleures motivations qui soient pour amorcer une réflexion philosophique qui sera nourrie et réajustée par l'enseignant.
Enfin ce n'est que mon avis.:-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/dona44/
swallow
pilier
avatar

Nombre de messages : 820
Localisation : Espagne
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Traité d´athéologie de Michel Onfray.   Sam 06 Mai 2006, 08:31

Comme on avait commencé ce fil sur Michel Onfray ( Dona), je vous dirai que ce qui m´a le plus amusée du "Traité d´athéologie", c´est le TON de l´auteur, bien plus que les idées. Cette exhortation constante à vouloir nous lancer, les athées, dans le militantisme, la propagande, la polémique et la controverse.
"Doit-on rester neutre? A-t-on encore les moyens de ce luxe? je ne crois pas..." dit- il page 261.
C´est à la fin du " Traité", et il le dit après avoir mis à plusieurs reprises en opposition les croyants ( de quelque religion que ce soit) qui eux, ont un lieu de culte, un temple où se réunir, une litterature ( livres sacrés) un vocabulaire, de multiples objets à venerer, des rites, des prêtres pour assurer les offices, et puis les athées qui n´ont rien de tout çà ( tout juste Spinoza, Voltaire, Sartre et quelques autres pour ce qui est des mots, mais c´est maigre) et donnent par conséquent l´impression de vide, de néant, de nihilisme.
De plus, combien de fois, victimes des" tics et travers "des autres, le athées se lancent eux- mêmes et sans s´en rendre compte dans des débats encore tout emprunts de langage chretien ou religieux, que se soit quand ils parlent de morale ( le bien, le mal) de sexe, ( la pudeur). C´est ce qu´Onfray definit comme l´ athéisme chretien, ou bien "l´athéisme tranquille", expression de Deleuze. Bref, on n´a que ce qu´on mérite!.
Revenir en haut Aller en bas
Dona
pilier
avatar

Nombre de messages : 236
Age : 53
Localisation : L.A
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Traité d´athéologie de Michel Onfray.   Sam 06 Mai 2006, 16:29

swallow a écrit:
"Traité d´athéologie"[...] débats encore tout emprunts de langage chretien ou religieux, que se soit quand ils parlent de morale ( le bien, le mal) de sexe, ( la pudeur). C´est ce qu´Onfray definit comme l´ athéisme chretien, ou bien "l´athéisme tranquille", expression de Deleuze. Bref, on n´a que ce qu´on mérite!.


Très intéressant ça! Ca donne envie de le lire. Merci!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/dona44/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Ven 02 Fév 2007, 13:21

Le désir d’être un volcan d’ Onfray se termine sur 4 pages intitulées la haine du corps.

Citation :
Pour quelles raisons, autres que masochistes, prendre plaisir à oublier, négliger, salir, brutaliser son corps ?

Et Onfray de souligner que Fourier avait raison d’accepter les désirs mais tort d’organiser leur expression et leur satisfaction.

Quant aux prêtres, dit Onfray ils haïssent le corps. Le principe de toute religion post chrétienne est dans cette haine. Bien sûr le corps transsubstantié, glorieux; mais ni transport charnels ni extases matériels, tout pour le céleste… et de citer les thèses du Vatican de Saint Pierre à Jean Paul II : corps pécheur discrédit du désir, chair peccamineuse, malédiction jetée sur les plaisirs.

Il a du style, cet Onfray on lui pardonnera une érudition un peu d’esbroufe pour lui concéder que son éloge des Venus préhistoriques de Lespugue et Willendorf est bien envoyé :

Ces corps là manget et défèquent respirent et souffrent, vieillissent et jouissent, s’assoupissent et et meurent dorment et rêvent[quote]
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
clmemont
pilier


Nombre de messages : 941
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Ven 02 Fév 2007, 15:38

Je vois que je ne me suis pas libérée de ma réticence quant à cet auteur.
Son "antimanuel de philosophie" n'a été que le premier d'une série d'antimanuel qui sont un peu racoleurs s'il n'y a pas de réelles réflexion. Il a certes gardé la strucutre des programmes mais à ce moment là il était encore professeur de philosophie dans lycée thecnologique catholique Wink .

Je crois qu'une de mes réticences vient de l'esbrouffe pas si désagréable pourtant et de sa manière de traiter la religion et l'hédonisme. Certains propos mais il faudrait relire me semblent relever d'une interprétation fort subjective.

Quant à l'athéologie, je le trouvais un peu trop gourou lorsde ses interventions à l'université populaire de Caen.
Enfin, peut-être suis-je mesquine et réactionnaire ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Ven 02 Fév 2007, 16:32

clmemont a écrit:
Je vois que je ne me suis pas libérée de ma réticence quant à cet auteur.
Son "antimanuel de philosophie" n'a été que le premier d'une série d'antimanuel qui sont un peu racoleurs s'il n'y a pas de réelles réflexion. Il a certes gardé la strucutre des programmes mais à ce moment là il était encore professeur de philosophie dans lycée thecnologique catholique Wink .

Je crois qu'une de mes réticences vient de l'esbrouffe pas si désagréable pourtant et de sa manière de traiter la religion et l'hédonisme. Certains propos mais il faudrait relire me semblent relever d'une interprétation fort subjective.

Quant à l'athéologie, je le trouvais un peu trop gourou lorsde ses interventions à l'université populaire de Caen.
Enfin, peut-être suis-je mesquine et réactionnaire ? lol!

ou tout simplement lucide et pertinente? Smile
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Ven 02 Fév 2007, 17:33

j'emboite momentanement le pas à clmemont, car j'aime bien Michel Onfray sans pour autant l'absoudre (il adorerait ce terme !) de certains travers.

Michel Onfray, le ventre des philosophes, Grasset


Je me doutais bien que Rousseau ne trouverait pas grâce aux yeux de Michel Onfray. Lire son article est pourtant révélateur. On cite le philosophe mais les références restent vagues, prises dans la Pléiade, allez donc vous y retrouver quand on mentionne le tome IV. Bref, j’ai retrouvé sur Rousseau de lieux communs éculés : l’aversion contre la civilisation et l’imprimerie, l’abandon de ses enfants, une moquerie constante :

Citation :
Rousseau se fait l’auteur de la maxime la plus sotte de tous les temps : « l’homme est naturellement bon ».

C’est oublier que Rousseau porte un regard critique sur une société de privilégiés parasites et qu’il valorise les petites gens, ceux-là mêmes qui souffrent sous l’ ancien régime. On sait aussi maintenant que l’imprimerie peut servir de tremplin à des auteurs comme Marc Levi ou Dan Brown.

L’abandon des enfants était si fréquent que les couvents avaient installé des mécanismes permettant de les déposer anonymement sans sonner à la porte.

Enfin comment concilier l’appellation de « sublime misanthrope » pour Rousseau avec l’optimisme béat dont on veut à tort le créditer. Il faut se méfier des lieux communs comme ceux qui attribuent à Voltaire cette généreuse abnégation en faveur de la liberté d’expression, avec des paroles qu’il n’a jamais prononcées et que contredisent ses multiples essais de réduire au silence ses adversaires, soit en déformant leurs propos soit en multipliant les tracasseries à leur égard.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Ven 02 Fév 2007, 17:34

Michel Onfray, le ventre des philosophes.

Onfray est donc un polémiste à l’esprit vif, tonique et brillant, mais qui ne lésine pas sur la qualité des arguments.

Dire que Rousseau est végétarien, pourquoi pas ? Ajouter ensuite
Citation :
« second végétarien célèbre Adolf Hitler. Est-il utile de s’étendre ? ».

Ce genre d’arguments comme chez Nancy Huston
Citation :
« Il existe de fortes ressemblances psychologiques entre l’antifasciste proclamé Thomas Bernhardt et Adolf Hitler »
me fait toujours bondir.

On verra qu’Onfray est souvent mieux inspiré. Tant mieux !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Ven 02 Fév 2007, 17:53

rotko a écrit:
Ce genre d’arguments comme chez Nancy Huston ... me fait toujours bondir.
Moi même pas, même plus. Ce sont des raccourcis d'une bêtise idiote pour lecteurs avides d'idées prémachées. Ce n'est pas étonnant que le monde a du mal à penser par lui-même, à avaler des couleuvres, les réflexions sont préformatées.
Et bonjour le marketing ...
Revenir en haut Aller en bas
Nestor
Admin
avatar

Nombre de messages : 1576
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Ven 02 Fév 2007, 18:30

On doit admettre un argument fondé. mais de tels raccourcis diffamatoires, parfois enrobés d'ailleurs, sont à mes yeux inacceptables.

Clmemont disait
Citation :
je le trouvais un peu trop gourou lors de ses interventions à l'université populaire de Caen

je l'ai écouté plusieurs fois, mais j'ai vite arrêté. Il faisait de l'histoire de la philo, mais peu de philo proprement dite - du moins aux emissions que j'ai entendues.

rotko
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net
AdL
pilier
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Ven 02 Fév 2007, 20:41

rotko a écrit:
Michel Onfray, le ventre des philosophes :
Dire que Rousseau est végétarien, pourquoi pas ? Ajouter ensuite
Citation :
« second végétarien célèbre Adolf Hitler. Est-il utile de s’étendre ? ».
Ce genre d’arguments comme chez Nancy Huston
Citation :
« Il existe de fortes ressemblances psychologiques entre l’antifasciste proclamé Thomas Bernhardt et Adolf Hitler »
me fait toujours bondir.
Mais ne faut-il pas rendre ces phrases à leurs contextes d'origine pour en appréhender le sens, plutôt que de nous les donner comme ça? Je ne doute pas que de tels propos (qui ne ressemblent d'ailleurs pas à des arguments-et des arguments contre qui et quoi?) horripilent.
-je me demande si je vais lire Onfray, ça ne donne pas envie...
Comment expliquer cet engouement depuis 3 ans? Il y a un nombre important de retraités (pour le plaisir) autour de nous qui organisent des aller-retour à Caen pour l'écouter, et d'autres, actifs, qui en font de même le w-end. Il semblerait que Onfray incite à la réflexion face à toutes choses "établies", et surtout face à l'histoire ("qui" érige l'Histoire? Qui décide au cours des siècles de retenir tel fait, évènement, en occultant tel autre?). Je n'arrive pas à croire que l'Onfray de l'université populaire qui amène à la réflexion et au doute les non-héritiers directs du Savoir ne soit fait que de l'air du temps...
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Sam 03 Fév 2007, 06:01

ADL demandait
Citation :
Mais ne faut-il pas rendre ces phrases à leurs contextes d'origine pour en appréhender le sens, plutôt que de nous les donner comme ça?

- Rousseau et Hitler

pas de contexte : c'est une pique en forme de clausule.

- Bernhardt et Hitler

Tout est expliqué en détail ici. L'affirmation première est suivie d'un parallele biographique avec des considérations pseudo psychanalytiques. Le but est de discrediter Thomas Bernhardt.

- Onfray, comme tu dis ADL, vaut mieux que la somme de ses parties Laughing
Les preambules biographiques de ses livres - comme l'éloge de mon chat,ou stage en usine, eclairent le philosophe, comme le dit Nietzsche dans Ecce Homo, et sont agreables à lire.

Plus que Comte-Sponville qui nage avec delices dans la philosphie universitaire, Onfray est tonifiant et roboratif. Ses analyses comme sur l'amitié dans la sculpture de soi sont d'un bon niveau. Je ne retrouve pas ce qu'il dit sur l'odeur dans un de ses livres, or je pense à cet extrait depuis la lecture de radika Jha.

- une emission à ecouter pour qui écrivent les philosophes ?.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
mona
pilier
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Sam 03 Fév 2007, 10:22

rotko a écrit:

- une emission à ecouter pour qui écrivent les philosophes ?.

vive le podcast....j'écouterai en voiture, seule et au volant.....

J'ai retrouvé L'antimanuel de philosophie offert par mon cher et tendre.....et mis de côté à l'époque ("quand j'aurai le temps et l'envie")

ce fil et la lecture commune de février me motivent pour le lire Wink
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Sam 03 Fév 2007, 12:30

Reflexion faite, notamment suite aux échanges, je pense que les petites chroniques de Michel Onfray, y compris quand elles me herissent le poil comme Rousseau et la voie lactée in le ventre des philosophes, ressortissent davantage de la philosophie que les balades classiques du sieur Comte Sponville dans le Petit traité des grandes vertus.(1)

Après tout, une pointe même injuste, fait partie du jeu de la chronique. Le philosophe comme inquiéteur, provocateur me fait découvrir mes valeurs. Onfray serait donc dans ces moments un Diogène. Il dit d'ailleurs beaucoup de bien de ce cynique -au sens philosophique du terme. Je suis même persuadé que ma fureur mettrait Onfray en joie ! l'etonnement et le scandale comme départ d'une pensée secouée Razz

Il faut voir les platitudes que sort EE Schmitt dans l'evangile selon Pilate oubliant aussi le discours de Diotime dans le banquet de Platon.
(1) intervertir les adjectifs me fait rire, c'est bête, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Sam 03 Fév 2007, 12:48

J'ai retrouvé la chronique d'Onfray sur les odeurs : c'est Odor di femmina dans je suis un volcan p 281 à 283. Je la cherchais depuis l'odeur de Radika Jha, qui a suscité quand même 4 pages de commentaires !

Chez Onfray, de petites notations à poursuivre :

Citation :
Tout est règlé dans le jeu des olfactions. Ne pas sentir, blairer ou piffer quelqu'un, c'est avouer l'impossibilité de trouver des atomes crochus et des particules olfactives capables de s'harmoniser avec lui. En revanche, être en odeur de sainteté introduit dans le vestibule des architectures de Vénus...

j'en rajoute une couche car j'avais abordé discrètement le sujet. Onfray est plus direct.
Citation :
Il est des odeurs animales incontestablement dégagées par les femmes : peaux grasses et huileuses...longues crinières de fauve ou poil ras pareil a celui d'un rongeur, hanches et bassins larges, poitrines lourdes comme dans les representations de Vénus historiques, toutes sont singulièrement odoriférantes.

C'est dit.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michel Onfray   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel Onfray
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Video N°33 Michel Onfray
» Michel Onfray est un vrai con !
» Michel Onfray
» Que pensez-vous de Michel Onfray?
» Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: