Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Roman Polanski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Roman Polanski primé à Varsovie.   Mar 05 Déc 2006, 10:37

Le réalisateur Roman Polanski a reçu un prix pour l'ensemble de ses réalisations dans la Pologne de son enfance. Il a connu le ghetto de Varsovie.

Le cinéaste a été honoré dans le cadre du gala de remise des European Film Awards à Varsovie.

Polanski a déjà reçu l'Oscar du meilleur réalisateur pour Le Pianiste. On lui doit également les films Rosemary's Baby et Chinatown.

En ce moment Arte passe ses films, ce dont personne ne saurait se plaindre.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Roman Polanski   Ven 29 Fév 2008, 22:27

Le Pianiste - Roman Polanski



Durant la Seconde Guerre mondiale, Wladyslaw Szpilman, un célèbre pianiste juif polonais, échappe à la déportation mais se retrouve parqué dans le ghetto de Varsovie dont il partage les souffrances, les humiliations et les luttes héroïques. Il parvient à s'en échapper et se réfugie dans les ruines de la capitale. Un officier allemand, qui apprécie sa musique, l'aide et lui permet de survivre.

LE PIANISTE de Polanski sur la 2 Dimanche 20h55
Revenir en haut Aller en bas
traversine
pilier
avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Sam 01 Mar 2008, 13:15

Utopie a écrit:
LE PIANISTE de Polanski sur la 2 Dimanche 20h55

Un film superbe pour un livre magnifique... coeur!
Revenir en haut Aller en bas
Moon
Animation
avatar

Nombre de messages : 8306
Age : 27
Localisation : Seattle
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Sam 01 Mar 2008, 19:10

J'espère que je vais pouvoir le voir ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiereaout.canalblog.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Sam 01 Mar 2008, 20:19

LE PIANISTE de Polanski sur la 2 Dimanche 20h55

traversine a écrit:
Un film superbe pour un livre magnifique... coeur!

tu l'as lu ? Wladyslaw Szpilman chez pocket jeunesse

Citation :
récit d'un survivant du ghetto de varsovie ; Szpilman raconte la vie quotidienne, qui continue jusqu'en 1942...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
traversine
pilier
avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Sam 01 Mar 2008, 21:33

Je l'ai lu, oui. Un témoignage très fort, dont le réalisme est un peu adouci par la forme romanesque. En cela, c'est un peu comme Au nom de tous les miens de Martin Gray. Szpilmann nous fait voyager dans le ghetto de Varsovie de façon différente : il ne monte pas sur les barricades, mais il assiste aux raids. Il raconte très bien la peur, les affres de la faim, et sa passion pour la musique... J'ai déjà eu la chance de pouvoir conseiller ce livre à quelques élèves, dont une qui m'a remerciée de lui en avoir parlé, et dont je n'oublierai jamais qu'elle a pleuré en me présentant son compte-rendu...
Le film de Polanski est une très fidèle adaptation du livre, dans la forme et dans l'émotion.
Revenir en haut Aller en bas
louve
pilier
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 63
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: certains soirs sur le petit écran   Dim 02 Mar 2008, 17:04

Suite aux éloges à propos du film le Pianiste de Polanski qui passe ce soir, je me fais un plateau repas devant la télé. super
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Dim 02 Mar 2008, 18:26

ce qui m'a le plus touché : les paysages de ruines, les grands immeubles à demi effondrés, comme on voit des images aux actualités, mais là, c'était tout un univers de vie - ou de survie.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Dim 02 Mar 2008, 19:55

Polansky a réalisé un excellent film avec l'histoire "Le pianiste", qui a reçu la Palme d'or et de nombreux oscars.
Je l'avais enregistré et vu à deux reprises-.
A travers le ghetto , une guerre sans pitié, la mort, la faim, le froid et la solitude.
La musique (Chopin) , prend une telle intensité , il se remémore les partitions sans piano en les tapotant de mémoire. au travers les massacres .
Interpellation face à deux êtres totalement opposés, le pianiste et un officier nazi qui auront un point commun la musique , l'homme se reconaîtra humain à l'écoute de celle-ci, il lui donnera son manteau et une certaine admiration.
JE LE REVERRAI CE SOIR.

bonne soirée!
Revenir en haut Aller en bas
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Lun 03 Mar 2008, 11:03

Très beau film en effet que j'ai revu hier, même s'il y a beaucoup de scènes absolument insoutenables (par exemple le sort de l'homme en fauteuil roulant), que Polanski a réussi à rendre sans complaisance mais sans non plus en éluder la violence.
Ce qui est très bien rendu également, ce sont les difficultés qu'éprouvent les résistants pour mobiliser à l'intérieur du ghetto. Un soulèvement serait théoriquement possible mais il se heurte au fait que les gens ne veulent pas croire au sort qui les attend, et même ceux qui, par intuition ou par déduction, ont compris que ce n'est pas dans des usines de travail qu'on les emmenait, ne sont guère entendus. Le ghetto se soulèvera bien, mais venant trop tardivement alors que les rangs des Juifs sont déjà décimés, cette révolte sera réprimée dans le sang.

Seb


Dernière édition par Seb le Lun 24 Mar 2008, 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Lun 03 Mar 2008, 12:45

Sebhome a écrit:
Un soulèvement serait théoriquement possible mais il se heurte au fait que les gens ne veulent pas croire au sort qui les attend, et même ceux qui, par intuition ou par déduction, ont compris que ce n'est pas dans des usines de travail qu'on les emmenait, ne sont guère entendus.

C'est très juste ce que tu dis, ce fût les premières questions que je posais jeune, personne ne croyait à une si horrible organisation.

Par contre, le film ... je l'ai revu aussi et pour parler de l'histoire du pianiste uniquement, je n'ai pas vraiment aimé, il y a vraiment quelque chose qui m'a déplu dans l'histoire.

Le récit aussi centré sur lui ne m'a pas emballée, quand je vois un film, je me demande aussi ce que l'on veut montrer, je ne sais pas, le pianiste échappe au pire deux fois, pourquoi... parce qu'il est pianiste pour la dernière fois, la rencontre avec l'officier, ça me laisse amère.

Je me souviens d'un film sur le ghetto de Varsovie, terrible avec un regard sur l'ensemble et sur un groupe de personnes, mais impossible de me souvenir de quel film, il s'agit.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Lun 03 Mar 2008, 13:40

Citation :
Je me souviens d'un film sur le ghetto de Varsovie, terrible avec un regard sur l'ensemble et sur un groupe de personnes, mais impossible de me souvenir de quel film, il s'agit.

ce ne serait pas kanal de Andrej Wajda ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Lun 03 Mar 2008, 13:43

Utopie a écrit:
Par contre, le film ... je l'ai revu aussi et pour parler de l'histoire du pianiste uniquement, je n'ai pas vraiment aimé, il y a vraiment quelque chose qui m'a déplu dans l'histoire.

Le récit aussi centré sur lui ne m'a pas emballée, quand je vois un film, je me demande aussi ce que l'on veut montrer, je ne sais pas, le pianiste échappe au pire deux fois, pourquoi... parce qu'il est pianiste pour la dernière fois, la rencontre avec l'officier, ça me laisse amère.

Tu as raison, Utopie, moi aussi ça m'a un peu gêné, il me semble que c'est un peu un travers du cinéma "hollywoodien" dont ce film participe non par la personnalité de son auteur, mais par son mode de production. Dans cette conception, il est plus facile d'intéresser le spectateur à une trajectoire singulière qu'au destin d'un groupe.
Cela étant, la vision polonaise/européenne de Polanski est tout de même perceptible en ce qu'il montre bien la mise en place progressive du ghetto, sa mise en coupe réglée par le biais de la "police" juive, et puis le fait que, parallèlement à l'horreur qui se déroulait à l'intérieur des murs du ghetto, le reste de la ville continuait à vivre une vie quasi-normale.

Seb


Dernière édition par Seb le Lun 24 Mar 2008, 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Lun 03 Mar 2008, 14:21

Sebhome a écrit:

Cela étant, la vision polonaise/européenne de Polanski est tout de même perceptible en ce qu'il montre bien la mise en place progressive du ghetto, sa mise en coupe réglée par le biais de la "police" juive, et puis le fait que, parallèlement à l'horreur qui se déroulait à l'intérieur des murs du ghetto, le reste de la ville continuait à vivre une vie quasi-normale.

Oui c'est vrai, pour tout ce côté là, on voit bien le déroulement de l'enfermement etc.

Ce qui me gène est cette façon un peu élitiste de montrer le récit, quand on le voit au début se faire sortir des rangs, d'ailleurs tout à coup je m'aperçois que je ne sais plus pourquoi il le connaît, donc je parlerai du moment où l'officier lui présente le piano... j'ai froid dans le dos pas pour le pianiste mais pour tous les autres, de la à dire que la culture sauve, de pointer la valeur d'un individu en fonction de ces aptitudes. Enfin tout ça m'a plutôt frappé qu'ému.
Surtout que le pianiste ressort comme un personnage passif et alors je ne sais pas si c'est voulu pour appuyer sur le côté émotif, il est particulièrement maladroit (de là aussi à sous entendre que les artistes sont "gauches", ça me chipote mais bon).

Ceci dit cela n'enlève en rien à ce témoignage, puisque le film est tiré d'une histoire vraie.
Aucun signe non plus des autres, de la famille, ce qui aurait un peu décentré l'histoire de cet homme.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Lun 03 Mar 2008, 14:24

rotko a écrit:
ce ne serait pas kanal de Andrej Wajda ?

Peut-être... j'ai essayé de chercher des images et pour le moment rien. Ce sont elles qui ravivent ma mémoire, d'autant que le film était plus violent que "Le pianiste", le thème de Kanal correspond oui.

Un film qui avait un intérêt sur la vision du ghetto, la vie à l'intérieur, la résistance qui s'organisait, j'avais été totalement bouleversée de voir tant de force malgré la violence etc.
Revenir en haut Aller en bas
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Lun 03 Mar 2008, 15:24

Utopie a écrit:

Ce qui me gène est cette façon un peu élitiste de montrer le récit, quand on le voit au début se faire sortir des rangs, d'ailleurs tout à coup je m'aperçois que je ne sais plus pourquoi il le connaît

Si j'ai bien compris, l'homme de la police juive connaît le pianiste parce que dans les premiers jours de l'installation du ghetto, il était venu pour le recruter dans leurs rangs, mais le pianiste avait refusé. Le policier lui en a d'abord voulu, mais apparemment il l'aimait bien quand même (notamment parce que le pianiste a flatté son ego en disant que tout le monde dans le ghetto le considérait comme un homme influent), de sorte qu'il est intervenu deux fois, une fois pour sortir son frère d'une rafle, une seconde fois pour lui éviter à lui la déportation. A noter : tandis que le pianiste se débat pour partir avec les siens, le policier réplique "je te sauve la vie, abruti!", ce qui suppose qu'il est bien au courant du sort qui attend les déportés emmenés dans les wagons.

Je ne sais pas si la morale du film est que la culture sauve, je crois que c'est juste un destin individuel (le petit pianiste dans Les Bienveillantes, lui, n'aura pas cette chance). C'est juste pour dire qu'on pouvait tout aussi bien y passer qu'être sauvé en fonction de circonstances en apparence insignifiantes - comme pour le pianiste de croiser le chemin de cet officier mélomane.
Voir aussi l'histoire de Jorge Semprun qui raconte, dans L'écriture ou la vie, avoir découvert bien des décennies plus tard que le vieux militant communiste qui lui avait rempli son formulaire à son arrivée à Buchenwald, lui avait en fait sauvé la vie, en remplaçant son métier déclaré "Student" (étudiant) - métier totalement inutile au camp - par "Stukateur" (artisan stucateur) - métier recherché.

Seb


Dernière édition par Seb le Lun 24 Mar 2008, 12:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Lun 03 Mar 2008, 15:46

Sebhome a écrit:

Je ne sais pas si la morale du film est que la culture sauve, je crois que c'est juste un destin individuel (le petit pianiste dans Les Bienveillantes, lui, n'aura pas cette chance). C'est juste pour dire qu'on pouvait tout aussi bien y passer qu'être sauvé en fonction de circonstances en apparence insignifiantes - comme pour le pianiste de croiser le chemin de cet officier mélomane.

Oui tu as raison, je ne crois pas que ce soit la volonté du film et c'est vrai qu'en te lisant, je me dis que cela aurait pu être pour toute autre raison. C'est en regardant le film, tout à coup j'ai ressenti un certain malaise en me disant qu'il était sauvé grâce à une "belle" (honorable ?) circonstance et non parce qu'il était maçon ...

C'est aussi le comportement passif, mais qui peut en juger, c'est une impression que j'ai ressentie aussi, comme un certain privilège et le tout me mettait mal à l'aise, , en même temps il ne l'est pas toujours, il essaye de sauver l'enfant.

Cela peut venir du jeu de l'acteur, l'impression qu'il est absent des événements.
D'où venait la gène que tu as ressentie ?
Revenir en haut Aller en bas
louve
pilier
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 63
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Roman Polanski   Lun 03 Mar 2008, 16:15

Ce film montre les horreurs provoqué par la folie nazie. Adrian Brody nous livre une performance exceptionelle, celle d'un pianiste luttant pour survivre dans un Varsovie devasté. En voyant ces atrocités, j'ai été révoltée et impuissante. Ce film m'a totalement bouleversé. Je comprends qu'il est eu la palme d'or. Les acteurs sont vraiment parfaits et en particulier Adrien Brody.
Revenir en haut Aller en bas
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Lun 03 Mar 2008, 17:10

Il me semble que Szpilman vit des étapes de déshumanisation successives, à la fois spectateur de l'horreur qui l'entoure, humilié,errant, affamé, cherchant appui, espoir , de refuge en refuge , en meme temps survivant sans cesse.
L'émotion est bien transcrite à mon sens.

La force de son art, c'est son combat propre, sa musique le porte, défiant toute réalité d'atrocités qui l'entourent.

Il est aussi vrai, que l'histoire est personnelle, elle évoque l'histoire du" pianiste "aussi bien que celle du "cinéaste" évoquant son enfance et les fantomes du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Lun 03 Mar 2008, 18:46

soussou a écrit:
Il me semble que Szpilman vit des étapes de déshumanisation successives, à la fois spectateur de l'horreur qui l'entoure, humilié,errant, affamé, cherchant appui, espoir , de refuge en refuge , en meme temps survivant sans cesse.
L'émotion est bien transcrite à mon sens.

Oui, Soussou, tu l'as très bien dit.

Seb


Dernière édition par Seb le Lun 24 Mar 2008, 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Ven 14 Mar 2008, 11:03

"Le pianiste" de Roman Polanski sept 2002

oui je sais il est passé il ya quelque temps mais je viens seulement de le regarder.

En Pologne ou la guerre sévit, où les massacres des juifs n'ont rien à envier à notre pays, cette histoire sort u n peu de ce que l'on a l'habitude de voir: des assassinats froids, pour rire, des courses à la vie, des massacres tout cela sans hurlements, sans pleurs: une horreur! et dans tout cela un jeune pianiste en fuite... un allemand l'aide un peu quand il le découvre , caché, perdu et sans vivres. Cet allemand quand il est prisonnier essaie de dire qu'il a sauvé un juif... et donne le nom du pianiste. La suite à découvrir...


Citation :
Fin septembre 1939. Wladyslaw Szpilman, jeune et déjà célèbre pianiste juif polonais, vit l'entrée des troupes allemandes dans Varsovie aux côtés de ses parents, de ses soeurs, Dorota et Regina, et de son frère Henryk. Comme toutes les familles juives de la ville, les Szpilman subissent les restrictions et les humiliations imposées à ceux de leur race, au point de se retrouver bientôt démunis. Mais le plus dur est à venir quand les 600 000 Juifs de Varsovie se retrouvent entassés dans le ghetto, où chacun tente de survivre comme il peut tandis que se multiplient les exécutions sommaires. Là, Wladyslaw subvient aux besoins des siens en jouant du piano dans un restaurant réservé aux moins mal lotis...
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Sam 20 Fév 2010, 20:01

Polanski a l'ours d'argent à berlin pour the ghost writer

.


L'ours d'or a été donné à Semih Kaplanoglu, pour miel.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Mer 03 Mar 2010, 15:27

Le film a l'air de faire l'unanimité :

Voilà un thriller à la mise en scène irréprochable et qui nous embarque dans un suspense parfaitement réglé, avec photos compromettantes, piste révélée par le GPS d'une voiture de location, poursuite sur un ferry, refuge dans un motel miteux. Le meilleur film que nous ait donné Roman Polanski depuis longtemps.

dit le Monde.

je découvre que le scénario a été élaboré avec Robert Harris, l'auteur de Fatherland qui sait mener une histoire et la rendre palpitante.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Lun 26 Avr 2010, 04:59

Oui, the Ghostwriter est un film palpitant.

Dès le départ l'écrivain-nègre recruté par une maison d'edition pour rédiger les "Memoires" d'un politicien controversé sent qu'il met les pieds sur un terrain douteux : la mort inattendue du premier "nègre", l'entourage du politicien, comme ses lieux de travail mettent le spectateur mal à l'aise.

Le "nègre" va donc découvrir des points qui divergent d'avec la version officielle.

La rigueur de l'intrigue fait de ce film une machine infernale : de soupçons en soupçons, on en vient à la résolution de l'enigme aux toutes dernières images du film, sans que l'intérêt ait faibli, au contraire.

Pas besoin de décor "gothique" comme dans Shutter Island. Tout fonctionne à l'économie et à l'efficacité. Polanski dégraisse les thrillers Mamouths Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
zephyr
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 26
Date d'inscription : 19/06/2010

MessageSujet: Re: Roman Polanski   Sam 19 Juin 2010, 18:19

Je viens confirmer ce qui a été dit sur The Ghost Writer : je n'était pas très fan de ce genre de thriller politique à la base mais là le film est sublime, du début à la fin. La tension y est intense et les acteurs stupéfiants. L'ambiance est palpitante jusqu'au dernier plan.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roman Polanski   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roman Polanski
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Roman Polanski: votre opinion ?
» Carnage de Roman Polanski
» Le Roman Epistolaire 4°
» 5è, quel roman policier en OI? LC?
» Le sang du christ un roman qui m'a choquée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: