Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Joe R Lansdale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Joe R Lansdale   Mer 27 Fév 2008, 20:14

L'arbre a bouteilles

je viens de terminer ce livre de Lansdale qui a un style d'écriture qui me plait beaucoup.

l'histoire en gros:

Léonard de part le décès de son oncle, touche un héritage. une vieille maison et 100 000 dollars.
Il demande alors à son ami Hap de l'aider à la rénover. pendant les travaux, les amis découvrent un cadavre d'enfant enterré sous le plancher de la maison.
Ils décident alors de mener eux-même l'enquête sur cette trouvaille...

J'ai trouvé l'énigme plutôt simple comme l'histoire d'ailleurs. ce que j'ai aimé dans ce livre et surtout chez Lansdale, c'est son côté cru, franc et souvent drôle.
Ne cherchez pas dans cette histoire une fin a suspens total, juste une lecture facile et encore une fois drôle par moment et de par ses images.
Je vais relire je pense cet auteur en espérant trouver une histoire un peu plus aboutie mais avec ce même style.

voila mon premier avis sur un livre et un auteur.
bonne soirée a vous Happy
Revenir en haut Aller en bas
LeVoyageur
pilier
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Lun 27 Juil 2009, 18:23

Il y a très longtemps j'avais trouvé chez un bouquiniste à deux sous un livre de poche au rabais qui s'intitulait "Le Drive-in de la Mort" ou "Le Mac-Do de l'enfer" ou un truc comme ça, en tout cas c'était une méchante parodie des romans fantastiques à la Stephen King, mais tellement délirante que c'était à crever de rire, et bien sûr le nom de l'auteur m'était définitivement resté gravé dans la mémoire: JOE R. LANSDALE. Et maintenant Folio Policier sortent pas mal de ses écrits en format poche, je viens de dégoter celui qui s'intitule "le mambo des deux ours", et en l'ouvrant à la première page sur le parking du supermarché où je l'ai acheté, je me suis rendu compte que j'en étais au quatrième chapitre avant même d'avoir démarré le moteur. Autant dire qu'il ne me tiendra pas jusqu'au mois d'août et que je devrais réduire le budget "accessoires de plage" des enfants pour pouvoir me payer toute la série ! (non je plaisante) Mais un tel humour ne m'a plus visité les neurones depuis au moins la mort de Richard Brautigan... (Et c'est super-bien traduit en plus)
Revenir en haut Aller en bas
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Mar 28 Juil 2009, 16:35

Demain je saute dessus!
Revenir en haut Aller en bas
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Jeu 30 Juil 2009, 13:25

Un froid d’enfer


Deux figures d’hommes.

Bill, pas très futé, malchanceux et racaille sans envergure.
Frost, un roc, pourrait-on dire, noble et tolérant, spécialement face aux « monstres » humains qu’il emploie pour faire marcher sa fête foraine ambulante.
Un physique insolite et des actes d’amour gratuits dans un monde de brutes et de débiles.

Pour corser l’affaire, une pétasse, THE pétasse, la femme de Frost. En rut perpétuel et sans états d’âme.

Au départ, on suit les tribulations de la petite frappe, Bill, qui rate un braquage foireux et ne sait pas comment neutraliser les mauvaises odeurs du cadavre vivant avec lui : celui de sa mère, qu’il cache soigneusement, histoire de continuer à toucher son pognon.

Le lecteur a du mal à accrocher car tout cela est assez plat. Y compris ce héros terne et sot.

Puis, survient la rencontre avec Frost. Et avec les êtres qui attirent le spectacle, dans sa foire. Au départ, dégoût, puis intérêt, et enfin lente conversion de Bill le débile à des sentiments humains profonds : la différence, le scrupule, la loyauté, etc...

Je ne peux en dire plus sous peine de déflorer le mystère de ce livre, qui se conquiert lentement à la condition expresse que nous acceptions un style truculent, direct et souvent vulgaire. Du sexe omniprésent et bestial.

Le ton en impose pourtant et l’humour aussi : « Elle est tellement moche que pour boire un verre d’eau elle doit l’attraper par surprise ! ».

Ce n’est pas un polar au sens classique. Plutôt des portraits, des situations et des émotions.

Ni pathos, ni mélo.

De la noirceur, certes, mais zébrée par la lumineuse figure de Frost.

Christique.


Dernière édition par Crevette le Dim 06 Sep 2009, 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cafeine
pilier
avatar

Nombre de messages : 351
Age : 43
Localisation : sud ouest rose et ensoleillé
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Sam 22 Aoû 2009, 10:17

Je viens de terminer les marécages... et d'y prendre un grand plaisir.

L'histoire de Harry, fils du constable d'une petite ville du sud des Etats-Unis enfermée dans son racisme séculaire, teintée de croyances aux esprits où chacun se débat dans son rapport aux autres.
Le cheminement d'Harry à travers ces meurtres pervers et ces marécages putrides, ce serait presque le pendant noir du livre d'Harper Lee, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur. La perte de l'innocence, l'entrée dans l'âge adulte, un regard assombri à l'égard de ces adultes justement. La faiblesse, la peur de l'autre et de soi-même, une découverte à poursuivre.
Revenir en haut Aller en bas
cafeine
pilier
avatar

Nombre de messages : 351
Age : 43
Localisation : sud ouest rose et ensoleillé
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Mar 25 Aoû 2009, 10:59

D'accord avec toi leVoyageur ! Je viens également d'ouvrir le mambo des deux ours et je me suis difficilement évité une nuit blanche, beaucoup d'humour, un style percutant, une entrée en matière pour le moins originale et forte de mon expérience avec les marécages je peux imaginer que le plaisir va perdurer jusqu'à la dernière page.
Revenir en haut Aller en bas
LeVoyageur
pilier
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Mer 26 Aoû 2009, 13:25

Eh oui, en plus de ça il traite quand même d'un sujet plutôt sérieux (xénophobie au fin fond du Texas), je ne sais pas si de telles scènes de quasi-lynchage à la sortie d'un bar pourraient encore exister aujourd'hui à l'ère Obama, mais là ça fait froid dans le dos...
Revenir en haut Aller en bas
cafeine
pilier
avatar

Nombre de messages : 351
Age : 43
Localisation : sud ouest rose et ensoleillé
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Mar 01 Sep 2009, 18:06

Arrêt avant le terminus pour le mambo des deux ours, tous ces dialogues crus ne me choquent pas ils me lassent...
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Mar 01 Sep 2009, 18:52

A lire Bukowski, et à écouter par exemple Clint Eastwood dans Gran Torino, j'ai l'impression que la langue grossière leur est plus familière qu'à nous, du moins dans certains milieux et contextes, si bien que des termes, inconvenants chez nous, en sont banalisés.

et très répétitifs !! oui, dans Gran Torino, pour moi, c'était lassant.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
cafeine
pilier
avatar

Nombre de messages : 351
Age : 43
Localisation : sud ouest rose et ensoleillé
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Mar 01 Sep 2009, 19:36

Je l'ai vu en VO sous titrée ça m'a beaucoup moins choquée que dans un livre du coup, mais je suis assez d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
LeVoyageur
pilier
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Sam 05 Sep 2009, 02:55

cafeine a écrit:
tous ces dialogues crus ne me choquent pas ils me lassent...
- Et je suis capable de baiser tout ce qui n'est pas cloué au plancher et qui a un trou. En fait, quand j'étais gosse, j'ai déchiré le cul d'un certain nombre de poules en y plantant ma queue. J'ai même fait ça si souvent que chaque fois que ma mère retrouvait un poulet crevé elle me foutait des coups de ceinture, que ça soit de ma faute ou pas. Et si les cochons se mettaient à gueuler pendant la nuit, maman se précipitait dans ma chambre et me battait.
- Pas étonnant que vous ayez un testicule enflé.
Revenir en haut Aller en bas
cafeine
pilier
avatar

Nombre de messages : 351
Age : 43
Localisation : sud ouest rose et ensoleillé
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Sam 05 Sep 2009, 18:59

Etonnamment, c'est presque moins dans ce genre de passages qu'au détour d'une phrase, de manière gratuite, qui n'amène rien de plus que sa crudité sordide et inutile.

Des mots grossiers, des insultes (qui parait-il seraient plus pour certains une ponctuation que de vrais mots orduriers) j'en entends tous les jours, j'ai grandi sans et je ne m'en portai pas plus mal.
Revenir en haut Aller en bas
styx
pilier


Nombre de messages : 40
Age : 44
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Joe R. Lansdale   Jeu 26 Aoû 2010, 11:22

Bonjour

J.R Lansdale est principalement un romancier de polar, de sf et de fantastique.

J'ai lu il y a peu de temps les enfants du rasoir, un roman fantastique qui nous conte l'histoire d'une femme violée et comment un démon qui prend possession d'un petit malfrat revient finir la tâche commencer par le violeur.

Un livre très sombre et très violent, mais que c'est bon de lire ça. Rien n'est épargné au lecteur, meurtre, viol, torture... Un roman parfois à la limite du gore et du soutenable. âme trop sensible s'abstenir.Le livre s'apparente à une sorte de road movie sanglant.

Je vous donne ici l'exergue du prologue de ce roman qui donne un peu le ton de l'oeuvre en question:

" Un requin noir croise dans les mers d'asphalte"
29 octobre

" Eh bien oui! Nous sommes des barbares, et des barbares nous souhaitons rester. C'est tout à notre honneur. Car nous donnerons une nouvelle jeunesse au monde. Le monde actuel est proche de sa fin. Notre seul tâche est de l'anéantir."

Adolf Hitler
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Jeu 26 Aoû 2010, 15:53

bah, autant être franc, les histoires de viol ne me tentent pas, les références à Hitler, non plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
styx
pilier


Nombre de messages : 40
Age : 44
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Jeu 26 Aoû 2010, 16:02

Je vois que tu as déplacé mon message, le seul petit pb c'est que les enfants du rasoir est un roman fantastique et pas un polar, enfin c'est comme vous voulez.

Bon manifestement ça t'as pas donner envie de le lire, tant pis, ce roman n'est pas vraiment un livre qui traite du viol (là c'est plutot un prétexte de l'auteur pour nous introduire dans un monde hyper violent et complètement dingue), ni une apologie du nazisme, bien au contraire.

Pour l'instant je n'en ai lu qu'un mais d'après ce que je viens de voir au dessus, j'ai bien envie de lire d'autre bouquin de ce romancier.

J'ajouterais aussi que son style est très cinématographique, très visuel, les images naissent facilement dans la tête en le lisant.

Un romancier comme je les aimes.





Dernière édition par styx le Jeu 26 Aoû 2010, 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Jeu 26 Aoû 2010, 16:07

je préfère effectivement regrouper les messages sur le même fil d'un auteur.

Avec ta mention d'un roman fantastique, on sait à quoi s'attendre.

Les posts précédents donnaient une image assez interessante de l'auteur.

Je ne m'arcboute pas sur des préjugés, et le hasard aidant, j'ouvrirai le livre sans réticence s'il ne m'emmène pas, avec Adolf, aux musées des horreurs nazies Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
styx
pilier


Nombre de messages : 40
Age : 44
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Jeu 26 Aoû 2010, 16:10

okay no souci, rotko.

Cool
Revenir en haut Aller en bas
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Mar 25 Jan 2011, 07:48

je viens de finir BAD CHILI.
du LANSDALE dans le texte.
humour, vulgarité, histoire simple et facile à lire.

j'ai plutôt apprécié cette nouvelle histoire de nos compères Had et Léonard.

je suis sur DU SANG DANS LA SCIURE du même auteur.
après 200 pages, l'histoire semble mieux construite. j'ai deja une petite idée de l'assassin. j'espère me tromper et me laisser croire que l'intrigue est plus compliquée que ce qu'elle parait.

c'est beaucoup moins vulgaire que la série avec Had et Léonard (j'ai vu que ça déplaisait à certains. ça commence moi aussi d'ailleurs).

bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Lun 09 Juil 2012, 10:41

Vierge de cuir




Citation :
À la suite d'une liaison scandaleuse, le journaliste Cason Stalter, jadis nominé pour le prix Pulitzer, perd son poste à Houston et décide de retourner dans sa petite ville natale de l'est du Texas, Camp Rapture. Vétéran de la guerre du Golfe, hanté par des cauchemars récurrents, Cason est au fond du trou. Il boit trop, harcèle son ex petite amie qui refuse de le voir et jalouse la réussite de son frère aîné. Afin de remonter la pente, il accepte un petit job dans le journal local et tente de s'occuper l'esprit en s'intéressant à une affaire de disparition non résolue vieille de six mois.
Caroline Allison, une étudiante en histoire de vingt-trois ans à la beauté fascinante, s'est évanouie dans la nature, sans laisser de traces. Menant l'enquête, Cason découvre que sa disparition est liée à une série d'événements étranges survenus récemment dans la ville, impliquant un groupe déjeunes «explorateurs urbains», avides de frissons et d'expériences limite. Mais Cason ignore encore qu'il s'apprête à réveiller de vieux démons, qui vont l'entraîner dans un jeu fatal de chantage, de manipulations et de meurtres...

c'est difficile pour moi de parler de Lansdale objectivement, je suis fan.
j'ai encore aimé ce livre. un de plus.
dans cette histoire, on peut trouver quelques scènes tirées par les cheveux mais c'est le style Lansdale qui est bien là. On aime ou on n’aime pas mais ses réparties me font toujours rire.
Il écrit comme je parle, c’est peut être ce qui me plaît chez lui.
J’aime son humour, ses vannes, le franc parlé et le style direct de ses acteurs.
Je comprends que ça puisse agacer à la longue, que son écriture lasse et j’ai cru un moment faire parti de ceux la mais finalement j’y reviens avec toujours autant de plaisir.
Le prochain qui est dans ma PAL et qui sera certainement ma prochaine lecture est Vanilla ride.
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Lun 09 Juil 2012, 17:04

tu en as si souvent parlé que je voulais en lire ....hélas aucun de ses titres n'est dans ma biblio...faut que je leur demande Smile
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Lun 09 Juil 2012, 17:28



4 chez moi cheers

Les Marécages -- Joe R. Lansdale ; trad. de l'américain par Bernard Blanc

Vanilla Ride -- Joe R. Lansdale ; traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Bernard Blanc

+ en americain The Bottoms -- Joe R. Lansdale

2000 Warner Books

A fine dark line -- Joe R. Lansdale

2007 Phoenix





Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   Mar 10 Juil 2012, 06:24

je n'ai pas lus les marécages mais je pense le faire dans pas longtemps.

Rotko, commence peut être par celui-ci (les marécages), Vanilla ride fait partie de la série Hap et Léonard et je me dis que tu n'iras pas jusqu'au bout. trop vulgaire je pense. ça te saoulera vite.


Citation :
tu en as si souvent parlé que je voulais en lire

ça viendra.... cheese
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joe R Lansdale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joe R Lansdale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: