Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Michel Onfray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
dp.
pilier
avatar

Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 12:02

Amarande a écrit:
Docteur Pasquier a écrit:

Et c'est toi qui me reproche un relâchement argumentatif ? lol!

Non, non, c'est toi, toi tu essaies de faire accroire qu'il ne parle que de marginaux insignifiants

Cela s'adressait à Kierkegaard, pas à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Amarande
pilier
avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Roulettes ultra-performantes
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 12:11

Docteur Pasquier a écrit:
Amarande a écrit:
Docteur Pasquier a écrit:

Et c'est toi qui me reproche un relâchement argumentatif ? lol!

Non, non, c'est toi, toi tu essaies de faire accroire qu'il ne parle que de marginaux insignifiants

Cela s'adressait à Kierkegaard, pas à toi.

Je sais bien, je parle je parle dans le vide, mais je n'aime pas ce que tu fais

pour discréditer un auteur :

d'abord faire accroire que ce qu'il dit n'est pas intéressant : là pas de chance, il intéresse. Constat, on passe au plan B.

Tu essaies de faire accroire que ce qu'il fait sous le vocable de "philosophie", n'en est pas. Et ça c'est malhonnête, pour toutes les raisons que te donne Kierkegaard.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 12:24


C'est vrai que certains philosophes universitaires sont des champions de la dissertation plus que des penseurs. On peut s'y initier à des philosophes classiques, mais avec l'impression d'être assis sur un banc.
Voyez du côté de Comte Sponville

au moins avec les Péripatéticiens, on avait l'impression d'avancer cheese
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Quetschup
pilier
avatar

Nombre de messages : 1739
Localisation : Tachkent
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 12:29

Je comprends pourquoi je n'aurais jamais supporté de faire philo...
Un prof qui me dit comment penser et de ne pas m'interesser à certains philosophes avant de connaitre mes classiques...
C'est une drôle de notion pour de la philo , enfin bon...c'est le système français^^


A lire certains profs , je comprends les autodidactes, ils ont au moins la liberté de penser par eux mêmes et d'étoffer leur raisonnement plutôt que de sortir du râbachage réchauffé.
Ce que je trouve relativement drôle , c'est que ceux qui soutiennent l'élitisme ne doutent jamais et sont persuadés d'avoir la science infuse...cherchez l'erreur , c'est assez risible pour des philosophes .


Dernière édition par Quetschup le Lun 12 Déc 2011, 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dp.
pilier
avatar

Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 12:31

Amarande a écrit:
Docteur Pasquier a écrit:
Amarande a écrit:
Docteur Pasquier a écrit:

Et c'est toi qui me reproche un relâchement argumentatif ? lol!

Non, non, c'est toi, toi tu essaies de faire accroire qu'il ne parle que de marginaux insignifiants

Cela s'adressait à Kierkegaard, pas à toi.

Je sais bien, je parle je parle dans le vide, mais je n'aime pas ce que tu fais

pour discréditer un auteur :

d'abord faire accroire que ce qu'il dit n'est pas intéressant : là pas de chance, il intéresse. Constat, on passe au plan B.

Tu essaies de faire accroire que ce qu'il fait sous le vocable de "philosophie", n'en est pas. Et ça c'est malhonnête, pour toutes les raisons que te donne Kierkegaard.

J'ai dit que c'était facile, marchand et populiste.
Ce qu'il fait sous le vocable de philosophie est une imposture : il fait croire que la philosophie est popularisable. Pour ma part, je trouve cela odieux. Si la philosophie est popularisable, elle reste forcément superficielle. C'est un choix que, pour ma part, je ne fais pas.


Revenir en haut Aller en bas
dp.
pilier
avatar

Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 12:33

rotko a écrit:

C'est vrai que certains philosophes universitaires sont des champions de la dissertation plus que des penseurs. On peut s'y initier à des philosophes classiques, mais avec l'impression d'être assis sur un banc.
Voyez du côté de Comte Sponville

au moins avec les Péripatéticiens, on avait l'impression d'avancer cheese

Oui, certains professeurs. Il y en a d'excellents, et ils ne sont pas rares. Il faudrait cesser cette caricature insupportable du professeur de philosophie qui devient un prétexte facile pour les "philosophes" médiatiques comme Onfray.

Citation :
A lire certains profs , je comprends les autodidactes, ils ont au moins la liberté de penser par eux mêmes et d'étoffer leur raisonnement plutôt que de sortir du râbachage réchauffé.
Ce que je trouve relativement drôle , c'est que ceux qui soutiennent l'élitisme ne doutent jamais et sont persuadés d'avoir la science infuse...cherchez l'erreur , c'est assez risible pour des philosophes .

Une belle preuve de l'air du temps... "Il faut être un peu rigoureux pour faire de la philosophie et être exigeant" (pas besoin d'être élitiste pour être exigeant) = ne jamais douter et avoir la science infuse. Du coup, je ne m'en fais pas pour Onfray, il a de beaux jours devant lui... et des lecteurs Laughing


Dernière édition par Docteur Pasquier le Lun 12 Déc 2011, 12:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Quetschup
pilier
avatar

Nombre de messages : 1739
Localisation : Tachkent
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 12:36

Disons qu'on nous donne modèle à caricaturer , c'est de bonne guerre , l'élitiste et la populasse ^^
Revenir en haut Aller en bas
dp.
pilier
avatar

Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 12:42

Quetschup a écrit:
Disons qu'on nous donne modèle à caricaturer , c'est de bonne guerre , l'élitiste et la populasse ^^

On se sauve comme on peut... ou comme on veut.
Revenir en haut Aller en bas
Quetschup
pilier
avatar

Nombre de messages : 1739
Localisation : Tachkent
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 12:48

Ce qui est certain c'est que ce n'est pas la modestie qui va vous sauver ^^
Revenir en haut Aller en bas
dp.
pilier
avatar

Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 12:54

Quetschup a écrit:
Ce qui est certain c'est que ce n'est pas la modestie qui va vous sauver ^^

Dame, c'est ben dit ! C'est l'Diab' c't'affaire, quand même !
On dit qu'i s'lave les pieds anc du parfum... I pourrait simpelment s'les laver à l'iau, coumme nous aut'es !
Revenir en haut Aller en bas
Quetschup
pilier
avatar

Nombre de messages : 1739
Localisation : Tachkent
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 12:59

Il ne faut pas lui donner autant d'importance à "cette affaire" je vous assure vous n'en méritez pas tant , le diable en revanche à un côté plaisant ^^

Je vous laisse monologuer si vous le souhaitez , j'ai ma lecture populaire (Irving )en cours geek
Revenir en haut Aller en bas
dp.
pilier
avatar

Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 13:04

Quetschup a écrit:
Il ne faut pas lui donner autant d'importance à "cette affaire" je vous assure vous n'en méritez pas tant , le diable en revanche à un côté plaisant ^^

Je vous laisse monologuer si vous le souhaitez , j'ai ma lecture populaire (Irving )en cours:geek:

Vous avez bien raison, Ô Quetschup, je ne ne mérite point tant d'intérêt (enfin, c'est tout de même Vous qui glosez) à côté des grandes questions religieuses. Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
kierkegaard
pilier
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 29
Localisation : vitrolles
Date d'inscription : 25/11/2011

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 14:19

Vous representez tout ce qui fait que la philosophie est désormais considérée comme poussiéreuse et qui est l'affaire de quelques personnes avec des toiles d'araignées dans les cheveux tant ils sont reste immobiles a contempler du vide en espérant y voir quelque chose.

Heureusement tous les gens qui font de la philo ne sont pas comme vous. Au canada on voit la philosophie comme une pensée humble et quotidienne. Preuve que la philo est popularisable un prof de lycée peut l'enseigner quand on voit l'intellect des profs de lycée on se dit que c'est accessible a tous. La philo cela doit être une arme, une machine a questions qui doivent déranger. Et pour déranger il faut qu'elles servent a tous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 14:27

Docteur Pasquier, je rejoins un peu ton camp, même si mes réserves au sujet d'Onfray s'expliquent sûrement par des motifs différents des tiens.

En premier lieu, je dois dire que je trouve parfaitement admirable son initiative concernant l'université populaire. Rien à redire là dessus, il fallait avoir l'idée et s'en donner les moyens. chapeau

Par contre, je note des paradoxes majeurs au niveau de ses positions, paradoxes qui ne me laissent pas indifférente:

- Onfray se déclare ouvertement communiste (du moins d'extrême gauche) et en même temps libertaire hédoniste. Moi, je dis gros problème: l'hédonisme, c'est la glorification de l'épanouissement personnel, c'est le culte de l'individualisme, rien ne doit passer avant la jouissance de l'individu et son autonomie. Toute considération d'odre collectif est secondaire. Pire encore, si le collectif constitue un frein à la jouissance du moi, il devient un danger.
L'attachement d'Onfray à la culture hédoniste fait de lui un parfait homme de son temps, il n'est en rien subversif, ou contestataire. Il est au contraire du côté de la doxa et du statut quo. Car notre époque voit précisément l'apogée de l'hédonisme qui sert lui-même de justificatif au développement du marché, à l'afflux de la consommation, et au recul de l'Etat.

-Aussi, il se dit d'extrême gauche et capitaliste, car il est pour un capitalisme raisonnable, et est pour la propriété privée (d'autant plus maintenant qu'il a bien touché ses royalties je suppose). Là encore, cherchez l'erreur. Toute ses revendications athéistes doivent donc être mises en parallèle avec sa célébration d'un matérialisme pur et dur. Et là encore, cela l'éloigne fortement de toute démarche contestataire, car si à l'heure actuelle, nous assistons à une promotion ouverte d'un athéisme radical et une critique virulente de toute religion, ce n'est pas par préoccupation philosophique qui verrait dans les dogmes religieux des systèmes autoritaires aliénant l'Homme mais plutôt parce que les religions sont encore les derniers remparts à l'avènement total d'une gouvernance ultra libérale typiquement darwiniène.

-par ailleurs, je trouve sa critique de Freud et surtout de Sartre très caricaturale. Son article à charge intitulé "le siècle de sartre" est un assemblage de petites phrases complètement sorties de leur contexte, et prononcées dans un cadre privé pour la plupart.
Je ne suis pas une "défenseuse" aveugle de Sartre, je lui reconnais beaucoup d'écarts (c'est un autre débat) mais là pour le coup, Onfray a fait preuve d'un manque d'intégrité intellectuelle consternant.

-last but not least, il n'arrête pas de tourner sa veste. Il soutient un tel, puis le désavoue, il voit dans un autre une alternative, puis finalement nous explique quelque temps plus tard pourquoi il a passé son chemin. Moi je dis: un peu de constance Monsieur!
Dernière sortie peu heureuse, il nous explique qu'il est ardemment pour la démondialisation et n'exclue pas une collaboration avec tous ceux qui défendent cette cause, y compris la droite et tenez-vous bien l'extrême droite (même si elle doit faire des efforts concernant ses projets de société....heureusement qu'il consent cette précision).

Pour toutes les raisons énoncées ci-dessus, M.Onfray correspond selon moi au prototype de "l'imposteur intellectuel de gauche".

Il est constamment dans la critique (un peu comme Fourest d'ailleurs), mais c'est tout.
Il critique Freud, mais Freud nous a laissé sa théorie de l'inconscient.
Il critique Sartre, mais Sartre nous a laissé l'existentialisme.
Que nous laisse Onfray? Des best-sellers de librairie pour le moment!



Revenir en haut Aller en bas
dp.
pilier
avatar

Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 14:36

kierkegaard a écrit:
Vous representez tout ce qui fait que la philosophie est désormais considérée comme poussiéreuse et qui est l'affaire de quelques personnes avec des toiles d'araignées dans les cheveux tant ils sont reste immobiles a contempler du vide en espérant y voir quelque chose.

Heureusement tous les gens qui font de la philo ne sont pas comme vous. Au canada on voit la philosophie comme une pensée humble et quotidienne. Preuve que la philo est popularisable un prof de lycée peut l'enseigner quand on voit l'intellect des profs de lycée on se dit que c'est accessible a tous. La philo cela doit être une arme, une machine a questions qui doivent déranger. Et pour déranger il faut qu'elles servent a tous.

Il faudrait être sérieux deux minutes, ce n'est pas terrible pour un guerrier-doctorant (heureusement... tu ne fais que des métaphores).
C'est vrai que généraliser sur les compétences des professeurs de philosophie de lycée ("on voit l'intellect des profs de lycée") est tout à fait pertinent : pour le coup, voilà une belle preuve de prétention... la paille et la poutre Razz
Si la philosophie est une arme, il faut justement qu'elle ne manque pas sa cible. Et pour ne pas la manquer, il faut à la fois s'insérer dans une Histoire et avoir de la rigueur.

Citation :
Il est constamment dans la critique (un peu comme Fourest d'ailleurs), mais c'est tout.
Il critique Freud, mais Freud nous a laissé sa théorie de l'inconscient.
Il critique Sartre, mais Sartre nous a laissé l'existentialisme.
Que nous laisse Onfray? Des best-sellers de librairie pour le moment!

Dis-donc Aglaé, tu vas te faire fâcher ! rhaa Quoi ? Tu ne reconnais pas en Onfray un immense déboulonneur d'idôles ? Celui qui a pensé à critiquer enfin ouvertement Sartre ou Freud avant tout le monde ? Permets-moi de te dire que cela est très moche Sad


Dernière édition par Docteur P. le Lun 12 Déc 2011, 18:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
kierkegaard
pilier
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 29
Localisation : vitrolles
Date d'inscription : 25/11/2011

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 14:38

Petite correction aglae onfray est contre le marxisme il est juste antiliberal economique

Ensuite sartre n'est pas l'inventeur de l'existentialisme Kierkegaard et d'autres l'avait déjà mis en avant.
Ensuite le concept d'inconscient existait avant Freud.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 14:55

kierkegaard a écrit:
Petite correction aglae onfray est contre le marxisme il est juste antiliberal economique

En 2004, Onfray se déclarait encore "Freudo-Marxiste" (voir l'interview la ''philo-thérapie de Michel Onfray"). Ce qui est loin d'infirmer ce que je disais. Onfray ressemble fortement à une girouette.

Pour le reste, Sartre et Freud ont tout deux amené des théories pré-existantes à une sophistication quasi totale de leur portée, et c'est pour ces raisons qu'ils font aujourd'hui partie de notre héritage culturel.
Revenir en haut Aller en bas
dp.
pilier
avatar

Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 14:55

Je crois qu'Aglaé fait référence a une doctrine particulière : celle de Sartre ; celle de Freud.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 14:58

Docteur P. a écrit:
Je crois qu'Aglaé fait référence a une doctrine particulière : celle de Sartre ; celle de Freud.

En effet, ils ont également contribué à étoffer ces théories. Mais tout cela n'est pas le centre de mon propos qui reste M. Onfray.
Revenir en haut Aller en bas
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 17:28

Dis-donc doc, tu baisses dans mon estime : je suis d'accord avec toi ! col (sauf pour le bon sens... quelle vilaine expression)

Onfray de gauche ? Antilibéral ? C'est une blague ? Mais qu'allait-il donc faire, alors, dans la galère Fondapol, avec son pote Jean-Didier Vincent ?

Fondapol (Fondation pour l'innovation politique) est "une fondation libérale, progressiste et européenne", réservoir d'idées politiques (en anglais on dit "think tank") français de centre-droit, d'orientation libérale fondé en avril 2004 par l'UMP.
Revenir en haut Aller en bas
Feral
pilier
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 40
Localisation : Dans l'étang
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 19:57

Je commence d'entrée en disant que je n'aime pas la personnalité de Michel Onfray.

Quand je pense à lui, je l'imagine avec toute la subtilité d'un guerrier maniant les concepts comme une hache à deux mains, drapé d'une cape avec l'écusson "Philosophie" dans une quelconque province qui valorise l'égo et la gloriole. C'aurait pu être dans une autre contrée, mais il a décidé de poser ses bottes de fer au coin de l'âtre qui lui procure la flamme dorée de la philosophie. La flamme dorée de la philosophie, c'est d'être un polémiste (d'où la hache) mais de se faire appeler philosophe.

Entouré de cette aura, il impressionne, il manie l’anticonformisme et il brille.

D'ailleurs, c'est assez drôle finalement, il réussit à créer des polémiques autour de lui et ici même Happy

Plus sérieusement, s'il peut d'une manière ou d'une autre infuser du questionnement, introduire des concepts philosophiques et des réflexions en touchant un plus large publique que l'étude de la philosophie pourrait rebuter ou paraître très académique, pourquoi pas.

La philosophie touche toutes les questions de la vie et de la mort, au delà des penseurs classiques.
Quand on étudie vraiment la philosophie, il y a des concepts très complexes à aborder, je pense à la lecture de Spinoza, à tout le vocabulaire employé et ce que les mots impliques de pré-connaissances pour être "bien" interprétés par rapport à ce qu'exprime l'auteur. Je mettrais en parallèle la connaissance pointue en sciences, il y a des ouvrages de vulgarisateurs, de polémistes, de thèses farfelues, mais à côté il y a une certaine somme de connaissances à imprimer avant de comprendre le concept du Spin.


Revenir en haut Aller en bas
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 12 Déc 2011, 19:59

feralbuddleia a écrit:
le concept du Spin.
Et Spin osa.

Bon ben moi, je vais me coucher ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Sam 04 Fév 2012, 16:56



Chez Autrement. Ce petit livre illustré, et qui ne dédaigne pas l'érotisme, accueille des invités comme Titouan Lamazou, Bettina Rheims, Gérard Garouste, et Robert Misrahi.

Citation :
"Professeur à part, (Misrahi) a publié ce qui s'est fait de mieux sur Spinoza, mais également, sa production authentiquement philosophique, un fort traité du bonheur en trois volumes qui a été au XXe siècle, et pourrait être au siècle suivant, un antidote violent aux passions tristes qui saturent l'humanité depuis l'ouverture des camps de la mort."

De petits chapitres permettent de le feuilleter agréablement, sans rien d'austère.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Michel Onfray   Lun 06 Fév 2012, 18:08

rotko a écrit:
De petits chapitres permettent de le feuilleter agréablement, sans rien d'austère.
Tu veux dire que c'est un bouquin qui a sa place aux vécés ? siffle
Revenir en haut Aller en bas
Astazie
pilier
avatar

Nombre de messages : 711
Age : 63
Localisation : ouest
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Onfray Michel    Lun 11 Juin 2012, 16:16

Michel Onfray



Michel ONFRAY, né le 1er janvier 1959, docteur en philosophie a enseigné dans les classes terminales d’un lycée technique de Caen de 1983 à 2002 avant de créer une Université Populaire à Caen en octobre 2002, puis une Université Populaire du goût à Argentan en 2006. Natif d’Argentan, dans l’Orne, où il est domicilié.

Il a publié une cinquantaine d’ouvrages dans lesquels il propose une théorie de l’hédonisme : que peut le corps ? En quoi est-il l’objet philosophique de prédilection ? Comment penser en artiste ? De quelle manière installer une éthique sur le terrain de l’esthétique ? Quelle place laisser à Dionysos dans une civilisation tout entière soumise à Apollon ? Quelles relations entretiennent l’hédonisme éthique et l’anarchisme politique? Selon quelles modalités une philosophie est-elle praticable? Quelles chances le corps peut-il attendre des sciences post-modernes ? Quelles relations entretiennent biographie et écriture en matière de philosophie ? Selon quels principes sont fabriquées les mythologies philosophiques ? Comment déchristianiser l’épistémè occidentale ? De quelle façon non institutionnelle incarner et transmettre ses idées ?

Les réponses supposent le détour par le vitalisme libertin, l’éthique immanente, l’individualisme libertaire, le philosophe artiste, le nietzschéisme de gauche, le matérialisme sensualiste, l’utilitarisme jubilatoire, l’esthétique généralisée, la subjectivité païenne, le libertinage solaire, le corps faustien, la vie philosophique, l’historiographie alternative, l’athéologie post-chrétienne ou les Universités Populaires.

Ses œuvres l’ont conduit à célébrer les sens décriés, tels l’olfaction et le goût : Le Ventre des philosophes. (1989) (Prix de la Fondation del Duca, Prix Chiavari), L’art de jouir. (1991), Les Formes du Temps. (1996) et La Raison Gourmande. (1995, Prix Liberté Littéraire)......

Dernier ouvrage paru : “L’ordre libertaire. La vie philosophique d’Albert Camus”, éditions Flammarion, Janvier 2012

Se créer liberté - BD sortie en 2010



Résumé de l'album :
Après avoir donné un grand coup de pied dans le dogmatisme intellectuel français, le philosophe Michel Onfray offre un nouvel outil à tous les esprits curieux et désireux de s'initier à la libre pensée, avec cette biographie bédessinée de Friedrich Nietzche, l’un de ses maîtres à penser. Au fil de ces 120 planches, superbement illustrées du trait sensible de Maximilien Leroy, le lecteur découvre la vie d'un homme absorbé par sa recherche d'un absolu, tourné vers l'homme et sa quête de bonheur. La vie d'un penseur prêt à payer le prix de sa pensée révolutionnaire et sans concessions.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michel Onfray   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel Onfray
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Video N°33 Michel Onfray
» Michel Onfray est un vrai con !
» Michel Onfray
» Que pensez-vous de Michel Onfray?
» Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: