Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Indridason Arnaldur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Lun 07 Mai 2012, 17:14

tu n'es pas obligé de ne lire que ça !!!! black "l'intervalle" !", je "m'interligne", je m'époustoufle avec Balzac, Vian et plein d'autres.. ! Diantre, mon pourfendeur ! il faut faire des écarts ! je me dérobe, j'ai un droit de poursuite ! et je fends !
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Mar 19 Juin 2012, 18:31

Personne n'a encore parlé de La muraille de lave


Erlendur est toujours absent Wink

Qui l'a lu ?
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: arnaldur   Mar 24 Juil 2012, 13:22

Arnaldur Indridason
Retour au passé
L’homme du lac

Je n’avais rien lu de ce grand auteur Islandais. Je vois que ses héros, sont présents dans plusieurs de ses livres. Le commissaire Erlendur Sweison et ses collaborateurs habituels Sigurdur Oli et Elinborg.

À la suite d’un léger tremblement de terre les eaux du lac Kleifarvath ont descendu de niveau, laissant en découvert un squelette humain qui gisait au fond depuis de très longues années. Il avait été submergé avec un émetteur lourd, apparemment d’origine russe et un trou dans le crâne.

Cette dépouille avait eu un nom et un assassin. La hiérarchie policière a chargé de l’enquête le commissaire Erlendur un homme taciturne, d’un caractère sombre qui portait un grand regret sur son coeur.
Il avait quitté ses enfants au plus tendre âge,et maintenant sa fille est dans la drogue et son fils alcoolique.

Certes Erlendur était l’homme adéquat pour cette enquête, toujours occupé de disparus, le souvenir de son petit frère perdu dans une avalanche de neige ; des années durant il le cherche encore comme cherchant une aiguille dans une botte de foin. Ce souvenir le hante.

.Pour élucider le crime il fallait se remonter au temps de la guerre froide entre les années 60 et 70 oú un groupe de jeunes Islandais idéalistes étaient partis à l’Allemagne de l’Est, à la célèbre Université de Leipzig, se nourrir de socialisme avec l’espoir et l’enthousiasme de changer le monde.

Un triste réveil les attendait.

Une atmosphère oppressive, de cruelles conditions de vie. Surveillés par la redoutable Stazi, et plusieurs par la force des choses obligés à dénoncer les uns les autres.

Hannes l’idéaliste convaincu, retournera en Islande en proie à une grande déception.
Tomas, son compagnon d’étude et ami Emil, Karl, Ilona la jeune Hongroise, le moniteur de Tomas, Lothar, et l’on croise des personnages douteux, inquiétants.

Dans cette ambiance politique trouble, un amour passionné unit Ilona et Tomas. Un amour tragique que je ne dévoilerai pas.

Erlendur continue son enquête, visitant les ambassades, examinant des documents anciens, mais la recherche, n’avance pas.
Une femme attend depuis trente ans, elle aussi son amant disparu.

De son côté Erlendur éprouve un attrait, un amour platonique pour Valgerdur une femme mariée, il n’ose pas avancer plus loin , depuis des années il n’y a eu de femmes dans sa vie, et pourtant quand Valgerdur vient chez lui, à boire une Chartreuse, quelque chose va se produire

Citation :
« Erlendur sentit la boisson lui brûler la gorge ;Il remplit de nouveau les verres, en pensant à son parfum, qu’il avait senti quand elle avait franchi le seuil de la porte , et s’était assise près de lui. C’était comme l’arome d’un été depuis longtemps disparu ; Il se sentit envahi d’une étrange nostalgie, qui se remontait dans un lointain passé, oublié.
Elle s’en allait, il l’accompagna à la porte et soudain lui dit de rester. »
L’enquête suivra avec des hauts et des bas. Par le biais d’une ancienne Ford Falcon noire, l’énigme sera élucidée.

Tout le passionnel de cette histoire de déceptions, de trahisons, d’amour tragique, de disparitions et de sang, se trouve dans les dernières pages.

Un dénouement inattendu et magistral, je l’ai lu deux fois cela a valu la peine.

Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Mer 25 Juil 2012, 05:40

je lis avec plaisir la rivière noire.

1/2

Sur un sujet scabreux - la drogue du viol, l'auteur évite les horreurs gratuites ou les obscénités trop fréquentes dans certains romans noirs qui, eux, pratiquent la surenchère.

Les premières pages montrent l'assassin dans son projet, sans dévoiler clairement ses intentions. On verra le résultat sur le terrain. Le livre est d'une lecture facile, le début donnait des précisions redondantes.

Par la suite, j'ai moins remarqué les répétitions, et les dialogues m'ont paru réussis, avec une tension entre les interlocuteurs ; soit que les interrogés refusent les questions intrusives de l'inspecteur (Elinborg, une femme), soit qu'Elinborg décide de poser sans relâche des questions génantes.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Indridasonn Arnaldour   Mer 25 Juil 2012, 13:54

Je ne savais pas qu¡il a un fil surGDS, comme habituel je lirai tout. Aujourd'hui je vais donner mon avis, sur les derniers exposés. Tous sont tombés sous le charme de ses romans.Indrisason se révèle une figure de la littérature noire contemporaine et moi qui n'étais pas éprise de polars en lisant vos résumés, j'ai envie de me plonger dans son univers magistral.
Pour Ysandre et "La Voix" tu as vu le film "les Castrati" ce que les parents faisaient pour conserver la voix des enfants? Je n'ai pas encore lu,"petite soeur,mon amour"manque de courage, si Natalia a pleuré, elle qui porte une bibliothèque dans son cerveau, j'imagine que c'est bouleversant.
Tu écris ce que tu ressens et c'est bien compréhensible
La lointaine
Revenir en haut Aller en bas
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Mer 25 Juil 2012, 15:03

j'ai abandonné momentanément "l'homme du lac" (mais j'y reviendrai!!) et je viens de me procurer "la rivière noire" à suivre bye
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Mer 25 Juil 2012, 16:09


la rivière noire

2/2

je ne dirai rien d'essentiel sur l'intrigue, tu pourras donc, Dara, lire ce titre d'un oeil "naïf" Wink

Iza a raison de dire que c’est un roman olfactif, puisque le flair d’Erlinborg repose sur l’identification de deux odeurs : celle du tandoori qui émane d’un châle de femme, et une odeur de pétrole - ou avoisinante, qui demeure dans l’appartement de la victime.

A vrai dire, depuis le début on demande quelle est la victime ? On s’attend à trouver un corps de femme, point du tout, on découvre un cadavre d‘homme. D’autre part on a du mal à cerner le défunt, connu comme un technicien compétent et un homme agréable. Est-ce un violeur ou un drogué, victime de représailles ?

Rien de tel qu’une femme pour juger un homme. Erlinborg, dans cette enquête, ne s’en laisse pas conter.

Peut-être que son enfance et son actuelle vie familiale l’aident à bien comprendre les détresses des autres, comme les racines du mal islandais, à la fois individuel et social ; ce qui la conduira à quitter Reykjavik pour un petit village d’Islande, où tout se sait mais rien ne se dit.

Arnaldur indridason ne se contente pas de résoudre une énigme, elle nous conduit dans les méandres islandais où les familles ont leurs drames passés, et leur malaise présent.

Ce roman complet fait le tour de la question.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Lun 30 Juil 2012, 15:57

la rivière noire

Je ne reviens pas sur ce que tu as écrit Rotko, je suis d'accord avec toi.

Autant je n'ai pas "encore" pu lire "l'homme du lac", autant j'ai vraiment apprécié "la rivière noire" . c'est ce que j'appelle un bon polar et en plus l'enquète menée par une femme Elinborg m'a séduite!

du suspense, bien campé bref u n roman policier à ne pas rater.

je vais donc réessayer "l'homme du Lac" je ne le verrai pas du même oeil et de plus, je commence à me familiariser avec les noms scandinaves lol
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Jeu 09 Aoû 2012, 16:25

j'ai réessayé ................ l'homme du lac j'ai abandonné à la moitié je ne rentre pas dans l'histoire donc !
on verra plus tard ça fait trois fois je pense que franchement c'est que je n'aime pas
en plus la politique de ce roman ne me sied pas trop car sous couvert de rechercher à qui appartiennent les ossements
l'auteur en a fait un roman d'espionnage et je n'aime pas les romans d'espionnage Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Jeu 09 Aoû 2012, 17:18

laisse tomber et vis ta vie comme tu l'entends, sans indridason ! cheese
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Jeu 09 Aoû 2012, 18:41

je garde un bon souvenir de "la rivière noire" là j'attaque Teulé Happy

longues peines ça se lit d'une traite miam

autre registre corrrespondant plus à mes attentes bye
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Dim 12 Aoû 2012, 05:26



La muraille de lave

classé parmiles 10 meilleurs titres par Lire special Polar.

l'action se deroule en même temps que la rivière noire.

une falaise de basalte au pied de laquelle un tourbillon violent engloutit toutes les embarcations qui s'approchent, c'est aussi le surnom qui a été donné au siège social d'une grande banque, à l'architecture sombre et aux pratiques discutables. Le commissaire Erlendur est parti en vacances sur les lieux de son enfance et il a disparu[...]

Commencé comme un polar classique, La Muraille de lave tisse les trames de plusieurs affaires et entraîne le lecteur dans les tourbillons de la perte de critères moraux et de l'impudeur de l'amour de l'argent.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Mer 19 Sep 2012, 10:38

l'homme du lac

je me suis ennuyé ferme!
comme Dara, je ne suis jamais rentré dans l'histoire. je l'ai fini en me forçant.

j'ai la cité des jarres dans ma PAL bin j'suis pas motivé une miette pour le lire...
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Mer 19 Sep 2012, 10:43

J'avais bien aimé La cité des jarres, surprenante histoire tu verras

J'ai emprunté La muraille de lave à ma médiathèque et je vais le lire bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Mer 19 Sep 2012, 13:43

Citation :
de plus, je commence à me familiariser avec les noms scandinaves lol
heu... j'ai eu du mal aussi, Marie !
zut : il me semblait que j'avais donné mes impressions sur le dernier Arnaldur ... mais non ! c'était la rivière noire, il me semble ? scratch l'histoire de ce châle retrouvé sur les lieux du crime, l'odeur qu'il dégageait, la recherche olfactive.... oui, il m'a beaucoup plu. J'ai un peu la flemme et après j'oublie ! c'est mal, Ysandre ! trrrrrès mal !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Lun 25 Mar 2013, 16:03

j'ai de bons échos sur betty 205 p. chez Metailié

Dans sa cellule, un homme fait le récit de sa rencontre avec la belle et irrésistible Betty. Il raconte la découverte du mari de celle-ci assassiné, et comment il a été accusé de ce meurtre

très demandé dans les bibliothèques > il faut le réserver.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Lun 25 Mar 2013, 17:17

Citation :

très demandé dans les bibliothèques
ce n'est pas toujours un gage de quallité, tout ce qui parait, avec des critiques.. élogieuses, est acheté ou lu par bibliothèque très vite !
j'ai davantage tendance à lire ce qui est déjà "expérimenté" par GDS* et son admi ! siffle
bah oui ! quoi ......
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Lun 25 Mar 2013, 17:24

deux propositions de romans policiers sur ce fil.

Vois dans tes bibliothèques : un bon polar pendant la cuisson du pot au feu, ça fait bouillir la marmite de GDS*...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Lun 25 Mar 2013, 18:12

oui, je vais regarder ! pour faire bouillir la marmite de GDS* !
mais tu vois, j'évite de lire quand je cuisine .... il m'est arrivé de GROSSSSES MALHEURS ! seule, l'odeur de très très brûlé me faisait revenir dans la réalité ! affraid et quel atterrissage !!!! pale
Revenir en haut Aller en bas
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Mer 22 Mai 2013, 09:30

j'ai terminé "la femme en vert" j'avais fait un blocage sur Indridason avec l"homme du lac et là ma foi j'ai plongé.

j'ai bien aimé

un bon polar. bien sûr des lenteurs, franchement l'archéologue est nul ! il en met un temps pour déterrer tout ce petit monde ! Happy

cela dit je dois avouer que jusqu'au bout je n'avais pas d'idées ou plusieurs, de qui était dans la tombe.

j'ai quand même été un peu surprise agréablement car tout laissait penser à un autre cadavre.

je dirai que l'auteur a peut-être voulu en faire un peu trop, a fait traîner le dénouement, mais je suis en retraite et ne suis pas pressée donc j'ai aimé ! voilà ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Mer 22 Mai 2013, 09:48

darabesque a écrit:
franchement l'archéologue est nul ! il en met un temps pour déterrer tout ce petit monde ! Happy

darabesque a écrit:
sous couvert de rechercher à qui appartiennent les ossements

Depuis la rivière noire, les os d'Indridason me restent dans le gosier Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: indridason Arnaldur   Mer 22 Mai 2013, 14:19

J'avais lu l'Homme du lac" je l'avais trouvé en Espagnol; c'était je crois pour une lecture commune; mais je ne me souviens rien, un polar qui n'a laissé des traces dans ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Mer 29 Jan 2014, 06:11

hiver artique. Je peine un peu : l'enquête piétine trop longtemps ! Indridason y mêle une autre enquête en cours (qui n''avance pas non plus), le souvenir récurent de son petit frère mort perdu dans la neige, et nous ne savons toujours pas pourquoi il traine de livres en livres ce remord obsessionnel ?
Le racisme vu d'Islande est traité : ce tout petit pays qui compte peu d'habitants reçoit beaucoup d'émigrants venus d'Asie. Là, il s'agit de thaïlandais; Un enfant de 10 ans, d mère thailandaise et de père islandais, est mort poignardé en bas de son immeuble. Le problème du racisme est traité avec sobriété, il n'en reste pas moins qu'il existe, souvent larvé. Les émigrés se sentant rejetés, se regroupent, se ghettoïsent (air connu)....
Cependant, se sont des gens discrets qui ne cherchent pas à s'imposer, à imposer une religion quelconque, pour eux, le problème est la langue, ils ne font pas tous l'effort de l'apprendre. L'islandais, lui, est très attaché à son pays, à son passé, à ses traditions. Ce qui est bien décrit, c'est le problème lié à la connaissance de la langue : les enfants parlent le thaï avec leurs parents, ce qui entraine des difficultés dans leurs études.
Je n'ai pas terminé. J'ai failli laisser tomber à plusieurs reprises mais ce livre est intéressant à plusieurs titres et je m'accroche.
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   Jeu 30 Jan 2014, 07:04

oui, bon ! mis à part quelques côtés humains traités avec intelligence et empathie, la lenteur, l'impression de remplissage avec des digressions sans véritable intérêt, ce livre ne me laissera pas un souvenir impérissable. J'en avais lu de meilleurs de lui lorsqu'il m'a été conseillé sur GDS*.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Indridason Arnaldur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Indridason Arnaldur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: