Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ang Lee, brokeback + lust caution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
missparker
pilier
avatar

Nombre de messages : 101
Age : 35
Localisation : Tournai, Belgique
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Sam 03 Juin 2006, 13:53

Provence a écrit:

Un très bon livre avec un sujet approchant : Le Jour du Chien de Thomas Savage.

Euh, ce n'est pas plutôt "Le pouvoir du chien", le livre de Savage? J'ai cherché à "jour du chien" et je n'ai rien trouvé.

Sinon c'est vrai que ce bouquin à l'air sympa. Et Hop!, un de plus dans ma liste de lectures!!
Revenir en haut Aller en bas
Provence
pilier
avatar

Nombre de messages : 2166
Age : 57
Localisation : Au bord de la mer...
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Sam 03 Juin 2006, 19:26

Tu as raison missparker, c'est Le Pouvoir du Chien. j'en parle d'ailleurs dans un fil consacré à Thomas Savage, en Littérature Américaine Wink

Pour en revenir à Brokeback Moutain, j'ai lu récemment la nouvelle d'Annie Proulx, et je voulait juste citer un extrait, qui confirme ce que nous en disions. Je ne sais plus si ce dialogue a été repris dans le film :

Citation :
Ennis amena la main de Jack à sa bouche, tira une bouffée de cigarette, exhala la fumée. "En tout cas pour moi, sûr que t'as l'air d'être en un seul morceau. Tu sais je suis resté pendant tout ce temps-là à me demander si j'étais... Je sais que je ne le suis pas. Je veux dire, tous les deux nous avons une femme et des enfants, non ? J'aime le faire avec des femmes, ouais, Bon Dieu, on peut pas comparer. J'ai jamais pensé à baiser avec un autre type, sauf que je me suis branlé une centaine de fois en pensant à toi. Tu le fais avec d'autres types, Jack ?
- Merde non, dit Jack, qui avait monté autre chose que des taureaux. Tu le sais bien. La vieille Brokeback nous a accrochés pour de bon et c'est sûr que c'est pas fini. Bordel, faut trouver ce qu'on va pouvoir faire maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
queenieinlove
pilier
avatar

Nombre de messages : 682
Localisation : Black Hole
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Mar 27 Fév 2007, 14:27

je viens de voir ce film. il m'est passé devant les yeux comme une pub pour les paysages américains filmés simplement...
L'émotion ne m'a pas atteinte, l'histoire m'a laissé de marbre, et la réalisation est trop terre à terre pour moi (presque sans jeu de mot).

Je comprends pourquoi on lui trouve des qualités. Mais moi je n'aime pas cette simplicité. L'impression que le réalisateur n'a fait aucun travail de photo autour des paysages et qu'il a simplement posée sa caméra là.
L'impression aussi, qu'il n'a fait que reproduire des images-clichées que l'on voit sans cesse partout, sans même se les approprier (le cow boy debout, adossé à une caravane, à moitié endormie - le cow boy qui boit son whisky au coin du feu - le cow boy qui penche la tête et regarde par en dessous... Marlboro l'avait déjà fait, Redford nous y avait replongé, Lee nous y noient). A croire que les cow boys américains, c'est un trop gros mythes pour en faire vraiment quelque chose d'interessant.

La platitude de la réalisation n'aide pas les comédiens à prendre leur place sur l'écran.
La simplicité exacerbée de leurs vies, de leurs rôles m'a profondément ennuyée.
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.orange.fr/sublimeacide/index.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Ven 11 Jan 2008, 19:19

"Lust, caution",

Dans l'atmosphère urbaine et trouble du Shanghaï des années 40 Ang Lee raconte une histoire d'espionnage et de sexe où Tang Wei séduit le dangereux Mr Ille, alias Tony Leung (in the mood for love)

C'est un thriller tiré d'une nouvelle d'Eileen Chang.


clic !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Mer 16 Jan 2008, 05:42

Lust caution

Citation :
- les thèmes de vos films sont assez similaires et universels, quel que soit l'endroit où ils ont été tournés.

Il s'agit toujours d'histoires humaines. Les éléments dramatiques d'un film servent avant tout à porter un regard sur l'humanité. L'humanité est la même d'un endroit à l'autre, seule la culture est différente. Les différentes cultures procurent une impression de familiarité à ceux qui y sont habitués, et d'exotisme aux autres. On peut les rendre attirantes des deux points de vue, ou si vous préférez, privilégier une vision par rapport à une autre. Mais pour qu'un film fonctionne, il doit avoir un cœur. Et ça, c'est universel.



un riche entretien d'ang lee avec des photos
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Lun 21 Jan 2008, 15:49

Lust, Caution réalisé par Ang Lee



Dans les années 1940, alors que le Japon occupe une partie de la Chine, la jeune étudiante Wong est chargée d'approcher et de séduire Mr Yee, un des chefs de la collaboration avec les japonais, homme redoutable et méfiant que la Résistance veut supprimer. Très vite, la relation entre Wong et Mr Yee devient bien plus complexe que ne l'avait imaginé la jeune femme.

Vous allez le voir Question ... j'attendrai le DVD ..
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Lun 21 Jan 2008, 15:53

Lust, caution est sortie en Chine le 1er novembre 2007 dans une version amputée de 7 minutes. La censure a en effet exigé que soient retirées les scènes de sexe les plus crues. Rappelons que le précédent film d'Ang Lee, Le Secret de Brokeback Mountain, une romance entre deux cow-boys, n'est pas sorti en Chine...


Citation :

Signe des temps qui changent, la sortie en Chine de la version expurgée de "Lust Caution" (qui sort en France le 16 janvier) a profondément irrité les nouveaux riches et la classe moyenne chinoise, qui supportent mal ce rigorisme officiel en décalage total avec la réalité de la société actuelle. Le New York Times signalait récemment que les Chinois aisés votaient avec leurs pieds contre la censure, en faisant des voyages à Hongkong uniquement pour y voir la version non censurée de "Lust Caution". D'autant que ce film, Lion d'or à la dernière Mostra de Venise, est tiré d'un roman d'Eileen Chang qui se déroule pendant la grande époque de Shanghaï, avant l'arrivée au pouvoir de Mao, avec laquelle la métropole actuelle prétend renouer. Source Rue89
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Mer 23 Jan 2008, 06:01

Mort inexpliquée de Heath Ledger.

Heath Ledger interprétait avec Jake Gyllenhaal une bouleversante histoire d'amour dans "Le secret de Brokeback Mountain",. Deux cow-boys découvraient leur homosexualité dans l'Amérique puritaine des années 60-70. Il avait été sélectionné pour l'Oscar du meilleur acteur.

Le film "Le secret de Brokeback Mountain", avait remporté l'Oscar de la mise en scène en 2006.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
swallow
pilier
avatar

Nombre de messages : 820
Localisation : Espagne
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Mer 23 Jan 2008, 20:26

LUST AND CAUTION:
J´ai beaucoup aimé ce film, je continuerai à aller voir tout ce que fait Ang Lee.
Pourtant, je n´ai pas cru un instant que ces jeunes étudiants aient reçu la préparation suffisante (politique, logistique et militaire) pour accomplir la mission qui leur est assignée.
Il y a comme un décalage entre ces jeunes ( qui font du théâtre) et la difficulté et la cruauté de la tâcheà réaliser.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Ven 01 Fév 2008, 08:13

je rappelle ici des réactions odieuses à la mort de Heathcliff Andrew Ledger, heath Ledger, le cow-boy de brokeback mountain :

la Westboro Baptist Church, dit que Dieu hait les PD, (God Hates Fags) et invite à manifester pendant l'enterrement de l'acteur dans un odieux communiqué :

Citation :
Heath Ledger pensait que c'était très amusant de défier Dieu Tout-Puissant et Sa parole divine, à savoir : Dieu hait les pédés ! Et ceux qui les soutiennent ! Dieu hait le sordide seau de vomi appelé 'Brokeback Mountain' et Il hait toutes les personnes ayant quelque chose à voir avec. Heath Ledger est maintenant en Enfer, et a commencé à purger son éternelle sentence là-bas.

Mais l'acharnement va encore plus loin : ces gens ont crée des sites infectés, pretendûment consacrés à Heath Ledger, mais dans le seul but est de communiquer des virus à ses admirateurs (mis dans le piège par google).
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Leo Gursky
pilier
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Ven 01 Fév 2008, 10:42

Oui c'est honteux. Mais n'oublions pas que cette Westboro Church a une taille carrément ridicule (à peine 200 membres), donc c'est juste une petite bande d'illuminés dont on parle un peu en exagérant. La cerise sur le gâteau, c'est leur site internet qui s'appelle godhatesfags.com...

Mais tu peux dire Heath Ledger, rotko, puisque tel était son nom de scène, et il n'apparaît jamais sous son nom entier dans ses films.
Et ce qu'on voit de son ultime interprétation ciné, dans la bande annonce de The Dark Knight (suite directe de Batman Begins), promet un grand moment de cinéma : il y joue l'ennemi juré de Batman... le Joker.


Dernière édition par le Ven 01 Fév 2008, 15:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://kaonashi.over-blog.net
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Ven 01 Fév 2008, 11:06

Citation :
Mais tu peux dire Heath Ledger puisque tel était son nom de scène, et il n'apparaît jamais sous son nom entier dans ses films.

d'accord, j'ai corrigé. En fait ce groupe tomberait en france sous le coup de la loi.

L'information sur les sites infectés vient de courrier international qui dit avoir vérifié l'information.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
swallow
pilier
avatar

Nombre de messages : 820
Localisation : Espagne
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Lun 04 Fév 2008, 09:52

LUST AND CAUTION.

Chez Lee il y a toujours une prison d´où il faut s´echapper.
Pour les Cow-boys, c´etait celle de la tradition, de la vie de province, des préjugés et des idées reçues.
Dans LUST AND CAUTION, c´est la prison de l´engagement politique, du contexte historique et de la géographie dans lesquels se deroule circonstanciellement la vie des uns et des autres.
Le ciné de Lee semble dire que la passion érotique ( splendides images d´égarements hallucinatoires d´une libido au plus haut point ) métamorphose tellement leurs corps ( leurs âmes?) que les amants ne doivent pas prétendre retrouver bonheur, plaisir, amour hors de l´etreinte.
Tout reste dans les draps.
La jeune Chinoise refuse la splendide bague que lui offre son amant le commissaire, car elle sent que le diamant est à l´image de beauté et de perfection des moments partagés dans l´intimité.
Dehors, il faut s´accomoder à la réalité, à la logique et à la societé.
Retrouver la raison, c´est renoncer au diamant.
Revenir en haut Aller en bas
roudita
pilier
avatar

Nombre de messages : 385
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Jeu 07 Fév 2008, 07:36

Lust Caution...

Suis allée le voir hier soir.. en ne connaissant absolument pas l'histoire (bé non, j'avais pas lu GDS, honte sur moi !).

Quelle claque.. C'est beau.. c'est triste.. c'est même très beau et très triste... Et tellement prenant ! J'ai pas vu le temps passer !

Moi je recommande en tous cas !
Revenir en haut Aller en bas
http://jude.netliberte.org
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Mar 18 Mar 2008, 06:14

Lust caution, 6 nominations aux Asian Awards :

meilleur film, réalisateur (Ang Lee), actrice dans un premier rôle (Tang Wei), acteur dans un premier rôle (Tony Leung), scénario (James Schamus et Wang Hui-Ling) et compositeur (Alexandre Desplat)
Et il ne passe pas chez moi ! Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Mer 02 Juil 2008, 15:56

ça y est : il est passé,

et je l'ai vu ! un très bon film à mon avis, j'y reviens dès que possible

pour en dire tout le bien que j'en pense.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Jeu 03 Juil 2008, 15:09

Ang lee est un cineaste complet et raffiné. scènes d'action pleines de vie, rues livrées à une circulation polymorphe, mais aussi une atmosphère blafarde d'occupation militaire et de luttes de mouvements clandestins.

Pour les intérieurs : scènes de jeux, marché noir d'un pays en guerre, luxe adapté à une soif de jouissances.

Une mention speciale pour les scènes érotiques : elles justifient le titre et correspondent aux personnalités des deux partenaires. Elles ne sont donc en rien gratuites et construisent une relation charnelle sulfureuse, addictive entre les amants.

Les personnages doivent sans doute leur psychologie fouillée au roman initial, et les visages, comme les regards, temoignent de la tension constante, voulue par l'intrigue et la concentration des protagonistes à bien jouer leur rôle (double jeu).

A mon avis, du très grand cinéma, avec des références cinematographiques (le voleur de bagdad etc.) et une musique qu'on n'oublie pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Lun 07 Juil 2008, 07:03

Citation :

une musique qu'on n'oublie pas.

pour écouter la musique, aller sur la page du film où il est possible de faire des telechargements de photos etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Mer 09 Juil 2008, 11:29

l'auteur du roman : Eileen Chang, chez ROBERT LAFFONT, 180 pages


clic !



Citation :
Eileen Chang, née à Shanghai en 1920, s'est exilée aux États-Unis où elle est morte en 1995. Elle est considérée comme l'un des plus grands auteurs chinois du XXe siècle, surtout pour ses romans écrits entre 1943 et 1945, en pleine occupation japonaise -
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: lust caution Ange Lee   Jeu 31 Juil 2008, 22:00

Un film hors du commun
Réalisateur. Angee Lee
Lust caution (coupé de 7 mts)
On est en Chine occupée par le Japon. Le film est historique, il reconstruit l’époque, raconte une histoire concernant les rapports humains et une sombre histoire d’amour d’une fin tragique. On est en 1942 mais il y a un aller retour vers 1938. C’est à ce moment qu’il nous présente la protagoniste, l’adolescente Wong, timide ,solitaire, abandonnée par son père, qui afin d’oublier son isolement s’intègre au groupe théâtral de l’université. En vérité il s’agit d’un groupe clandestin qui lutte pour la résistance et décidé à tuer Mr Yee un sadique traître. Bien que Wong n’ait pas de fortes convictions politiques on se servira d’elle pour atteindre leur but. Elle devra devenir l’amante de Mr Yee, déguisée en femme riche mariée avec un homme d’affaires, sous un autre nom.
Mais pour cela elle doit perdre sa virginité avec l’un du clan qui a de l’expérience, moment terrible, sans amour ni jouissance. Le complot échoue, son sacrifice a été inutile et en plus sous la force des circonstances ils sont contraints à tuer un homme de leur connaissance. La petite s’enfuie épouvantée.

On revient à Shangai 1942. elle y retrouve son ex chef du clan qui l’engage de nouveau à continuer la tâche puisque l’oppresseur se trouve dans la ville, toujours soumise elle accepte. Avec son autre nom elle deviendra la maîtresse de Mr Yee.

Leur liaison sexuelle au début brutale et de soumission, s’était transformée en amour de l’un pour l’autre .Il la considère comme sa femme, sa voiture est toujours prête pour elle
Dans la rue il la tient par la taille d’un geste de protection et de possession aussi.. Elle doit donner des comptes rendus au groupe commando et dans un ébranlement, joignant
ses mains sur sa poitrine elle dit : »il est entré dans mon cœur »Mais La Patrie !!!

Mr Yee l’emmène chez un bijoutier où il a commandé pour elle une bague merveilleuse qu’il désire qu’elle porte sur son doigt. ( elle tremble, à la sortie on va le tuer) . Elle veut le sauver, elle lui crie »va-t-en vite » !! un éclair dans les yeux, il comprend qu’il est tombé dans un piège. La scène de sa fuite est incroyablement tournée. Immédiatement ils sont tous arrêtés et elle aussi tombe dans la rafle.
L’assistant de MrYee lui apporte un dossier avec toute l’histoire du groupe de théâtre obsédé de le tuer. Mr Yee lui demande :tu savais depuis longtemps et tu n’as rien dit ?
C’est qu’on connaissait votre relation avec mademoiselle Wong et il lui remet la bague qu’elle, dans sa naïveté, pensait qu’avec ce geste il lui épargnerait la mort.

Mais cet homme qui pour la première fois de sa vie avait confié en une personne et aimé une femme, n’a pas de clémence pour elle, même s’il le regrettera toujours..

Dans le film on voit souvent un chien qui est mené dans les rues et je pense qu’il a trouvé les traces qui ont abouti aux points de repères du clan.
Une histoire d’abandon, le père.
De sacrifice, les copains.
De soumission, au complot
De manque d’amour, jusqu’à sa rencontre avec Mr Yee , le seul qui l’avait aimée d’un amour puissant et sombre. La reproduction de l’époque est fidèle, les images et photos splendides, les protagonistes sont remarquables , le réalisateur leur a offert un rôle sur mesure.
Un film qui m’a émue Amadak


amadak
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Lun 18 Mai 2009, 04:47

Pas beaucoup de compliments pour le dernier film d'Ang lee «Taking Woodstock»

ou un regard sur les dessous du festival de Woodstock mais qui néglige les oreilles : la musique est passée sous silence Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Sam 29 Jan 2011, 05:31


Tigre et dragon 2000.



film très soigné, où les combats "aériens" donnent une touche poétique : les arts martiaux y tiennent une place de choix . Ces affrontements mettent en valeur la rapidité de l'action, la beauté de la prestation, où des créatures d'apparence vulnérable font mordre la poussière aux brutes sûres d'elles mêmes.

Autre remarque : on en finit avec les coups bruyants, tout se déroule dans une chorégraphie silencieuse. On entend plus le sifflement de l'air déplacé qu'un impact de choc.

très beaux paysages de désert et de forêts pour qu'on reprenne notre souffle.

On rêve de sauter légèrement d'un toît à l'autre, et de courir à la verticale des murs : c'est fabuleux !

Pour en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Mar 18 Déc 2012, 05:55

L'Odyssée de Pi

Après une enfance passée à Pondichéry en Inde, Pi Patel, 17 ans, embarque à bord d’un cargo avec sa famille pour rejoindre le Canada, où l’attend une nouvelle vie.

Mais son destin est bouleversé par un naufrage spectaculaire en pleine mer. Il se retrouve seul survivant à bord d'un canot de sauvetage. Seul, ou presque... Richard Parker, splendide et féroce tigre du Bengale est aussi du voyage.

L’instinct de survie des deux naufragés leur fera vivre une odyssée hors du commun au cours de laquelle Pi devra développer son ingéniosité et faire preuve d’un courage insoupçonné pour survivre à cette aventure incroyable


VIDEOS - Ang Lee analyse quatre plans magnifiques de L'Odyssée de Pi

c'est ici.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Mer 19 Déc 2012, 06:39



La beauté plastique de L’Odyssée de Pi vous cueille dès les premiers plans, avec ses images féeriques d’un zoo en guise de générique. Il y en aura encore bien d’autres, d’un naufrage étrangement poétique à une inquiétante île mangrove peuplée de suricates.

Plus prosaïque, le début narre tout simplement la visite d’un écrivain en panne d’inspiration à Pi Patel (Irrfan Khan), un Indien installé au Canada, pour entendre son histoire. Une aventure si extraordinaire qu’elle serait en mesure de vous rendre croyant! Et qui, aussitôt visualisée, devient alors une sorte de film dans le film.


in le Temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   Sam 10 Aoû 2013, 05:40

Mohammed Ali, encore et toujours.

Ang Lee nous replongera dans le combat qui opposa Joe Frazier et Muhammad Ali en 1975 pour le titre de champion du monde poids lourds. Ce combat avait été appelé Thrilla in Manilla. C'est le titre que devrait porter le film d'Ang Lee.

Muhammad Ali a beaucoup alimenté le cinéma, avec niotamment le documentaire When We Were Kings, avec le biopic de Michael Mann, Ali, et récemment, avec le film de Stephen Frears, Muhammad Ali's Greatest Fight, un film documentaire qui a peut-être inspiré Ang Lee...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ang Lee, brokeback + lust caution   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ang Lee, brokeback + lust caution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Contrat sous location et caution non rendue
» Location d'un véhicule par un EPLE et caution
» Restitution avec retenue d'une caution versée cpte 275
» Caution pour logement par NAS
» Montant de la caution du régisseur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: