Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ecriture et homosexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Sphynx
pilier
avatar

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Mar 08 Avr 2008, 14:13

je pensais aux âmes qui peuvent se froisser de ces propos-là:

"Méfie-toi des noirs : à tort ou à raison, ils se sentent inférieurs à nous, et ils s'en vengent.

Les Arabes, au contraire, valent infiniment mieux que leur réputation. Ils sont bêtement cupides, parfois voleurs, et ne savent pas faire l'amour, mais en revanche ils sont propres, courtois, et souvent pleins de gentillesse. Il ne peut rien t'arriver de vraiment grave en leur compagnie. Truands, mais pas vicieux... "
Revenir en haut Aller en bas
Bernique
pilier


Nombre de messages : 2029
Localisation : complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Mar 08 Avr 2008, 14:22

Quelle est ici la part de provoc' qui répond à l'étalage de clichés trainant sur les homosexuels ?
Revenir en haut Aller en bas
Sphynx
pilier
avatar

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Mar 08 Avr 2008, 15:43

Bernique, je ne sais pas: je découvre ce texte, je ne connaissais de Gripari que ses excellents romans pour enfants et ses inquiétantes nouvelles d'arrière monde, ou quelque chose comme comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Mar 08 Avr 2008, 15:53

Bernique a écrit:
Quelle est ici la part de provoc' qui répond à l'étalage de clichés trainant sur les homosexuels ?

J'avoue que je suis perplexe scratch :
- d'un côté, il inclut dans ses appels à la méfiance des catégories assez larges et complémentaires/contradictoires : surmâles mais aussi efféminés, Européens mais aussi Arabes et Noirs... donc on pourrait penser à un "méfie-toi de tout le monde" lancé dans une sorte de misanthropie sarcastique.
- de l'autre, ces propos s'inscrivent au milieu d'une série de conseils pratiques qui, eux, sont manifestement au premier degré et à prendre au pied de la lettre ("ce que tu dois faire pour éviter de te faire plumer ou agresser"), de sorte que les jugements sur les Arabes et les Noirs pourraient eux aussi être pris au premier degré.

Conclusion : je me méfie quand même un peu... col

_________________
"Les écrivains brefs – phrases courtes, livres minces – ont aujourd’hui les faveurs du public qui, à n'en pas douter, les aimerait davantage encore s’ils n’écrivaient vraiment rien." (Eric Chevillard)


Dernière édition par Seb le Mar 08 Avr 2008, 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bernique
pilier


Nombre de messages : 2029
Localisation : complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Mar 08 Avr 2008, 16:12

C'est le problème ... j'y ai cherché de l'ironie et je n'en ai pas trouvé !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Mar 08 Avr 2008, 18:11

je ne crois pas qu'il y ait des propos contestables : ces paroles rapportées font partie des "mefie-toi " tous azimuths.
Il est vrai que les maladresses de style prêtent souvent à confusion dans ce type de discours.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Mer 09 Avr 2008, 22:55

rotko a écrit:
ces paroles rapportées font partie des "mefie-toi " tous azimuths.

Je peux me tromper, mais je ne vois nulle part qu'il s'agirait de "paroles rapportées". C'est un discours direct adressé à son interlocuteur à qui il écrit.

_________________
"Les écrivains brefs – phrases courtes, livres minces – ont aujourd’hui les faveurs du public qui, à n'en pas douter, les aimerait davantage encore s’ils n’écrivaient vraiment rien." (Eric Chevillard)
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Jeu 10 Avr 2008, 09:46

Seb a écrit:

Je peux me tromper, mais je ne vois nulle part qu'il s'agirait de "paroles rapportées". C'est un discours direct adressé à son interlocuteur à qui il écrit.

Tu as sans doute raison, je suis retourné voir ce blog et j'ai voulu poster ce commentaire

Citation :
Sur http://grain-de-sel.cultureforum.net/sciences-humaines-et-documents-f7/ecriture-et-homosexualite-t3679-45.htm#80710 grain de sel, nous nous interrogeons sur certains conseils prodigués : ils adoptent une tournure générale qui attribuent aux Européens, aux Noirs, et aux Arabes des caractéristiques pas toujours flatteuses.

S'agit-il de conseils utiles à prendre au premier degré ou d'idées reçues, de préjugés qui seraient ironiquement rapportés ?
Merci d'éclairer notre lanterne, car s'il faut éviter les prejugés contre les homosexuels, ce n'est pas pour tomber dans d'autres prejugés sur des catégories de population

malheureusement le "captcha" à recopier n'est pas visible sur mon ordi, donc mon message ne passe pas. Si vous parvenez à le lire, postez une demande de commentaires et d'explications.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Jeu 10 Avr 2008, 10:50

Il s'agit quand même d'une lettre :

Citation :
LETTRE 195 : Charles Creux à Marceau Duval, sans date

on ne sait rien de charles Creux, qui est un personnage de Gripari,

Est-il son interprète ?

la question a été envoyée a l'association des amis de pierre griparil
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Jeu 10 Avr 2008, 12:27

Le message de GdS*, posté (malencontreusement en double) par quelque grain sur le blog en question à reçu cette réponse :

Citation :
Ce texte n'est bien évidemment pas à prendre au premier degré. On y retrouve le Gripari aussi facétieux qu'érudit qui intervenait, au cours des années 80, dans l’émission radiophonique « Des Papous dans la tête » sur France-Culture.
J'espère que les lecteurs - dont l'un a laissé en commentaire: "Je félicite cet homme remarquable pour son sens de la réalité et pour son talent !" le comprennent bien ainsi... col

_________________
"Les écrivains brefs – phrases courtes, livres minces – ont aujourd’hui les faveurs du public qui, à n'en pas douter, les aimerait davantage encore s’ils n’écrivaient vraiment rien." (Eric Chevillard)
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Jeu 10 Avr 2008, 13:05

C'est sympa d'avoir écrit.

De Gripari, j'ai aimé les contes de la rue Mouffetard et des pièces enfantines, sympa à mettre en scène mais je ne le connais pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
Sphynx
pilier
avatar

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Jeu 10 Avr 2008, 13:09

Lisez-donc ce que Wikipedia dit de Gripari (positions politiques)

Surprise pour moi ! Je ne l'imaginais pas du tout comme ça. Je ne connais de lui que ses romans pour enfants, ça ne changera pas mon opinion. Par contre, bêtement peut-être, si j'achète un livre, j'aime bien savoir à qui je donne mon argent. Alors, si l'auteur est d'extrème droite, il arrive que je n'aie pas tellement, tellement, envie de renflouer les caisses d'un éditeur ou d'héritiers qui, que, enfin, bref, quoi.

Pour revenir au sujet; je conclus, pour ma part, que si la vie des homosexuels est encore difficile, plus difficile que la vie des hétérosexuels en Europe, le fait d'être un écrivain homosexuel ou homosexuel écrivain n'est pas une particularité handicapante.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Jeu 10 Avr 2008, 13:45

Sphynx a écrit:
Par contre, bêtement peut-être, si j'achète un livre, j'aime bien savoir à qui je donne mon argent.

Bien on est deux ... on n'a jamais ouvert un fil, le sujet donne lieu souvent à de grands débats mais là dessus je suis sévère !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Jeu 10 Avr 2008, 14:51

autant dire les mots !

Citation :
Communiste de tendance stalinienne de 1950 à 1956, il se rapproche ensuite, en raison de sa prédilection pour la provocation et la dérision, des milieux d'extrême droite (il sera membre d'Europe-Action). Néanmoins, son absence ultérieure d'engagement politique ferme manifeste son désintérêt profond de la politique. Il se désintéresse tout autant des religions.

Cet anarchiste de droite a ensuite participé à l'association culturelle européenne du Groupement de recherche et d'études pour la civilisation européenne.

De manière générale, on peut dire de Pierre Gripari qu'il est politiquement et religieusement toujours opposé à son interlocuteur.

Le Grece est en effet politiquement nettement marqué à droite.

Attendons la réponse de l'association de Gripari.

D'accord évidemment pour l'ouverture d'un fil sur les positions politiques des auteurs que vous lisez.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Mar 15 Avr 2008, 09:49

Rappel de la question :


Citation :
Sur un blog, nous avons trouvé la lettre de LETTRE 195 : Charles Creux à Marceau Duval, extraite de "frere Gaucher "

nous nous interrogeons sur certains conseils prodigués : ils adoptent une tournure générale qui attribuent aux Européens, aux Noirs, et aux Arabes des caractéristiques pas toujours flatteuses.

S'agit-il de conseils utiles à prendre au premier degré ou d'idées reçues, de préjugés qui seraient ironiquement rapportés ?

Merci d'éclairer notre lanterne, car s'il faut éviter les
prejugés contre les homosexuels, ce n'est pas pour tomber dans
d'autres prejugés sur des catégories de population.

C'est pourquoi je me permets de vous adresser la question
suivante :
Le personnage de charles Creux représente-t-il la pensée de
pierre Gripari ?

Réponse
de l'association des amis de Pierre Gripari :

Citation :
Que vous dire ? Oui et non...

Je n'ai pas précisément en mémoire le texte dont vous parlez, mais ayant bien connu Pierre Gripari, je peux vous dire qu'il ne nourrissait aucune mauvaise pensée et qu'il n'était pas idéologue ! Sa vision de l'humanité était bien trop pessimiste pour le lui permettre.

Ce livre a été écrit dans les années 70 et il convient de ne pas faire d'anachronisme. Nous vivons dans une époque bien ignorante et pleine de suffisance : les idées passent et les oeuvres restent. Voilà la grille de lecture qu'il faut avoir devant une oeuvre littéraire. Continuez d'explorer celle-ci et pas seulement du point de vue qui prévaut en 2008 : je suis sûre que vous y trouverez bien des satisfactions.
,
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Monique Rannou
pilier
avatar

Nombre de messages : 670
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Mar 22 Avr 2008, 20:06

Bah oui, je suis un peu bédéphile...
la Bd événement sur le sujet,
qui, en plus s'adresse djeuns....



Citation :
'Dans la plus haute tour du royaume, la jeune princesse Végétaline est retenue prisonnière.
Heureusement, un prince... heu... une princesse nommée Codette fera tout pour la délivrer.
Mêlant le réel et le merveilleux, l'environnement moderne et certains éléments des classiques,
cette histoire raconte avant tout l'éveil au sentiment amoureux chez deux jeunes filles,
et les obstacles qu'elles devront franchir pour pouvoir se retrouver.' Lisa Mandel
Revenir en haut Aller en bas
Monique Rannou
pilier
avatar

Nombre de messages : 670
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Jeu 18 Sep 2008, 10:52

Je reprends le fil depuis le début....
Pourquoi avoir mis le mot homosexualité à chaque fois en gras et en orange ?
Un trait, danger, deux traits sécurité ?
Ca me donne une impression très étrange quand je lis.
Revenir en haut Aller en bas
Monique Rannou
pilier
avatar

Nombre de messages : 670
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Jeu 18 Sep 2008, 11:09

mon dieu, c'est automatisé !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Jeu 18 Sep 2008, 11:09

tu es victime d'une illusion d'optique !
c'est le moteur de recherche qui agit ainsi quand tu tapes un mot dans le petit rectangle de "rechercher".

A propos de mon sentiment d' "overdose".

Dans les livres de la rentrée on trouve par exemple tristan garcia avec la meilleure part des hommes ce qui entraîne le commentaire suivant sur un site d'actualités litteraires
Citation :
Garcia, né en 1981, n’ayant pas vécu cette période qu’il raconte, semble nous offrir la copie d’un potache qui a bien fait ses recherches et nous met tout à trac un peu de tout pour faire illusion – ainsi sent-on constamment un éparpillement à vouloir tout représenter de ce qu’on sait qui a existé (milieux, arts, Histoire, conflits) – à commencer par ces 3 protagonistes qu’on eût préférés inconnus, mais vrais représentants des mœurs d’une époque que Garcia tente en vain de faire vivre. Un homme, jeune, découvrant la vie et le sida de conserve, essayant d’avancer dans les peurs, les contradictions, les coups de gueule des discours d’alors, un homme sans qualités peut-être eût-il mieux convenu au propos de notre auteur.

Indépendamment de la reussite ou non de son livre, que je n'ai pas lu, j'y retrouve un thème qui fait florès, cf. Les témoins d'André Téchiné :
Citation :
Elle a pour compagnon Mehdi (Sami Bouajila), officier de police judiciaire, et pour meilleur ami Adrien (Michel Blanc), médecin et homosexuel. Un jour, Adrien s'enflamme pour Manu (Johan Libereau), jeune éphèbe fauché, croisé la nuit sur un lieu de drague, et le présente au couple lors d'un week-end ensoleillé dans les calanques. Une baignade, et le désir bascule. Mais au début des années 1980, une mystérieuse épidémie baptisée Sida rôde...

je prends deux exemples en vue, on a l'impression qu'ils racontent la même histoire. Une rengaine ?

d'abord le sida n'est pas une affaire close et ne concerne pas que les homosexuels, de là à pleurer sans cesse dans ce cadre étroit des "années sida"...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Monique Rannou
pilier
avatar

Nombre de messages : 670
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Jeu 18 Sep 2008, 11:22

(je suis une vraie blonde, je n'avais pas lancé de recherche, je le promets).

Merci pour les précisions. Je n'ai pas lu "la meilleure part des hommes",
mais vu ce film de Techiné qui ne m'a pas convaincue du tout.

Bref....
Revenir en haut Aller en bas
spendius
pilier
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 30
Localisation : en haut d`une jolie colline surplombant la mer
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Lun 20 Oct 2008, 21:22

et bien sur ce theme.....je citerai loeuvre de yourcenar....dans memoires d`hadrien......l`oeuvre au noir....il ya des elements d`homosexualite qui se glissent...mais quand on lit alexis ou le traite du vain combat.....c`est une lettre ouverte qu`un mari adresse a sa femme ou il lui explique ce qu`il est...son long combat contre ses penchants....et sa defaite aussi...il n`ya pas de remords ou d`obssesion telle qu`on le retrouve dans les oeuvres d`ecrivains comme gide......qui est d`une certaine maniere obsede par une sorte de faute originelle...yourcenar en parle naturellemnt....avec beaucoup de pudeur mais sans voiler les mots ou alourdir le discours avec des allusions equivoques....c`est une oeuvre que je conseille...c`est tres emouvant.
Revenir en haut Aller en bas
Monique Rannou
pilier
avatar

Nombre de messages : 670
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Mar 21 Oct 2008, 09:54

Pour l'absence de culpabilité, il me semble que c'était le cas aussi dans le roman de Zoé Valdès "cher premier amour".
On est dans un tout autre style...
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Mar 25 Nov 2008, 15:26


Folles de France : Repenser l'homosexualité masculine

de Jean-Yves Le Talec chez La découverte.


clic !


Citation :
la folle fait partie de notre paysage culturel. Exubérante, provocante, flamboyante, cette figure hypervisible se tient pourtant dans l'ombre de l'homosexualité masculine et brille par son absence dans le discours des sciences sociales françaises.

Seul affleure l'archétype folklorique de l'homme efféminé marqué du double stigmate de l'inversion et de l'extravagance. L'ambition du livre de Jean-Yves Le Talec est d'ouvrir ces oubliettes. Refusant de considérer les folles comme les accessoires d'une homosexualité prétendument " sérieuse " il a choisi de les replacer au centre d'une histoire des représentations de l'homosexualité en France.

l'éditeur.

un compte rendu de lecteur telechargeable en pdf.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Amélie
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Mar 24 Fév 2009, 13:06

Il faut lire "La vie heureuse" de Nina BOURAOUI, aux éditions Stock.
Un très beau livre sur les attirances sensuelles d'une jeune adolescente.. Je le conseille vivement de par son ambiance poétique, pas toujours très drôle mais bon...

Je pense aussi à Stephan ZWEIG et sa "Confusion des sentiments"
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Mar 02 Fév 2010, 06:12

la bande secoue l'éducation nationale, et Christine Boutin enfourche son dada,

.


l'inspection académique de Rennes devra décider si, oui ou non, elle cautionne l'utilisation du DVD-livret pédagogique « Le Baiser de la lune » pour faire réfléchir les élèves de primaire sur l'amour homosexuel.


toute l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecriture et homosexualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» GT Ecriture 6ème
» ecriture egyptienne
» Ecriture hébraïque
» Ecriture commune d'un conte africain en 6e: besoin de votre aide
» PROJET d'ECRITURE SUR LA GUERRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: