Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Clint Eastwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Clint Eastwood   Sam 17 Mar 2007, 19:25



Lettres d'iwo Jima

réalisé par Clint Eastwood avec Ken Watanabe, Kazunari Ninomiya, Tsuyoshi Ihara, Ryo Kase, Shido Nakamura, Hiroshi Watanabe, Takumi Bando, Yuki Matsuzaki, Takashi Yamaguchi

Ce film fait suite à Mémoires de nos pères et décrit la bataille sur l'île d'Iwo-Jima vue par des combattants japonais sacrifiés.

Ce film est une vraie tragédie, au sens littéraire du terme par son sujet - une impasse fatale, sa construction - préparation du drame, scènes successives de dialogues et d'action, monologues, engrenage progressif, ses personnages, et les valeurs qu'il véhicule : fidélité, sens de l'honneur, dignité des hommes et respect de l'adversaire. il a même la froideur des grandes tragèdies.

De courts flashes-back éclairent les souvenirs des différents protagonistes qui, tous humains et victimes d'un Etat totalitaire, de sa propagande, et du sens du devoir, sont trahis et broyés par la guerre.

Il faut voir cette très belle oeuvre, cliquer pour les photos et videos
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Sam 17 Mar 2007, 19:52

vous pouvez écouter la bande son sur le site lettres d'Iwo Jima.

Que le film commence par une fouille archeologique et se termine sur les lettres ecrites par les protagonistes montre bien le caractère litteraire de ce film.

Ces lettres auraient pu être écrites par leurs adversaires, et le film présente ainsi des regards et des considérations jumelles dans les deux camps.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Clint Eastwood   Mer 16 Avr 2008, 18:52

J'ai voulu regarder Impitoyable à la télévision, mais j'ai vite arrêté.

Autant j'aime bien l'acteur Clint Eastwood dans les westerns qui l'ont rendu célèbre, avec son poncho, son cigare, son air de ne pas y toucher - et d être en fait plus rapide que son ombre, autant je suis resté insensible, pour ne pas dire irrité ou découragé, devant les films qu'il a realisés.

C'est vrai que je n'ai pas vu mystic river.

Mais impitoyable recevait trois croix, le maximum dans le journal lemonde.

Or l'histoire m' a paru ennuyeuse, la façon de filmer très plate (la prostituée défigurée par des coups de couteau restait inutilement en gros plan, immobile, comme si elle était contente de jouer les utilités).

Le coup des tueurs a gages pour la bonne cause : prendre la défense de femmes maltraitées, m'a paru convenu, peu crédible de lapart d'anciens malfrats-tueurs.

Clint Eastwood jouait donc "le repenti" qui s'est racheté une bonne conduite, grâce à sa femme. Il est veuf maintenant, et sans doute enclin a retrouver ses vieux démons Razz

Certaines belles images, mais on les connaît par coeur : les cavaliers en ombres chinoises au clair de lune, sur la ligne d'horizon, les immensités de champ de blé mûr.

J'ai bien compris que le héros avait vieilli : incapable de monter sur son bourrin, traîné dans la boue à plusieurs reprises par le moindre cochon récalcitrant

. Je n'ai pas pensé à compter le nombre de chutes, mais il devait être plein de bleus, cet homme-là ! et si maladroit avec son pétard ..

j'ai donc cessé de regarder avant la fin, et même peu après le début.

Sur la route de Madison n'était pas un mauvais film, certes, mais avec un arrière-plan moralisant, j'ai trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Mer 16 Avr 2008, 20:24

Désolé... mai moi j'ADORE...

Déjà en tant qu'acteur... Ces westerns spagghettis de Sergio Leone... Magnifiques !
Et puis l'inspecteur Harry... Impressionnant !

Et en tant que réalisateur, je dois dire que j'ADORE AUSSI...
Honky Tonk Man, une gloire à la country...
Bird, un hommage vibrant à Charlie Parker...
Chasseur blanc, coeur noir et la honte aux pseudos safaris-chasse...
Minuit dans le jardin du bien et du mal avec comme de temps en temps un grans Kevin Spacey...
Mystic River, une réalisation impeccable et magnifiquement visuelle
Million Dollar Baby, le chef d'oeuvre d'émotion...
Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Mer 16 Avr 2008, 23:06

Je suis également inconditionnel de l'acteur (en plus je trouve qu'il ne cesse de se bonifier en vieillissant) et du réalisateur - même si je n'ai pas vu toutes ses réalisations.

Honky Tonk Man est un très grand film.
Million Dollar Baby est magnfiquement réalisé ; l'histoire est cependant très éprouvante.
Je n'ai pas vu ses deux films de guerre conjoints (Mémoires de nos pères - côté américain et Lettres d'Iwo Jima - côté japonais), mais je le regrette.

Et puis, c'est vrai que c'est un profil assez atypique, un type qui sait jouer les durs (façon Stallone ou Delon), mais qui a une vraie conception d'auteur, une vraie vision de cinéma, bref qui, en plus de son corps, aurait reçu un cerveau en prime Razz

_________________
"Les écrivains brefs – phrases courtes, livres minces – ont aujourd’hui les faveurs du public qui, à n'en pas douter, les aimerait davantage encore s’ils n’écrivaient vraiment rien." (Eric Chevillard)
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Jeu 17 Avr 2008, 04:53

c'est vrai que je n'ai pas vu les films dont vous parlez.

Vrai aussi que j'avais oublié (honte à moi !)

les lettres d'Iwo Jima que j'avais bien aimé. C'était un grand film. il est sur GDS* en plus !! Shocked

Pour l'inspecteur Harry, j'ai dû essayer une fois à la télévision, c'etait une sombre histoire de serial killer qui ne m'avait pas retenu.

Et impitoyable ? l'avez-vous vu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Varda
pilier
avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 26/12/2007

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Jeu 17 Avr 2008, 06:29

J'ai vu Impitoyable un nombre incalculable de fois, il fait partie de mes films cultissimes...J'adore tout dans ce films: le jeu des acteurs (l'affrontement Eastwood/Freeman/Hackman, ça a de l'allure tout de même!), la façon de tourner de Eastwood tout simplement magnifique mais surtout cette atmosphère si particulière qui se dégage de ce film. Les critiques ont l'habitude de parler de "western crépusculaire", je trouve que cette expression résume tout: l'âge d'or des westerns est passé depuis longtemps, et Eastwood achève son enterrement.
Plus de héros triomphants: ils ont vieilli, ils sont fatigués, ils ne visent plus très droit et préfèrent vivre une vie rangée...et ils sont tous pareils ces vieux cow-boys: plus de bons, plus de méchants, rien de manichéen dans ce film: la bonne action dépend du prix qu'on est prêt à payer, un cheval vaudra toujours plus qu'une prostituée. Fini le temps où un homme venu de nulle part venait sauver une ville infestée de bandits en la débarrassant du vice
Une atmophère de tristesse, d'épuisement, sans nostalgie toutefois mais où on reconnaît certains thèmes récurrents dans ls westerns d'Eastwood: ces personnages solitaires qui vont et viennent , indifférents au monde qui les entoure et qui ne s'y mêlent que pour remplir un contrat, l'interrogation sur la valeur (et même l'existence ) du bien et du mal, la difficulté du repentir, le refus de tout message moralisant.

Un chef d'oeuvre, tout simplement...A chaque fois que je le vois j'ai l'impression de me prendre une grande claque cinématographique...
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Jeu 17 Avr 2008, 06:35

Eh bien, je devais être mal luné Razz je suis au moins content qu'il t'ait plu, et je comprends mieux pourquoi il valait trois croix...

les histoires de cowboys vieillissants, j'en ai déja vu avec John Wayne, mais le titre m'échappe. Il avait aussi du mal à monter à cheval...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Jeu 17 Avr 2008, 09:20

J'aime aussi, je suis plutôt une inconditionnelle de ses films.

Rien à voir avec les films de John Wayne, que je n'aime pas du tout.

Quelques articles sur Impitoyable par ici ou par là
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Jeu 17 Avr 2008, 09:23

Seb a écrit:

Je n'ai pas vu ses deux films de guerre conjoints (Mémoires de nos pères - côté américain et Lettres d'Iwo Jima - côté japonais), mais je le regrette.

Voilà une idée ... ils sont sortis en DVD, il me semble ! Je ne les ai pas encore vus non plus !
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Jeu 17 Avr 2008, 12:48

je vais simplement copier coller ça et vous saurez pourquoi derrière la façade du bon petit gars qui détend il ya un homme politique qui a des amis "choisis" à la Maison Blanche et ailleurs


Citation :
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Jeu 17 Avr 2008, 12:52

marie chevalier a écrit:
Spoiler:
 

Intéressant, merci Marie, je n'avais pas vu ça comme ça.
Tout de même, il faudra qu'on m'explique en quoi Million Dollar Baby" affiche des idées libérales... Surprised

_________________
"Les écrivains brefs – phrases courtes, livres minces – ont aujourd’hui les faveurs du public qui, à n'en pas douter, les aimerait davantage encore s’ils n’écrivaient vraiment rien." (Eric Chevillard)
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Jeu 17 Avr 2008, 12:58

Merci Marie !

TU casses un mythe Razz mais je suis pour !!! Tu sais bien que je suis comme toi, l'artiste est un homme, donc je vais chercher de mon côté aussi, pour moi il est le contraire de John Wayne...
Revenir en haut Aller en bas
Varda
pilier
avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 26/12/2007

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Jeu 17 Avr 2008, 13:11

Ouais enfin j'ai du malà comprendre en quoi le fait d'être un homme de droite l'empêche d'etre un grand acteur et réalisateur. Si on commence à classer les artistes comme ça, on risque d'en éliminer pas mal et de refaire des listes noires...(je ne vais pas arrêter de lire maurriac parce qu'il était de droite, je ne vais pas arrêter de lire les théoriciens du libéralisme (d'ailleurs c'est un trub bien français ça, de diaboliser par principe ce qu'on taxe de libéralisme..on ferait aussi bien de revenir aux textes pour comprendre ce que c'est..), je ne vais pas non plus éviter tous les tableaux de picasso sous prétexte qu'il était communiste et moi pas...)
quant à:
marie chevalier a écrit:
je vais simplement copier coller ça et vous saurez pourquoi derrière la façade du bon petit gars qui détend il ya un homme politique qui a des amis "choisis" à la Maison Blanche et ailleurs

. Au cinéma, dans le film Les Pleins Pouvoirs, il tient également la thèse que même le président des États-Unis peut être un criminel.
spoiler]
[/quote]

Soit je n'ai rien compris au film soit c'est tout le contraire de ce qui est dit dans cette citation: les Pleins pouvoirs dénoncent la grande machine plus ou moins secrète qui entoure le président, tout ce qui se trame dans l'ombre et qui ici se critallise dans le meurtre d'une femme. Je ne sais pas d'où sort cette citation mais je la trouve particulièrement stupide...évidemment qu'il ne fait pas l'apologie d'un président criminel!!! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Jeu 17 Avr 2008, 13:23

Varda !! c'est mon avis et je le partage mais j'ai précisé que je ne savais pas dissocier ! ce qui est contestable sans doute mais pas mortel evil
j'aime les acteurs pour ce qu'ils jouent et sont dans la vie et j'en trouve !!
je ne leur demande pas d'être de gauche simplement je ne veux pas les écouter prôner des idées qui ne sont pas les miennes . Ben oui la liberté commence là
S'il n'avait pas parlé .. de ses opinions et de ses idées je ne dirai pas cela, tu comprends?
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Jeu 17 Avr 2008, 13:49

Je crois avoir entendu parler de thèses reactionnaires dans L'inspecteur harry ou des films du genre.

Je ne suis sûr de rien, sauf qu'un ami m'en avait parlé, et que cela se serait traduit dans les films par un certain manicheisme, et le recours souhaité à une juridiction du type oeil pour oeil.

Il est possible aussi, que cette opinion entendue m'ait dissuadé de regarder le film dont je me souviens du début : un serial killer avertissait ou menaçait de mort des jeunes femmes au téléphone.

Ce qui est contraire (je parle du serial killer !) à mes opinions et diamétralement étranger à mes pratiques. cheese
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Varda
pilier
avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 26/12/2007

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Jeu 17 Avr 2008, 14:20

lol évidemment je te titillais en poussant mon raisonnement à l'extrême. Laughing ..ceci dit je serais curieuse de savoir où tu as trouvé les textes que tu cites!

L'inspecteur Harry, du moins dans les premiers films, est franchement mais il me semble qua ça correspondait à une mentalité assez présente dans l'Amérique des 70's, non? Cette idée de vengeance systématique, du "c'est celui qui a me plus gros flingue qui est le plus viril"...pas franchement politiquement correct mais pas de quoi casser trois pattes à un canard à un canard quand on voit ce qui se fait aujourd'hui....Ceci dit je préfère moi aussi l'Eastwood de ces dernières années!
Revenir en haut Aller en bas
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Jeu 17 Avr 2008, 14:56

rotko a écrit:
Ce qui est contraire (je parle du serial killer !) à mes opinions et diamétralement étranger à mes pratiques. cheese

si on continue avec les grands débats de société, on va bientôt ouvrir un fil "les sérial killers, un modèle à suivre?" Razz

_________________
"Les écrivains brefs – phrases courtes, livres minces – ont aujourd’hui les faveurs du public qui, à n'en pas douter, les aimerait davantage encore s’ils n’écrivaient vraiment rien." (Eric Chevillard)
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Jeu 17 Avr 2008, 15:33

Citation :
vous savez bien (Marie la chieuse) je ne peux dissocier l'acteur de l'homme: j'suis comme ça

Il est exact que nous abordons là un autre sujet encore ! evil Mais ainsi que John Wayne et Charlston Heston, ses amis, Clint a souvent défendu le droit de tirer à vue sur ce qui bouge et d'être armé. Et cela est un de mes arguments pour dire que ces méthodes- là ne sont pas les miennes affraid
Donc effectivement je mélange un peu tout mais hélas, ce sont ces gens qui peuvent s'exprimer qui profitent de leur notoriété pour dire des
Spoiler:
 
tongue
Revenir en haut Aller en bas
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Jeu 17 Avr 2008, 15:39

marie chevalier a écrit:
Clint a souvent défendu le droit de tirer à vue sur ce qui bouge et d'être armé.

à noter tout de même que le droit d'être armé est INSCRIT DANS LA CONSTITUTION AMERICAINE, et que même les plus progressistes des démocrates n'envisagent pas de remttre en question le principe, sauf à apporter des petits aménagements, du genre "Euh ça serait quand même sympa d'interdire les mitrailleuses et les fusils à pompe, sans bien sûr toucher aux révolvers et aux 22 long rifle..." rhaa

_________________
"Les écrivains brefs – phrases courtes, livres minces – ont aujourd’hui les faveurs du public qui, à n'en pas douter, les aimerait davantage encore s’ils n’écrivaient vraiment rien." (Eric Chevillard)
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Jeu 17 Avr 2008, 16:13

Tu vas continuer à le regarder mais d'un autre oeil peut-être? evil evil
Mais moi aussi je pense que la liste des gens intéressants dans le cinéma et dans la littérature est assez vaste pour y trouver notre bonheur. Heureusement nous pouvons choisir! confused

dites- voir j'ai l'impression qu'un de mes posts s'est fait la "malle" avec Clint? Utopie me demande de raconter mais mon truc est parti?
Rotoko !!!!!!!!!!!!!!!c'est toi???????? Suspect


Dernière édition par marie chevalier le Jeu 17 Avr 2008, 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nestor
Admin
avatar

Nombre de messages : 1576
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Jeu 17 Avr 2008, 16:26

Nestor a frappé ! evil

il a ouvert un fil sur vos admirations sont-elles politiquement partisanes

on peut continuer à discuter ici de Clint Eastwood
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Mar 20 Mai 2008, 19:35

"L'échange" de Clint Eastwood est un film-fleuve (2H21) où Angelina Jolie interprète une mère-courage dans l'Amérique sexiste des années 1920.

Fait divers authentique : Christine Collins, une standardiste et mère célibataire dont l'enfant âgé de neuf ans, Walter, disparaît à Los Angeles un jour de 1928 alors qu'elle est au travail.
Un fils lui est rendu, mais est-ce bien le sien ?

Ce film fait grand bruit à Cannes, dit la presse.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Françoise
pilier
avatar

Nombre de messages : 160
Age : 68
Localisation : Martigues Bouches du Rhône
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Mar 20 Mai 2008, 22:11

Je sens que le beau Clint a encore frappé...et dire qu'il a 78 ans...moi il me semble que c'était hier que je l'admirais dans le bon la brute et le truand...je l'adore et ses films me font toujours chavirer...allez donc voir Million Dollars Baby ou sur La Route de Madison ou encore Mystic River...vous ne vous en remettrez pas...
Good night !
Revenir en haut Aller en bas
http://fvielzeufbalez.site.voila.fr
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Mer 21 Mai 2008, 04:46

Selon libération, le film a reçu un accueil
Citation :
Respectueux mais mesuré, amical mais sobre. Une sorte de perplexité critique tout à fait à l’image du film, dont le classicisme rétro ne présente pas de vice apparent, mais ne déploie pas non plus les ensorcellements troublants dont le cinéaste a maintes fois prouvé qu’il était capable.

L'express donne au mot classique au sens de trop sobre dans libé, une valeur plus chaleureuse :

Citation :
Poignant, classique mais dans le bon sens du terme, tels sont les qualificatifs que l'on peut appliquer à L'Echange,

et il y voit "le meilleur Eastwood" ou "du meilleur". On souligne que le film traite des rapports de l'individu à la loi, trop souvent représentée par une bureaucratie qui la détourne.

Dans le fait divers dont s'inspire Eastwood,(je ne révèle rien du film !) la mère de famille est envoyée à l'hopital psychiatrique.

sortie en février 2009.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Clint Eastwood   

Revenir en haut Aller en bas
 
Clint Eastwood
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» un livre d'Henry Vignaud et un film de clint Eastwood
» Le Bohemian Club c'est quoi? que dirige t'il???
» Ce matin je suis allée voir Hereafter (au-delà) de Clint Eastwood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: