Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ecriture et homosexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: écriture et homosexualité   Mar 02 Fév 2010, 11:27

je découvre ce fil Ecriture et homosexualité et je pense aussitot à Philippe Besson. J'avais commencé par lire "son frère" et puis "en l'absence des hommes" et j'ai adoré la délicatesse, l'élégance avec lesquelles il a traité le sujet de l'homosexualité. L'amour qui se dégage de ses oeuvres pourrait être n'importe quel amour, il y a la même densité, la même communauté d'idées, la souffrance en plus vis à vis des autres qui ne comprennent pas. J'aime beaucoup Philippe Besson, sa délicatesse, rien de scabreux dans ce qu'il écrit
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Mer 01 Sep 2010, 05:06



Ebrahim Hamidi est accusé, sans la moindre preuve d’homosexualité et d’acte de sodomie.Malgré de nombreuses fautes de procédures, la Cour a insisté pour maintenir son verdict .

En Iran, l’homosexualité est punie par la peine de mort, par pendaison

annonce L’association iranienne de défense des droits LGBT.

des ecrivains se mobilisent pour sa cause sur bibliobs.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
emilie
neophyte
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: un témoignage   Mer 06 Juil 2011, 12:28

Nous sommes en minorité,
Nous sommes des exclus de la société

Pourtant, nous sommes justes des êtres Humains...
On n' a pas choisi, on est né ainsi !


"30 ans de mensonges…Hétérosexualité, Bisexualité, HOMOSEXUALITE"
extrait :
Ceci est mon histoire, tu ouvres ce livre et qui que tu sois, je te souhaite la bienvenue, tu es peut-être adolescent et tu as des potes qui t' attendent sur mns, tu es femme au foyer mariée et heureuse, tu es active, surbookée ou retraitée dynamique, tu es homosexuelle et tu te sens incomprise, tu es un homme, une femme sans problème apparent avec des idées bien tranchées, tu es une étudiante dans le doute de qui tu es, qui tu veux devenir, pleine d' interrogations sur ton avenir, tu es homophobe par ignorance ou par conviction personnelle, tu connais un ami homosexuel, tu as une sœur peut-être homosexuelle, un cousin, tu es grand-mère, tu es maman d’homosexuel (les), papa... ....Ce livre est pour toi.... Je ne sais pas qui tu es mais je sais que tu peux en lisant mon histoire influer sur ta propre histoire ou celles d’autres personnes et pour cela, je te dis merci à l' avance.... tu comprendras pourquoi au fil de ces pages. Viens, entre dans mon salon avec les autres, installe-toi, mets toi à l’aise, je vais te raconter ma réelle et terrible histoire…
L’homophobie existe dans notre monde depuis toujours. Et malgré l’évolution de la société au fil des siècles, cette forme de ségrégation continue à perdurer, ses victimes attendant désespérément que l’humanité gagne en sagesse et en tolérance. Mais on est tous un jour ou l’autre la bête noire de quelqu’un !
A 36 ans, j’étais mariée, maman tranquille, épouse sage, femme… quelle femme étais-je ?.....

Témoignage bouleversant d'une femme qui a menti 30 ans, qui s'est menti 30 ans...
Aujourd'hui, elle ASSUME et on assiste à une re-naissance avec ses enfants qui témoignent dans ce livre

Happy
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Mer 06 Juil 2011, 14:32

bonjour Emilie, on a déjà echangé unpeu en Mp.

Je vais poser une question naïve pour qui connaît le thème, mais je ne dois pas être le seul ignorant. D'autre part, je suppose que tu as vécu mais aussi étudié le thème.

Citation :
On n' a pas choisi, on est né ainsi !

tout est-il décidé dès la naissance ou est-ce dû à une évolution de la vie amoureuse ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
emilie
neophyte
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: bonjour rodko   Mer 06 Juil 2011, 15:04

Smile
Et bien je connais en effet le sujet... Smile pour avoir tellement étudié ce qui se passait en moi..
Avec les psys,
avec les lectures,
avec les forums d'expression, etc...

Et surtout à la vue de ma propre histoire...
Mariée pendant plus de 20 ans et patatra !!!! j'aime les femmes "soudainement"..
Et bien non !
Le titre du témoignage en question s'intitule : 30 ans de mensonges
Cela veut dire que je me suis mentie !
Quand on naît fille, on te dit dès le plus jeune âge : tu te marieras et tu auras beaucoup d'enfants... Smile
Les contes enfantins commencent déjà...
Les parents,
La société..
Alors tu fais quoi ?
Et bien tu refoules ! Tu veux être comme les autres...
Chose que j'ai faite, et de plus tellement honteuse de ce que je pouvais ressentir..
Car c'est bien de cela qu'il s'agit au début : de LA HONTE
Imagine alors, pour moi Mariée, Maman, cette terrible souffrance quand cette homosexualité sort de mon corps, seulement à 36 ans ? Que je la refuse encore, que je lutte pour ne pas être "ça" !!! Une gouine !! que j'aime encore un mari...
Mais la NATURE m'a faite ainsi, et la NATURE reprend ses droits... et je vais "mûter" pendant 8 ans, ECLORE surtout, suite à ce premier baiser de nana
8 ans à crever sur un canapé à prendre MES décisions !
8 ans de forte maladie par rapport à tout ce qui m'arrivait

Quand j'ai fait mon coming out auprès de ma maman à 42 ans, elle me dit : cela fait longtemps ma fille que je m'étais interrogée... toute petite tu étais différente avec les femmes déjà

Ceci étant, il existe certains cas, où des femmes se tournent vers des femmes par dégoûts de l'Homme.. mais je ne pense pas que cela soit la majorité Smile
Si tu as d'autres questions ? cheese
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Mer 06 Juil 2011, 18:18

je ne voudrais pas monopoliser le fil. As-tu considéré ton recit comme une thérapie ou un témoignage ?

D'après ce que tu dis, ton parcours n'a pas été facile. Je suppose que maintenant tu as acquis une certaine sérénité, sans aigreur rétrospective ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
emilie
neophyte
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Mer 06 Juil 2011, 19:10

non absolument pas une thérapie.
Même si j'avoue que cela m'a fait du bien de l'écrire, d'autant que j'aborde des autres thèmes de ma vie, douloureux aussi qui sont intimement liés à ce parcours.

C'est un vrai témoignage qui relate la difficulté de s'assumer. voilà pourquoi nous sommes encore trop nombreux à se cacher, voilà pourquoi il y a énormément de femmes mariées qui se révèlent sur le tard aussi... (comme moi)

C'est un témoignage pour aider les jeunes (10 % des jeunes suicidés sont homos),
C'est un témoignage pour déculpabiliser les parents aussi qui se demandent ce qu'ils ont fait ou pas fait
C'est un témoignage pour positiver un divorce aussi, puisque nous avons réussi mon ex mari et moi à "Divorcer par amour"
C'est un témoignage pour expliquer dans son ensemble toutes les étapes que j'ai du franchir
C'est un témoignage pour mes enfants de façon à ce qu'ils comprennent leur maman. et leur participation à la fin du livre est exemplaire
C'est un témoignage pour lutter contre l'homophobie, pour expliquer que ce n'est pas de notre faute d'être ainsi

BREF en tous cas, aujourd'hui JE SUIS SEREINE !!!! HEUREUSE Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: ecriture et homosexualité   Mer 06 Juil 2011, 20:27

Merci,Emilie pour ce poignant et beau témoignage.
J'ai un neveu qui a bataillé dur pour se faire reconnaître, lui aussi. Je l'ai aidé, et j'en suis fière.
Il a toujours été "mon petit fragile"
Revenir en haut Aller en bas
emilie
neophyte
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Jeu 07 Juil 2011, 18:15

Merci Isandre, cela fait du bien un doux message
Voilà pourquoi j'ai raconté mon histoire en long et en large et tâchant de bien expliquer tout ça...
J'espère que l'on va encore avancer pour que "toutes et tous" sortent de l'ombre et puisse VIVRE LIBRES SANS AVOIR DE PEURS
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Sam 09 Juil 2011, 07:10

Participe au forum, avec tes lectures, tes spectacles, tes propos, et on échangera mieux quand on te connaîtra plus.

un livre qui lie homosuexualité et litterature

Ian Gibson : Le Cheval bleu de ma folie, Federico Garcia Lorca et le monde homosexuel,

traduit de l’espagnol par Gabriel Iaculli, Seuil, 448 p.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
emilie
neophyte
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Lun 11 Juil 2011, 04:05

Merci Rotko
Oui Je vais venir discuter av vous tous dès que je serais en vacances cheese
Revenir en haut Aller en bas
pendantce
pilier
avatar

Nombre de messages : 1230
Age : 32
Localisation : Délocalisation
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Jeu 14 Juil 2011, 15:21

L'homosexualité n'est pas une maladie, mais c'est souvent un symptôme psychique acquis, qui naît de conflits affectifs intérieurs, relationnels, et relatifs à notre enfance.
Revenir en haut Aller en bas
http://fabien-gourdel.skyrock.com/
emilie
neophyte
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: ouhhhh   Jeu 14 Juil 2011, 16:50

peux tu nous dire de où tu tiens de telles affirmations ?
Revenir en haut Aller en bas
pendantce
pilier
avatar

Nombre de messages : 1230
Age : 32
Localisation : Délocalisation
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Jeu 14 Juil 2011, 18:03

peux tu nous dire d'où pourrait-on affirmer le contraire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://fabien-gourdel.skyrock.com/
pendantce
pilier
avatar

Nombre de messages : 1230
Age : 32
Localisation : Délocalisation
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Jeu 14 Juil 2011, 18:10

on ne naît pas homosexuel, on le devient !

comme la femme

on ne naît pas femme, on le devient !

mais c'est deux choses différentes
Revenir en haut Aller en bas
http://fabien-gourdel.skyrock.com/
pendantce
pilier
avatar

Nombre de messages : 1230
Age : 32
Localisation : Délocalisation
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Jeu 14 Juil 2011, 18:13

pendantce a écrit:
on ne naît pas homosexuel(le), on le devient !

comme la femme

on ne naît pas femme, on le devient !

mais c'est deux choses différentes

désolé fausse manip
Revenir en haut Aller en bas
http://fabien-gourdel.skyrock.com/
emilie
neophyte
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Ven 15 Juil 2011, 03:22

es tu homosexuelles ?
Revenir en haut Aller en bas
pendantce
pilier
avatar

Nombre de messages : 1230
Age : 32
Localisation : Délocalisation
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Sam 16 Juil 2011, 21:09

sourire homosexuel oui, je le suis

J'aime les hommes
Revenir en haut Aller en bas
http://fabien-gourdel.skyrock.com/
emilie
neophyte
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Dim 17 Juil 2011, 03:46

cheese alors je dirai :
Chacun à sa théorie, comme en son temps Freud avait aussi sa théorie qui est tant remise en cause aujourd'hui....
Tant de bêtises sont dites...
Je dirai qu'on nait homo mais c'est tellement dur à assumer qu'on se laisse influencer par l'environnement socio-culturel tout simplement et que l'on rentre dans le DENI.
On n'apprend pas à un jeune garçon à jouer à la poupee, se déguiser en femme, etc... d'une façon "naturelle"
On n'apprend pas à une petite fille des comportements masculins, etc..., d'une façon "naturelle"
On né dans un corps qui n'est pas le nôtre
On ressent des choses au fond de nos tripes ! C'est latent.
Après, effectivement, on arrive ou non à assumer... et c'est ça qui sera déclencheur
Ceci étant, il y a des cas où l'histoire individuelle de l'individu fait qu'on se dirige vers tel ou tel sexe...
Mais à la base, c'est écrit dans notre corps, qui lui ne ment jamais... et ce n'est pas un choix ! Happy
Revenir en haut Aller en bas
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Dim 17 Juil 2011, 09:36

pendantce a écrit:
L'homosexualité n'est pas une maladie, mais c'est souvent un symptôme psychique acquis, qui naît de conflits affectifs intérieurs, relationnels, et relatifs à notre enfance.
Symptôme ???
Avec cette vision des choses, on peut alors dire que chacun de nous est un assemblage de "symptômes". Tu décris là le commun de l'humain, qu'il soit homo, hétéro ou bisexuel, femme ou homme, jeune ou vieux, etc. Le terme de symptôme me paraît donc particulièrement inapproprié.
Revenir en haut Aller en bas
pendantce
pilier
avatar

Nombre de messages : 1230
Age : 32
Localisation : Délocalisation
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Dim 17 Juil 2011, 13:46

" Avec cette vision des choses, on peut alors dire que chacun de nous est un assemblage de "symptômes". "

oui, l'homme est un assemblage de causes à conséquences et également de symptômes

" Le terme de symptôme me paraît donc particulièrement inapproprié. "

ce n'est pas ça exactement, mais disons que les symptômes sont aussi nombreux et différents qu'il y a de cellules dans notre corps.

en ce sens, il n'y a pas une homosexualité, une névrose, une dépression mais des personnes atteintes différemment de cela
Revenir en haut Aller en bas
http://fabien-gourdel.skyrock.com/
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Dim 17 Juil 2011, 13:55

Des personnes vivantes, non des personnes "atteintes". Tu as un vocabulaire très pathologisant et donc dangereusement stigmatisant.
Revenir en haut Aller en bas
pendantce
pilier
avatar

Nombre de messages : 1230
Age : 32
Localisation : Délocalisation
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Dim 17 Juil 2011, 13:57

" Tant de bêtises sont dites... "

ah oui ? certainement mais je ne crois pas que tu dises cela parce que tu en mesures la bêtise, mais plutôt par idée de maîtrise de toi-même et de ce que tu es

==> tu préfères te consoler en te disant que ce ne sont que des sornettes, parce que tu n'es pas capable de te regarder en face sans culpabiliser

" Je dirai qu'on nait homo ... "

==> on ne naît pas homo, non, de la même façon qu'on ne naît pas hétéro


" On n'apprend pas à un jeune garçon à jouer à la poupee, se déguiser en femme, etc... d'une façon "naturelle"
On n'apprend pas à une petite fille des comportements masculins, etc..., d'une façon "naturelle" "

==> non, certes, parce que dans la nature un mâle est un mâle et une femelle une femelle, l'homme répond également de ces instincts

mais l'Homme est un être de désirs, avant tout, et effectivement, beaucoup trop souvent, on cherche à le former, à le forger, en lui niant le fait que la normalité répond de la sincérité de nos désirs, on lui apprend qu'un désir doit être plus rationnel qu'autre chose, et qu'un désir a avant tout un but fonctionnel, ce qui est une erreur et instaure davantage de refoulements et de complexes. en somme on apprend aux enfants le "parce que" et le "pourquoi", en l'influençant. Nous l'influençons, l'enfant y croit, et lorsqu'il s'agit de s'adapter à des choses contraires à cette influence, l'enfant refoule, puis le jeune, puis l'adulte etc

nous ne sommes pas des machines, par conséquent on n'a pas à apprendre à un enfant à être hétéro ou homo ; ceci n'appartient qu'au futur jeune, et adulte que l'enfant deviendra.
On peut lui proposer une écoute, mais certainement pas des repères quant à ces sujets ; car l'enfant est intelligent et car malgré tout il sait où sont ses repères ( amis, potes, culture, famille ... mais surtout choix personnel et intime ==> causes, conséquences OU symptômes quand cela le tiraille, le gêne, l'isole et le fait souffrir )



" On ressent des choses au fond de nos tripes ! C'est latent. "

==> si on les ressent c'est que cela n'est pas latent mais manifeste ... et pourquoi cela est-il manifeste ? parce que tout comportement est déclenché par quelque chose qui fut latent et qui devient donc à l'état présent des choses, une chose manifeste


Dernière édition par pendantce le Dim 17 Juil 2011, 14:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fabien-gourdel.skyrock.com/
pendantce
pilier
avatar

Nombre de messages : 1230
Age : 32
Localisation : Délocalisation
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Dim 17 Juil 2011, 13:59

oui c'est vrai que j'aurais du mettre atteinte entre guillemets, néanmoins, je crois qu'en parler à la troisième personne peut nous faire déculpabiliser, autant que le contraire

excusez moi si j'ai pu offenser quelqu'un
Revenir en haut Aller en bas
http://fabien-gourdel.skyrock.com/
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   Dim 17 Juil 2011, 14:52

pendantce a écrit:
on ne naît pas homo, non, de la même façon qu'on ne naît pas hétéro
Je suis bien d'accord. Je crois que mère nature n'a rien prévu dans nos gènes à ce sujet. Ni d'ailleurs pour toutes nos aspirations dites évoluées. L'individu se construit chemin faisant.

Je suis aussi tout à fait d'accord sur le fait qu'on ne devrait pas influencer un enfant dans un sens ou un autre. On peut simplement lui transmettre ce que la nature a prévu a minima, ce que la société humaine accepte ou pas, et surtout un regard intelligent et tolérant sur les divers chemins pris par chacun.

Mais tout ceci nous éloigne beaucoup de la littérature... study
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecriture et homosexualité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecriture et homosexualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» GT Ecriture 6ème
» ecriture egyptienne
» Ecriture hébraïque
» Ecriture commune d'un conte africain en 6e: besoin de votre aide
» PROJET d'ECRITURE SUR LA GUERRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: