Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'amour, la poésie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
vtarallo
pilier
avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Mar 02 Fév 2010, 17:49

Nous avons marché côte à côte dans les rues de tant de villes
Que parfois dans notre silence je m'émerveille
Et me demande, une seconde, où je suis.

Hélas! Ce n'est pas la rue de la Douane, à Malmousque,
Ni celle des Pharaons dans la blanche Alexandrie,
Ni toutes celles des ports ou des villes dans les terres
Que nous regrettons, bien sûr, puisqu'elles sont le passé.

Mais tu es là, près de moi, dans la foule étrangère,
Où, seul, je me serais si facilement perdu;
Et je te tiens par le bras comme le navigateur
Pour l'atterrissage garde les yeux fixés sue l'amer.

LOUIS BRAUQUIER (extrait de "Je connais des îles lointaines")
Revenir en haut Aller en bas
vtarallo
pilier
avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Mar 02 Fév 2010, 17:53

Oui, c'est re-moi. Mais celui-ci est une merveille:


RUINES DU COEUR

Mon coeur était jadis comme un palais romain,
Tout construit de granits choisis, de marbres rares.
Bientôt les passions, comme un flot de barbares,
L'envahirent, la hache ou la torche à la main.

Ce fut une ruine alors. Nul bruit humain.
Vipères et hiboux. Terrains de fleurs avares.
Partout gisaient, brisés, porphyres et carrares ;
Et les ronces avaient effacé le chemin.

Je suis resté longtemps, seul, devant mon désastre.
Des midis sans soleil, des minuits sans un astre,
Passèrent, et j'ai, là, vécu d'horribles jours ;

Mais tu parus enfin, blanche dans la lumière,
Et, bravement, afin de loger nos amours,
Des débris du palais j'ai bâti ma chaumière.


François Coppée
Revenir en haut Aller en bas
vtarallo
pilier
avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Mar 02 Fév 2010, 17:59

Bon allez, un petit dernier, après promis, je vous fiche la paix!

JE TE SAISIS

Je te saisis d'outre-mémoire
Pour mieux pétrir
Les souvenirs qui craquent
Comme une pluie d'automne.

Je te dessine
Sur toutes les nuits de brume
Sur les boulevards aveugles
Où je te fuis

La pluie sur ton visage
N'est qu'un pardon lointain

GILLES PUDLOWSKI ("Litanie du blues")

N.B.: il était tout pitit en plus!!!
Revenir en haut Aller en bas
bencherif
pilier
avatar

Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Ven 05 Fév 2010, 11:17

Jean Pierre de Claris de Florian (1755-1794)

Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,
Chagrin d'amour dure toute la vie.

J'ai tout quitté pour l'ingrate Sylvie,
Elle me quitte et prend un autre amant.
Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,
Chagrin d'amour dure toute la vie.

Tant que cette eau coulera doucement
Vers ce ruisseau qui borde la prairie,
Je t'aimerai, me répétait Sylvie ;
L'eau coule encor, elle a changé pourtant !

Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,
Chagrin d'amour dure toute la vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://bencherif.unblog.fr
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Ven 05 Fév 2010, 11:57

Merci, Bencherif, pour ce poème célèbre mis en musique par Martini qui se faisait appeler Schwarzendorf pour des raisons de mode, je crois.

voici donc Nana Mouskouri en interprète :

.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
vtarallo
pilier
avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Ven 05 Fév 2010, 14:29

LA RIVIERE

Tes jeunes seins brillaient sous la lune
Mais il a jeté
Le caillou glacé
La froide pierre de la jalousie
Sur le reflet
De ta beauté
Qui dansait nue sur la rivière
Dans la spendeur de l'été.

JACQUES PREVERT
Revenir en haut Aller en bas
Rosie
pilier


Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Ven 05 Fév 2010, 14:29

Amourette

Je veux mourir pour tes beautés, Maîtresse,
Pour ce bel oeil, qui me prit à son hain,
Pour ce doux ris, pour ce baiser tout plein
D'ambre et de musc, baiser d'une Déesse.

Je veux mourir pour cette blonde tresse,
Pour l'embonpoint de ce trop chaste sein,
Pour la rigueur de cette douce main,
Qui tout d'un coup me guérit et me blesse.

Je veux mourir pour le brun de ce teint,
Pour cette voix, dont le beau chant m'étreint
Si fort le coeur que seul il en dispose.

Je veux mourir ès amoureux combats,
Soûlant l'amour, qu'au sang je porte enclose,
Toute une nuit au milieu de tes, bras.

Premier livre des Amours
Pierre de Ronsard (1524-1585)
Revenir en haut Aller en bas
vtarallo
pilier
avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Ven 05 Fév 2010, 14:35

MON AMANTE A LES VERTUS DE L'EAU


Mon amante a les vertus de l'eau: un sourire clair,
Des gestes coulants, une voix pure et chantant goutte à goutte.

Et quand parfois - malgré moi - du feu passe dans mon regard,
Elle sait comment on l'attise en frémissant:
Eau jetée sur les charbons rouges.

***

Mon eau vive, la voici répandue, toute, sur la terre!
Elle glisse, elle me fuit; - et j'ai soif, et je cours après elle.
De mes mains je fais une coupe. De mes deux mains
Je l'étanche avec ivresse, je l'étreins, je la porte à mes lèvres:
Et j'avale une poignée de boue.


VICTOR SEGALEN ("Stèles")
Revenir en haut Aller en bas
vtarallo
pilier
avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Sam 06 Fév 2010, 08:23

Un classique, pas encore cité pourtant il me semble:
Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage.

Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage,
Et la mer est amère, et l'amour est amer,
L'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer,
Car la mer et l'amour ne sont point sans orage.

Celui qui craint les eaux qu'il demeure au rivage,
Celui qui craint les maux qu'on souffre pour aimer,
Qu'il ne se laisse pas à l'amour enflammer,
Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage.

La mère de l'amour eut la mer pour berceau,
Le feu sort de l'amour, sa mère sort de l'eau,
Mais l'eau contre ce feu ne peut fournir des armes.

Si l'eau pouvait éteindre un brasier amoureux,
Ton amour qui me brûle est si fort douloureux,
Que j'eusse éteint son feu de la mer de mes larmes.

Pierre de MARBEUF (1596-1645)
Revenir en haut Aller en bas
Rosie
pilier


Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Sam 06 Fév 2010, 09:18

J'adore ce dernier de Marbeuf ! Très beau

***



Avecques mon amour naît l'amour de changer

Nicolas VAUQUELIN DES YVETEAUX
(1567-1649)
Revenir en haut Aller en bas
vtarallo
pilier
avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Sam 06 Fév 2010, 10:01

Dans le style "ancien français", il y a aussi bien sûr Louise Labé(1524-1566):

Tant que mes yeux pourront larmes épandre
A l'heur passé avec toi regretter,
Et qu'aux sanglots et soupirs résister
Pourra ma voix, et un peu faire entendre ;

Tant que ma main pourra les cordes tendre
Du mignard luth, pour tes grâces chanter ;
Tant que l'esprit se voudra contenter
De ne vouloir rien fors que toi comprendre,

Je ne souhaite encore point mourir.
Mais, quand mes yeux je sentirai tarir,
Ma voix cassée, et ma main impuissante,

Et mon esprit en ce mortel séjour
Ne pouvant plus montrer signe d'amante,
Prierai la mort noircir mon plus clair jour.

(SONNET)
Revenir en haut Aller en bas
vtarallo
pilier
avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Sam 06 Fév 2010, 10:05

Un autre du même auteur:


Baise m'encor, rebaise-moi et baise ;
Donne m'en un de tes plus savoureux,
Donne m'en un de tes plus amoureux :
Je t'en rendrai quatre plus chauds que braise.

Las ! te plains-tu ? Çà, que ce mal j'apaise,
En t'en donnant dix autres doucereux.
Ainsi, mêlant nos baisers tant heureux,
Jouissons-nous l'un de l'autre à notre aise.

Lors double vie à chacun en suivra.
Chacun en soi et son ami vivra.
Permets m'Amour penser quelque folie :

Toujours suis mal, vivant discrètement,
Et ne me puis donner contentement
Si hors de moi ne fais quelque saillie.

Euh??? Je me souvenais pas qu'on était aussi "hot" à l'époque en matière de poésie!
Revenir en haut Aller en bas
Rosie
pilier


Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Dim 07 Fév 2010, 10:55

Charles d'ORLEANS (1394-1465)

Ma seule amour...

Ma seule amour, ma joye et ma maistresse,
Puisqu'il me fault loing de vous demorer,
Je n'ay plus riens, à me reconforter,
Qu'un souvenir pour retenir lyesse.

En allegant, par Espoir, ma destresse,
Me couvendra le temps ainsi passer,
Ma seule amour, ma joye et ma maistresse,
Puisqu'il me fault loing de vous demorer.

Car mon las cueur, bien garny de tristesse,
S'en est voulu avecques vous aler,
Ne je ne puis jamais le recouvrer,
Jusques verray vostre belle jeunesse,
Ma seule amour, ma joye et ma maistresse.

Charles d'ORLEANS
(1394-1465)
Revenir en haut Aller en bas
bencherif
pilier
avatar

Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Lun 08 Fév 2010, 18:19

Baise m'encor, rebaise-moi et baise ;
Donne m'en un de tes plus savoureux,
Donne m'en un de tes plus amoureux :
Je t'en rendrai quatre plus chauds que braise.
j'ai ces vers consignés dans un recueil de proverbes et je ne savais pas que c'était l'oeuvre d'un poète; merci pour avoir éclairé ma lanterne;
c'est à peine croyable de trouver ces écrits au 15ème siècle
Revenir en haut Aller en bas
http://bencherif.unblog.fr
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Lun 08 Fév 2010, 18:28

ne vous emballez pas sur ce poème, il parle de baiser au sens d'embrassade(donner un baiser). C'est uniquement le sens des mots qui a changé Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
vtarallo
pilier
avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Jeu 11 Fév 2010, 14:56

Exact Rotko, "baiser" signifiait à l'époque "donner un baiser". Louise Labé ne fait rien de moins que l'éloge du baiser dans ce poème. Cela dit, n'oublions pas que nous sommes en pleine période Renaissance. La beauté du corps des femmes s'expose aussi bien en peinture, en sculpture, que dans la poésie baroque. Les femmes osent s'exprimer ouvertement comme Labé qui monte à cheval, se bat en duel et se fait appeler "capitaine Loys". Elle veut inciter les femmes à "passer ou égaler les hommes, non en beauté seulement, mais en science et en vertu". Le féminisme serait-il né à cette époque? Quoi qu'il en soit, on sent bien que la femme veut dévorer l'homme avec un appétit démesuré. La passion et l'obsession sexuelle s'expriment pleinement de manière explicite:
"quatre plus chaus que braise", "ce mal j'apaise", "jouissons nous l'un de l'autre à notre aise".
Désolée, mais pour moi ce poème reste "hot": Louise Labé figure d'ailleurs dans toutes les bonnes anthologies de poésies érotiques.
Revenir en haut Aller en bas
vtarallo
pilier
avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Jeu 11 Fév 2010, 15:02

Autre exemple avec un poème de Gabrielle de Coignard, dont les oeuvres ne furent publiées par ses filles qu'après sa mort:

Perce-moi l'estomac d'une amoureuse flèche,
Brûle tous mes désirs d'un feu étincelant,
Élève mon esprit d'un désir excellent,
Foudroie de ton bras l'obstacle qui l'empêche.

Si le divin brandon de ta flamme me sèche,
Fais sourdre de mes yeux un fleuve ruisselant :
Qu'au plus profond du coeur je porte recélant,
Des traits de ton amour la gracieuse brèche.

Puisque tu n'es qu'amour, ô douce charité,
Puisque pour trop aimer tu nous as mérité
Tant de biens infinis et d'admirables grâces,

Je te veux supplier par ce puissant effort
De l'amour infini qui t'a causé la mort,
Qu'en tes rêts amoureux mon âme tu enlaces.
Revenir en haut Aller en bas
vtarallo
pilier
avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Jeu 11 Fév 2010, 15:09

Ronsard, entre deux pâmoisons sur la beauté des roses, s'y est mis lui aussi:

Extrait du "Petit livre des Folastrie"

Quand en songeant ma folâtre j'acolle,
Laissant mes flancs sur les siens s'allonger,
Et que, d'un branle habilement léger,
En sa moitié ma moitié je recolle!

Amour, adonc, si follement m'affole,
Qu'un tel abus je ne voudroi changer,
Non au butin d'un rivage étranger,
Non au sablon qui jaunoie en Pactole.

Mon dieu, quel heur, et quel consentement,
M'a fait sentir ce faux recollement,
Changeant ma vie en cent métamorphoses!

Combien de fois, doucement irrité,
Ssuis-je ore mort, ore ressuscité,
Entre cent lis et cent merveilles roses!


Alors Rotko, toujours pas convaincu?
Revenir en haut Aller en bas
vtarallo
pilier
avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Jeu 11 Fév 2010, 15:16

Catulle, poète de l'Antiquité, est lui aussi obsédé par le baiser dans sa célèbre Elégie:

« Donne-moi mille baisers, et puis cent, et puis mille autres, puis une seconde fois cent, puis encore mille autres, puis cent. Ensuite lorsque nous nous serons embrassés des milliers de fois, nous brouillerons les comptes pour ne plus les reconnaître, de peur qu’un esprit malin ne puisse nous jeter le mauvais oeil lorsqu’il connaîtra le nombre de nos baisers »
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Jeu 11 Fév 2010, 15:36

oui, oui, Vtarello, je vois que c'est bien chaud, et ce n'est pas pour me déplaire Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
vtarallo
pilier
avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Jeu 11 Fév 2010, 17:52

affraid affraid affraid

Rotko... ben alors??? scratch
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Jeu 11 Fév 2010, 18:25

vtarallo a écrit:
affraid affraid affraid

Rotko... ben alors??? scratch

oui, ils ont autre chose en tête que des baisers sur la joue, que veux-tu que je dise d'autre ? que je détaille les opérations ? rire
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
vtarallo
pilier
avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Jeu 11 Fév 2010, 18:47

Chiche??? miam miam miam miam miam miam
Revenir en haut Aller en bas
vtarallo
pilier
avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Ven 12 Fév 2010, 17:49

Plus contemporain:

LE DERNIER RENDEZ-VOUS (extrait)

Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs,
Au mois de mai, dans le jardin qui s'ensoleille,
Nous irons réchauffer nos vieux membres tremblants.

Et comme chaque jour je t'aime davantage,
Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain,
Qu'importeront alors les rides du visage,
Si les mêmes rosiers parfument le chemin...

C'est vrai, nous serons vieux, très vieux, faiblis par l'âge,
Mais plus fort chaque jour je serrerai ta main
Car vois-tu chaque jour je t'aime davantage,
Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain.

Nous nous regarderons, assis sous notre treille,
Avec de petits yeux attendris et brillants,
Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs.

ROSEMONDE GERARD (1871-1953)
Revenir en haut Aller en bas
Rosie
pilier


Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   Sam 20 Fév 2010, 23:23

Encore plus contemporain, à l'aube du XXIe siècle :


De roses de Pangée, pour te chérir encor


Par l’aile de mon cœur, je rejoindrai ton toit,
Je voyagerai, las, vers ton arc de lumière,
Jusqu’à ton étendue en extase éphémère,
Pour te couvrir le corps du baiser d’autrefois.

J’irai, de battement en battement vers toi,
D’un élan amoureux me poser la première,
De mon corps savoureux visiter ta chaumière,
Éveillant tes émois… auxquels encor tu crois.

J’emplirai ta maison d’un délicieux parfum !
De roses de Pangée, étendard du matin
Élevant ton regard sur ma robe vermeille ;

Apaiser ton amour d’un jardin florissant,
D’une étreinte éternelle en cette nuit merveille
Pour encor te chérir du baiser rougissant.

1969/2010, pas encore décédée
D'une auteure inconnue
N.D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'amour, la poésie   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour, la poésie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parole d'Amour
» Courte prière à Dieu miséricordieux pour obtenir la grâce de vivre l'amour au quotidien
» Amour, Compassion et prières bouddhistes
» VIENS ESPRIT SAINT "Dieu d'Amour,viens tel un vent puissant"...
» Seul l'amour guérit...Dieu rétabli, restaure, notre être intérieur par l'action du Saint-Esprit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Poésie ininterrompue-
Sauter vers: