Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les "fous"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
cathyHu
pilier
avatar

Nombre de messages : 314
Localisation : isère
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: Les "fous"   Mer 02 Mar 2011, 13:34

Ce qui se passe dans les prisons, c'est un vrai problème.
Le terme de fou est un terme générique dans notre société. Il est employé n'importe comment. Ce forum n'est qu'un reflet de la société multiple.
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Aphrodite
pilier
avatar

Nombre de messages : 1643
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Les "fous"   Mer 02 Mar 2011, 16:36

cathyHu a écrit:
Ce qui se passe dans les prisons, c'est un vrai problème.
Le terme de fou est un terme générique dans notre société. Il est employé n'importe comment. Ce forum n'est qu'un reflet de la société multiple.

Comme tous les termes de psycho en général. Il suffit d'être méfiant pour sa faire taxer de parano par exemple.
Les gens parlent de choses qu'ils ne connaissent pas et ne se donnent pas la peine de gratter au-delà du "visible".
Revenir en haut Aller en bas
cathyHu
pilier
avatar

Nombre de messages : 314
Localisation : isère
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: Les "fous"   Mar 08 Mar 2011, 14:00

Aphrodite a écrit:
cathyHu a écrit:
Ce qui se passe dans les prisons, c'est un vrai problème.
Le terme de fou est un terme générique dans notre société. Il est employé n'importe comment. Ce forum n'est qu'un reflet de la société multiple.

Comme tous les termes de psycho en général. Il suffit d'être méfiant pour sa faire taxer de parano par exemple.
Les gens parlent de choses qu'ils ne connaissent pas et ne se donnent pas la peine de gratter au-delà du "visible".

Nous arrêtons à tort aux apparences. Pour l'emploi des mots, la langue française est très riche ; quand on emploie un mot il faut en connaître le sens. Parano n'a pas du tout la même signification que méfiant ou que prudent.
Je rejoins tout à fait ton propos.
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Les "fous"   Dim 20 Mar 2011, 08:13

J'ai supprimé sur ce fil plusieurs messages (ils n'apportaient rien), et je mets quelques réflexions du débat après le film dele film de massimila Amato : Exit, une histoire personnelle.

- la place des familles et des associations d'entraide.

Leur rôle est capital, elles sont actives, mais connaîtraient actuellement des coupes de budget. Les psychiâtres et autres psy seraient davantage à l'écoute des proches que par le passé.

- Peut-on guérir ?
Tout dépend de quoi !

la question a été posée par une malade mentale, ce qui traduit une inquiétude bien compréhensible.

Il lui a été répondu que des schizophrénies, par exemple, étaient souvent stabilisées. L'exemple a été donné d'un chef d'entreprise qui s'en est sorti par une intense activité. En fait il faut voir les cas particuliers et ne pas donner des étiquettes générales réductrices.

- quels moyens pour se réinserer dans la vie active et/ou sociale ?

Essentiellement par des activités extérieures et des contacts humains, la fréquentation des lieux culturels, la participation à des ateliers thérapeutiques ou simplement de loisirs.

- les malades mentaux sont-ils dangereux ?

réponse du personnel soignant : voilà bien une inquiétude en réponse à l'exploitation politique et ideologique de faits-divers isolés à fort retentissement médiatique !

la proportion d'individus dangereux - et de meurtriers, est moindre chez les malades mentaux que chez les gens réputés "sains d'esprit". Il faut arrêter de criminaliser les victimes. Or les malades mentaux sont essentiellement des victimes, bien plus souvent objets d'agressions qu'agresseurs.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
cathyHu
pilier
avatar

Nombre de messages : 314
Localisation : isère
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: Les "fous"   Mar 22 Mar 2011, 14:25

rotko a écrit:
- les malades mentaux sont-ils dangereux ?

réponse du personnel soignant : voilà bien une inquiétude en réponse à l'exploitation politique et ideologique de faits-divers isolés à fort retentissement médiatique !

la proportion d'individus dangereux - et de meurtriers, est moindre chez les malades mentaux que chez les gens réputés "sains d'esprit". Il faut arrêter de criminaliser les victimes. Or les malades mentaux sont essentiellement des victimes, bien plus souvent objets d'agressions qu'agresseurs.

les malades mentaux sont des victimes de leur mal. Il ne faut pas minimiser leurs actes sous prétexte qu'ils sont malades. Je viole un enfant. Ne me touchez pas je suis une pauvre victime ! c'est trop simple et surtout injurieux vis à vis de celui ou de celle qui subit.
Merci pour ce post qui est instructif.
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Les "fous"   Mar 22 Mar 2011, 15:19


Il ne s'agit pas d'excuser quoi que ce soit ! ou qui que ce soit !

je répète les paroles de soignants qui sont au contact de malades mentaux à longueur de semaines. Ils font aussi état de statistiques. Il faudrait aussi s'entendre sur la notion de "malade mental".

Si tu regardes les journaux, tu remarqueras que les abus sexuels sont très fréquemment l'acte de bons pères de famille bien tranquilles. Quant aux violeurs, il y en aurait plus dans la population des gens "réputés sans histoire que chez les malades mentaux.

On pourrait parler aussi de l'état physique des malades mentaux. La consommation de médicaments sans doute nécessaires les délabre physiquement assez vite. On ne les soigne pas au gingembre et au viagra.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Mile
Animation
avatar

Nombre de messages : 934
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Les "fous"   Mar 22 Mar 2011, 15:40

rotko a écrit:
- les malades mentaux sont-ils dangereux ?

réponse du personnel soignant : voilà bien une inquiétude en réponse à l'exploitation politique et ideologique de faits-divers isolés à fort retentissement médiatique !

la proportion d'individus dangereux - et de meurtriers, est moindre chez les malades mentaux que chez les gens réputés "sains d'esprit". Il faut arrêter de criminaliser les victimes. Or les malades mentaux sont essentiellement des victimes, bien plus souvent objets d'agressions qu'agresseurs.


Cette question me semble singulièrement ambiguë ; idem pour la réponse du personnel soignant. Sur quoi se prononce-t-il ? Sur les patients qu'il a en charge ? Dans ce cas, il justifie son travail par son efficience (les patients que nous traitons sont bien soignés et plutôt moins dangereux que les "sains d'esprit"). Les autres, les délinquants qui seront reconnus "malades mentaux", il ne les connait pas encore et ne peut rien en dire. Il s'ensuit, me semble-t-il, que vous avez raison tous les deux.


_________________
L'absence habite l'ombre où je n'attends plus rien
Que l'ample effacement des choses par le mien.


http://monamilouisbertrand.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://monamilouisbertrand.blogspot.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Les "fous"   Mar 22 Mar 2011, 15:57



- Les soignants se sont prononcés sur leurs patients. J'ai d'ailleurs un autre écho, assez proche, qui va dans le même sens.

- l'autre point, les statistiques, elles ont été données par deux psychiâtres. La-dessus on peut toujours ergoter sur les statistiques. Moi je rapporte ce que j'ai entendu de bouches autorisées.

Si on écoute des auteurs de thrillers et des journaux à sensations, ou tout simplement ceux qui tablent sur "l'insécurité" pour faire prévaloir une politique sécuritaire, on aura un avis différent.

Mais je crois avoir lu que les syndicats de psychiâtres n'apprécient pas les données actuelles, ideologiques, censées légitimer la politique sécuritaire.

A chacun de se renseigner aux bonnes sources... Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Mile
Animation
avatar

Nombre de messages : 934
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Les "fous"   Mar 22 Mar 2011, 16:16

rotko a écrit:
- Les soignants se sont prononcés sur leurs patients. J'ai d'ailleurs un autre écho, assez proche, qui va dans le même sens.

Dans ce cas, comme je l'ai indiqué précédemment, ils justifient l'efficience de leur travail. Je les vois mal répondre : " Non, non, les malades mentaux que nous traitons sont plus délinquants que les "sains d'esprit". Sinon, il faut immédiatement les mettre à la retraite ou à jouer aux billes dans la cour.


_________________
L'absence habite l'ombre où je n'attends plus rien
Que l'ample effacement des choses par le mien.


http://monamilouisbertrand.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://monamilouisbertrand.blogspot.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Les "fous"   Mar 22 Mar 2011, 16:45


Ok, je connais personnellement une fille qui est infirmière et s'occupe de malades mentaux qu'elle conduit à lapiscine, une autre qui organise des sorties, et elles aiment leur métier et les patients dont elles s'occupent.

Elles pourraient choisir d'autres secteurs d'activité, elles en ont le loisir. Crois-moi, ce ne sont pas des adjudantes...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Mile
Animation
avatar

Nombre de messages : 934
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Les "fous"   Mar 22 Mar 2011, 18:03

Non, non, ce n'est pas du tout ce que je voulais laisser entendre d'autant que j'ai fréquenté assidûment le CHS local, non pas en tant que patient - quoiqu'il y ait un service étudiant le sommeil - mais comme lecteur à la bibliothèque. Le personnel y est charmant, les ouvrages nombreux. Quant aux patients, une fois habitué aux regards parfois troublants, il n'y a aucun problème. Loin de moi l'idée de mettre en cause la compétence et la gentillesse du personnel hospitalier. Je dis simplement que la question adressée audit personnel induisait la réponse.

_________________
L'absence habite l'ombre où je n'attends plus rien
Que l'ample effacement des choses par le mien.


http://monamilouisbertrand.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://monamilouisbertrand.blogspot.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Les "fous"   Mer 23 Mar 2011, 06:06


Ce que je veux dire avec mes "adjudantes" : il en faut dans certains secteurs, et les éducateurs doivent souvent, à les entendre, faire preuve d'autorité.

Toujours d'après mes sources, les malades mentaux exercent souvent une violence, non contre autrui, mais contre eux-mêmes : tentatives de suicides, automutilations sont malheureusement fréquentes.

C'est un drame pour eux et leurs proches.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Mile
Animation
avatar

Nombre de messages : 934
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Les "fous"   Mer 23 Mar 2011, 08:45

A regarder ce soir, mercredi 23 mars 2011 -20H50 sur Canal + - "A l'ombre de la République", reportage sur les prisons et hopitaux psychiatriques. Shocked

_________________
L'absence habite l'ombre où je n'attends plus rien
Que l'ample effacement des choses par le mien.


http://monamilouisbertrand.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Les "fous"   Mer 23 Mar 2011, 08:47

J'enrage parfois de ne pas avoir canal +.

D'après ce que j'ai vu c'est sur la façon dont sont contrôlés les établissements ( prisons et hôpitaux psychiatriques)

Tu nous raconteras Mile ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mile
Animation
avatar

Nombre de messages : 934
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Les "fous"   Mer 23 Mar 2011, 09:02

Ok, je donnerai mon sentiment.

Le sujet m'intéressant, je suis allé faire un tour dans les statistiques du Ministère de la Justice : au 1er mars 2011, il y avait 70 198 détenus (60 667 au 1er mars 2007) et, d'après un article de presse (je n'ai pas noté la référence), 70 000 personnes dans les C. H. S. = une ville de 140 000 habitants privés de liberté. Un peu effrayant.

_________________
L'absence habite l'ombre où je n'attends plus rien
Que l'ample effacement des choses par le mien.


http://monamilouisbertrand.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://monamilouisbertrand.blogspot.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Les "fous"   Mer 23 Mar 2011, 11:42


Citation :
une ville de 140 000 habitants privés de liberté

mais pas pour les mêmes raisons !

Citation :
- "A l'ombre de la République", reportage sur les prisons et hopitaux psychiatriques.

implicitement, il ya dans le titre une ressemblance, voire un amalgame, entre malade mental et criminel...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Mile
Animation
avatar

Nombre de messages : 934
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Les "fous"   Mer 23 Mar 2011, 11:59

rotko a écrit:

Citation :
une ville de 140 000 habitants privés de liberté

mais pas pour les mêmes raisons !

Citation :
- "A l'ombre de la République", reportage sur les prisons et hopitaux psychiatriques.

implicitement, il ya dans le titre une ressemblance, voire un amalgame, entre malade mental et criminel...

Yes ! j'aurais dû écrire : reportage sur les lieux d'enfermement que sont les prisons et hopitaux psychiatriques.

_________________
L'absence habite l'ombre où je n'attends plus rien
Que l'ample effacement des choses par le mien.


http://monamilouisbertrand.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Mile
Animation
avatar

Nombre de messages : 934
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Les "fous"   Jeu 24 Mar 2011, 08:37

Natalia a écrit:
Tu nous raconteras Mile ? Smile

Vu cette émission qui portait en effet sur le travail du contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue. J'ai cru un moment qu'il s'agissait d'une apologie de sa mission, voire de lui-même et de son équipe. Nous nous sommes promenés de Versailles à Bourg en Bresse via Saint Martin de Ré. Tout était propre, net ; les détenus calmes, pondérés, intelligents. Bref, la photographie d'un jour d'inspection dans des locaux briqués et avec des détenus choisis. Ce n'est pas la réalité que j'ai pu cotoyer avec ses bruits de clés, ses engueulades, bagarres, tensions diverses entre détenus et entre détenus et surveillants, pas de zombies errant dans les couloirs. Le quotidien est plus rude. Quant aux hôpitaux psychiatriques, nous n'y avons fait qu'un assez court passage. Idem : locaux propres, patients compréhensibles.

Bof !

_________________
L'absence habite l'ombre où je n'attends plus rien
Que l'ample effacement des choses par le mien.


http://monamilouisbertrand.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Les "fous"   Jeu 24 Mar 2011, 10:36

Merci Mile,je regrette moins Canal + Happy

Je me disais aussi que ça serait trop beau d'être confronté à la réalité, la vraie, celle que tu décris. Il ne faut pas que le public critique ces établissements. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Les "fous"   Jeu 14 Fév 2013, 10:59

Des fous du roi ?

Art et crise des valeurs ne font pas toujours bon ménage et quand, vers le premier tiers du XXe siècle, on enferme, pour un oui ou un non pas toujours exempt de turpitudes, des présumés malades qui ne le sont pas forcément mais que la science de l’époque croit devoir condamner aux méthodes souvent brutales de remise en condition - camisole de force, électrochocs et autres manipulations douteuses - il y a lieu de s’interroger, en effet, sur l’état de normalité et de probité de ceux qui taxaient de folie, d’hystérie coupable, des gestes, des penchants et des discours que réprouvait une société bien-pensante, bourgeoise et réglée comme du papier à musique, les originalités de parcours en étant radicalement exclues. Liberté de corps et d’esprit loin des normes sociétales : en 1928, dans "La Révolution surréaliste", Breton et Aragon célébraient ainsi le cinquantenaire de l’hystérie : "La plus grande découverte poétique de la fin du XIXe siècle Un état mental fondé sur le besoin d’une séduction réciproque", l’érotisme étant loin d’être absent des expressions de la "folie". Pour eux, "la perte de contrôle mentale ou corporelle interroge le lien entre délires et productions artistiques".

un Magritte de circonstance, "Hommage à Mark Senett", de 1932. Mêlant astucieusement artistes de la marge, artistes de l’art brut, soi-disant fous de la Collection Prinzhorn, surréalistes, l’accrochage affirme en souplesse ses particularités, ses diversités et, partant, ses points d’interrogation et d’intrigue entre les œuvres et les auteurs impliqués.

D’Aloïse Corbaz, amoureuse folle de l’Empereur Guillaume II et coloriste de génie, à Armand Simon, tant vénéré en Hainaut, ou Martha Grünenwaldt qui répétait à l’envi ses demoiselles fleuries, les pistes sont multiples, qui engagent, toutes, à rêver aux paradis perdus, aux dérives inventives ou ludiques. Entre la Nadja de Breton et "La fleur des amants" de Nadja, les élucubrations et collages de Marcel Mariën et les photos concupiscentes de Pierre Molinier, les extases de Dali et le cube en miroirs de Yayoi Kusama, que de tours et détours de réalités, vérités, contre-vérités, voire abracadabrantes songeries. L’art questionne et réfléchit. Il interpelle et pose le doigt sur ce qui ne se dit pas. Il y a les broderies touchantes de Lisa Niederreiter, les poupées peu innocentes d’Hans Bellmer et les rêves de jasmin de sa compagne Unica Zürn, le "Festin cannibale" de Denise Bellon, "La femme 100 têtes" de Max Ernst L’harmonie est au rendez-vous. Cette exposition est un bonheur riche d’audaces.

Roger Pierre Turine

article "La libre"
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Les "fous"   Jeu 14 Fév 2013, 14:49

Aloise Corbaz a sa petite galerie sur GDS*. Merci de parler d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Les "fous"   Mar 28 Mai 2013, 05:34



DSM : polémique autour de la bible des psychiatres

Le DSM, Manuel Diagnostique et Statistique des troubles mentaux, est l’ouvrage de référence des psychiatres du monde entier.

à en croire le nombre de troubles abordés dans la bible des psychiatres, on peut se demander si nous ne sommes pas tous concerné par une quelconque maladie mentale. Parmi les derniers troubles ajoutés au DSM, on peut citer, le « trouble d’hypersexualité » ou le « trouble paraphilique coercitif » qui remplace la « perversion ».

Avaient auparavant été mis en circulation les « troubles du comportement », l’« hyperactivité », la « dépression » : autant de termes fourre-tout bien pratiques pour prescrire à facilement un médicament. Car de nombreux psychiatres accusent les rédacteurs du DSM de créer des sous-catégories de maladies en fonction des médicaments lancés par les laboratoires


bref article.

Viviane Kovess-Masfety(psychiatre, directrice du département d’épidémiologie de l’École des Hautes Études en Santé Publique) pense qu'au contraire, le DSM V - élaboré en partenariat avec l'OMS et avec un apport international systématique - est caractérisé par sa convergence avec la Classification Internationale des Maladies.

Elle a d'autre part expliqué que le DSM 5 ne comprend aucune maladie nouvelle et comporte en fait moins de catégories que le DSM IV, certaines catégories ayant été fusionnées et d'autres simplement éliminées, alors que d'autres catégories - et c'est là l'innovation principale de cette version du DSM - ont été regroupées sous un chapitre des catégories nécessitant plus de recherche pour que l'on puisse se prononcer (impensable en effet pour un psychanalyste d’admettre qu'il faut plus de recherche avant d'avancer un diagnostic précis).


une vue d'ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les "fous"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les "fous"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» Anthologie "La télé nous rend fous".
» Jean-Paul Brighelli : "On ne s'étonnera pas si les enseignants, leurs élèves et leurs parents portent leurs voix, aux prochaines élections, ailleurs que chez les idéologues fous".
» Jardinage : "herbe aux fous"
» "O Dieu, envois-nous des fous!" (Prière du Père Louis-Joseph Lebret o.p.)
» Etat des lieux de la psychiatrie : "Vies de fous" de Samuel Luret et Jean-Thomas Ceccaldi (Fr, 2008) 90 mn + débat - LCP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: