Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Lun 04 Avr 2011, 08:52

Citation :
Si c'est du modéré....

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Lun 04 Avr 2011, 09:25

Voilà le lien vers la archives de l'émission de France Inter Là-bas si j'y suis et plus précisément sur le livre L'antisémitisme partout par Badiou et Hazan là-bas.org ( cliquer )

Pour l'écouter il faut aller à droite et passer le répondeur ( l'émission commence toujours par ça). Prendre à partir de 15 h 19 ( 4 /12 ) en mp3 mais vous pouvez choisir votre lecteur audio.

J'espère avoir été claire dans mes explications ?
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Lun 04 Avr 2011, 10:52

oui, tes explications ont l'air claires, on verra à l'usage Wink

je disais donc que passer de" l'implicitement phallocrate" au "côté macho" est une belle progression, de même que d'"Athée" à "metaphysiquement catholique".

On devrait étudier les textes critiques qui révèlent l'attitude du lecteur. Ceux de Michel Butor sont de vrais bijoux.

La-dessus, lire ou écouter l'interessé serait aussi une bonne idée Smile

j'ai rien vu de "phallo" ou de "macho" dans l'éloge de l'amour, terrain pourtant propice.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Mile
Animation
avatar

Nombre de messages : 934
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Lun 04 Avr 2011, 11:16

rotko a écrit:
oui, tes explications ont l'air claires, on verra à l'usage Wink

Petite précision pour ceux qui suivent ce fil : à la suite d'une erreur de manipulation, j'ai effacé le pénultième message de Rotko. Mea culpa. Excuses. L'essentiel en est repris ci-dessus.




_________________
L'absence habite l'ombre où je n'attends plus rien
Que l'ample effacement des choses par le mien.


http://monamilouisbertrand.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Ivan K.
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 37
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Lun 04 Avr 2011, 11:31

L'œuvre de Badiou est immense et l'on se doit de cibler sa critique pour être juste. Je séparerai donc son œuvre philosophique de son travail politique.
Le problème avec "L'antisémitisme partout", est que cette œuvre est partisane et prévisible. Je m'explique. Autour du conflit israélo-palestinien, il y a une constante accusation d'antisémitisme dès qu'il y a critique de la politique israélienne, et une constante accusation de racisme, d'islamophobie lorsque l'on critique l'attitude du Hamas. On est sommé de choisir son camp et dans ce cas, la nuance est impossible. On reste dans une dialectique bourreaux-victimes essentialisée, le bourreau changera suivant le camp que l'on a choisi. Badiou à mon sens tombe dans ce travers.
Il eut été plus intéressant qu’il se penche sur ce problème (l'antisémitisme partout) de manière plus large. C'est à dire le fait de voir partout de l'islamophobie, du racisme, du machisme, ... et de l'antisémitisme. Il aurait mieux couvert ce qui est à mon sens une dérive à laquelle personne n'échappe, il aurait sans doute pu mieux l'analyser, la comprendre. Mais là, je trouve qu'il est trop partisan, que l'on se retrouve dès lors face à un pamphlet anti-israélien ou antisioniste et non une réelle analyse d'une mécanique présente dans nos sociétés.
C'est typiquement le genre de livre qui donne raison à la paranoïa israélienne (vous voyez que nous avons raison de nous défendre, on ne reconnait même plus l'antisémitisme, nous sommes menacé) et à ceux qui usent de l'antisionisme comme cache sexe d'un antisémitisme plus profond. Cela n'avance à rien, sinon à cristalliser les positions.
Je ne pense toutefois pas Badiou antisémite, pas plus que ne condamne son œuvre. Je pense simplement que sur ce point, il est dans l'erreur.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: badiou   Ven 19 Aoû 2011, 04:37



Dr. Pasquier a écrit:
On devrait faire comme Sartre ou Badiou, et plutot penser de grandes masses : remplacer les hommes par des groupes d'hommes et les groupes d'hommes par des luttes... On ne se prendrait pas le ciboulot avec ces histoires de races ou de nations...

Si tu veux intervenir sur le fil alain Badiou, il m'a valu des procès d'intention siffle
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
dp.
pilier
avatar

Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Ven 19 Aoû 2011, 06:17

Non merci... Badiou me donne la gerbe pale (d'ailleurs je regrette de l'avoir collé à côté de Sartre... pardon Poulou bof )
Revenir en haut Aller en bas
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Ven 19 Aoû 2011, 06:55

Moi j'aime bien Badiou....
Revenir en haut Aller en bas
dp.
pilier
avatar

Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Ven 19 Aoû 2011, 07:16

Lequel ? Le philosophe ou le polémiste ?
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: badiou   Ven 19 Aoû 2011, 09:42

A vrai dire, comme je l'ai écrit sur le fil, je connais mal sa philosophie, mais les sujets traités m'ont bien plu.

De là à me faire des procès d'intention parce que je parlais de son livre sur l'amour, de ses contes et de son théâtre, m' a paru relever de l'a priori partisan, mais bon..

Quant au polémiste, ma foi, il percute bien, et force à réfléchir, au contraire de certains rigolos réactionnaires bien en cour à la télé (ils vont resurgir dans une autre émission).
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Ven 19 Aoû 2011, 11:52

rotko a écrit:
Quant au polémiste, ma foi, il percute bien, et force à réfléchir, au contraire de certains rigolos réactionnaires bien en cour à la télé (ils vont resurgir dans une autre émission).
Oui, j'ai été impressionnée par le calme et la méthode avec lesquels il mène son propos. Des qualités de plus en plus rares dans les médias, hélas.
Et dans le paysage philosophico-médiatique, un vrai philosophe, ça fait du bien, qu'on soit d'accord avec lui ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
dp.
pilier
avatar

Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Ven 19 Aoû 2011, 18:53

rotko a écrit:
A vrai dire, comme je l'ai écrit sur le fil, je connais mal sa philosophie, mais les sujets traités m'ont bien plu.

De là à me faire des procès d'intention parce que je parlais de son livre sur l'amour, de ses contes et de son théâtre, m' a paru relever de l'a priori partisan, mais bon..

Quant au polémiste, ma foi, il percute bien, et force à réfléchir, au contraire de certains rigolos réactionnaires bien en cour à la télé (ils vont resurgir dans une autre émission).

Je n'aime ni l'un ni l'autre.

Sa philosophie d'abord, celle de l'Être et l'événement fondée sur une réduction aux mathématiques. Pour le père Badiou, l'être ne peut être compréhensible que par les mathématiques et précisément la logique mathématique. Là où Aristote montre que ce savoir étudie des "êtres" particuliers, Badiou (comme par magie) y voit l'instrument indépassable de la saisie de l'être absolument. Ce truc là, ça s'appelle le formalisme, appelé plus simplement "combat des ombres contre les ombres". A la lecture de ce livre, Badiou est devenu pour moi le roi de l'esbroufe. Il me semble que la philosophie se fait avec l'homme ou avec Dieu, pas avec des signes mathématiques : c'est un point de vue personnel, et qui se défend.

Sa verve polémique : le monde de Badiou est binaire (les opresseurs et les opprimés) et ses analyses sont simples parce que Badiou colle sur le monde de grands concepts qui fascinent le profane et hypnotisent les foules. Sa vision (qu'il hypostasie au détriment du monde) est sans nuances, contrairement au réel. Son "hypothèse communiste", son "pétainisme transcendantal" ne sont que les noms d'une pseudo politique qui croit penser dès qu'elle conceptualise à coup de truelle. C'est comme si j'appelais "chaisisme" le fait de s'asseoir sur une chaise.

Il y a d'autres philosophes aujourd'hui, bien plus profonds, intéressants et qui ne baignent pas dans le contentement d'eux-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Ven 19 Aoû 2011, 19:13

C'est un point de vue. Un tantinet trop agressif à mon goût pour retenir vraiment mon attention... col
Revenir en haut Aller en bas
dp.
pilier
avatar

Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Ven 19 Aoû 2011, 19:20

Luca a écrit:
Un tantinet trop agressif.

Pas autant que lui, c'est déjà ça. Il a encore beaucoup à nous apprendre, Badiou...
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Sam 29 Oct 2011, 06:21


Son dernier livre : Le Réveil de l'histoire, par Alain Badiou, Editions Lignes.

S'il dérange, tant mieux.

une remarquable réflexion philosophique sur l'émeute, dont il montre la place décisive dans tout processus d'élaboration politique. Ensuite, un pamphlet contre ce qu'il appelle le «capitalo-parlementarisme», avec quelques saillies efficaces: «S'il y a "tolérance" pour le jeune Noir qui vole un tournevis, il y a tolérance infinie pour les forfaits des banquiers et les prévaricateurs gouvernementaux.» Et enfin (on est tenté de dire: hélas !), un bréviaire militant qui réveille la théorie de l'avant-garde et appelle à une «dictature populaire».

présentation succincte
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Jeu 26 Jan 2012, 12:03



LA RÉPUBLIQUE DE PLATON d'Alain Badiou. Fayard, "Ouvertures", 600 p

Florence Dupont - qui n'est pas une élève de terminale, le trouve difficile.lire l'article.

Il s'agit d'une "adaptation" plus que d'une traduction.

Par ailleurs Alain Badiou rèverait de faire un film sur Platon ou le premier rôle serait confié à Brad Pitt, incarnant à la fois Platon et Socrate !

Accepte Brad Pitt ! c'est mieux qu'un canular, ce serait la gloire pour toi d'incarner de tels philosophes content
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
dp.
pilier
avatar

Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Jeu 26 Jan 2012, 16:53

rotko a écrit:


une remarquable réflexion philosophique sur l'émeute, dont il montre la place décisive dans tout processus d'élaboration politique. Ensuite, un pamphlet contre ce qu'il appelle le «capitalo-parlementarisme», avec quelques saillies efficaces: «S'il y a "tolérance" pour le jeune Noir qui vole un tournevis, il y a tolérance infinie pour les forfaits des banquiers et les prévaricateurs gouvernementaux.» Et enfin (on est tenté de dire: hélas !), un bréviaire militant qui réveille la théorie de l'avant-garde et appelle à une «dictature populaire».

présentation succincte

Oh Oh mais... ça m'a l'air très subversif tout ça... l'émeute comme moment capital d'une "dictature populaire"... la démocratie directe...
Ah mais ? Il y a un type qui a développé ça... en 1960, dans un très gros livre vachement bien qui s'intitule La Critique de la raison dialectique. Le type devait s'appeler Jean-Pierre ou Jean-Richard Sartre, on ne sait plus...
Sacré Badiou... l'enfumage continue...
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Jeu 26 Jan 2012, 17:21

Dans le contrat social de Rousseau, le droit à l'insurrection est mentionné contre un pouvoir oppresseur, ce qui a donné par la suite

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793 énonce en son article 35 : « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Ven 03 Fév 2012, 06:24

Citation :


LA RÉPUBLIQUE DE PLATON d'Alain Badiou. Fayard, "Ouvertures", 600 p

Badiou revisite le mythe de la caverne :

«Imaginez une gigantesque salle de cinéma. En avant l’écran, qui monte jusqu’au plafond, mais c’est si haut que tout ça se perd dans l’ombre, barre toute vision d’autre chose que de lui-même. La salle est comble. Les spectateurs sont, depuis qu’ils existent, emprisonnés sur leurs sièges, les yeux fixés sur l’écran, la tête tenue par des écouteurs rigides qui leur couvrent les oreilles…»

Le compte rendu de Libé
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Ven 17 Fév 2012, 11:54

Il nous a été proposé dans ces circonstances de St Valentin de relancer la discussion sur l'Eloge de l'amour.
Cela tombe bien, le livre m'avait d'ailleurs été offert par mon meilleur ami à la suite d'une déception amoureuse. Les amis savent toujours faire des cadeaux opportuns!! Smile

Mais pour le coup, je trouve que Badiou nous offre un éloge en demi-teinte, dans le sens où l'amour qu'il décrit n'est pas toujours sous son meilleur jour. Il évoque le drame, de sang voire le meurtre en présentant l'amour comme un chemin sinueux dont on atteint rarement l'objectif. L'amour véritable semble être l'apanage de quelques uns seulement, peut-être des plus téméraires.
Pour ma part, j'associerais la tragédie à la passion amoureuse plus qu'à l'amour à proprement parler.

Par contre, je souscris complètement à son refus d'un amour fusionnel qui voudrait qu'un couple ne fasse plus qu'une seule et unique personne. Le respect de l'individualité, de la liberté de l'autre, du droit à jouir de la vie par soi même aussi, et le refus de la possessivité sont des idées qui me parlent et auxquelles j'adhère volontiers.

Cependant, je n'ai pas très bien compris ce qu'il entendait lorsqu'il explique que l'amour n'est pas la connaissance de l'autre? L'amour ne passe-t-il pas inéluctablement par une connaissance de l'autre? Sans quoi, on se situe davantage dans une forme d'amour idéal?

Revenir en haut Aller en bas
Esperluette
pilier
avatar

Nombre de messages : 370
Localisation : Parmi les livres
Date d'inscription : 12/02/2012

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Lun 20 Fév 2012, 09:50

Ahum, j'arrive avec un peu de retard ici! Mais l'essentiel est de laisser une impression, non? C'est bien ça l'esprit de Grain de sel?

J’ai terminé L’éloge de l’amour d’Alain Badiou accompagné par Nicolas Truong. Et je vous livre mon modeste commentaire.
L’idée d’un échange question-réponse à la mode platonicienne qui au départ est intéressante se révèle parfois pénible, surtout lorsque Nicolas Truong cite les œuvres du philosophe. Ce concept a cependant l’avantage de donner un certain rythme au livre, ce qui est appréciable.
Le livre débute par cette citation de Rimbaud : « L’amour est à réinventer, on le sait. » extraite d’Une Saison en enfer, Délire I et se referme sur ces beaux vers de Mallarmé :

« Dans l’onde toi devenue
Ta jubilation nue »

Alors je me dis qu’un philosophe qui célèbre l’amour, en une centaine de pages, exercice périlleux s’il en est un, a forcément des côtés sympathiques !


Badiou met l’accent sur un point essentiel : l’amour réussi nécessite une (re)construction à deux, une (ré)invention de chaque instant, c’est en cela qu’il est le moteur de la vie. Le quotidien doit être sans cesse transformé pour durer. Bien sûr, il parle de l’amour toxique qui conduit au suicide ou au meurtre mais il donne, je trouve, la part belle à une conception de l’amour dynamique dans le sens où il nécessite un investissement de chacun à tout instant. Certaines phrases résonnent juste : « (…) « je t’aime » devient : il y a dans le monde la source que tu es pour mon existence. Dans l’eau de cette source, je vois notre joie, la tienne d’abord. » Oui, le rival de l’amour n’est pas l’amant potentiellement autre mais l’égoïsme. Cet essai est traversé par l’idée essentielle d’un amour à construire à deux qui nécessite une complicité et une fidélité sans faille. L’amour est raconté comme une puissance.
Lorsqu’il évoque Beckett, il parle de lui comme « d’un écrivain de l’obstination de l’amour », et, je trouve cet hommage réussi. Les couples vieillissants sont toujours là. Derrière un apparent pessimisme se cache en fait un hommage à l’amour qui malgré tous les obstacles a survécu.

Son idée d'un amour-communiste-fraternel est bien menée, je trouve. On sent la passion et le vécu à travers sa pratique du théâtre. J'aime bien ce concept anthique du théâtre-philosophe. Wink

Certains passages m'ont moins convaincue, voilà pourquoi ils n'apparaissent pas. L'amour est un un sujet tellement vaste et subjectif que chacun a sa propre conception qui se nuance et s'enrichit au fil de ses expérience et de ses lectures.

Bref, vous l’aurez compris, si vous cherchez des références plus littéraires, cet essai vous laissera sur votre faim. Elles sont certes présentes mais il manque certaines pointures : Racine, Dostoïevski, Stendhal, Flaubert, Cohen … à compléter si vous le souhaitez ! Wink

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Lun 20 Fév 2012, 12:31

Oui Esperluette,
Badiou se lit facilement dans l'ensemble.

Moi, j'adhère à son amour-communiste-fraternel, faire du bien être et du bonheur de son partenaire sa priorité n°1: c'est la base de n'importe quel amour digne de ce nom. Je suis tout à fait d'accord avec son idée selon laquelle l'amour est le total opposé de l'égoïsme.

Par contre, pour ce qui est de l'amour toxique, je ne suis trop d'accord. Tout son passage sur les excès sanglants des sentiments, je le rattacherais plutôt à la passion amoureuse, qui se distingue de l'amour à proprement parler.
Revenir en haut Aller en bas
Esperluette
pilier
avatar

Nombre de messages : 370
Localisation : Parmi les livres
Date d'inscription : 12/02/2012

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Lun 20 Fév 2012, 20:31

Je crois qu'il analyse bien l'idée que l'amour peut être aussi la guerre dans ce qu'il a de plus dramatique. Bon , il n'utilise pas le terme de tragédie, effectivement.
Je suis persuadée qu'il en viendrait de lui-même a rectifié sa pensée si on l'interrogeait en ce sens. Comme je le disais, le lecteur qui aurait souhaiter trouver une analyse de Racine est déçu mais on peut toujours y remédier en se replongeant dedans.

J'ai été ravie d'avoir échangé avec toi sur cet ouvrage qui est agréable à lire. Au plaisir! bye
Revenir en haut Aller en bas
Caj
pilier
avatar

Nombre de messages : 73
Localisation : Isère
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Mar 21 Fév 2012, 11:05

Arf, qu'ai-je fait de mettre les pieds ici ... je vais avoir des dizaines de milliers de livres à commander ou à braquer la bibliothèque de mon petit village ! affraid

Vous me donnez envie en tout cas cheese
Revenir en haut Aller en bas
http://prosenoire.skyrock.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   Dim 11 Nov 2012, 06:16

Au moment où le mariage devient une revendication légitime pour tous, il est bon de s'intéresser davantage à l'amour plutôt qu'à sa réalisation dans le"contrat qui cimente un couple sur la base, solide en apparence, précaire en réalité (50 % de divorces), des avantages réciproques"

selon l'expression d'Alain Badiou qui prononcera la leçon inaugurale du 24e Forum philo "Le Monde" au Mans le vendredi 16 novembre à 10 heures.

Il défend l'amour comme une insupportable passion et en présente une conception de droite et de gauche, autant dire l'ordre établi et le mouvement :

A droite", un contrat amiable. Il ne s'agirait que de veiller à l'équilibre des avantages, à "l'épanouissement" des individus concernés, à "l'harmonie" de chacun, bref, à la satisfaction personnelle des animaux appariés. On ne franchit jamais la frontière qui sépare l'intérêt de l'Idée, ou la satisfaction de la joie. Cette représentation n'est que la projection conjugale de la grande loi de nos sociétés : tout ce qui existe a un prix fixé par le marché

"A gauche", une tentation qui voit dans la "liberté" des désirs l'alpha et l'oméga de l'existence

dit-il dans cet article qui prélude dans le "Monde des livres" (du 9 novembre 2012) à des échanges de philosophes sur l'amour, la passion, et l'émotion.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Badiou Alain ( essais, philo, théâtre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alain Badiou (1937)
» Explication et commentaire d'un texte d'Alain sur la technique
» Essais sur le bouddhisme zen (D.T. Suzuki)
» Dissertation de Philo TS1
» BAC PHILO:--->LE MEILLEUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: