Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Dim 21 Oct 2007, 17:40

Un petit livre de 150 pages qui ne plaira pas à qui a des idées arrêtées à droite ou à gauche
Alain Badiou, DE QUOI SARKOZY EST-IL LE NOM ?, Circonstances, 4


Alain Badiou est l’une des figures majeures de la philosophie française, en France et à l’étranger. Il est aussi celui dont la pensée politique nourrit l’admiration et l'exaspération.

Citation :
La thèse ( qui voit dans le sarkozisme une resucée du pétainisme de 1940) est qu'au nom d'une peur conservatrice et crépusculaire nous désirions la protection d'un maitre même si celui-ci nous oppresse et nous paupérise.

De l'autre côté du spectre politique, le parti socialiste joue l'opposition sur le mode de la peur de la peur : celle qu'entraine chez le bourgeois humaniste le flic agité, une peur dont les réformistes espèrent simplement engranger les bénéfices électoraux.
dixit fluctuat.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Dim 21 Oct 2007, 18:30

La thèse ( qui voit dans le sarkozisme une resucée du pétainisme de 1940) est qu'au nom d'une peur conservatrice et crépusculaire nous désirions la protection d'un maitre même si celui-ci nous oppresse et nous paupérise.


le pire c'est qu'il n'a pas tort !!!!!!!!!!!!Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Dim 21 Oct 2007, 18:37

C'est un livre qui va sans doute montrer à tous ceux qui le liront, quelles que soient leurs opinions, ce qu'est une analyse politique et philosophique, en dehors des "politiques" de communication actuelles.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Ven 25 Juil 2008, 19:20

Pris à partie par Assouline, Alain Badiou est un "mâtin capable de se défendre hardiment", dira-t-on pour rester dans les métaphores littéraires animales.

De quoi le philosophe est-il accusé ? d'antisémitisme,
Citation :
S'agissant de mon avant-dernier livre, De quoi Sarkozy est-il le nom ?, qui a plu a pas mal de monde, et qu'il fallait de ce fait même stigmatiser le plus vite possible, il était dur d'y trouver, même en mentant comme un arracheur de dents, de quoi alimenter le truc de l'antisémitisme. Pas la moindre allusion au mot "juif".
Eh bien, les professionnels de la délation, les sycophantes, en ont trouvé quand même ! M. Assouline a remarqué, sur son blog, que je traitais de "rats" les socialistes entrés au gouvernement Sarkozy, et, par voie de conséquence, Sarkozy lui-même, d'"homme aux rats".

et voici sa refutation :

Citation :
Quelqu'un de très modérément cultivé sait aussitôt que j'entrelace ici, non sans une subtilité rhétorique qui mériterait des éloges, la métaphore des rats qui quittent le navire, la légende du joueur de flûte qui entraîne les rats hors de la ville, et le cas, décrit par Freud, de "l'homme aux rats" comme exemple type de l'obsession. M. Assouline est-il cultivé ?

Voici tout l'article et de précieuses références sur les noms d'oiseaux d'animaux auxquels ont droit les adversaires en temps de polémique.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Solweig
pilier
avatar

Nombre de messages : 477
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Ven 25 Juil 2008, 23:32

Badiou est un communiste invétéré. Quand on lui rappelle le nombre de morts qu'a causé cette idéologie, il répond qu'il faut inventer une nouvelle forme de communisme, sans Etat.

Cette insistance à prôner une idéologie dont beaucoup ne veulent pas ou plus, à fantasmer encore et toujours sur la même utopie qui s'est toujours mal terminée et a brisé tant de vies, ne donne pas une bonne image de ce Badiou. Par conséquent, sa charge contre sarkozy ne me paraît pas très efficace. Je trouve même qu'elle est plutôt contre-productive.

Quand on veut montrer qu'un individu pense et agit comme un barbare, il faut s'assurer d'abord que l'on peut apparaître soi-même comme un humaniste. Personnellement, je n'ai pas besoin du rouleau compresseur de l'UMP pour avoir une mauvaise opinion de ce Badiou. Il discrédite par ses interventions une dénonciation juste et nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Sam 26 Juil 2008, 04:57

Voila un billet cohérent et vigoureux.

je vais tâcher de me procurer l'objet de la polemique. Je comprends bien ici ton raisonnement, Solveig, mais je pose une question plus générale.

Dans le cas de Rousseau; beaucoup se sont émus qu'il écrive un manuel d'éducation, l'Emile, après avoir lui-même abandonné ses enfants. L'argument ne dispense pas d'un recours au texte et ne réfute pas la légitimité du disccours.

Je regarderai "ce Badiou".

Ca fait maintenant deux livres que tu m'empiles sur la tête Laughing sans compter que j'ai lu le temps où nous chantions sur ta recommandation.

Bingo !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Sam 26 Juil 2008, 05:21

Ce billet de la republique des lettres est à porter au dossier :

Citation :
Face donc à des bouleversements qui inquiètent, la France de 2007 a selon Alain Badiou renoué avec sa tradition conservatrice et revancharde. De la même façon qu'une majorité de français frileux plébiscitèrent Pétain et acceptèrent sans broncher la persécution des Juifs pour avoir la paix, les néopétainistes de 2007 ont porté au plus haut niveau de l'Etat un "guide" particulièrement réactionnaire et se comportent depuis sous le régime sarkozyste comme sous le régime de Vichy.

Soumis à une intense propagande médiatique, ils acceptent sans broncher les lois scélérates et les mesures politiques infâmes que cet "homme aux rats" fait promulguer contre de nouveaux boucs émissaires, ces juifs du temps présent que sont les sans-papiers, les sans-emploi, les sans-voix, les sans-argent et autres sans-droits de tous poils qui font tache dans la grande aventure du néolibéralisme et du néoconservatisme triomphants.

Devant son retentissement inattendu, le pamphlet d'Alain Badiou, jusqu'ici passé plutôt sous silence dans les grands médias ou traité par quelque sarcasme, commence à susciter des réactions violentes de la part des chiens de garde du régime. Outre les articles de commentateurs néoconservateurs qui s'attellent à la tâche de réduire sa pensée à une ressucée d'un marxisme-léninisme dogmatique et archaïque, tout en la présentant en même temps comme une "philosophie d'institution", Alain Badiou fait aussi comme c'était prévisible -- on se souvient des attaques de même nature abjecte portées contre Pierre Bourdieu, Noam Chomsky ou encore Edgar Morin -- l'objet d'un procès en antisémitisme.

Accusation aussi inévitable que ne s'appuyant comme d'habitude sur rien, sinon sur un degré zéro de lecture et une volonté manifeste de discréditer le propos de l'auteur sans débattre sur le fond. La méthode perverse est désormais bien connue, ainsi que les auteurs intellectuellement malhonnêtes qui l'utilisent régulièrement

precision : La République des Lettres n'a par ailleurs rien à voir avec le blog de M. Pierre Assouline intitulé La République des Livres.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Mer 30 Juil 2008, 07:53

Je parcours avec un grand intérêt le livre de Badiou dont l'argumentation est stimulante.

Ne dîtes pas qu'il prêche pour une chapelle (Ségolène Royal par exemple) en envoyant l'autre (Sarkozy) aux enfers :

il analyse la situation de la France avant les élections dans un texte écrit avant les élections. C'est la première section, 25 pages, parfaitement lisible de son essai.

- C'est l'occasion de réfléchir sur ce qu'est une élection, question qu'on se pose depuis la réelection inattendue mais triomphale de Chirac face à la trouille d'un Le Pen.

- Les accusations d'antisémitisme contre Badiou avec l'emploi du mot Rat ne tiennent pas debout :

Citation :
le rat est celui qui ne peut attendre le désastre et s'enfuit
Peut-être Sarkozy a-t-il été rat lui-même ? en 1995, quand trop pressé d'en venir aux choses ministérielles sérieuses, il a trahi Chirac pour Balladur
. page 47.

D'autre part, l'appellation de Sarkozy l' "homme aux rats" renvoie à
Citation :
un nom psychanalytiquement fameux

dit-il page 47.

L'expression est encore explicitée Page 124.

Citation :
l'homme aux rats, le cas de Freud, tel que vous devez le lire dans les fameuses cinq psychanalyses

Le contexte est donc parfaitement clair à mon avis, et jusqu'à plus ample lecture.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
caroline
pilier
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Mer 30 Juil 2008, 10:52

Pour creuser sur le sujet et la polémique, un petit livre à lire



Et la réponse faite par Eric Marty



Ce n'est pas toujours très accessible selon la maîtrise des notions philosophiques que l'on a. Mais c'est assez éclairant sur la mauvaise fois qui règne souvent quand deux parties s'opposent.
Revenir en haut Aller en bas
http://fonduaunoir44.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Mer 30 Juil 2008, 11:25

oui, merci.

moi je suis dans circonstances 4, de quoi Sarkozy est-il le nom ? titre qui renvoie à Sylvain Lazarus, Anthropologie du nom paru au Seuil.

je ne le lis pas par goût de la polémique, mais je note au passage que les griefs avancés contre Badiou ne sont pas fondés sur le texte lui-même, et je donne les références.

Par ailleurs c'est vrai que l'antisémistisme, à mes yeux, est parfois brandi imprudemment : je ne parle pas de l'affaire Siné que je n'ai pas suivie, mais la mort récente d'un délinquant dans un affrontement entre bandes rivales ne m'avait pas semblé due à des causes ethniques ou religieuses, mais à des conflits d'interêt entre voyous.

Ce livre de Badiou est un ouvrage très abordable de réflexion sur les valeurs politiques, et non sur la basse cuisine partisane.

Chacun y trouvera matière à reflexion. C'est le résultat simplifié de cogitations à un séminaire mensuel de l'ENS.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
caroline
pilier
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Mer 30 Juil 2008, 13:53

La polémique précède souvent notre intention, elle est là malgré nous, nous laissant parfois démunis. C'est bien d'être mieux armé pour l'affronter.
L'essai Circonstances 3 m'a aussi semblé attaqué de manière tronquée, par une interprétation partisane, ce qui semble souvent le cas finalement pour ceux qui défendent une posture idéologique.
Faudra que j'essaie ce Circonstances 4, je le note.
L'accusation d'antisémitisme de plus en plus souvent brandie commence à faire planer une réaction bizarre : on n'ose plus trop dire un mot de travers ! C'est assez grave.
Revenir en haut Aller en bas
http://fonduaunoir44.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Mer 30 Juil 2008, 16:25

Badiou fixe huit points essentiels à la lueur desquels examiner une saine conduite politique.

Voici
Citation :
le point 7

Un journal qui appartient à de riches managers n’a pas à être lu par quelque un qui n’est ni manager ni riche.

Regardez à qui sont vraiment les journaux, y compris les télévisés les plus suivis. Ils appartiennent au roi du béton, au prince des produits de luxe à l’empereur des avions de guerre, au magnat des magazines pipoles, au financier des eaux potables.

Vous les avez identifiés ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Jeu 31 Juil 2008, 15:38

Je n'interviens pas trop sur ce fil car j'ai pas trop le temps de m'y pencher sérieusement.
Par contre, je ne suis pas d'accord avec l'analyse de Solweig car rien ne serait jamais possible, si on se renvoyait les exactions des uns et des autres!
Les allemands ne sont pas tous responsables des génocides et les communistes d'idées non plus heureusement !
On peut être communiste sans avoir de sang sur les mains et être fan de Sarko idem. Ce qui ne veut pas dire que l'on doive se taire.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Jeu 31 Juil 2008, 15:55

je répète la question en changeant la presentation

Citation :
Regardez à qui sont vraiment les journaux, y compris les télévisés les plus suivis. Ils appartiennent

- au roi du béton :

- au prince des produits de luxe :

- à l’empereur des avions de guerre :

- au magnat des magazines pipoles :

- au financier des eaux potables :

identifiez ces propriétaires de journaux, ce sont des noms connus - et à connaître.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
caroline
pilier
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Jeu 31 Juil 2008, 17:49

Dans le désordre :

Bouygues, Arnault, Dassault, Lagardère, Bolloré ?
Revenir en haut Aller en bas
http://fonduaunoir44.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Jeu 31 Juil 2008, 18:00

caroline a écrit:
Dans le désordre :

Bouygues, Arnault, Dassault, Lagardère, Bolloré ?

ça me semble bon et dans l'ordre ! t'es une rapide cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
caroline
pilier
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Jeu 31 Juil 2008, 18:07

Des noms qu'on croise souvent quand on s'intéresse aux coulisses de la politique. J'ai balancé les plus gros poissons lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://fonduaunoir44.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Ven 01 Aoû 2008, 06:06

Je n'entends pas developper les thèses de Badiou, mais certains passages à eux seuls et de manière autonome meritent reflexion :

Citation :
la contrainte gestionnaire se déclare "moderne", prétend qu'elle résulte d'un "necessaire souci de réformer le pays",
ou "veut en finir avec les archaïsmes" (...]

la "modernisation" [...]

les "réformes" visent invariablement à à rendre impossible ce qui était praticable(pour le plus grand nombre) et fructueux ce qui ne l'était pas (pour l'oligarchie dominante).

Voila toute une utilisation (mensongère ?) du langage qui renvoie à linguistique et ideologie.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Ven 01 Aoû 2008, 06:07

un petit ouvrage pourrait parler de cette utilisation de la langue

LQR : La propagande du quotidien de Eric Hazan chez Raisons d'agir, 122 pages.

Citation :
De modernité à gouvernance en passant par transparence, réforme, crise, croissance ou diversité, la Lingua Quintae Respublicae (LQR) travailla chaque jour dans les journaux, les supermarchés, les transports en commun, les " 20 heures " des grandes chaînes, à la domestication des esprits.

Comme par imprégnation lente, la langue du néolibéralisme s'installe : plus elle est parlée, et plus ce qu'elle promeut se produit dans la réalité.

Crée et diffusée par les publicitaires et les économistes, reprise par les politiciens, la LQR est devenue l'une des armes les plus efficaces du maintien de l'ordre. Ce livre décode les tours et les détours de cette langue omniprésente, décrypte ses euphémismes, ses façons d'essorer les mots jusqu'à ce qu'ils en perdent leur ses, son exploitation des " valeurs universelles " et de la " lutte antiterroriste ".

désormais, il n'y a plus de pauvres mais des gens de condition modeste, plus d'exploités mais des exclus, plus de classes mais des couches sociales. C'est ainsi que la LQR substitue aux mots de l'émancipation et de la subversion ceux de la conformité et de la soumission.

l'editeur.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
caroline
pilier
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Ven 01 Aoû 2008, 08:00

Les politiques, repris en choeur et sans une once de recul par les médias, appauvrissent la réflexion en martelant des mots de façon orientée. je crois que le dernier en date qui vaut le détour c'est pouvoir d'achat.
La LQR passe bien au crible tous ces détournements.
Revenir en haut Aller en bas
http://fonduaunoir44.blogspot.com/
troglodyte
pilier
avatar

Nombre de messages : 1058
Age : 47
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Ven 01 Aoû 2008, 11:14

Sur le sujet du contrôle de la pensée dans les démocraties, jetez un oeil sur ce documentaire en 9 parties : Manufacturing Consent de Noam Chomsky : http://www.dailymotion.com/video/x2fv3m_chomsky-manufacturing-consent_politics
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Sam 02 Aoû 2008, 07:25

Aurai-je le temps de tout voir ?

Chomsky s'est discrédité en France, en couvrant de son autorité intellectuelle en linguistique, les propos des négationnistes :

Citation :
Il faut à présent aborder l’« affaire Faurisson », qui alimente les attaques françaises les plus virulentes contre Chomsky. Professeur de littérature à l’université de Lyon, Robert Faurisson fut suspendu de ses fonctions à la fin des années 1970 et poursuivi parce qu’il avait, entre autres, nié l’existence des chambres à gaz pendant la seconde guerre mondiale.

Une pétition pour défendre sa liberté d’expression fut signée par plus de cinq cents personnes, dont Chomsky. Pour répondre aux réactions violentes que suscita son geste, Chomsky rédigea alors un petit texte dans lequel il expliquait que reconnaître à une personne le droit d’exprimer ses opinions ne revenait nullement à les partager. Elémentaire aux Etats-Unis, cette distinction parut difficilement compréhensible en France

l'article sur la mauvaise réputation de chomski
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
caroline
pilier
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Sam 02 Aoû 2008, 08:04

Faut-il fixer une limite à la liberté d'expression ? J'aurais tendance à dire non. C'est marrant comme les détracteurs de Chomsky n'ont aucune rigueur dans le rendu de ses propos. Nos "intellectuels" sont de bien mauvaise foi. Posture idéologique, encore une fois. Simplification des faits, histoire de ne pas trop faire réfléchir le pékin.
Revenir en haut Aller en bas
http://fonduaunoir44.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Sam 02 Aoû 2008, 08:19

Pour chaque métier, il y a une deontologie.

Au nom de la liberté d'expression, on n'a pas le droit moral de divulguer des erreurs ou des propos portant préjudice à autrui.

C'est une question d'honneteté intellectuelle et de conscience morale.

Quand on s'inscrit sur un forum, on signe par exemple un engagement qui exclut tout propos raciste et injurieux.

La-dessus, qu'il y ait des magouilles, des déformations de propos, des utilisations abusives de déclarations, on est bien d'accord, mais là aussi l'honnêteté intellectuelle doit intervenir. On peut se tromper ou être abusé. Encore faut-il en convenir.

Autre problème :

quand on a une autorité dans une matière, sanctionnée ou non par un diplôme, il est prudent de ne pas faire intervenir sa qualification sur un sujet qui est hors de sa compétence.

Sinon on couvre d'un argument d'autorité ce que l'on dit ou approuve. C'est à mes yeux une forme d'escroquerie qui peut être sanctionnée, au titre d'une faute professionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
caroline
pilier
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Sam 02 Aoû 2008, 08:47

Je suis d'accord sur la conscience et l'honnêteté intellectuelle.
C'est ce qui devrait régir les échanges.
Mais chacun devrait pouvoir dire ce qu'il veut, avec le risque de se prendre une réponse en conséquence.
Le problème des limites fixées, on le voit actuellement, c'est qu'elles ont tendances à s'élargir et qu'on peut se retrouver condamné pour de bien faibles propos. On ne suscite plus de débats, à force.
Mieux vaut éduquer les gens à comprendre plutôt et répondre, plutôt que de vouloir les protéger au nom d'un respect dont on a par ailleurs pas grand-chose à faire.

C'est de Chomsky que tu parles en tant que qualifié intervenu hors de sa compétence ? Parce que dans l'affaire Faurisson, comme sur bien d'autres sujets, ce n'est pas en tant que linguiste qu'il s'exprime.
Revenir en haut Aller en bas
http://fonduaunoir44.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alain Badiou (1937)
» Explication et commentaire d'un texte d'Alain sur la technique
» Essais sur le bouddhisme zen (D.T. Suzuki)
» Dissertation de Philo TS1
» BAC PHILO:--->LE MEILLEUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: