Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lecture Commune de Juin 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Lecture Commune de Juin 2008   Jeu 15 Mai 2008, 07:08

A moi l'honneur de lancer le grand débat GDS*, à savoir la lecture commune pour le mois de Juin.

J'ai cru comprendre que ces derniers mois, les grains voguent allègrement sur les grandes eaux en Amérique du Sud. Peut-être, donc faudrait-il changer de cap ?

Peut-être serait-il plus logique de laisser Chine-Tibet-Bhoutan pour le mois d'août avec les JO... Et si on restait pour une fois sur le vieux continent ?
Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Jeu 15 Mai 2008, 08:28

Et puisqu'il faut bien commencer des propositions, pourquoi pas faire un tour en Russie en l'honneur de leur nouveau président...
Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
Tchipette
Animation
avatar

Nombre de messages : 3927
Age : 55
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Jeu 15 Mai 2008, 08:54

La Russie, quelle bonne idée, à part Gogol, je ne connais quasi rien.

Un vieux russe (à longue barbe !) ou un jeune russe contemporain ?

Tu oublies qu'il faut aussi fêter leur nouveau premier ministre... cheese
Revenir en haut Aller en bas
belledenuit11
pilier
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 41
Localisation : Sud de la France
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Jeu 15 Mai 2008, 09:13

Je suis partante aussi. Je n'ai jamais lu d'auteur russe Embarassed
Je sais j'ai des lacunes à combler Razz lol
Revenir en haut Aller en bas
http://lapassiondeslivres.unblog.fr
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Jeu 15 Mai 2008, 10:07

Tchipette a écrit:
Un vieux russe (à longue barbe !) ou un jeune russe contemporain ?

Tu oublies qu'il faut aussi fêter leur nouveau premier ministre... cheese

Je n'ai rien contre les barbus et même si je crois que Dostoïeski surclasserait toute la littérature russe, mais je pensais plus à du contemporain, peut-être histoire de découvrir un peu mieux le pays au cours de ces dernières années...

et par exemple, j'ai entendu beaucoup de bien de Andreï Guelassimov ou Alexandre Ikonnikov (deux auteurs que je n'ai encore jamais lus, mais qui m'attendent impatiemment dans ma bibliothèque), mais il y a aussi Anna Politkovskaïa ou d'autres...
J'avoue que je ne connais pas très bien non plus (même pas du tout), et c'est pour cette raison également que je faisais cette proposition...

Par contre, il est vrai que cette littérature ne me semble guère des plus joyeuse puisqu'ancrée dans les guerres, la vodka et le désespoir...
Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Jeu 15 Mai 2008, 11:08

Ikonnikov figure dans ma bibliothèque, edité chez l'olivier

2 titres

Dernières nouvelles du bourbier -- Alexander Ikonnikov ; trad. du russe Antoine Volodine ; trad. de l'allemand Dominique Petit
192 pages point seuil
Citation :
En fait, la prétendue âme russe se réduit à quatre composantes : la croix russe, la langue, la vodka et le bonheur dans la souffrance. " Une mutinerie dans une colonie pénitentiaire, un paysan qui achète une machine à laver sans penser à l'évacuation d'eau, la visite présidentielle d'une province qui prospère aux dépens du bien public, l'histoire d'un appelé oublié dans la steppe par son unité militaire

Lizka et ses hommes -- Alexandre Ikonnikov ; trad. du russe par Antoine Volodine

188 pages points Seuil

Citation :
À dix-sept ans, Lizka décide de vivre sa vie. Elle quitte sa mère et son village étriqué, mais les choses ne s'arrangent guère. Mais là-bas la vie ne s'avère guère facile. À la suite d'une rixe entre voisins, elle se retrouve en prison où elle tombe amoureuse de Micha... A Micha succéderont Viktor, un fonctionnaire du parti, Arthur, qui l'épouse et la
trompe, Max, qui a perdu son âme et sa jambe à la guerre, et Kostia...

je crois que tu voulais parler de guerassimov ? son récit de 135 pages chez actes sud : on frappe à la porte (sur la répression stalinienne) est actuellement indisponible chez amazon.

je donne ces précisions à seul titre indicatif Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Jeu 15 Mai 2008, 11:20

j'ai gaffé ! il y a effectivement un Guelassimov....
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Jeu 15 Mai 2008, 11:24

Effectivement, il existe bien...

et pareil à titre indicatif : La Soif... (126 pages - Acte Sud)

Présentation de l'éditeur
Un jeune bidasse russe revient de son service militaire en Tchétchénie le visage monstrueusement brûlé après l'attaque de son tank par les boeiviki. Pour oublier, Kostia, dont le visage terrorise les enfants, se met à boire comme seuls les Russes savent le faire... à mort. Il suit en cela l'enseignement d'un peintre raté qui lui a appris deux choses : boire de la vodka sans simagrées et ouvrir ses yeux au monde pour mieux le peindre. Avec deux de ses camarades, il part à la recherche
du quatrième rescapé de l'équipage de tankistes qu'ils formaient en Tchétchénie. Dans leur périple à travers les villes russes, leurs gares, leurs rues, leurs faunes, Kostia mettra en pratique la seconde leçon essentielle de son maître : apprendre à voir, donc à dessiner, donc à vivre.


Biographie de l'auteur
Né en 1965 à Irkoutsk, Andreï Guelassimov enseigne à l'université la littérature anglo-américaine. En France, il a publié chez Actes Sud Fox Mulder a une tête de cochon (2005) et L'Année du mensonge (2006). Son dernier roman, Rachel, vient d'être consacré par le Booker Prize des étudiants 2004.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Jeu 15 Mai 2008, 11:54

Voici une petite liste d'auteurs russes classés chronologiques pour chercher du côté des auteurs contemporains par là !

Pas d'idée pour le moment, je cherche, je viens de regarder pour
Vladimir SOROKINE et Anna Politkovskaia.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Jeu 15 Mai 2008, 11:57

Le mouton sauvage a écrit:
Effectivement, il existe bien...

et pareil à titre indicatif : La Soif... (126 pages - Acte Sud)

Je venais de le voir, je trouve le thème intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Monique Rannou
pilier
avatar

Nombre de messages : 670
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Jeu 15 Mai 2008, 12:14

J'avais lu "la soif" dans le temps.
Pour les petits romans, il y a aussi "Sonietchka" de Ludmila Outliskaïa, qui doit être à petit prix.
Pour une lecture un peu plus longue, "Le Décaméron des femmes",
c'est tout de même de la balle ( de Julia Voznesenskaya).
Sinon, dans les courts, il y a certains de Nina Berberova.

Désolée pour le catalogue, j'ai du pain sur la planche.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Jeu 15 Mai 2008, 12:19

Monique Rannou a écrit:
J'avais lu "la soif" dans le temps.

Et tu as aimé ? Si tu peux m'en dire deux mots sans trop dévoiler, j'ai l'impression que cela doit être dur, peut-être à lire dans un bon moment, mais je me trompe peut-être ...
Revenir en haut Aller en bas
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Jeu 15 Mai 2008, 12:55

Utopie a écrit:
Voici une petite liste d'auteurs russes classés chronologiques pour chercher du côté des auteurs contemporains par là !

Pas d'idée pour le moment, je cherche, je viens de regarder pour
Vladimir SOROKINE et Anna Politkovskaia.

Super, la liste ! cheers

Plusieurs fois, j'ai aussi été tenté par Andreï Kourkov et son pingouin...

sinon, petit extrait interview de Kourkov :
Citation :
Andréï Kourkov : ... Je connais Andreï Guelassimov et sa littérature s’approche de celle du jeune Maxime Gorki pour décrire la Russie contemporaine. La situation se répète. Maxime Gorki décrivait le début de la nouvelle société russe après la stagnation de l’époque tsariste, tandis que Guelassimov dépeint les débuts de la nouvelle société après la stagnation soviétique.

En quoi ces auteurs sont «indépendants»?

Andréï Kourkov : Il y a une tendance, en Russie, d’écrire une littérature d’Etat, presque officielle; pas politiquement correcte, mais correcte idéologiquement. En avril 2007 par exemple, Vladimir Poutine a rencontré vingt-cinq jeunes écrivains à Vladivostok. La conversation a porté sur la littérature russe contemporaine. J’ai trouvé cela étrange: tout se passait comme si l’Etat commandait une littérature destinée à promouvoir le patriotisme et former la psychologie du public…Vladimir Poutine a réussi à refaire de la Russie une puissance mondiale sur des bases idéologiques. Mais Zakhar Prilépine et Andreï Guelassimov sont réellement indépendants. Ils écrivent ce qu’ils pensent. Ils se suffisent à eux-mêmes.

Les écrivains peuvent donc écrire ce qu’ils veulent?

Andréï Kourkov : Les écrivains, oui… les journalistes, je n’en suis pas sûr. Les journalistes jouent un rôle plus important dans la société que les écrivains… pour le moment. Dans les années 1990, c’était la même chose en Ukraine: les journalistes étaient censurés, pas les écrivains qui étaient d’ailleurs très peu nombreux.

Alors peut-etre que Monique peut nous en dire un petit peu plus sur la soif, si elle a aimé ou pas...pour que les grains se fassent une opinion sur le sujet Question
Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
traversine
pilier
avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Jeu 15 Mai 2008, 14:16

L'idée d'Anna Politkovskaia me plait bien... En devoir de mémoire, et juste pour le pied de nez au nouveau premier ministre... tongue

J'ai lu assez bien de "classiques" russes (entendez par là les "monuments" de la littérature mondiale comme Dostoievski, Tolstoi, ou Tourgueniev, mais aussi des modernes, comme Soljenitsyne ou Grossman), et ça me plairait beaucoup de lire du russe actuel...

Mais quel que soit le choix, il sera judicieux, je le sais ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
rabiblio
pilier
avatar

Nombre de messages : 248
Age : 37
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Jeu 15 Mai 2008, 16:26

J'ai lu pas mal d'auteurs classiques russes : Gorki (dont je n'arrive toujours pas à trouver "mes universités" ), Tolstoi, Dostoievski...
Et je participerai avec plaisir (et pour la première fois Happy ) avec vous pour découvrir la littérature russe contemporaine.
Revenir en haut Aller en bas
Monique Rannou
pilier
avatar

Nombre de messages : 670
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Jeu 15 Mai 2008, 18:02

Utopie a écrit:
Monique Rannou a écrit:
J'avais lu "la soif" dans le temps.

Et tu as aimé ? Si tu peux m'en dire deux mots sans trop dévoiler, j'ai l'impression que cela doit être dur, peut-être à lire dans un bon moment, mais je me trompe peut-être ...

Mince, j'avais répondu, et je ne sais pas ce que j'ai fait de ma réponse.
De mémoire (j'ai la mémoire qui flanche, j'm'souviens plus très bien !),
je ne me souviens pas d'une lecture pénible. Le thème n'est pas très drôle, mais il y a de l'optimisme (l'amitié et l'art, aussi).

D'Anna Politkovskaia, j'ai lu celui sur la Tchétchénie, ce n'est pas le livre le plus drôle du monde !
Revenir en haut Aller en bas
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 29
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Dim 18 Mai 2008, 19:22

Il y a un roman russe qui traîne dans ma biblio depuis quelques mois : Oblomov, de Gontcharov, l'histoire d'un homme paresseux et incapable d'agir ni d'entreprendre quoi que ce soit.
Bon, je reconnais qu'il y a plus récent (il date du XIXème siècle) mais l'histoire me parait intéressante...
A vous de voir, dans tous les cas je le lirai, donc ce n'est pas grave s'il n'est pas retenu Laughing .

_________________
Que voulez-vous que je vous dise de moi ? Je ne sais rien de moi ! Je ne sais même pas la date de ma mort.
(Borges)
Revenir en haut Aller en bas
belledenuit11
pilier
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 41
Localisation : Sud de la France
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Lun 19 Mai 2008, 15:48



Citation :
Présentation de l'éditeur

Dans ce roman-fresque, composé dans les années 1950, à la façon de Guerre et paix, Vassili Grossman (1905-1964) fait revivre l'URSS en guerre à travers le destin d'une famille, dont les membres nous amènent tour à tour dans Stalingrad assiégée, dans les laboratoires de recherche scientifique, dans la vie ordinaire du peuple russe, et jusqu'à Treblinka sur les pas de l'Armée rouge. Au-delà de ces destins souvent tragiques, il s'interroge sur la terrifiante convergence des systèmes nazi et communiste alors même qu'ils s'affrontent sans merci. Radicalement iconoclaste en son temps - le manuscrit fut confisqué par le KGB, tandis qu'une copie parvenait clandestinement en Occident -, ce livre pose sur l'histoire du XXe siècle une question que philosophes et historiens n'ont cessé d'explorer depuis lors. Il le fait sous la forme d'une grande œuvre littéraire, imprégnée de vie et d'humanité, qui transcende le documentaire et la polémique pour atteindre à une vision puissante, métaphysique, de la lutte éternelle du bien contre le mal.

Je viens de trouver celui là sur le site AMAZON. Dites moi ce que vous en pensez; s'il vous tente. Je ne l'ai jamais lu pour ma part.
Revenir en haut Aller en bas
http://lapassiondeslivres.unblog.fr
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Lun 19 Mai 2008, 15:51

C'est une grosse pointure. Jean Rouad en parlait l'an dernier, il était conquis. C'est un gros livre ?
oui, 1172 pages !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Lun 19 Mai 2008, 16:02

Puis-je proposer Andrei Makine, d'origine russe et contemporain, un de mes auteurs préférés.

il y a comme livres "l'Amour humain".
plus récent "Le monde selon Gabriel" dont voici le résumé:Il s'inspire de Boulgakov pour le théatre-roman tel que "Le maitre et marguerite".







Demain, ce monde sera peut-être le nôtre. La parole y est proscrite, les poètes cloués au pilori. Un média globalisé règne sur un troupeau de neuf milliards de spectateurs : quatre comédiens miment, devant une caméra, les haines et les amours qui animent l'humanité. Un mystérieux Grand Imagier se charge de commenter leur jeu. Le Choc des Civilisations... Le palmarès des Victimes... Le Héros de Notre Temps. Devenus simples consommateurs d'images, nous n'avons plus besoin de penser. Qui manipule donc ainsi nos consciences ? Une secte cherchant à faire de nous des zombies qui préfèrent le message simpliste de l'écran à la complexité vivante d'un livre ? Ou bien le but de ces pitres serait-il de nous faire oublier ce Mur qui surplombe la scène avec la fureur d'une apocalypse imminente ? Leur divertissante dictature est sur le point de triompher quand surgit cet ultime espoir : la parole poétique. Celle qui éveille nos consciences engourdies par le flux décérébrant des images. Celles qui révèle, sous la grimace des masques, un visage unique et les blessures intimes des âmes malmenées.


160 pages.


Dernière édition par soussou le Lun 19 Mai 2008, 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
belledenuit11
pilier
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 41
Localisation : Sud de la France
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Lun 19 Mai 2008, 16:28

rotko a écrit:
C'est une grosse pointure. Jean Rouad en parlait l'an dernier, il était conquis. C'est un gros livre ?
oui, 1172 pages !

Oups je n'avais pas regardé l'essentiel : le nombre de pages ! Ca fait un peu gros j'avoue cheese
Passons à autre chose Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://lapassiondeslivres.unblog.fr
Moon
Animation
avatar

Nombre de messages : 8306
Age : 27
Localisation : Seattle
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Lun 19 Mai 2008, 16:55

soussou a écrit:
[color=indigo]Puis-je proposer Andrei Makine, d'origine russe et contemporain, un de mes auteurs préférés.

Ca fait longtemps que j'ai envie de lire Le crime d'Olga Arbélina. L'as-tu lu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiereaout.canalblog.com/
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Lun 19 Mai 2008, 17:03

Oui Moon, j'ai lu l'histoire d'Olga Albélina, tragique histoire,
je le relirais volontiers, question d'approfondir avec vous. Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Aristarque
pilier
avatar

Nombre de messages : 1790
Localisation : Septimanie
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Lun 19 Mai 2008, 20:06

Je ne me souviens pas d’avoir lu un livre ayant comme auteur un romancier russe. Peut-être que, comme l’âne entre les deux picotins d’avoine, j’ai trop hésité entre les écrivains officiels et les dissidents. Les premiers à la botte de dictateurs sectaires, les seconds, trop heureux que leur dissidence leur assure une audience hors frontières.
Même dans mes diverses anthologies de S.F. je n ai point trouvé trace du moindre titre d'origine russe.
Qui sait ? Maintenant que ma curiosité est à nouveau éveillée, grâce à cette rubrique, je vais peut-être découvrir l’ouvrage qui me permettra de combler cette lacune.
Revenir en haut Aller en bas
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   Mar 20 Mai 2008, 07:47

Petit récapitulatif des propositions :

Alexander Ikonnikov : Dernières nouvelles du bourbier (192 pages)

En fait, la prétendue âme russe se réduit à quatre composantes : la croix russe, la langue, la vodka et le bonheur dans la souffrance. " Une mutinerie dans une colonie pénitentiaire, un paysan qui achète une machine à laver sans penser à l'évacuation d'eau, la visite présidentielle d'une province qui prospère aux dépens du bien public, l'histoire d'un appelé oublié dans la steppe par son unité militaire.

Alexander Ikonnikov : Lizka et ses hommes (188 pages)

À dix-sept ans, Lizka décide de vivre sa vie. Elle quitte sa mère et son village étriqué, mais les choses ne s'arrangent guère. Mais là-bas la vie ne s'avère guère facile. À la suite d'une rixe entre voisins, elle se retrouve en prison où elle tombe amoureuse de Micha... A Micha succéderont Viktor, un fonctionnaire du parti, Arthur, qui l'épouse et la trompe, Max, qui a perdu son âme et sa jambe à la guerre, et Kostia...

Andreï Guelassimov : La soif (126 pages)

Un jeune bidasse russe revient de son service militaire en Tchétchénie le visage monstrueusement brûlé après l'attaque de son tank par les boeiviki. Pour oublier, Kostia, dont le visage terrorise les enfants, se met à boire comme seuls les Russes savent le faire... à mort. Il suit en cela l'enseignement d'un peintre raté qui lui a appris deux choses : boire de la vodka sans simagrées et ouvrir ses yeux au monde pour mieux le peindre. Avec deux de ses camarades, il part à la recherche
du quatrième rescapé de l'équipage de tankistes qu'ils formaient en Tchétchénie. Dans leur périple à travers les villes russes, leurs gares, leurs rues, leurs faunes, Kostia mettra en pratique la seconde leçon essentielle de son maître : apprendre à voir, donc à dessiner, donc à vivre.

Andrei Makine : La musique d’une vie (127 pages)

Une ville, une gare, sur "une planète blanche, inhabitée". Une ville de l'Oural, mais peu importe. Dans le hall de la gare, une masse informe de corps allongés, moulés dans la même patience depuis des jours, des semaines d'attente. Puis un train, sorti du brouillard, qui s'ébranle enfin vers Moscou. Dans le dernier wagon, un pianiste raconte au narrateur la musique de son existence. Exemple parfait, elle aussi, de "l'homo sovieticus", de "sa résignation, son oubli inné du confort, son endurance face à l'absurde". Pour le pianiste s'ajoute à cela la guerre. La guerre qui joue avec les identités des hommes, s'amusent parfois à les intervertir, les salir aussi, les condamner : à la solitude, à l'exil, au silence, la pire des sentences pour un musicien. Mais rien – pas même la guerre – ne parvient à bâillonner tout à fait les musiques qui composent la vie d'Alexeï, celles qui n'ont cessé, sans qu'il le sache, d'avancer à travers sa nuit, de "respirer sa transparence fragile faite d'infinies facettes de glace, de feuilles, de vent". Celles qui le conduisent au-delà du mal, de l'angoisse et du remords.

Andrei Makine : La femme qui attendait (213 pages)

Véra est l'un de ces êtres que Dostoïevski appelait " héros de l'extrême frontière ". Engagés à corps perdu dans leur quête spirituelle ou amoureuse, ils se débattent à la limite de la folie mais aussi de la vérité souveraine. Celle, charnelle et cosmique, qui exprime le dense mystère de leur vie, si humble d'apparence. La folie de Véra est d'attendre l'homme qu'elle aime, de refuser l'oubli, d'arracher à la solitude les âmes abandonnées par ceux qui préfèrent oublier. Mais surtout de garder l'espérance. Malgré tout. De la rencontre avec cette héroïne de " l'extrême frontière ", nous sortirons transfigurés, illuminés par l'intensité de son amour, de sa foi. Andreï Makine nous offre, après Le Testament français (prix Goncourt et prix Médicis 1999) et La Musique d'une vie (grand prix RTL-Lire 2001), un incroyable frisson de grâce.

Andreï Kourkov : Le pingouin (288 pages)

À Kiev, Victor tente péniblement de survivre. Journaliste au chômage, il a adopté Micha, un pingouin dépressif, rescapé du zoo. Lorsqu'un patron de presse propose à Victor de préparer des nécrologies de personnalités encore bien en vie, Victor saute sur l'occasion. Mais voilà que ces personnes se mettent à disparaître à une vitesse alarmante... Crimes commandités par la mafia ou règlements de comptes politiques ?
Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lecture Commune de Juin 2008   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture Commune de Juin 2008
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Semaine du 9 au 15 juin 2008
» Avis de recherche : NRP lycée 30, mai-juin 2008
» le 25 juin 2008
» température moyenne vraie et approchée. Mai 2008
» Prochainement Phenomenes!! nouveau film sortie le 11 juin 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: Petites chroniques littéraires :: Lectures communes-
Sauter vers: