Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Dim 25 Mai 2008, 19:04

c'est le moment d'ouvrir le fil puisqu'on n'en avait pas encore parlé sur GDS*

Or il a eu la palme lol!


Citation :
Cantet et Bégaudeau font travailler à plein les contradictions de l'école en France : le souci de ne pas exclure et la volonté de maintenir la discipline ; la reconnaissance de la diversité et l'enseignement d'une culture unique...

on en reparlera.

Quand même, quelle merveilleuse aventure pour les jeunes lycéens cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Dim 25 Mai 2008, 22:47

J'avais lu le livre de François Bégaudeau à sa sortie, ça m'avait passionné - déjà j'adore les histoires d'école Laughing - et il y avait des scènes tantôt hilarantes, tantôt tragiques sur le rapport des enfants à la langue.
L'auteur reproduisait le parler en vigueur dans une ZEP, où la pauvreté voisine avec l'inventivité.
On s'attachait énormément aux gamins, dont certains étaient quand même des "cas", et puis surtout à la diversité d'origines qui est un peu à l'image de notre société.
On en ressortait avec l'idée qu'il est difficile pour l'école de respecter l'individualité des enfants. A l'issue des conseils de discipline tombait systématiquement cette phrase: "Nous avons voté l'exclusion définitive".
Pour le film, je ne sais pas, j'ai vu la bande-annonce, qui semble refléter fidèlement l'atmosphère du bouquin, mais qui ne laisse guère présager d'exploits de mise en scène...

_________________
"Les écrivains brefs – phrases courtes, livres minces – ont aujourd’hui les faveurs du public qui, à n'en pas douter, les aimerait davantage encore s’ils n’écrivaient vraiment rien." (Eric Chevillard)
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Lun 26 Mai 2008, 04:26

entre les murs


cluc !


Entre les murs vient, dans la production de Cantet, après Ressources humaines, L'emploi du temps et Vers le Sud.

j'avais bien aimé ressources humaines pour son analyse du thème social, et moins aimé l'emploi du temps, l'affaire Roman, le faux docteur de l'OMS mégalo et meurtrier.

on voit dans entre les murs

Citation :
une manière d'exposer les problèmes du monde actuel sans jamais tenter de leur trouver une solution. Une sorte de fulgurance où l'émotion le dispute à la réflexion. Pourtant, le dispositif de mise en scène fut d'une simplicité absolue: une caméra sur le professeur, une autre sur l'élève auquel il s'adresse et une troisième pour capter de petits -détails
la tribune.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Sphynx
pilier
avatar

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Lun 26 Mai 2008, 15:53

J'ai bien aimé le livre "entre les murs" et j'irai voir le film....

Je pense comme comme Seb, et ne trouve rien de plus malin à dire.

(par contre, le dernier roman de Bégaudeau, hum, non merci)
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Mer 28 Mai 2008, 05:05

Je suis bien content pour Cantet et Begaudeau et pour les jeunes qui ont montré de la perséverance et du talent dans cette expérience.

En revanche je me méfie un peu des films mettant en scène des élèves d'une classe, et cette classe avec son prof. J'ai vu un film américain avec une prof super jolie qui faisait la conquête d'élèves difficiles, et non sans déboires ponctuels, les menait vers le succès.

Je retrouverai le titre au cours de la journée.

Il y a eu aussi ce film avec un gros succés dans une classe primaire.

J'attendrai vos appréciations, car ça me fait penser aux films de huis clos - et séries, avec les avocats et le tribunal. Certains sont excellents, je le sais bien, et la situation s'y prête, mais la justice réelle y trouve-t-elle son compte, et ne nous abusent-ils pas sur cette justice ?

D'autre part, ici, quelle chance merveilleuse et quelle joie pour ces élèves de Zep.

Le cinéma est une "usine à rêves". La descente de l'escalier risque d'être dure.

On connaît des écrivains à qui le Goncourt fut fatal.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Sam 20 Sep 2008, 04:25

«Entre les murs» de Laurent Cantet, a été sélectionné pour représenter la France à la prochaine cérémonie des Oscars.

Il faut encore que le film soit désormais choisi par l'académie des Oscars pour pouvoir concourir.

Des projections ont lieu un peu partout et sont suivies de débats.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Mar 23 Sep 2008, 04:37

La scène où une éléve parle de la république de Platon vient directement d'une anecdote du livre de Bégaudeau, mais elle a été travaillée, reconstituée.

C'est Bégaudeau qui a expliqué à la jeune fille ce qu'était la republique, et celle-ci a parfaitement assimilé le discours pour la scène de fin du film.

Donc demi mensonge puisqu'elle n'avait pas lu elle-même l'ouvrage, mais demi-vérité puisqu'elle était capable d'en saisir l'esprit au pied levé.

je vois le film ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Mer 24 Sep 2008, 05:19

Même s’il s’agit de l’adaptation à l’écran d’une fiction, le roman de Bégaudeau, le film de Cantet relève du documentaire, car fruit d’une expérience : la vie en huis clos ("Entre les murs") d’un professeur de 4e avec sa classe, depuis le jour de la rentrée jusqu’au départ en vacances.

Une année de tensions diverses qui recense bien les problèmes de l’école,

Au niveau cinématographique, ce n’est pas un chef d’œuvre : le film a des longueurs, on s’y ennuie un peu, mais il a le mérite de poser les problèmes complexes des comportements, de la communication, et de la transmission des savoirs.

François n’est pas un odieux enseignant, ou une pauvre victime de gamins difficiles, mais un homme de bonne volonté qui ne trouve pas la bonne relation : il est incohérent, proche de ses élèves et attaché à sa mission, il cherche le dialogue mais se met dans des situations délicates parce qu’il s’insère mal dans son rôle.

Je n’en dis pas plus pour l’instant, on pourra en discuter.

Ce mercredi midi à 12 h on pourra entendre le réalisateur Laurent Cantet dans « tout arrive » sur France-culture.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Dim 02 Nov 2008, 08:34

rotko a écrit:
je me méfie un peu des films mettant en scène des élèves d'une classe, et cette classe avec son prof. J'ai vu un film américain avec une prof super jolie qui faisait la conquête d'élèves difficiles, et non sans déboires ponctuels, les menait vers le succès.
Ecrire pour exister (Freedom writers), avec Hilary Swank?

PS j'ai vu Entre les murs - le film, et je trouve d'une certaine manière le film beaucoup plus "radical" et plus "politique" que le livre.
Pour ma part, je ne me suis pas ennuyé une seconde et je trouve que la tension ne faiblit jamais - mais j'ai besoin de remettre mes idées en ordre avant de revenir avec un post digne de ce nom...

_________________
"Les écrivains brefs – phrases courtes, livres minces – ont aujourd’hui les faveurs du public qui, à n'en pas douter, les aimerait davantage encore s’ils n’écrivaient vraiment rien." (Eric Chevillard)


Dernière édition par Seb le Jeu 06 Nov 2008, 05:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pélisse
neophyte
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 31
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Dim 02 Nov 2008, 20:11

Souhaitant devenir professeur, j'avais lu Entre les murs.
Sur le livre, mon point de vue reste mitigé : je le trouve peu agacée, très durs dans ces critiques des autres professeurs et des ces collègues en général, et surtout très durs avec les enfants. Dans le livre, j'ai trouvé qu'il n'avait peut-être pas réellement la vocation d'être enseignant... Et, il me semblais être au bout du rouleau, sans plus aucune patience avec les ados....
Cependant, malgré tout ça, j'ai beaucoup ri pendant la lecture. Vivant moi même dans une cité et allant dans un collège zep assez difficile pendant mon enfance, j'ai eu l'impression de revivre mes années collèges et de faire un bon de 10 ans en arrière.

Par contre, en voyant le film au cinéma, j'ai eu l'impression qu'il y avait eu une évolution entre le livre et le film. (L'auteur jouant le premier rôle du film, je pensais que ça serait vraiment fidèle).
En fait, c'est fidèle dans ce les évènements qu'il se passe dans la classe, les "perles" des élèves, les conflits etc.
Mais par contre, j'ai trouvé que François Begaudeau ne réagissait pas du tout pareil. On ne ressent pas du tout l'agacement, le "bout du rouleau" du prof de français, au contraire, on le voit défendre, aimer les enfants ou encore laisser passer des choses dans sa classe qu'il ne devrait pas.
Par ailleurs, j'ai trouvé son rapport aux autres enseignants et personnels de direction différent : il ne les méprise plus. Il est même solidaire.

Bref, j'ai l'impression qu'il y a eu une nette évolution entre le livre et le film, et que même si le film se base sur le livre et reprend très bien les élèves et les évènements chronologique, j'ai l'impression que "l'état du professeur et que le professeur lui même" est différent.

Bref, je voulais connaitre vos avis...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.memepapeur.fr
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Mar 04 Nov 2008, 16:49

Moi aussi j'ai perçu un net changement entre le livre et le film, même si j'ai un peu de mal à mettre précisément le doigt dessus.
Comme dit Pélisse, les événements sont grosso modo les mêmes, mais quelque chose a changé dans l'attitude du prof, et aussi à mon avis dans la manière de voir les tensions qui l'opposent aux élèves.

Le prof du livre était plutôt sympathique, un peu fataliste aussi quand il se contentait de constater "nous avons voté l'exclusion définitive". Il me semble que le livre était très centré sur "un prof racontant son expérience d'enseignement en milieu difficile".

Or, dans le film, le Laurent Cantet de Ressources humaines est visiblement repassé derrière et on voit beaucoup plus à quel point le prof a du mal à trouver la bonne distance avec ses élèves, ses erreurs, ses petites lâchetés (qui lui inspirent tout de même des remords). Bien sûr, la difficulté de son métier est patente, mais on se dit que le problème pré-existe très en amont de la classe de quatrième où évoluent les élèves, que rien ou pas grand chose n'a été fait pour éviter d'en arriver là.

Les faits qui vont conduire à la scène-clé du film sont vraiment montrés comme les étapes d'un véritable conflit politique et social.
Spoiler:
 
De ce fait, je vois la dernière partie du film plutôt comme
une sorte de constat désespéré sur la manière dont les rapports professeurs - élèves sont aujourd'hui pensés:
Spoiler:
 
Le film soulève les passions car on ne sait trop quoi penser de l'enseignant. Pour moi cependant, le problème est moins dans les qualités ou les défauts personnels de François que dans le fonctionnement de l'institution scolaire.
Quoi qu'il en soit, le film a le mérite de susciter de multiples lectures et débats, il ne laisse pas indifférent.

_________________
"Les écrivains brefs – phrases courtes, livres minces – ont aujourd’hui les faveurs du public qui, à n'en pas douter, les aimerait davantage encore s’ils n’écrivaient vraiment rien." (Eric Chevillard)


Dernière édition par Seb le Ven 12 Déc 2008, 07:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Jeu 06 Nov 2008, 06:44

On peut discuter le rôle du personnage incarné par Bégaudeau : professeur socratique pour les uns, il ferait surgir la vérité et démolirait les préjugés par des paradoxes.

je trouve en fait qu'il s'enferre dans des joutes inégales qui font perdre du temps et suscitent des rivalités stériles. Pas étonnant dans ces conditions qu'une élève vienne le trouver en disant qu'elle n'a rien appris de toute l'année.

Quant à la cohérence du personnage, je m'interroge : hostile aux sanctions élémentaires, du genre rappel à l'ordre, il s'emmanche dans une procédure capitale, le conseil de discipline.

Enfin l'affaire de l'insulte : c'était une belle occasion de parler de la métaphore et de la comparaison, tout en se livrant à une défense nécessaire.

Agir comme une pétasse, se conduire en imbécile, et stigmatiser un comportement ponctuel et non insulter une personne dans "son essence".

Il y a bien d'autres aspects du film à discuter, ce qui fait son intérêt, plus sur des pbs de sociétés que sur sa valeur cinématographique, à mon avis Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Ven 06 Fév 2009, 07:41

Et voilà le roman ou le film adapté au théatre

l'avis du monde
Citation :
Son "théâtre-récit" empile comme un mille-feuille toutes les questions qui se posent dans un lycée parisien défavorisé : l'intégration, la violence, le manque de moyens, l'échec scolaire, les sans-papiers...

A trop vouloir étreindre, le spectacle met ainsi tout au même niveau, avec une vivacité qui se retourne contre lui. L'état des lieux devient cynique, sans appel, ce qui n'est pas le cas du roman de François Bégaudeau. Ni de la réalité.

"Entre les murs", de François Wastiaux, d'après le roman de François Bégaudeau. Mise en scène : François Wastiaux. Théâtre ouvert, Jardin d'hiver, 4 bis, cité Véron, Paris 8e
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Dim 22 Fév 2009, 05:18

"Entre les Murs" a reçu le prix du meilleur film étranger par le jury du cinéma indépendant,

qui l'a préféré à "La Graine et le Mulet" d'Abdellatif Kechiche.

Auriez-vous fait le même choix ? pas moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Dim 22 Fév 2009, 06:17

rotko a écrit:
"Entre les Murs" a reçu le prix du meilleur film étranger par le jury du cinéma indépendant,

qui l'a préféré à "La Graine et le Mulet" d'Abdellatif Kechiche.

Auriez-vous fait le même choix ? pas moi.

Il y a certaines similitudes entre ces deux films, que j'ai aimés tous les deux. Le film de Cantet est moins spectaculaire (ce qui ne veut pas forcément dire "moins cinématographique") que celui de Kechiche, mais il donne davantage à réfléchir. Donc entre les deux, j'aurais quand même longuement hésité.

_________________
"Les écrivains brefs – phrases courtes, livres minces – ont aujourd’hui les faveurs du public qui, à n'en pas douter, les aimerait davantage encore s’ils n’écrivaient vraiment rien." (Eric Chevillard)
Revenir en haut Aller en bas
Nestor
Admin
avatar

Nombre de messages : 1576
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Mer 02 Jan 2013, 06:56

"Foxfire, confessions d'un gang de filles"

Laurent Cantet s'inspiré d'un roman de Joyces Carol Oates, racontant la croisade politico-justicière d'un gang de filles américain dans les années 1950.

Le groupe commence par se venger des hommes qui les oppriment, les menacent et les violentent. Ses premiers exploits (graffitis, corrections musclées) sont filmés avec une jubilation qu'on ne connaissait à l'auteur. La bête machiste n'est pas sans ressources et prend bientôt le dessus sur les révolutionnaires

critique du film et bande annonce

le livre de Carol Oates
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Jeu 03 Jan 2013, 06:40

certains critiques font des allusions à Virgin suicides de Jeffrey Eugenides pour parler des adolescentes aux familles absentes ou sans attitude empathique.


Au travers de figures attachantes, sensuelles et émouvantes d’adolescentes laissées-pour-compte (les familles sont terriblement absentes), Foxfire parle de la lutte des classes, des relations interraciales mais surtout de la volonté d’une petite communauté en rupture de reprendre le pouvoir sur sa propre vie et ensuite de développer collectivement sa puissance d’agir. En prenant l’argent où il est, en l’occurrence dans la poche des hommes.

Quitte à tout perdre en allant jusqu’au kidnapping. L’utopie Foxfire s’ouvre comme une grande aventure ludique et s’achève sur une vision bien sombre de l’entrée d’adolescentes dans l’âge adulte. Car la construction d’une utopie se heurte à ses propres limites et à un monde cruel et apeuré. Mais, le temps de l’adolescence, Legs, Maddy, Rita, Goldie, Violet et les autres auront été de touchantes étoiles filantes.


extrait de cette critique.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 30
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Jeu 03 Jan 2013, 11:38

C'est vrai, ce film fait penser à Virgin Suicides. Je l'ai trouvé admirablement filmé, on éprouve tout de suit de la sympathie pour ces héroïnes qui se lient contre l'oppression masculine. On a envie, parfois, de se battre avec elles, même si leur projet est vraiment jusqu'auboutiste (comme lorsqu'elles séduisent des hommes pour ensuite leur soutirer de l'argent). J'ai vraiment été émue par leur combat et leur naïveté en même temps, car elles-mêmes finissent par se rendre compte, certaines en tout cas, que leur groupe n'est pas viable.

_________________
Que voulez-vous que je vous dise de moi ? Je ne sais rien de moi ! Je ne sais même pas la date de ma mort.
(Borges)
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   Mer 08 Mai 2013, 21:25

j'ai regardé entre les murs je connaissais "l'enfer des profs" par une dame que j'ai connu en 2005, elle avait enseigné dans un collège "difficile" de banlieue parisienne, avait fait plusieurs dépressions et avait finalement quitté l'enseignement.. à bout de forces.
Voir ce film m'a donné un sentiment de malaise.
C'est un bon film, mais je ne me suis pas senti le courage de regarder le débat qui suivait.
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: entre les murs   Mer 08 Mai 2013, 21:35

Oui, Ysandre, c'est un bon film, meilleur que le livre dont il est tiré. Le débat que j'avais vu en son temps m'avait laissée sur ma faim, ce qui est souvent le cas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laurent Cantet, Entre les murs, Foxfire etc.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ne montrez pas "entre les murs" à vos élèves! y'en a marre...
» Laurent Nunez (Marianne) : Najat Vallaud-Belkacem "creuse un gouffre entre public et privé".
» Le conflit entre Wallons et Flamands
» Corrélation entre 2 séries de données, quel test?
» Le "salam" entre homme et femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: