Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 katherine Pancol

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: katherine Pancol   Ven 14 Mar 2008, 07:06

je ne l'ai pas lue, c'est une auteure à succès qui a surtout, je crois, des lectrices.

Si je me trompe, "corrigez"-moi evil

La valse lente des tortues chez Albin Michel.

A la fois roman policier, thriller, récit romanesque à péripéties palpitantes, avec un brin de mysticisme, "La valse lente des tortues" est un formidable kaléidoscope de personnages


clic !



premier roman en 1979, "Moi d'abord".

. Deux ans plus tard, elle publie tour à tour "Scarlett, si possible", "La barbare", Les hommes cruels ne courent pas les rues".

Dans les années 1990-2000, "Embrassez-moi",
Une si belle image",
"Et monter lentement vers un immense amour",

une trilogie annoncée, avec

- en 2006 "Les yeux jaunes des crocodiles", l'un des best-sellers de l'année.
- En 2008, "La valse lente des tortues".

il faudra attendre le 3e.

source : les culturelles.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
joce22
pilier
avatar

Nombre de messages : 667
Age : 67
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Sam 25 Oct 2008, 17:33

j'ajoute une photo d'elle prise le jeudi 23 octobre au Studio Harcourt où elle remettait le prix Carrefour du premier roman à Valérie Boronad pour son livre "Les Constellations du Hasard".


Revenir en haut Aller en bas
http://blog.aufeminin.com/blog/see_54416_1/Chios
Yoko
habitué(e)


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Dim 08 Fév 2009, 17:47

J'ai lu Les yeux jaunes des crocodiles puis La valse lente des tortues ( qui est la suite des Yeux jaunes... ).
J'ai adoré =D Certes ce n'est pas de la graaande littérature mais qu'est ce que c'est plaisant à lire ! Et puis en ce qui me concerne je me suis attaché aux personnages et à leur personnalité assez différente les uns des autres Smile
Revenir en haut Aller en bas
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 76
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Mar 19 Jan 2010, 13:22

Moi je ne sais pas ce qu'est la grande littérature, alors j'aime un roman, par son histoire et son écriture et j'ai été emballée justement par :

Les yeux jaunes des crocodiles
des lieux ets des situations pas très classiques, une belle écriture et une histoire agréable à lire.

du coup j'ai enchainé avec:

Un homme à distance

Kay, libraire à Fécamp a complètement et volontairement occulté sa vie antérieure à son installation dans cette boutique. Elle commence à correspondre avec un homme et ils échangent de nombreuses lettres en se confiant leurs préférences de lecture, puis doucement leurs états d’âme du moment…. Jusqu’à ce que… la découverte de la vérité …
Un bon suspens sous forme de lettres, rares de nos jours comme mode d’écriture et très intéressant.


et là aussi je me suis laissée prendre par cet échange et j'ai aimé.

En ce moment je commence "encore une danse" ... à suivre .
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Mar 19 Jan 2010, 15:54

L'essentiel est que ces livres te plaisent.

Si je comprends bien, tu en lis trois à la suite ?

la valse lente des tortues est en livre de poche, ainsi qu'un homme à distance (153 pages).


clic !

couverture "mignonne" Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 76
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Mar 19 Jan 2010, 16:54

Non il me reste la valse lente des tortues mais oui je crois que je vais le lire quand j'aurai terminé "encore une danse" qui n'a pas l'air du tout de ressembler au premier que j'ai lu? col mais i l est tôt pour en parler je suis dessus là ! miam
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
SarahC.
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 46
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Mer 20 Jan 2010, 08:37

J'aime beaucoup Katherine Pancol, avec une préférence pour " Un homme à distance " que j'ai trouvé très beau, élégant, et avec la dose de souffrance qu'elle sait si bien distiller ...
J'ai bien aimé aussi les derniers volumes, les personnages sont attachants ... mais je les ai trouvé moins marquant que les autres.
J'ai vu par contre que Claude Lelouch allait adapter " Les yeux jaunes des crocodiles " ... ça devrait bien coller avec son style, me tarde de le voir !
Revenir en haut Aller en bas
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 76
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Mer 20 Jan 2010, 08:52

SarahC. a écrit:
J'aime beaucoup Katherine Pancol, avec une préférence pour " Un homme à distance " que j'ai trouvé très beau, élégant, et avec la dose de souffrance qu'elle sait si bien distiller ...
J'ai bien aimé aussi les derniers volumes, les personnages sont attachants ... mais je les ai trouvé moins marquant que les autres.
J'ai vu par contre que Claude Lelouch allait adapter " Les yeux jaunes des crocodiles " ... ça devrait bien coller avec son style, me tarde de le voir !

tu as tout à fait raison pour " l'homme à distance" quand tu emploies les mots élégant et beau c'est tout à fait ce que j'ai ressenti. Je crois que cette auteure sait tout écrire, "encore une danse que je vais finir aujourd'hui sans doute en est la preuve. J'en parlerai très vite.
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
SarahC.
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 46
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Mer 20 Jan 2010, 09:07

Je crois pas l'avoir lu celui-là ... " Vu de l'extérieur " par contre, c'est le premier que j'ai lu d'elle, j'avais adoré:
" Le couple, au bout d'un moment, c'est montrer aux autres que tout va bien. Une carte d'identité à exhiber pour faire râler tous ceux qui ne baisent plus, qui s'engueulent, qui ne paient plus les traites.
C'est comme la bele voiture ou la raquette de tennis toute neuve, les enfants bien tenus ou les photos où tout le monde sourit.
Il n'y a pas de solutions. Alors un jour, Doudou s'en va. Elle abandonne son mari, ses enfants, son joli pavillon pour prendre la route ... "
J'avais adoré ce personnage féminin qui ( pour une fois ) ne rentre pas dans les cases qu'on met à sa disposition. Et toujours ce style ... !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Ven 22 Jan 2010, 06:48

Citation :
" Le couple, au bout d'un moment, c'est montrer aux autres que tout va bien. Une carte d'identité à exhiber pour faire râler tous ceux qui ne baisent plus, qui s'engueulent, qui ne paient plus les traites

Regis jauffret devrait donc te plaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 76
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Ven 22 Jan 2010, 10:52

Encore une danse

Citation :
Clara se demande une nouvelle fois si cette aptitude à vivre seule ne vient pas de l'absence de ses parents. Elle n'a jamais eu de modèle ni de couple ni de famille à se mettre sous la dent. Le seul avec lequel elle forme un couple, c'est son frère Philippe. Sa seule famille sont ses amies. Agnès, celle du poulet aux oignons dans son F4 à Clichy, Joséphine, Lucille. Elles ont habité le même immeuble, sont allées dans les mêmes écoles. Philippe, Clara, Agnès, Joséphine, Lucille et l'autre, celui dont elle ne veut pas Lire la suiteprononcer le prénom, formaient une bande.

Citation :
Les bandes, il n'y a rien de mieux pour exister quand on est petit. Ils ont grandi ensemble. Les garçons étaient les chefs, comme de bien entendu. Ils étaient les plus grands, les plus forts et puis c'étaient des garçons. On ne s'est jamais quittés. De temps en temps, on dîne ou on déjeune et on fait le point. On ne se dit pas forcément grand-chose. On vérifie qu'on est tous là. Voilà ma famille, se dit Clara Millet en mordillant le bout de son oreiller acheté chez les Compagnons d'Emmaüs. " Face à l'épreuve cette famille résistera-t-elle? L'amitié, l'amour, le respect de l'un pour l'autre seront-ils assez solides pour que tout ne vole pas en éclats?

Ces commentaires sont sur Chapitre.com

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre, mais j’avais aussi été agréablement surprise pas ce délicieux échange de correspondance dans « Un homm à distance »

Les yeux jaunes des crocodiles , à mon avis était moins intimiste mais je l’avais également apprécié. J’ai aussi sous le coude : La valse lente des tortues . Mais je vais lire le roman d’une amie , entre les deux !

Enfin, j'achéterai encore du Pancol jusqu'à m'en lasser. qui sait?
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 76
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Sam 06 Fév 2010, 13:03

j'étais là avant

Ben voilà, il fallait que ça arrive. j'ai craqué avant la fin. je ne me suis pas du tout investie, je ne suivais absolument pas l'histoire, elle ne m'a pas du tout acccrochée. Voilà.

Je vais mettre un peu de distance avant de prendre" la valse lente des tortues" scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 76
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Ven 25 Juin 2010, 15:50

Bon comme je suis pugnace j'ai récidivé avec "j'étais là avant"

j'au un peu plus accroché mais ce roman m'a paru touffu, confus et un peu désordonné. De beaux sentiments, des moins bons? des mères possessives et d'autres indifférentes qui font que toute la vie est faussée à cause de cela?
Bon ben ... soit il est vrai que l'enfance marque toujours et toute notre vie.
Dommage qu'elle mélange un peu tout et que l'on n'arrive pas à la suivre vraiment à fond dans ses analyses.
Cela dit ça vient peut-être de moi?
si d'autres l'ont lu?
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
Moon
Animation
avatar

Nombre de messages : 8306
Age : 28
Localisation : Seattle
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Ven 30 Juil 2010, 13:45

Scarlett, si possible


Elles sont trois, elles ont la vingtaine et ne rêvent que d'une chose quitter leur village paumé. Lecture légère de vacances certes, mais plus sombre que prévue. Je suis généralement peu friande de ce genre de livres mais là je dois avouer que j'ai été séduite.

Si l'écriture n'est pas particulièrement remarquable, elle le mérite d'être claire. Katherine Pancol a le don pour rendre ses personnages attachants tout en soulignant d'un trait noir leurs défauts. Il y a les trois héroïnes Juliette, Bénédicte et Martine mais aussi leurs amis, leurs familles et leurs soupirants. Lorsque l'auteur a de la sympathie pour son personnage, c'est fichtrement bien réussi... mais si cela n'est pas le cas on tombe malheureusement assez facilement dans la caricature du méchant pervers ou du provincial à l'esprit étriqué. Heureusement la gamme des personnages est suffisamment large pour nous en à faire oublier certains.

Ce qui m'a le plus accroché, c'est l'énergie qui se dégage de se livre : le contraste entre les deux pans d'une société en pleine révolution incarné par ces jeunes filles qui cherchent à échapper à la mollesse crasse de leur ville natale. Malheureusement c'est plus facile à dire qu'à faire et nos héroïnes retombent facilement dans les vieux schémas.

Les histoires sur les années soixante rabâchent souvent les mêmes figures ultra-politisée et militantes. Bénédicte, Juliette et Martine, toutes trois issues de milieux sociaux très différents, ne sont pas des des jeunes femmes-type de mai 68, elles sont plus a-politisé qu'autre chose et obsédée par leur réussite personnelle (elle sont d'ailleurs encore dans leur province au moment de mai 68 et le roman commence juste après). Un changement de point de vue appréciable et probablement plus réaliste.
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiereaout.canalblog.com/
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 76
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Ven 30 Juil 2010, 14:21

merci Moon je crois que je vais quand même le noter bye
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
fontelle
pilier
avatar

Nombre de messages : 2068
Age : 72
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Ven 30 Juil 2010, 22:48

J'ai lu "Les yeux jaunes des crocodiles",sans déplaisir.
Agréablement écrit, mais un peu "sucré" pour mon goût.

Mais après tout, un roman romanesque bien ficelé de temps en temps, pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 76
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Sam 18 Sep 2010, 16:07

Aux Editions du Seuil : " Scarlett, si possible " en 1985 - Points-Seuil, 1997

Citation :
Juillet 68 : trois amies, Bénédicte, Martine et Juliette, quittent leur province natale pour conquérir le monde. Pleines de rêves et d'ambitions, elles découvrent brutalement qu'il n'a rien d'un décor de conte de fées.

Mais, pour réussir, ces jeunes filles, résolument contemporaines, sont prêtes à tout… Roman d'apprentissage où se bousculent les appétits et les déboires de toute une génération, " Scarlett, si possible " est le reflet d'une jeunesse pour qui rien n'est inaccessible.

un gentil roman rafraichissant et plein d'espoir pour des jeunes filles des années 68/70. Pas mal mais un peu long, un peu touffu, mais sympa quand même Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
mimi54
pilier
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 49
Localisation : nancy
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Dim 03 Oct 2010, 20:04

Un homme à distance

J’ai lu cette correspondance dans le cadre un petit challenge de littérature épistolaire .Cette fois ci Katherine Pancol me surprends agréablement par son écriture que j’ai trouvé tout simplement élégante, et infiniment plus intéressante que ses derniers livres. Celui est beaucoup plus antérieur puisqu’il est paru en 2002.

Un homme et une femme s’écrivent. D’abord, un courrier qui pourrait paraître presque professionnel. Mais au fil des lettres les lignes se font plus personnelles, plus intimes, plus vindicatives aussi. J’ai senti une réelle évolution dans la relation que pouvaient avoir ces deux êtres qui ne se voient pas. Kay est libraire à Fécamp, Jonathan, c’est l’américain itinérant qui se fait envoyer des livres par Kay.

Les écrits sont remplis de référence littéraires, qui, pour beaucoup ont titillé la lectrice que je suis, et arriveront un jour où l’autre jusqu’à moi.
Mais surtout ces lettres sont un retour à « l’ancien temps », celui où l’on prenait le temps de s’écrire. Que j’aimerais recevoir, si ce n’est au moins une fois, une lettre de ce genre.
Ce fut pour moi une lecture apaisante, et qui m’a réchauffée, comme le soleil d’automne qui l’accompagnait cet après-midi. Un coup de cœur.


Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
DonaSol
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Sam 12 Fév 2011, 18:39

Cela fait un sacré moment que j'ai l'envie chatouilleuse de me lancer dans du Pancol !
Les titres délirants de cette auteure soulèvent ma curiosité !
Or je ne sais par lequel commencer !!!!!

Des conseils ???????????????????????
[b]


geek geek geek geek
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
pilier
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 49
Localisation : nancy
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Sam 12 Fév 2011, 19:04

DonaSol a écrit:
Cela fait un sacré moment que j'ai l'envie chatouilleuse de me lancer dans du Pancol !
Les titres délirants de cette auteure soulèvent ma curiosité !
Or je ne sais par lequel commencer !!!!!

Des conseils ???????????????????????
[b]


geek geek geek geek

si par titres délirants tu entends ceux aux animaux, il faut commencer par le début, c'est à dire les yeux jaunes des crocodiles, puis la valse lente des tortues, puis les écureuils.
Ce n'est pas de la grande littérature, un bon divertissement pour le premier, puis un truc un peu lourd pour le second. Le troisième, je ne sais pas, car je ne le lirai pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 76
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: et monter lentement dans un immense amour   Sam 02 Avr 2011, 19:00

Et monter lentement dans un immense amour Katherine Pancol

4ème de couverture :

C’est beau un homme de dos qui attend une femme. C’est fier comme un héros, qui ayant tout donné, n’attend plus qu’un seul geste pour se retourner.

Petit roman mi- figue mi-raisin.
On pourrait penser qu’il s’agit d’un petit roman d’amour, tout simple, mais entre les lignes, Katherine Pancol, nous fait partager les angoisses et les peurs enfouis au fond de nous.
Ils ressortent régulièrement en cauchemar par exemple mais aussi en culpabilité.
Un secret qui ne peut sortir, un non-dit que l’on garde et que surtout l’on ne veut pas partager, mais qui, parfois est si lourd à porter !
Un roman assez intimiste et comme toujours avec cette auteure, assez déstabilisant.

A lire
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 76
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Mer 04 Mai 2011, 15:13

La barbare


Un roman d’amour tout simple : un monsieur plus très jeune, ami de son père tombe follement amoureux d’ Anne, jeune femme mariée depuis peu. Il laisse tout pour partir loin avec elle, quitte à tout perdre.
Une passion faite de douloureux moments mais aussi d’amour violent, les unit.

C’est sans compter sur le mal-être d’Anne qui brutalement, comme elle avait quitté son mari, quitte son amant devenu inutile. Elle ne l’aime plus, pire le méprise, comme cela soudainement et elle devient odieuse.

Un roman à l’eau de rose, mais bien écrit et surtout qui insiste sur la personnalité difficile à cerner de cette jeune femme, qui ne sera jamais satisfaite, toujours entre son monde de petite fille et sa vie d’adulte.

Se laisse lire gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
Quetschup
pilier
avatar

Nombre de messages : 1739
Localisation : Tachkent
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Jeu 24 Nov 2011, 04:52

J'ai beaucoup apprécié également "un homme à distance ".
J'avoue n'avoir lu que ce livre de Pancol , et cet échange épistolaire m'a charmée par une écriture fort agréable , des références littéraires très interessantes .
Un échange subtil , érudit , sous forme de livres et de passions communes , le tout agrémenté d'une forte envie de découvrir certaines oeuvres critiquées par les personnages .
Une jolie histoire , un épilogue dont je ne me serais pas doutée , ce qui est appréciable.

je pense donc me lancer un jour dans la trilogie de Pancol.
Revenir en haut Aller en bas
Quetschup
pilier
avatar

Nombre de messages : 1739
Localisation : Tachkent
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Mer 07 Déc 2011, 06:46

Les yeux jaunes des crocodiles

Après avoir lu « Un homme à distance » j’ai été frappée en lisant la première partie « des yeux jaunes des crocodiles » du changement d’écriture de Pancol.
J’avais lu une auteure subtile avec une prose fournie et élégante, prolixe dans la métaphore onirique, ce qui est loin d’être le cas en ce début de roman.

J’ai tout de même décidé de continuer ma lecture en entamant la deuxième partie pensant que la diversité des personnages tissant la trame d’une histoire pourrait être la clé du succès de ce livre.

Résultat, j’ai adoré et y ai pris beaucoup de plaisir, l’écriture se fait beaucoup plus fluide par la suite d’autant que j’ai particulièrement apprécié lire certaines anecdotes historiques datant du XIIème siècle via le personnage de Joséphine. Il est d’ailleurs très intéressant de trouver à la fin du livre de nombreuses références relatant différents ouvrages traitant de ce sujet dont « le don des larmes » et « les dames du XIIème siècle ».

Une saga familiale de 650 pages que j’ai dévoré, relaxante, très agréable avec un panel de personnages colorés , m’ayant donné envie de découvrir un nouvel horizon de lecture, le moyen âge. Je poursuivrai avec « la valse lente des tortues ».
Revenir en haut Aller en bas
Quetschup
pilier
avatar

Nombre de messages : 1739
Localisation : Tachkent
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: katherine Pancol   Sam 11 Fév 2012, 07:43

La valse lente des tortues



Joséphine, la quarantaine, soudain romancière à succès, quitte son Courbevoie natal et sa sœur pour s’installer à Paris dans un bel appartement. Bientôt, elle regrette sa banlieue… La suite de « Les yeux jaunes du crocodile ».


On pourra dire ce que l’on veut, le romanesque acidulé a du bon parfois, et j’apprécie les confiseries de Pancol, c’est comme plonger sa main dans un gros sac de friandises sans pouvoir stopper sa boulimie de guimauve appétissante. Qu’on soit Fauchon, Hédiard, Mariage et frères, Leader Price ou Ed, tout le monde peut s’identifier, il y a tout un panel chez Pancol c’est beau la vie, même des crocodiles et des grosloulous qui niquent les dents des personnages malmenés, des êtres qui se déchainent à l’envi contre tous !
En bref j’ai été comblée par une lecture Chupa Chups sucrée après une envie d’édulcoré d’ailleurs j’entame le dernier gros paquet… « Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: katherine Pancol   

Revenir en haut Aller en bas
 
katherine Pancol
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Katherine Weinland vous salue bien.
» Littérature Anglaise
» Film:La passion de la bienheureuse Anne Katherine Emmerich
» Luc Cédelle : "ces inspecteurs qui dénigrent l'orthographe"
» Neuvaine avec Sainte Catherine Labouré (Médaille Miraculeuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: