Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Andrea Camilleri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Camilleri, Andrea.   Mer 08 Fév 2006, 14:41

Un Italien, ou plutôt un Sicilien, pour changer.
La série des Montalbano (personnage de flic récurrent, clin d'oeil évident à un grand auteur espagnol qui nous a quittés il y a peu !) est un régal. Des intrigues policières situées de nos jours à Vigati, petite ville sicilienne. Meurtres, corruption, mystères. Autour de Montalbano, des adjoints savoureux. Ne pas rater les sorties de Catarella, préposé à l'accueil, totalement stupide mais dont les bourdes sont à mourir de rire.
Lire les premiers (sortis en poche) : La Voix du violon, Le Voleur de Goûter, Les Chiens de faïence, entre autres. Vous n'en aurez pas de regret et saliverez en humant par l'imagination les plats délicieux dont se délecte le héros !
Traduction assurée avec brio par Quadruppani : pas évident de rendre le dialecte sicilien à un lecteur français, mais on s'y fait vite.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Mer 08 Fév 2006, 18:59

La forme de l'eau, Andrea Camilleri, collection fleuve noir


Deux nettoyeurs de poubelles de Vigata (nom de fantaisie pour Porto Empedocle,en Sicile)découvrent au petit matin, dans une grosse BMW verte, le corps de l'ingenieur Luparello, le pantalon sur les genoux. Mort au Bercail, ce lieu mal famé ! Ils donnent l'alerte, et l'inspecteur Montalbano prend l'enquête en mains, gardant pour lui quelques sujets d'etonnement.

Ce bon roman policier a deux mérites : celui de se dérouler en Sicile, de faire vivre une atmosphère spécifique,
et de faire entendre les expressions locales, traduites au mieux en francais par S. Quadruppani qui s'en explique dans la préface. Celui de mettre en scène un inspecteur réservé, qui sait tenir à distance les intrigues nauséabondes. Montalbano ou un honnête homme de flic.

extrait : scène réelle ou mise en scène ?

J'avais une dizaine d'années.
Citation :
"Un jour, je vis que mon ami avait mis sur le bord du puits une ecuelle, une tasse, une theière, une boite à lait carrée,toutes pleines à ras bord et qu'il les observait attentivement. "Qu'est-ce que tu fais ? je lui demandai. Et lui à son tour, me posa une question :"Quelle est la forme de l'eau ? - Mais l'eau n'a pas de forme ! dis-je en riant. Elle prend la forme qu'on lui donne".
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Mer 08 Fév 2006, 19:01

et un autre Andrea Camillieri, L'opéra de Vigata, Metallié.

Une farce à la sicilienne

Indices :
A la fin du livre le premier chapitre annonce le plus serieusement du monde (allons donc !) que le livre n'est pas d'imagination, comme vont le montrer les episodes qui suivront (en fait ces episodes, on les a deja lus !).
Voyons le sommaire ; une note précise :
Citation :
" la succession des chapitres n'etait qu'une simple proposition, chaque lecteur peut etablir sa propre sequence personnelle".
On regarde les titres des 24 chapitres : ce sont des citations d'écrivains connus, ici dostoievsky, là Gide. Exemple ."Tenterait-il de lever la moustiquaire ?" renvoie à... oui, Malraux ! la condition humaine !
On voit la parodie, la verve, le détournement farcesque.

Argument :
La decision arbitraire d'un prefet de faire representer un obscur opera, "le brasseur de Preston", à Vigata, en Sicile, met le pays dans tous ses emois ! la population organise des chahuts monstres pour faire barrage à l'initiative prefectorale. Clochemerle au pays de la mafia ! Le proviseur fin saoul tente un discours,intrigues, chantages disproportionnés, enlèvements de moutons, incendies, La Sicile entre en délire...
L'editeur precise comment il a tenté de rendre en francais les accents et les locutions du cru, mais faute de connaître l'italien et le sicilien, on perd la saveur des dialogues, proches du theâtre.

Camillieri est d'ailleurs scenariste et metteur en scène, et ses romans font un tabac en Italie.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Mer 08 Fév 2006, 19:02

o)era a vigata

extrait :
le Préfet, Florentin, face à un Vigatais :

Citation :
-"les Vigatais doivent faire ce que j'ordonne, moi. Ce que je dis et ce que je commande. Le"brasseur de Preston" sera représenté et aura le succès qu'il mérite.
-Excellence, puis je parler "spartiate" ?
-Qu'est ce que cela veut dire ?
-Spartiate, ça veut dire avec des gros mots. Vous pouvez m'expliquer pour quelle putain de bonne raison vous êtes fourré dans la tête cette putain d'idée d'imposer aux Vigatais la represintation (sic) d'un opera que les Vigatais ne veulent pas s'avaler? Votressellence veut peut-être faire arriver un quarante-huit, une révolution ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Mer 08 Fév 2006, 19:54

D'accord, rotko, je me suis plantée, c'est Vigata, pas Vigati ! Mais bon, il aurait fallu que je descende un étage pour vérifier lol!
Revenir en haut Aller en bas
Bateman
pilier


Nombre de messages : 95
Localisation : Los Angeles
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Andrea Camilleri   Ven 10 Mar 2006, 07:54

Bonjour à tous !

Dans le numéro Mars/Avril 2006 du magazine Transfuge, une entrevue avec Andrea Camilleri me laisse un peu perplexe.
J'ai déjà entendu parlé de cet auteur sicilien mais n'en ai jamais lu la moindre ligne. Je connais de renommée son héro Montalbano mais l'entrevue me donne un sentiment de malaise.
Si j'ai bien compris, Camilleri s'est un peu laissé envahir par son héro et semble le regretté u peu.

Bon si je viens à vous c'est que ca m'a tout de même donné envie de lire un Camilleri mais je ne sais par lequel commencer...

Avez vous lu un Camilleri ?
Si oui un ti conseil est le bien venu


ps : je détaste Fred Vargas... si ca ressemble dites le moi !!!
Revenir en haut Aller en bas
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Ven 10 Mar 2006, 09:23

Bateman des lunettes lol!
Il y a un fil un peu plus bas sur : Camilleri, Andrea !

J'y dis même par lesquels commencer tongue

Mais bon, je ne déteste pas Vargas lol!
Revenir en haut Aller en bas
Provence
pilier
avatar

Nombre de messages : 2166
Age : 57
Localisation : Au bord de la mer...
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Ven 10 Mar 2006, 10:50

J'ai lu Vargas.... je ne déteste pas, mais je n'aime pas !
Mais j'aime Camilleri.... Je ne saurais plus les titres (je ne les ai pas, je les avais pris à la bibli), mais c'étaient des "vieux".
Rien à voir avec Vargas... Essaie ! Happy
Revenir en haut Aller en bas
Bateman
pilier


Nombre de messages : 95
Localisation : Los Angeles
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Ven 10 Mar 2006, 10:53

Provence a écrit:
J'ai lu Vargas.... je ne déteste pas, mais je n'aime pas !
Mais j'aime Camilleri.... Je ne saurais plus les titres (je ne les ai pas, je les avais pris à la bibli), mais c'étaient des "vieux".
Rien à voir avec Vargas... Essaie ! Happy

Déteser est peut etre un peu fort... je n'ai pas aimé!
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Sam 11 Mar 2006, 07:27

j'aime bien vos variations sur le thème

Maia
Citation :
je ne déteste pas Vargas

Provence
Citation :
je ne déteste pas, mais je n'aime pas
!

bateman
Citation :
Détester est peut etre un peu fort... je n'ai pas aimé

Vous faites du théâtre lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Mar 14 Mar 2006, 10:18

Un nouveau Camilleri vient de sortir.

La première enquête de Montalbano.

J'étais un peu inquiète, parce que ça faisait "fonds de tiroir", et puis c'est présenté comme un roman alors que ce sont trois nouvelles !
Mais finalement je ne suis pas déçue. D'abord, ce sont des textes écrits récemment, ensuite c'est palpitant ! je l'ai commencé et plus lâché. Donc les amateurs peuvent y aller sans hésitation. On y apprend quand même comment notre commissaire amateur de bonne chère est arrivé à Vigata ! Et tout sur sa première petite amie !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Jeu 27 Sep 2007, 05:31

"La Pension Eva" d'Andrea Camilleri chez metailié

.
Citation :
Dans la Sicile des années 40, l'enfant Nenè s'interroge: que vont faire les hommes dans cette belle maison près du port, où habitent tant de femmes nues? Sa cousine Angela l'éclairera bientôt, au fond d'un grenier, sur le sujet.

A ces premiers émois, succèdera une brève initiation dans les bras de la mère d'un camarade de classe, la capiteuse veuve Argirò, mais surtout, avec le temps, Nenè deviendra familier de ces "dames", et aura tôt fait de découvrir chez elles, au-delà de la sensualité, des trésors de récits.

Dans une atmosphère de guerre en contrepoint, mêlant le dur récit documentaire ­la Pension Eva a vraiment existé- et l'allégresse rêveuse du réalisme magique, ce roman d'apprentissage par temps d'apocalypse que l'auteur présente comme un moment très spécial dans son oeuvre, nous fait découvrir une facette nouvelle et particulièrement attachante de ce grand romancier
AP
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Jeu 27 Sep 2007, 12:31

Va falloir que Nestor regroupe les deux fils ! Camilleri, Andrea et Andrea Camilleri, c'est bonnet blanc et blanc bonnet... Razz

Ceci dit cette galéjade va bien au bonhomme : il y a en quelque sorte deux "Camilleri" même si le bonhomme est unique, oh, combien !
Il a écrit deux séries de romans bien distinctes. D'une part les "Montalbano", Vigata aujourd'hui, enquêtes policières avec notre commissaire récurrent et gourmet... et d'autre part les romans "historiques" liés à l'histoire de Vigata et plus largement de la Sicile. Un certain nombre se passent à la fin du 19ème siècle. C'est le cas (entre autres) de L'Opéra de Vigata ou de La Disparition de Judas. je recommande particulièrement ce dernier, roman par lettres (souvent administratives) qui résout la disparition incroyable d'un bourgeois de la ville qui jouait Judas sur les planches, lors d'une représentation publique à caractère religieux. C'est à pleurer de rire...
D'autres se passent pendant la période Mussolinienne, comme Privé de titre, tout aussi remarquable.
Je pense que Camilleri est une des tout grands romanciers de notre époque... Ce qu'il écrit pétille d'intelligence et de drôlerie, mais c'est aussi une analyse acerbe et sans concession d'un siècle de l'histoire italienne.
Revenir en haut Aller en bas
katie
Animation
avatar

Nombre de messages : 1264
Age : 58
Localisation : .... dans mes montagnes ....
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Lun 11 Fév 2008, 19:04

Il y a un moment que je n'ai pas lu de livres de lui ; j'aime bien son côté un peu "nonchalent"
Revenir en haut Aller en bas
Moon
Animation
avatar

Nombre de messages : 8306
Age : 27
Localisation : Seattle
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Sam 08 Mar 2008, 19:55



maïa a écrit:

La première enquête de Montalbano.

J'étais un peu inquiète, parce que ça faisait "fonds de tiroir", et puis c'est présenté comme un roman alors que ce sont trois nouvelles !
Mais finalement je ne suis pas déçue. D'abord, ce sont des textes écrits récemment, ensuite c'est palpitant ! je l'ai commencé et plus lâché. Donc les amateurs peuvent y aller sans hésitation. On y apprend quand même comment notre commissaire amateur de bonne chère est arrivé à Vigata ! Et tout sur sa première petite amie !

Par le plus grand des hasard, j'ai commencé par celui-ci.
Je viens de terminer la première nouvelle et je suis conquise par le charme de l'écriture, le caractère du commissaire et la manière dont Camilleri nous tient en haleine : pas trop d'artifices, une fin plausible - surprenante tout en coulant de source. Bref, beaucoup de plaisir à lire cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiereaout.canalblog.com/
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Dim 09 Mar 2008, 07:59

J'aime beaucoup ce côté "terroir sicilien".
En plus comme l'a signalé Maïa, il y a une prouesse au niveau de la traduction, assurée par Serge Quadruppani. Dans une des préfaces, il expliquait qu'il se fait aider par une éclaireuse sicilienne pour comprendre la signification des termes, et qu'il s'inspire des dialectes des régions françaises pour trouver des expressions équivalentes, à la fois imagées et décalées...

Seb


Dernière édition par Sebhome le Dim 09 Mar 2008, 10:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moon
Animation
avatar

Nombre de messages : 8306
Age : 27
Localisation : Seattle
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Dim 09 Mar 2008, 09:04

J'aime beaucoup lorsque le traducteur laisse certains mots en sicilien (tout en traduisant juste après).

J'ai lu la deuxième enquête. Epoustouflante. Le scénario était bien rodé, même si l'avalanche de noms créer quelques confusions. J'ai bien aimé voir Montalbano dans ses débuts. Bon, parfois il se la joue un peu shérif de l'ouest...
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiereaout.canalblog.com/
Sphynx
pilier
avatar

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Ven 14 Mar 2008, 07:05

Un mois avec Montalbano

Trente nouvelles de Camilleri, une par jour !

Spoiler:
 

édité chez Fleuve Noir, 15€
Revenir en haut Aller en bas
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Ven 14 Mar 2008, 14:47

Dans la série Vigata à la fin du 19è siècle, lire La Disparition de Judas.

Un polar par lettres, avec de multiples épistoliers à différents degrés de la hiérarchie policière et politique.

C'est à pleurer de rire :yes:
Revenir en haut Aller en bas
Tchipette
Animation
avatar

Nombre de messages : 3927
Age : 55
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Ven 14 Mar 2008, 16:13

maïa a écrit:
Dans la série Vigata à la fin du 19è siècle, lire La Disparition de Judas.

Un polar par lettres, avec de multiples épistoliers à différents degrés de la hiérarchie policière et politique.

C'est à pleurer de rire :yes:


mon préféré coeur!
Revenir en haut Aller en bas
mazel
pilier
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 66
Localisation : Carrières sous Poissy
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Andrea Camilleri   Mar 20 Mai 2008, 14:32

La peur de Montalbano

Alors que Montalbano se rend à la pharmacie, des coups de feu éclatent et c'est un vagabond de passage qui lui sauve la vie. Un mystère à éclaircir...

Plus tard, on lui révèle le nom de l'auteur d'un meurtre commis vingt ans plus tôt, une affaire que tout le monde lui conseille d'oublier...

A Vigàta, petite bourgade sicilienne, le commissaire le plus paisible, le plus érudit et le plus gourmand de la péninsule n'a pas une minute à lui.

Dans ces six intrigues policières, entre humour noir et cocasserie méditerranéenne, le légendaire Montalbano, au flegme et au sang-froid sans égal, va encore devoir se frotter aux sombres abîmes de l'âme humaine.



study Biographie de l'auteur :

Né en 1925, cet ami de Leonardo Sciascia a derrière lui une longue carrière à succès de metteur en scène pour le théâtre, la radio et aussi la télévision pour laquelle il a adapté Maigret. Auteur de poèmes et de nouvelles, Camilleri s'est mis sur le tard à écrire dans la langue de cette Sicile qu'il a quittée très tôt pour y revenir sans cesse. Depuis de nombreuses années, le bouche à oreille d'abord, et l'intérêt des médias ensuite, ont donné naissance au " phénomène " Camilleri en Italie où ses livres sont régulièrement en tête de ventes. Son héros, Salvo Montabano, un concentré détonnant de fougue méditerranéenne et d'humeur bougonne, évolue avec humour et gourmandise au fil de ses enquêtes, de La forme de l'eau (prix Mystère de la Critique 1999) à La démission de Montalbano en passant par Chien de faïence ou La voix du violon. Plus récemment, Le tour de la bouée (2005), La première enquête de Montalbano (2006) L'opéra de Vigata (2006), La patience de l'Araignée (2007) et La lune de papier (2008), ont paru au Fleuve Noir.
Revenir en haut Aller en bas
http://mazel-annie.blogspot.com/
grenault
habitué(e)


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Le Roi Zosimo   Ven 30 Mai 2008, 08:37

Je viens de lire Le Roi Zosimo qui n'est pas un roman policier car je me suis trompé de titre.... Bon, ça peut arriver ! Et bien je n'ai pas regretté car la verve de Camilleri est étonnante et la lecture de ce roman un vrai régal. C'est drôle, bien écrit et pour finir le plat, on ne s'ennuie pas un instant. Il faut s'habituer au style...

http://www.grenault.net
Revenir en haut Aller en bas
http://www.grenault.net
roudita
pilier
avatar

Nombre de messages : 385
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Mer 18 Juin 2008, 06:52

Je viens de découvrir Camilleri sur les conseils de ma cousine (qui me l'a décrit comme le Pepe Carvahlo italien) et je m'aperçois avec plaisir qu'il y a fil ici !

Ce policier hors norme, qui demande un silence absolu pour manger ses bons petits plats.. ben moi, ca me plait bien !

Lus dans la foulée: la forme de l'eau, la voix du violon, le voleur de goûter et l'excursion à Tindari.

Il arrive même à aborder des sujets difficiles et d'actualité, Mafia, immigration, etc.. sans complaisance et sans jugement..
Revenir en haut Aller en bas
http://jude.netliberte.org
Tchipette
Animation
avatar

Nombre de messages : 3927
Age : 55
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Mer 18 Juin 2008, 09:06

roudita a écrit:
qui me l'a décrit comme le Pepe Carvahlo italien...
d'autant que le nom du détective, Montabano, est un hommage avoué à Montalban.
Citation :

Il arrive même à aborder des sujets difficiles et d'actualité, Mafia, immigration, etc.. sans complaisance et sans jugement..

Même s'il est moins noir que Montalban, je le trouve tout aussi désabusé. Et puis au moins, lui, ne brûle pas les livres !

N'hésite pas à tomber dans La disparition de Judas conseillée par Maïa...un régal.
Revenir en haut Aller en bas
katie
Animation
avatar

Nombre de messages : 1264
Age : 58
Localisation : .... dans mes montagnes ....
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   Mer 18 Juin 2008, 12:57

Tchipette a écrit:
N'hésite pas à tomber dans La disparition de Judas conseillée par Maïa...un régal.
tiens je ne lui connais pas celui-là, vais aller me renseigner à la médiathèque
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Andrea Camilleri   

Revenir en haut Aller en bas
 
Andrea Camilleri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» lettre de Don andrea santoro, prêtre Italien assasiné
» [Livre - Cryptozoologie] La bête du Gévaudan : Oeuvre du diable ou simple animal ? - Investigations sur sa vraie nature par Andrea Saba
» identification de figurines
» 54 mm montées et peintes
» Satan se déguise en Gospa selon Mgr Gemma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: