Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Karine Tuil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Karine Tuil   Lun 19 Mai 2008, 14:15

Douce France
De Karine Tuil
(éditions Grasset)
(livre de poche)


… Une jeune femme sans histoires est arrêtée par erreur avec des immigrés clandestins. Au lieu de protester, mi-fascinée, mi-voyeuse, elle endosse l’identité d’une Roumaine sans papiers et devient la prisonnière involontaire d’un centre de rétention administrative…

Elle découvre alors, une autre vie où la peur domine toutes les actions des autres.
Personne n’ose se dévoiler et surtout, certains mentent leur identité afin de ne pas repartir dans leur pays.
Elle parviendra après avoir quand même été expulsée en Roumanie, (puisqu’elle s’est dite roumaine), bien sûr à faire valoir ses droits de citoyenne française, mais cette épopée lui aura beaucoup appris sur les différences et le traitement de ces différences dans les centres de rétention administrative et aussi les jugements rapides qui s’ensuivent.
Ce roman, n’est pas « pleurnichard » l’auteure nous entraîne dans un monde que nous ne connaissons pas avec beaucoup de tact et de retenue, c’est un témoignage qu’elle nous offre, d’ailleurs c’est pour cela qu’elle n’a pas refusé de partir avec les autres lorsqu’ils ont été arrétés.

Je pense que si Karine Tuil a écrit ce livre, elle-même d’origine juive, c’est pour que jamais plus on ne dise : je ne savais pas que cela existait.

du même auteur:

Pour le pire Plon
Interdit Plon
Du sexe féminin Plon
Tout sur mon frère Grasset
Quand j'étais drôle
Grasset
Revenir en haut Aller en bas
Sapho
pilier
avatar

Nombre de messages : 3529
Age : 71
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Mar 05 Nov 2013, 14:51

DU SEXE FEMININ


  Emma Blum est une célibataire de trente ans, travaille dans une maison d’édition pour laquelle elle lit des œuvres érotiques. Elle est indépendante, enfin, c’est ce qu’elle narre. Elle vit une histoire d’amour avec un homme marié. Mais, surtout, elle a une mère, Nina. Et pas n’importe quel spécimen. Un dragon/dinosaure de l’espèce mère juive, en plus exagérée, qui a vraiment un fils avocat!
  « Si elle nous avait aimé sans nous adorer, cela nous aurait suffi. Si elle nous avait protégés sans nous isoler, cela nous aurait suffi. Si elle nous avait donné la vie sans renoncer à la sienne, cela nous aurait suffi.» P47
   
  Cette mère, veuve, exige de sa fille qu’elle se marie. Parce que c’est le destin de la femme. Parce que c’est le déshonneur de la famille de n’être pas casée à trente ans. Parce qu’elle doit avoir des enfants. Pour arriver à ses fins, elle est prête à toutes les comédies jusqu’à détériorer sa santé. Et le pire, c’est que ça marche! Sa fille, soit disant libérée, soit disant indépendante l’écoute ou du moins ne parvient pas à ne pas l’écouter. Cette relation est au centre de cette histoire.
   
  A mes yeux, la qualité principale de l’auteur, au-delà de l’écriture vive, est de surprendre le lecteur à tout moment. Les idées fusent, souvent drôles. Vous trouverez un personnage très réussi qui ne s’exprime que par citations par exemple. Le frère avocat qui vit en Amérique est aussi magnifiquement agaçant. Comme beaucoup des personnages par ailleurs! C’est truculent, souvent ironique. Certains passages sont moins convaincants (la fin par exemple). Cependant le plaisir n’est pas gâché.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Mar 05 Nov 2013, 15:15

Karine Tuil «L’invention de nos vies» (Grasset) faisait partie des finalistes (seule femme) du goncourt cette année.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Lun 23 Déc 2013, 08:18



500p chez Grasset.

Sam Tahar semble tout avoir : la puissance et la gloire au barreau de New York, la fortune et la célébrité médiatique, un « beau mariage »... Mais sa réussite repose sur une imposture. Pour se fabriquer une autre identité en Amérique, il a emprunté les origines juives de son meilleur ami Samuel, écrivain raté qui sombre lentement dans une banlieue française sous tension. Vingt ans plus tôt, la sublime Nina était restée par pitié aux côtés du plus faible. Mais si c était à refaire ?
À mi-vie, ces trois comètes se rencontrent à nouveau, et c est la déflagration...

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Christine13
pilier
avatar

Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 28/12/2012

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Mar 31 Déc 2013, 15:30

J'ai commencé la lecture... style riche, après les premières pages, vitesse de croisière...
Comment fait-on? commentaires au fil de la lecture ou après avoir terminé le livre?

Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Mar 31 Déc 2013, 15:51

puisque personne ne te réponds, Christine, je le fais : tu peux commenter sur le fil de cet auteur au fur et à mesure de ta lecture, et ou faire un commentaire à la fin. Rotko n'est pas un tyran, il nous laisse libre de nous exprimer.
Par contre ... ne dévoile pas la fin, pour ceux qui ont l'intention de le lire  flower 
Tu peux aussi mettre en "s'poiler" en prévenant que ceux qui n'ont pas terminé ne doivent pas regarder avant d'avoir terminé le livre ! lol!  pour la technique, demande à Rotko ou à Nestor, ils te renseigneront mieux que moi ! tu as peut être remarqué, je suis le lémurien, le petit clown de GDS*. C'est comme sur les bateaux, ils ont une mascotte qui les fait rire !
j'aime bien ce que je fais ! evil ange 
Revenir en haut Aller en bas
Christine13
pilier
avatar

Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 28/12/2012

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Mar 31 Déc 2013, 16:16

Merci Ysandre Smile 
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Mar 31 Déc 2013, 16:32

Christine13 a écrit:
J'ai commencé la lecture... style riche, après les premières pages, vitesse de croisière...
Comment fait-on? commentaires au fil de la lecture ou après avoir terminé le livre?


tu peux le faire en deux, voire en trois épisodes, ou en une seule fois, comme tu l'entends. "Sans trop raconter",dit Ysandre.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Christine13
pilier
avatar

Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 28/12/2012

MessageSujet: L'invention de nos vies   Lun 06 Jan 2014, 23:22

Alors, qui le lit?

J'en suis à la moitié.

Tout d'abord, je trouve le titre très bon.

Question: qu'est-ce qu'être riche?

Regarde les riches...
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Mar 07 Jan 2014, 11:52


*
Citation :
LECTURES communes,

- II romans

« L'invention de nos vies« », de Karine Tuil, 500 p.chez Grasset

rejoins-nous, Sapho, ode et moi suivrons sur ce titre.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Mer 08 Jan 2014, 06:41

je vais suivre également. Peut-être un peu en retard sur vous : il faut que je le prenne à la médiathèque et qu'il ne soit pas déjà prêté... on ne peut le retenir celui-là par internet, je ne sais pourquoi ?!
Revenir en haut Aller en bas
mona
pilier
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Jeu 09 Jan 2014, 19:49

J'ai lu le livre à sa sortie : son style est surprenant, je n'en dis pas plus ...
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Ven 10 Jan 2014, 08:16

je dois l'avoir aujourd'hui ou demain. son style ?

Commencer par sa blessure, commencer par ça – dernier stigmate d’un caporalisme auquel Samir Tahar avait passé sa vie à se soustraire –, une entaille de trois centimètres au niveau du cou dont il avait tenté sans succès de faire décaper la surface à la meule abrasive chez un chirurgien esthétique de Times Square, trop tard, il la garderait en souvenir, la regarderait chaque matin pour se rappeler d’où il vient, de quelle zone/de quelle violence.

Regarde! Touche! Ils regardaient, ils touchaient, ça choquait la première fois, la vue, le contact de cette cicatrice blanchâtre qui trahissait le disputeur enragé, disait le goût pour le rapport de forces, la contradiction – une forme de brutalité sociale qui, portée à l’incandescence, présageait l’érotisme –, une blessure qu’il pouvait planquer sous une écharpe, un foulard, un col roulé, on n’y voyait rien! et il l’avait bien dissimulée ce jour-là sous le col amidonné de sa chemise de cador qu’il avait dû payer trois cents dollars dans une de ces boutiques de luxe que Samuel Baron ne franchissait plus qu’avec le vague espoir de tirer la caisse – tout en lui respirait l’opulence, le contentement de soi, la tentation consumériste, option zéro défaut, tout en lui reniait ce qu’il avait été, jusqu’à l’air affecté, le ton emphatique teinté d’accents aristocratiques qu’il prenait maintenant, lui qui, à la faculté de droit, avait été l’un des militants les plus actifs de la gauche prolétarienne! L’un des plus radicaux! Un de ceux qui avaient fait de leurs mortifications originelles une arme sociale!


Suite de cet extrait.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Ven 10 Jan 2014, 17:00

je l'ai ! content 
Ysandre ! ne..... saute pas ! rhooooooo ! pale 
Revenir en haut Aller en bas
mona
pilier
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Sam 11 Jan 2014, 21:39

rotko a écrit:

Suite de cet extrait.

Peut-être. Ce n’est pas réel, pense/prie/ hurle Samuel, ce ne peut pas être lui, Samir, cet homme neuf, célébré, divinisé, une création personnelle et ori­ginale, un prince cerné par sa camarilla, rompu à la rhétorique captieuse – à la télé, il s’adonise, s’érotise, plaît aux hommes, aux femmes, adulé par tous, jalousé peut-être, mais respecté, un virtuose du barreau, un de ceux qui disloquent le processus accusatoire, démontent les démonstrations de leurs adversaires avec un humour ravageur, n’ont pas froid aux yeux –, ce ne peut pas être lui ce loup de prétoire artificieux, là-bas, à New York, sur CNN, son prénom américanisé en lettres capitales SAM TAHAR et, plus bas, son titre: lawyer – avocat –, tandis que lui, Samuel, dépérissait dans un bouge sous-loué sept cents euros par mois à Clichy-sous-Bois, tra­vaillait huit heures par jour au sein d’une association en tant qu’éducateur social auprès de jeunes-en-difficulté dont l’une des principales préoccupations consistait à demander: Baron, c’est juif? / passait ses soirées sur Internet à lire/commenter des informations sur des blogs littéraires (sous le nom de Witold92)/écrivait sous pseudonyme des manuscrits qui lui étaient systématique­ment retournés – son grand roman social? On l’attend encore... –, ce ne peut pas être lui, Samir Tahar, transmué, méconnaissable, le visage recouvert d’une couche de fond de teint beige, le regard tourné vers la caméra avec l’incroyable maîtrise de l’acteur/du dompteur/du tireur d’élite, les sourcils bruns épilés à la cire, corseté dans un costume de grande marque taillé à ses mesures, peut-être même acheté pour l’occasion, choisi pour paraître/ séduire/convaincre,


Cette utilisation répétée des / m'a surprise (quelques exemples mis en italique dans cette citation).
Revenir en haut Aller en bas
Christine13
pilier
avatar

Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 28/12/2012

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Sam 11 Jan 2014, 23:40

L'auteur utilise quelques effets de style/typographie... est-ce une façon d'être moderne?
L'un d'eux m'a notamment semblé inutile et ridicule...

Tout à coup, elle utilise également un mot de vocabulaire totalement inconnu, qui accroche l'oeil et finalement ne semble rien avoir à faire dans ce texte...
je ne dis rien pour l'instant pour éviter les spoiler..
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: tuil   Mar 14 Jan 2014, 20:00

oui, je n'ai pas pu en décoller ! heureusement que j'étais seule  flower 
Résumé :
Sam Tahar semble tout avoir : la puissance et la gloire au barreau de New York, la fortune et la célébrité médiatique, un « beau mariage »...

Mais sa réussite repose sur une imposture. Pour se fabriquer une autre identité en Amérique, il a emprunté les origines juives de son meilleur ami Samuel, écrivain raté qui sombre lentement dans une banlieue française sous tension.

Vingt ans plus tôt, la sublime Nina était restée par pitié aux côtés du plus faible. Mais si c était à refaire ?
À mi-vie, ces trois comètes se rencontrent à nouveau, et c est la déflagration...

« Avec le mensonge on peut aller très loin, mais on ne peut jamais en revenir » dit un proverbe qu illustre ce roman d une puissance et d une habileté hors du commun, où la petite histoire d un triangle amoureux percute avec violence la grande Histoire de notre début de siècle.

ce soir je ne vais pas en parler beaucoup, mais ce livre est multiple dans sa composition : il photographie le monde d'aujourd'hui sans aucune complaisance, je dirais même avec une certaine cruauté. Elle écrit très bien, c'est pointu, sans effets de style. Par contre, sa ponctuation bizarre m'a étonné. Peut-être que quelqu'un aura une explication ?
Il faut que je décante avant d'en parler davantage et puis je suis un peu ko aujourd'hui  Rolling Eyes 
En tout cas, Christine, tu peux continuer ta lecture, tu ne seras pas déçue ! bye 
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Mer 15 Jan 2014, 07:01

je voudrais bien en parler encore, mais après deux essais sanctionnés par un bug, je baisse momentanément les bras .....
lisez le, je vous assure qu'il est intéressant, prenant, bien écrit et tout !
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Jeu 16 Jan 2014, 06:16

Ce livre est assez étonnant. Tuil traite plusieurs sujets en profondeur avec une grande franchise : le racisme envers les juifs, les arabes, leur difficulté à être acceptés, même lorsqu'ils ont fait de solides études, l'islamisme, les rapports de couples mixtes, le besoin d'écrire, les problèmes rencontrés pour aboutir, la complexité du monde de l'édition, le vertige de la célébrité, l'identité ethnique ....
La multiplicité des sujets abordés aurait pu donner matière à plusieurs ouvrages, mais elle a tout réuni à partir d'un trio amoureux. Une véritable prouesse.
Sans jamais pratiquer la langue de bois (l'histoire se déroule principalement en Amérique), elle décortique les lacunes de chacun des protagonistes d'origine différentes sous formes de conversations, de réflexions et pousse le lecteur dans ses retranchements. On ne peut lire ce livre sans se poser nombre de questions sur l'intégrations, les lacunes des gouvernements, celles des ressortissants étrangers à la terre d'accueil, les préjugés tenaces, et faire un parallèle avec la montée du racisme en Europe.
Son roman est "actuel", dérangeant, il fait également prendre conscience des dangers de l'islamisme radical, non seulement pour les pays d'accueil mais aussi pour les modérés amalgamés, malgré eux à cette mouvance terroriste.
Il n'en reste pas moins qu'elle pointe du doigt la difficulté de communication entre des peuples entrés de plain-pied dans le XXIème siècle et ceux qui sont encore au Moyen-âge (ou peu s'en faut), paralysés par une religion qui empiète sur leur quotidien et empêche leur évolution dans un monde qui avance sans eux.
Revenir en haut Aller en bas
Christine13
pilier
avatar

Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 28/12/2012

MessageSujet: Sur France culture   Jeu 16 Jan 2014, 14:29

Sur France Culture, 30mn très agréables avec Karine Tuil et Sam Tahar, notamment pour savoir pourquoi tant de  /////

France culture
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Jeu 16 Jan 2014, 16:06

tu pourrais nous donner l'explication...

la barre oblique ou slash est un signe de brutalité, de violence sociale et elle permet, selon l'auteur, l'expression de cette violence.

Merci pour ton lien instructif  merci 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Jeu 16 Jan 2014, 17:25

il est fait état de sa cicatrice au cou au début du livre, avec des explications pseudo psychologiques, une symbolique sous entendant son caractère profond. Mais il n'en est plus jamais question dans le reste du livre. Je n'ai toujours pas compris ce que l'auteur a voulu faire en incluant ces quelques lignes au départ.
Revenir en haut Aller en bas
Christine13
pilier
avatar

Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 28/12/2012

MessageSujet: cicatrice   Jeu 16 Jan 2014, 19:32

Pour moi la cicatrice représente son passé, chaque fois qu'il se regarde dans le mirroir, il voit sa vraie personne, il ne peut oublier d'où il vient et qui il est vraiment... Peut-être aime-t-il qu'elle lui rappelle ses origine...
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Jeu 16 Jan 2014, 19:54

après avoir lu le livre, je pense qu'il n'a pas besoin de cette cicatrice pour avoir, sans cesse à l'esprit, son reniement. Même si ses actes vont, la plupart du temps, à l'encontre de son remord permanent.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Karine Tuil   Lun 20 Jan 2014, 09:29

que pensez-vous des petites notes en bas de page ?

Certaines concernent des personnages réels, mais je pense que bien d 'autres sont ironiques ; ainsi p.38

Citation :
Judith, une femme froide, cassante, dont le seul attribut de féminité était cette poitrine énorme qui (raconte la légende familiale) avait allaité une bonne partie des nourrissons de Varsovie *.

* l'un d'eux, yonathan Strauss, etait devenu un célèbre harpiste;

D'autre part, le père, samuel offre beaucoup  de points avec Benny Levy

Citation :
tobie Nathan fait vivre certaines figures au parcours déroutant, comme Benny levy, objet de plusieurs livres actuels

A la vie, par Léo Lévy, Verdier, 150 p..

Benny Lévy. L'éclat de la pensée, par Gilles Hanus, Verdier, 156 p.

L'Alcibiade, par Benny Lévy, Verdier, 448 p.,

tout sur benny Levy
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Karine Tuil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Karine Tuil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Karine Bonnal
» karine et mathéo
» karine aprés la vie...
» Karine après la Vie
» Karine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: