Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nadine Labaki, Caramel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Nadine Labaki, Caramel   Mer 05 Mar 2008, 13:34

"Caramel" de Nadine Labaki. Film libanais avec Nadine Labaki, Yasmine Al-Masri, Joanna Moukarzel, Gisèle Aouad, Siham Haddad.

Pour les femmes libanaises à Beyrouth, le salon de beauté est l’endroit où on cultive les rêves et les attentes : un casting improbable ou un amour imprévu. Séduire, plaire, se marier, le mariage est la grande affaire qui rend tout légitime On voit aussi Beyrouth, avec ses règles de stationnement, ses embouteillages, ses processions religieuses,

Les plus sévères trouveront quelques longueurs dans le salon de beauté et des expressions qui deviennent mécaniques. Ce n’est pas mon sentiment. La vie est foisonnante, il faut saisir sa chance sinon on devient une esseulée insatisfaite.

Les scènes sont alertes et les conversations vont bon train. Chacune a ses rêves et ses soucis, mais elle peut compter sur les autres, pour avoir une fête, un anniversaire ou un mariage dignes de ce nom.

Les décors sont soignés sans être kitsch, ainsi le décor du mariage, champêtre et multicolore. La caméra sait se montrer sensuelle dans les échanges de regard et les soins capillaires, mais aussi malicieuse et ironique, avec la machine à coudre associée à une opération chirurgicale, ou les épilations qui se ressentent des humeur ponctuelles.

J’ai beaucoup aimé ce film, qui sonne vrai et exprime avec finesse les joies comme les regrets, les occasions saisies et les rendez-vous manqués.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Nadine Labaki, Caramel   Mar 13 Sep 2011, 05:33



L'actrice-réalisatrice libanaise de Caramel signe avec Et maintenant on va où ?, son deuxième film.


clic !

Sur le chemin qui mène au cimetière du village, une procession de femmes en noir affronte la chaleur du soleil, serrant contre elles les photos de leurs époux, leurs pères ou leurs fils. Certaines portent le voile, d'autres une croix, mais toutes partagent le même deuil

la détermination sans faille d'un groupe de femmes de toutes religions, à protéger leur famille et leur village des menaces extérieures.

entretien avec la réalisatrice.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nadine Labaki, Caramel   Ven 27 Juil 2012, 12:28

Caramel de la très belle et talentueuse Nadine Labaki porte bien son titre. Nous sommes plongés d'un bout à l'autre dans un univers chaud et sucré, celui de femmes libanaises aux destins croisés, tiraillées entre leur désir et la réalité d'une société libanaise paralysée et encore engluée dans certaines traditions.

Nisrine, qui vient d'un milieu conservateur, doit faire face à la question du mariage et d'une virginité requise.

Layale aime un homme marié qui lui offre une histoire médiocre bercée aux doux sons des klaxons.

Rose s'est sacrifiée pour s'occuper de sa soeur et s'abandonne à son triste sort. La scène du miroir (récurrente au cinéma) où elle se démaquille marque son renoncement définitif à une vie de femme.

Jamale, dont la peur de vieillir doit cacher des souffrances plus profondes, court derrière un rêve impossible de jeunesse éternelle.

Ryma voit ses désirs homosexuels s'affirmer au travers d'une douce complicité avec une jolie cliente qui a tout de la femme parfaite mais dont la mélancolie n'est pas sans suggérer une certaine insatisfaction.

La frustration et la dissimulation sont les thèmes fédérateurs. Certaines scènes nous donnent un aperçu du quotidien de la jeunesse libanaise. Il faut prouver qu'on est fiancé pour discuter le soir dans une voiture, prouver qu'on est marié pour réserver une chambre d'hotel, prouver une prétendue respectabilité à travers l'abstinence....etc. C'est bien la joie et l'humour incisif de ces femmes qui leur permettent de surmonter et relativiser les tribulations de leur vie. Labaki nous montre que la légèreté est salvatrice et qu'au fond, tout est risible.

L'univers du film m'a beaucoup rappelé le cinéma d'Almodovar avec une atmosphère douce amère et des décors un peu rétro. J'ai également beaucoup apprécié la musique et le jeu des actrices, qui sont toutes amatrices ce qui a eu l'avantage de rendre les dialogues plus vrais que nature.

C'est donc une oeuvre que j'ai appréciée et qui m'a donné l'envie de découvrir davantage le travail de Labaki.

Revenir en haut Aller en bas
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Nadine Labaki, Caramel   Ven 27 Juil 2012, 15:37

En tout cas, le titre est appétissant ! miam
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Nadine Labaki, Caramel   Ven 27 Juil 2012, 16:07

moi aussi j'ai été séduit par ce film, les personnages, et le talent de la réalisatrice.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nadine Labaki, Caramel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nadine Labaki, Caramel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du mauvais usage des statistiques par Nadine Morano
» Galette des rois poire caramel
» Soja texturé au caramel (vgl)
» Wondertuiles de caramel à l'orange-cannelle (VGL)
» Couleur Caramel...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: