Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Juliette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 29
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Juliette   Dim 06 Avr 2008, 10:43

Suffit de demander Razz



Petite biographie (succinte, je vous rassure), tout d'abord :
Juliette Nourredine est née le 25 septembre 1962 à Paris. Originaire de Kabylie, son grand-père débarque en France dans les années 1920. Son père, Jacques est saxophoniste et intègre même l'orchestre du Capitole de Toulouse, référence musicale s'il en est. C'est donc dans la Ville Rose que la jeune Juliette vit à partir de treize ans au son d'influences aussi variées que le jazz, la musique arabe, le classique et la chanson populaire. Juliette se frotte vaguement à des études de musicologie et de lettres après une adolescence au sein d'une institution religieuse. Mais, c'est la musique qui prime très vite dans sa vie.



Dès ses dix-huit ans, Juliette écume les bars et les restos de Toulouse face à son piano. Son répertoire puise déjà dans le réalisme façon années 1930. Très à l'aise sur scène, elle ne laisse pas indifférent. C'est ainsi qu'en 1985, elle inaugure les Découvertes du festival de Bourges, manifestation qui présente de jeunes talents. Elle y sera présente deux années de suite. De fil en aiguille, Juliette affirme sa présence sur scène et tourne beaucoup. En 1990, elle fait quelques dates en Allemagne, mais surtout, assure la première partie de Jean Guidoni. C'est un déclic à la fois professionnel mais également artistique. Fan de l'univers ambigu et sombre du chanteur depuis longtemps, Juliette rencontre à cette occasion Pierre Philippe, proche collaborateur de Guidoni au début des années 1980.
En 1991, sort le tout premier album de Juliette, "¿Que tàl ?", enregistré en public. On y découvre l'aplomb de la jeune femme sur scène, son entrain et son goût du dialogue avec le public qu'elle ne dédaigne pas provoquer. Pierre Philippe n'apparaît que sur un seul titre, "Lames", un titre de Guidoni qui démarre le concert. Juliette chante également des textes du poète Norge et adapte à sa façon "l'Homme à la moto" de Piaf.

Suivont plusieurs albums, comme "Assassins sans couteaux" ou" Rimes féminines". Et puis, en 2005, Mutatis Mutandis, qui obtient une victoire de la Musique . Son actualité est bien remplie, puisqu'elle vient de sortir "Bïjoux et babioles", un album absolument magnifique, émouvant, drôle, que je ne peux que conseiller.



Sa voix, ses chansons...j'aime tout ! Ses textes sont toujours très travaillés, elle joue à la fois la carte de l'émotion et du rire et excelle dans les deux genres (je trouve:))

Quelques chansons (difficiles d'en trouver sur le net)
-Une lettre oubliée, en duo avec Guillaume depardieu et issu de Mutatis mutandis http://www.deezer.com/track/180991

-L'ivresse d'Abu Nawas-même album
http://www.deezer.com/track/180990

-Les yeux d'or (plus ancienne, album Irrésistible)
http://www.deezer.com/track/183950


Juliette est bien sûr en concert Smile, pour ma part j'irai la voir le 31 mai à Queven dans le Morbihan (dernière date de la tournée, j'espère qu'elle réserve des surprises !). D'ici là elle passera à Brest, Caen, Toulouse...
Revenir en haut Aller en bas
Varda
pilier
avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 26/12/2007

MessageSujet: Re: Juliette   Dim 06 Avr 2008, 12:00

Vive Juliette! cheers Ses textes sont de vraies perles (certains valent à eux seuls un dictionnaire des mots rares et étranges!), elle sait d'une chanson à l'autre passer à travers différents styles, et elle a une voix...unique, pour le moins!

je l'ai découverte lorsque Mutatis Mutandis est sorti et je me suis immédiatement précipitée chez le disquaire le plus proche pour dévaliser son rayon Juliette...
Revenir en haut Aller en bas
Bernique
pilier


Nombre de messages : 2029
Localisation : complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Juliette   Dim 06 Avr 2008, 12:16

Marie kiss la joue a écrit:
Juliette est bien sûr en concert Smile, pour ma part j'irai la voir le 31 mai à Queven dans le Morbihan (dernière date de la tournée, j'espère qu'elle réserve des surprises !). D'ici là elle passera à Brest, Caen, Toulouse...
On sera au même concert, dis donc.

Dès que je peux, je vais la voir et l'écouter. Un concert de Juliette, c'est aussi très visuel.

Elle se dit elle-même "la patronne" et se choisit un chouchou parmi ses musiciens à chaque concert.
Voilà une femme qui sait vivre !

Si vous n'avez pas encore succombé aux charmes de Juliette, vous êtes de marbre ou sourd.

Commencez par sa version "phonétique et aléatoire" d'un tango international : L'homme à la moto.
Une ribambelle d'assassins en tous genres et d'enquiquineuses un brin perverses : Sentimental bourreau, Poisons, Assassin sans couteau, Maudite clochette, La petite fille au piano, Tueuses.
Tous pourraient inspirer des romans d'une noirceur délectable.

Quelques superbes prédatrices et femmes qui n'ont pas leurs yeux dans leur poche : La géante, Rimes féminines, Revue de détail, Remontrances ...

Messieurs, vous êtes une cible de choix pour cette ogresse au charme dévastateur qui n'a rien à voir avec une plastique avantageuse.
"Il te faut le charmant minois d'une petite grosse à lunettes, d'un boudin, d'un tas, d'une charrette" ...dans "Irrésistible"

Pas mal de parodie et beaucoup d'autodérision.

Que ce soit sur scène ou dans une émission, il suffit qu'elle apparaisse pour capter toute l'attention et renvoyer les autres aux oubliettes.

Le personnage sort de l'univers formaté de la chanson française actuelle. De toute façon, même avec un chausse-pied, elle n'entrerait pas dans le moule !

Textes travaillés, plus de 400 mots à son vocabulaire, références allant de Baudelaire à Jobim en passant par Fréhel et Queneau ...
Bref, il y a de la matière.

Ca fait 3 mois que j'ai le billet, alors seule une révolution m'empêchera d'y aller.

Pour le personnage

Vidéos très variées pour textes en tous genres :
« Les garçons de mon quartier »
« La lettre oublié » une femme retrouve une lettre envoyée par un soldat de 14
Du Baudelaire en latin dans le texte
Mèmère dans les orties, délicieuse déclaration d'amour en duo avec François Morel.

Blog

Site officiel


Dernière édition par Bernique le Dim 06 Avr 2008, 16:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 29
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Juliette   Dim 06 Avr 2008, 15:33

Ah oui, le blog, bien sûr, où avais-je la tête ! Happy
Dis-moi Bernique, serais-tu sur le forum des aficionados ?
A noter également l'existence d'un livre, Mensonges et autres confidences, sorti à l'époque de Mutatis mutandis, qui nous apprend pas mal de choses sur la Patronne, ses influences, ses musiciens, etc Wink
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Juliette   Dim 06 Avr 2008, 15:57

Sur son blog, la chanson "La braise", elle a des accents de Barbara...
Revenir en haut Aller en bas
Bernique
pilier


Nombre de messages : 2029
Localisation : complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Juliette   Dim 06 Avr 2008, 16:09

Marie kiss la joue a écrit:

Dis-moi Bernique, serais-tu sur le forum des aficionados ?
Non, non, je me contente d'aimer, dans mon coin, et d'aller aux concerts. Happy
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: juliete Nerouddine   Mer 11 Mar 2009, 01:21

Les souvenirs
Juliette

Ils sont d'une saison
Qui s'en va en voyage
Avec le vent du temps
Pour éternel bagage,
Ils sont d'une saison
Qui n'a même plus de nom
Et qui n'en finit pas
De nous plisser le front,
Ils sont d'une saison
Qui passe à la maison
Sans fruit et sans soleil
Avec à l'horizon
La fumée de nuages
Qui s'étirent au loin
Et qui n'en finit pas
De nous tendre la main

Ils sont cette musique
Qui ressurgit soudain
Sur les sillons d'un disque
L'espace d'un matin
Et s'ils sourient parfois
Sous un rayon d'hiver
C'est parce qu'ils ont vaincu
Nos chagrins éphémères

Alors, le cœur battant
Ils viennent en riant
Les bras chargés de fleurs
Aux pétales d'argent
Alors le cœur en larmes
[ Find more Lyrics on www.mp3lyrics.org/1bgj ]
Je leur ouvre ma porte
Et je ferme les yeux
Sous leurs bras qui m'emportent

Ils sont comme la vague
A la pointe du jour
Avec les vents du sable
Pour éternel parcours,
Ils sont les coquillages
D'une plage sans nom
De fidèles rivages
Où meurent les poissons

Et s'ils pleurent parfois
Sous un rayon de Lune
C'est parce qu'ils ont perdu
Dans un désert de brume
Ce visage d'enfant
Qui leur tendait les bras
Cette femme d'antan
Qui n'est déjà plus là
Ils l'attendent pourtant
Derrière les rideaux
Et ils restent longtemps
Mais s'endorment bientôt,
Ils sont d'une saison
Qui ne veut pas mourir
Et qui n'en finit pas
De compter nos soupirs

Ils sont l'ombre de l'autre
Qui n'est déjà plus là
Et suivent le cortège
Toujours à pas de chat
Et quand on les oublie
Ils ne nous oublient pas
Et n'en finissent pas
De nous parler tout bas
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: juliette Neroudine   Mer 11 Mar 2009, 01:35

Ne riez pas la video n'est pas sortie!! mais au moins la lettre est belle, je ferai un nouvel essai demain

les souvenirs

Nestor : c'est sans doute cette video
Revenir en haut Aller en bas
Lîlâ
pilier
avatar

Nombre de messages : 1598
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Juliette   Mer 11 Mar 2009, 09:50

L'éternel féminin:

Dans mon sous-sol crasseux où brûlent mes fourneaux,
Où les âmes damnées grillent de bas en haut,
Regardez qui est là, qui attise les flammes ?
Régnant sur les Enfers, le Diable est une femme !

Rien d'étonnant n'est-ce pas ? Des brunes jusqu'aux blondes
Par elles sont advenus tous les malheurs du monde !
Le Diable est une femme et vous, vous en doutiez :
La place d'une femme n'est-elle pas au foyer ?

Sur mon lit calciné
Lascive et si cruelle
Comment pour m'invoquer
Faut-il que l'on m'appelle ?
Mes diables et mes hommes
Et Dieu même en personne
Tout simplement me nomment :
«Patronne»

Depuis tant de prophètes, de savants vertueux
L'équation est logique, c'est la preuve par deux !
On l'a tant proclamé sur un ton formidable :
Le Diable est une femme, les femmes c'est le Diable !

Et qu'elles soient victimes ou qu'elles soient complices
De leurs mâles et fils et de leurs maléfices,
Frappez donc les premiers, talibans ordinaires,
Ces démons adorés car il faut les faire taire !

Sur mon lit calciné
Lascive et si cruelle
Messieurs, venez m'aider
À ôter mes dentelles
Dans vos brûlants émois
Ainsi que je l'ordonne
Allez, appelez-moi :
«Patronne»

Quel que soit le brigand, il y a la corruptrice
Consciente du pouvoir qui dort entre ses cuisses
Qui susurre les ordres et les avis funestes ?
Vous, mes sœurs les salopes, les putains et les pestes !

Derrière chaque type sans foi, ni loi ni âme
Si vous cherchez le Diable, vous trouverez la Femme
La gueuse, la traîtresse, la garce, la sorcière
La fille de Borgia et la maman d'Hitler...

Sur mon lit calciné
Lascive et si cruelle
Je vous attends, venez
Mes belles demoiselles !
Que votre dernier mot
Que la vie abandonne
Soit dans un soubresaut :
«Patronne»

En attendant, je compte vos crimes et vos bassesses
Tous vos pieux mensonges et vos histoires de fesses
J'encourage le vice, je provoque des guerres
Je dirige le monde et Dieu me laisse faire !

Parce que Dieu se fout bien de vos petits tourments
Avec ses anges blancs dans son blanc firmament
Dieu est tellement belle, c'est une femme généreuse !
Mais ne vous y fiez pas, ça n'est qu'une allumeuse !

Sur mon lit calciné
Lascive et si cruelle
Pour fêter vos péchés
Je réponds à l'appel !

Et pour me faire venir
D'une voix qui frissonne
Il suffit de redire :
«Patronne»


http://www.youtube.com/watch?v=sqinwy0RdQs


siffle



sors
Revenir en haut Aller en bas
http://arcadia.over-blog.net/
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Juliette   Mer 11 Mar 2009, 11:06

Me croirez-vous si je vous dis que je ne l'ai jamais écouté ?
Razz

Je vais aller me bal(l)ader sur Youtube...
Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
Monique Rannou
pilier
avatar

Nombre de messages : 670
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Juliette   Mer 11 Mar 2009, 16:00

J'adoooooooore Juliette, et depuis longtemps.
Par contre, elle a annulé LA date de concert en décembre où je devais aller la voir,
et comme les autres étaient completes...

J'affectionne particulièrement ces chansons un peu plus engagées.
J'écoute "Maudite Clochette" et je revis l'angoisse du film "les blessures assassines".
Monsieur Venus aussi, me comble de perplexité.

C'est clair qu'elle a du charme...
Revenir en haut Aller en bas
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 29
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Juliette   Mer 11 Mar 2009, 16:59

Je l'ai vue deux fois, j'en redemande... drunken
C'est vraiment une artiste qu'il faut voir dans sa vie, son dernier spectacle est fabuleux, magique, on en ressort avec des étoiles dans les yeux tellement elle donne sur scène. J'ai une grande, grande admiration pour elle...

Harelde, si tu cherches des titres, je me permets de te conseiller "Sur l'oreiller" et "Une lettre oubliée" Wink, (il n'y en a pas beaucoup sur Youtube, mais je crois que celles-ci y sont).

_________________
Que voulez-vous que je vous dise de moi ? Je ne sais rien de moi ! Je ne sais même pas la date de ma mort.
(Borges)
Revenir en haut Aller en bas
Monique Rannou
pilier
avatar

Nombre de messages : 670
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Juliette   Mer 11 Mar 2009, 17:21

vu ton avatar, je dirais que ce n'est presque pas une surprise !
Revenir en haut Aller en bas
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 29
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Juliette   Mer 11 Mar 2009, 17:31

Héhé lol! et puis j'ai même lancé le sujet, donc bon Laughing

_________________
Que voulez-vous que je vous dise de moi ? Je ne sais rien de moi ! Je ne sais même pas la date de ma mort.
(Borges)
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Nestor, c'est cette vidéo   Mer 11 Mar 2009, 19:13

Je viens de connaître Juliette et je l'aime déjà, belle voix et excellente interprète J'ai vu les prix qu'elle a obtenus, bien mérités.
je chercherai d'autres chansons, sans faire de gaffes, j'espère
mercii
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: sur l'oreiller   Mer 11 Mar 2009, 19:37

très beau!!


Dernière édition par Le mouton sauvage le Mer 11 Mar 2009, 21:05, édité 1 fois (Raison : lien video)
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: je renonce c'etait "sur l'oreiller"   Mer 11 Mar 2009, 19:44

la faute est à moi, il y a queque chose qui ne marche pas bien, sûrement dans ma tête
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: lettre de la chanson "sur l'oreiller"   Mer 11 Mar 2009, 20:08

peut-être un petit Grain trouvera la vidèo
J
'aurai beaucoup trop chaud peut-être
Il fera sombre, que m'importe
Je n'ouvrirai pas la fenêtre
Et laisserai fermée ma porte
Je veux garder pour en mourir
Ce que vous avez oublié
Sur les décombres de nos désirs
Votre parfum sur l'oreiller
Laissez-moi deviner
Ces subtiles odeurs
Et promener mon nez
Parfait inquisiteur
Il y a des fleurs en vous
Que je ne connais pas
Et que gardent jaloux
Les replis de mes draps
Oh, la si fragile prison!
Il suffirait d'un peu de vent
Pour que les chères émanations
Quittent ma vie et mon divan
Tenez, voici, j'ai découvert
Dissimulées sous l'évidence
De votre Chanel ordinaire
De plus secrètes fulgurances
Il me faudrait les retenir
Pour donner corps à l'éphémère
Recomposer votre élixir
Pour en habiller mes chimères
Sans doute il y eut des rois
Pour vous fêter enfant
En vous disant "Reçois
Et la myrrhe et l'encens"
Les fées de la légende
Penchées sur le berceau
Ont fleuri de lavande
Vos yeux et votre peau
J'ai deviné tous vos effets
Ici l'empreinte du jasmin
Par là la trace de l'oeillet
Et là le soupçon de benjoin
Je pourrais dire ton enfance
Elle est dans l'essence des choses
Je sais le parfum des vacances
Dans les jardins couverts de roses
Une grand-mère aux confitures
Un bon goûter dans la besace
Piquantes ronces, douces mûres
L'enfance est un parfum tenace
Tout ce sucre c'est vous
Tout ce sucre et ce miel
Le doux du roudoudou
L'amande au caramel
Les filles à la vanille
Les garçons au citron
L'été sous la charmille
Et l'hiver aux marrons
Je reprendrais bien volontiers
Des mignardises que tu recèles
Pour retrouver dans mon soulier
Ma mandarine de Noël

Voici qu'au milieu des bouquets
De douces fleurs et de bonbons
S'offre à mon nez soudain inquiet
Une troublante exhalaison
C'est l'odeur animale
De l'humaine condition
De la sueur et du sale
Et du mauvais coton
Et voici qu'ils affleurent
L'effluve du trépas
L'odeur d'un corps qui meurt
Entre ses derniers draps

Avant que le Temps souverain
Et sa cruelle taquinerie
N'emportent votre amour ou le mien
Vers d'autres cieux ou d'autres lits
Je veux garder pour en mourir
Ce que vous avez oublié
Sur les décombres de nos désirs
Toute votre âme sur l'oreiller
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Juliette   Mer 11 Mar 2009, 22:36

Amadak a écrit:
peut-être un petit Grain trouvera la vidèo

Pas de vidéo mais à écouter ici par exemple ou ici aussi différent il me semble.

En tout cas merci, j'aime beaucoup.
Mais pourquoi cette artiste n'est pas plus connue.
Une voix et des mots ... mais que demande le peuple hesit

Elle a des "R" et des airs de Barbara.
Revenir en haut Aller en bas
Monique Rannou
pilier
avatar

Nombre de messages : 670
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Juliette   Jeu 12 Mar 2009, 07:46

Disons que c'est pas le genre non plus à aller se pavaner sur les plateau TV.
Mais je te jure qu'elle a son public depuis longtemps.
Pour s'en convaincre, essaye d'acheter des places....
Il fut s'y prendre tôt, très tôt...
Revenir en haut Aller en bas
Lîlâ
pilier
avatar

Nombre de messages : 1598
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Juliette   Jeu 12 Mar 2009, 09:46

Exact. Sans nécessiter les grandes voies médiatiques et la super promotion de l'année, Juliette est vraiment connue et appréciée, grâce au bouche à oreille.

Personnellement, ce que j'en ai écouté me fait plus penser à (Princesse) Robert qu'à Barbara, par contre. scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://arcadia.over-blog.net/
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Juliette   Jeu 12 Mar 2009, 10:00

Faut vraiment que j'aille l'écouter.
Pas encore eu le temps.

col
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
Bridget Jones
pilier
avatar

Nombre de messages : 806
Age : 57
Localisation : Genève
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Juliette   Lun 23 Mar 2009, 21:17

Ça y est! J'ai enfin découvert Juliette cheers

Un beau jour, j'ai acheté Bijoux et Babioles à la fnac, il était à 7 ou 10€, je ne sais plus, sans savoir ce que c'était, sinon qu'on en disait beaucoup de bien. En effet, elle ne passe jamais à la télé, je connaissais la chanson sur les gens qui chantent faux, sans savoir que c'était d'elle.

C'est vraiment super! De la chanson à texte dans le style de Boby Lapointe, Brassens ou Gainsbourg. Génial!

A voix basse a sa place sur ce forum, vous serez sans doute nombreux à vous y reconnaître:

Citation :
J'ai un bien étrange pouvoir
Mais n'est-ce pas une malédiction ?
Cela a commencé un soir
J'avais à peine l'âge de raison
J'étais plongée dans un roman
De la Bibliothèque Rose
Quand j'ai vu qu'il y avait des gens
Avec moi dans la chambre close

Qui donc pouvaient être ces gosses,
Cette invasion de petites filles ?
Que me voulaient ces Carabosse
Qui leur tenaient lieu de famille ?
J'ai vite compris à leurs manières
A leurs habits d'un autre temps
Que ces visiteurs de mystère
Etaient sortis de mon roman

{Refrain:}
Ils jacassent
A voix basse
Dès que j'ouvre mon bouquin
Je délivre
De leurs livres
Des héros ou des vauriens
Qui surgissent
M'envahissent
Se vautrent sur mes coussins
Qui s'étalent
Et déballent
Linges sales et chagrins
Ils me choquent
M'interloquent
Et me prennent à témoin
De leurs vices
Leurs malices
De leurs drôles de destins
Mauvais rêve
Qui s'achève
Dès que je lis le mot "fin"
A voix basse
Ils s'effacent
Quand je ferme le bouquin
A voix basse
Ils s'effacent
Quand je ferme le bouquin

Depuis dès que mes yeux se posent
Entre les lignes, entre les pages
Mêmes effets et mêmes causes
Je fais surgir les personnages
Pour mon malheur, je lis beaucoup
Et c'est risqué, je le sais bien,
Mes hôtes peuvent aussi être fous
Ou dangereux, ou assassins

J'ai fui devant des créatures
Repoussé quelques décadents
Echappé de peu aux morsures
D'un vieux roumain extravagant
J'évite de lire tant qu'à faire
Les dépravés et les malades
Les histoires de serial-killers
Les œuvres du Marquis de Sade

{au Refrain}

N'importe quoi qui est imprimé
Me saute aux yeux littéralement
Et l'histoire devient insensée
Car je n'lis pas que des romans !
Ainsi, j'ai subi les caprices
D'un Apollon de prospectus
J'ai même rencontré les Trois Suisses
Et le caissier des Emprunts Russes

Un article du Code Pénal
Poilu comme une moisissure
S'est comporté comme un vandale
Se soulageant dans mes chaussures,
Ce démon qui vient de filer
Ça n'serait pas, -je me l'demande-
Un genre de verbe irrégulier
Sorti d'une grammaire allemande ?
Razz

Je pourrais bien cesser de lire
Pour qu'ils cessent de me hanter
Brûler mes livres pour finir
Dans un glorieux autodafé
Mais j'aime trop comme un opium
Ce rendez-vous de chaque nuit
Ces mots qui deviennent des hommes
Loin de ce monde qui m'ennuie.

Malgré les monstres et les bizarres
Je me suis fait quelques amis
Alors, j'ouvre une page au hasard
D'un livre usé que je relis
Et puis -j'attends je dois l'avouer-
Au coin d'un chapitre émouvant
Que vienne, d'un prince ou d'une fée,
Un amour comme dans les romans
Comme dans les romans

A voix basse
Qu'il me fasse
Oublier tous mes chagrins
Qu'il susurre
Doux murmures
Des "toujours" et des "demain"
Qu'il m'embrasse
Qu'il m'enlace
Et quand viendra le mot "fin"
Je promets
De n'jamais
Plus refermer le bouquin

Revenir en haut Aller en bas
http://www.tiina-gva.blogspot.com
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 29
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Juliette   Sam 28 Mar 2009, 10:27

Utopie a écrit:
[
Mais pourquoi cette artiste n'est pas plus connue.
Une voix et des mots ... mais que demande le peuple hesit

Parce qu'elle ne correspond pas aux attentes du public, aussi bien physiquement que vocalement Rolling Eyes Sad (tu l'as bien dit, on peut rapprocher sa voix de celles de Barbara, Piaf..). Elle passe parfois sur France Inter, cela dit ! Razz

Un couplet de la chanson Les jours de pluie, est assez saisissant : on a vraiment l'impression que Barbara chante (mais je dirais volontiers que Juliette l'a fait exprès Happy )

_________________
Que voulez-vous que je vous dise de moi ? Je ne sais rien de moi ! Je ne sais même pas la date de ma mort.
(Borges)
Revenir en haut Aller en bas
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 29
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Juliette   Dim 23 Jan 2011, 10:19

Nouvel album : No Parano !! Happy I love you
Il est assez différent des deux précédents, qui avaient eu pas mal de succès. Déjà, il y a pas mal de reprises ou d'adaptations (dont une "chanson" de Victor Hugo, en espagnol, très jolie), notamment une de Gainsbourg et Salvatore Adamo.On retruve plus la Juliette de l'époque "cabaret" de ses premiers albums, je trouve. Mais dans l'ensemble, c'est toujours jubilatoire à écouter.

_________________
Que voulez-vous que je vous dise de moi ? Je ne sais rien de moi ! Je ne sais même pas la date de ma mort.
(Borges)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juliette   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juliette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Roméo & Juliette en 3ème?
» Roméo et Juliette
» Juliette de Bruxelles apprentie cartomantienne!!
» Roméo+Juliette
» Roméo et Juliette en 4e? + question théâtre 4e faible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: MUSIQUE :: GDS* a sa Musique-
Sauter vers: