Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Keith Haring

Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Keith Haring   Mer 09 Avr 2008, 10:54

vous n'êtes pas à Lyon

mais vous avez un ordinateur pour une visite virtuelle

avec vues et musique. Cliquez sur les liens de ce site.


clic !


Citation :
Keith Haring, peintre américain né en 1958 (il aurait eu 50 ans en 2008) a débuté par des études de graphisme publicitaire.

Commençant par dessiner sur les murs du métro, il expose finalement dans plusieurs galeries new-yorkaises prestigieuses, notamment chez Tony Shafrazi et Léo Castelli.

A partir de 1984, il développe une symbolique colorée, liée au monde des médias et se distingue en créant une iconographie unique, aux formes synthétisées soulignées de noir.

Outre son style graphique facilement identifiable, son immense popularité s'explique par sa prédilection pour des supports hors normes accessibles à tous : le métro, les murs de la ville, les réverbères, jusqu'aux produits dérivés qu'il commercialise lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Modiano
pilier
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 27
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Keith Haring   Mar 10 Fév 2009, 00:40

Ah oui, j'aime beaucoup ce gars, je serais bien allé à l'expo mais Lyon demeure loin de Paris.

Une simplicité très touchante dans ces formes mouvantes!
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Keith Haring   Ven 24 Fév 2012, 16:19


Le musée en herbe 21 rue Hérold, Paris 1er propose un parcours ludique des hieroglyphes de keith Haring. on s'y promène comme dans les rues de NY. Des jeux, des devinettes, on vit en compagnie de danseurs de hip-hop, c'est un univers généreux ;
Kh adorait les enfants au point de dessiner avec eux la décoration d'une voiture de course aux 24h du Mans. Parfois il s'inspire de totems ou de statues egyptiennes.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Keith Haring   Lun 15 Avr 2013, 05:48

Du 19 avril au 18 août.

Keith Haring, The Political Line Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Son objectif ? Améliorer la société.

Idéaliste et fondamentalement positif, même à la fin de sa vie, Keith Haring regrette de ne pas être pris au sérieux. "Il est très conscient de son époque en abordant, de façon pacifique, des thèmes dont certains sont toujours d'actualité : le racisme, le scandale de l'Apartheid, la menace du nucléaire, le pouvoir vénéneux de l'argent, la répression opérée par les autorités, les dangers de l'informatique et de la télévision qui nous manipulent, et pour lesquels on éprouve une fascination morbide. Mais aussi la sexualité et la nécessité de respecter l'autre en se protégeant." Assumant son homosexualité dès 1978, il fréquente le milieu underground de l'East Village


l'article du JDD.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Keith Haring   Mer 24 Avr 2013, 06:28

des codes decryptés :

Le bébé radiant. Kaith Haring aimait les enfants, leur gentillesse, leur innocence. « Son bébé radiant, c'est l'homme en devenir qui dégage de l'énergie vitale autour de lui», précise la commissaire de l'exposition, Odile Burluraux.

Le chien. Cet artiste de rue s'est mainte fois confronté à la police et aux tribunaux, en exerçant son art sur les murs du métro. «Le chien, c'est tout ce à quoi il tentait d'échapper : l'autorité, la violence, la domination et la répression de l'état policier.»

La pyramide. C'est le passé, «une sorte d'âge d'or pour celui qui passait, étant enfant, ses dimanches matin au Metropolitan Museum de New York».

La centrale nucléaire et l'ordinateur. Ce sont les dangers qui nous guettent. «Keith Haring remplace parfois la tête de ses personnages par un ordinateur, comme s'il pressentait que ce dernier allait un jour remplacer notre cerveau.»

La croix. La dimension religieuse est là. Plus tard, elle évoquera la maladie. «Elle sert aussi à percer les entrailles, afin de laisser passer les chiens», note Odile Burluraux, pour qui le trou dans le corps du bébé radiant représente «une manière pour l'homme de s'accommoder des lois, des interdits et des limitations».


20 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Keith Haring   Jeu 01 Aoû 2013, 05:22

il peint « Les Dix Commandements »  en 1985 et meurt du sida en 1990.
 
dix panneaux de sept mètres de haut sur cinq de large. Voyez  les dix commandements.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Keith Haring   

Revenir en haut Aller en bas
 
Keith Haring
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On campaign in the age of Napoleon de Keith Rocco
» Keith Rocco
» Keith ROCCO
» Un pianiste de Jazz : Keith Jarrett
» Un premier groupe d'évêques anglicans se rallie à Rome

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: IMAGES :: Arts (peinture, sculpture, architecture...)-
Sauter vers: