Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Birago Diop (Sénégal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bernique
pilier


Nombre de messages : 2029
Localisation : complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Birago Diop (Sénégal)   Jeu 03 Juil 2008, 19:42

Birago Diop (1906-1989) était sénégalais, vétérinaire, diplomate, conteur et poète, associé au mouvement de la Négritude.

On lui doit les contes d'Amadou Koumba, Les nouveaux contes d'Amadou Koumba et un recueil de poèmes, Leurres et lueurs.

"Le chant des rameurs" évoque irrésistiblement le rythme de la pirogue et la nonchalance des grands fleuves africains

Le chant des rameurs

J'ai demandé souvent
Écoutant la Clameur
D'où venait l'âpre Chant
Le doux chant des Rameurs.

Un soir j'ai demandé aux jacassants Corbeaux
Où allait l'âpre Chant, le doux Chant des Bozos;
Ils m'ont dit que le Vent messager infidèle
Le déposait tout près dans les rides de l'Eau,
Mais que l'Eau désirant demeurer toujours belle
Efface à chaque instant les replis de sa peau.

J'ai demandé souvent
Écoutant la Clameur
D'où venait l'âpre Chant
Le doux chant des Rameurs.

Un soir j'ai demandé aux verts Palétuviers
Où allait l'âpre Chant des Rudes Piroguiers;
Ils m'ont dit que le Vent messager infidèle
Le déposait très loin au sommet des Palmiers;
Mais que tous les Palmiers ont les cheveux rebelles
Et doivent tout le temps peigner leurs beaux cimiers.

J'ai demandé souvent
Écoutant la Clameur
D'où venait l'âpre Chant
Le doux chant des Rameurs.

Nestor : Suite à une plainte de l'éditeur, 2 strophes ont été supprimées. Une demande d' autorisation avait pourtant été envoyée, restée sans réponse
Revenir en haut Aller en bas
Tchipette
Animation
avatar

Nombre de messages : 3927
Age : 55
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Birago Diop (Sénégal)   Ven 04 Juil 2008, 05:58

C'est un chant superbe.

Quelle est la maison d'édition ?
Revenir en haut Aller en bas
Bernique
pilier


Nombre de messages : 2029
Localisation : complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Birago Diop (Sénégal)   Ven 04 Juil 2008, 12:47

Leurres et lueurs est édité chez "Présence africaine".

On peut aussi lire des textes de B DIop en suivant ce lien.


Fidélité

Les phalènes
Sont folles
Qui voltent et qui volent
A perdre haleine,
Qui volent et se collent
Sur la lampe à pétrole...
Ces phalènes sont folles.

Et le vent est dément
Qui sait un chant
Un chant touchant ;
Qui sait un chant touchant
Qu'il siffle sur deux temps
Et le souffle en sifflant
Aux feuilles doucement...
Le vent est bien dément.

Mais le poisson
Lui qu'est-il donc
Est-il fou est-il sage
Qui naît et nage
Qui file gaiement
Qui file et va
Qui va et s'ébat
Qui s'ébat bêtement
Dans l'eau qui le cuira ?

Nestor : Suite à une plainte de l'éditeur, 2 strophes ont été supprimées. Une demande d' autorisation avait pourtant été envoyée, restée sans réponse
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Birago Diop (Sénégal)   Ven 04 Juil 2008, 14:02

Merci pour la découverte, j'aime bien celui là aussi :

Bal

Une volute bleue, une pensée exquise
Montent l'une sur l'autre en un accord secret
Et l'éclat rose tendre qu'un globe tamise
Noie un parfum de femme dans un lourd regret.

Le lent lamento langoureux du saxophone
Egrène de troubles et indistincts accords
Et son cri rauque, saccadé ou monotone,
Réveille parfois un désir qu'on croyait mort.

Nestor : Suite à une plainte de l'éditeur, 2 strophes ont été supprimées. Une demande d' autorisation avait pourtant été envoyée, restée sans réponse
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Birago Diop (Sénégal)   Ven 04 Juil 2008, 17:38

toujours chez "presence africaines, il a publié Contes et lavanes. Ce sont de petits textes qui mettent en scène des animaux. Avec parfois des comptines. En langue locale.

on pense parfois aux fables de La Fontaine.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Tchipette
Animation
avatar

Nombre de messages : 3927
Age : 55
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Birago Diop (Sénégal)   Jeu 31 Juil 2008, 13:06

Dyptique

Le soleil pendu par un fil

Au fond de la calebasse teinte à l'indigo

Fait bouillir la marmite du jour.

Effrayée à l'approche des filles du feu

L'ombre se terre au pied des pieux.

La savane est claire et crue

Tout est net, formes et couleurs.

Mais dans les silences angoissants faits des rumeurs

Des bruits infimes, ni sourds ni aigus,

Sourd un mystère lourd,

Un mystère sourd et sans contours

Qui nous entoure et nous effraie...



Le pagne sombre troué de clous de feu

Etendu sur la terre couvre le lit de la nuit.

Effrayés à l'approche des filles de l'ombre

Le chien hurle, le cheval hennit

L'homme se terre au fond de la case.

Nestor : Suite à une plainte de l'éditeur, 2 strophes ont été supprimées. Une demande d' autorisation avait pourtant été envoyée, restée sans réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Bernique
pilier


Nombre de messages : 2029
Localisation : complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Birago Diop (Sénégal)   Mer 20 Jan 2010, 15:45

Avec l'hiver revient mon envie de lointain. Il est temps de ressortir Birago Diop et sa poésie langoureuse des rayons de la bibliothèque.


Dialogues

Les vagues répètent aux vents du matin

Les confidences que leur firent les rames

Sur lesquelles se courbent nos corps d'airain

Et que cadence le rêve de nos âmes.



La pirogue sur la plage au sable lin



Confie à la brise ainsi qu'aux grandes lames

Son lointain regret nostalgique et indistinct

Du grand large où jadis nous voguâmes.



La chanson sourde et berceuse de la mer

Répète au soir tombant ce regret amer,

Et le soir clément console la pirogue.



Nestor : Suite à une plainte de l'éditeur, 2 strophes ont été supprimées. Une demande d' autorisation avait pourtant été envoyée, restée sans réponse
Revenir en haut Aller en bas
Nestor
Admin
avatar

Nombre de messages : 1576
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Birago Diop (Sénégal)   Sam 21 Aoû 2010, 19:04

Suite à une remarque des éditions
presence africaine, communauté africaine de culture,
25 rue des écoles paris 75005,
j'envoie une demande d'autorisation pour la publication de ces textes de Birago Diop dont nous voulions faire connaître les écrits, et par suite remercier l'éditeur mentionné ci-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Birago Diop (Sénégal)   Jeu 10 Mai 2012, 08:42

merci pour ce fil que je viens de découvrir...
j'aime vraiment beaucoup cette poésie, les mots lourds de sens, le rythme, une espèce de musique africaine, très belle !
il a bien du talent, ce monsieur ! respect
Revenir en haut Aller en bas
Clertie
pilier
avatar

Nombre de messages : 404
Age : 26
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: Birago Diop (Sénégal)   Lun 02 Sep 2013, 07:33

rotko a écrit:
toujours chez "presence africaines, il a publié Contes et lavanes. Ce sont de petits textes qui mettent en scène des animaux. Avec parfois des comptines. En langue locale.

on pense parfois aux fables de La Fontaine.
Un copain sénégalais m'a fait lire les Contes d'Amadou Koumba. Je n'ai pas été déçue ; la plume est savoureuse, drôle, et pleine de métaphores surprenantes et justes. C'est vrai que toutes ces histoires d'animaux, avec chacun leur caractère, font penser à La Fontaine (d'autant qu'il y a souvent une espèce de morale, mais jamais très claire... comme souvent chez La Fontaine !). Leuk le lièvre est plus malin que tout le monde, Bouki l'hyène se fait tout le temps avoir... En plus on apprend les noms des animaux en wolof (Fari = ânesse ; Golo = singe ; Kakatar = caméléon).

Un extrait du conte "L'héritage" que j'aime particulièrement. C'est l'histoire de trois frères dont le père meurt, qui leur laisse à chacun un sac : celui de l'aîné est rempli de sable, celui du cadet de cordelettes, et celui du benjamin d'or. Comme ils ne comprennent pas le message de leur père, ils partent en voyage. Voyage initiatique et d'apprentissage...
(cet extrait avec les images c'est presque de la poésie alors je suis à la bonne place siffle ):
Citation :
Le ciel se lavait déjà le visage. Dans les terres habitées par les hommes, le coq avait déjà chanté deux fois. Comme une pastèque géante, le soleil, tiré par des mains impatientes et soucieuses de commencer la nouvelle journée, frôlait un instant l'horizon, puis montait rapidement devant eux, quand ils arrivaient dans une prairie qui s'étendait à perte de vue. Sous le poids de la rosée, l'herbe courbait encore la tête. De jeunes ruisseaux déjà réveillés se disputaient et jouaient à cache-cache. Le soleil, faisant son ménage, balaya de ses rayons la rosée, et les chevaux des trois frères voulurent boire et manger.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Birago Diop (Sénégal)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Birago Diop (Sénégal)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Progression 6ème
» Cheikh Anta Diop (anthropologue
» Dakar (Sénégal) : un étudiant de l'Université Cheikh Anta Diop meurt lors d'affrontements avec la police ; les enseignants réclament la démission de deux ministres.
» [1ère] argumentation
» Chantal de Serezin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Poésie ininterrompue-
Sauter vers: