Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Peter Robinson - Noir comme neige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mazel
pilier
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 66
Localisation : Carrières sous Poissy
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Peter Robinson - Noir comme neige   Sam 26 Juil 2008, 10:29

lire livre de chevet - polar britannique


Noir comme neige (Livre de Poche)
de Peter Robinson traduit de l'anglais par Jean Esch.


clic !


cafe Commencé hier soir, sans grande conviction.
Il faut dire que vu le choix de bouquins en attente... ce n'est pas vraiment celui que j'avais envie de lire en premier... mais livre prété... donc urgent de le lire et le rendre à sa légitime propriétaire.
Enfin... les premières pages ne sont pas désagréables, et puis après le roman "violant" lu précèdemment, j'avais bien envie d'un roman plus classique.

fou bonne journée à tous
amitié

vac Résumé :

La petite ville d'Eastvale, dans le Yorkshire, s'apprête à fêter Noël dans une ambiance et un décor de carte postale.
D'autant que la neige est au rendez-vous.

Hélas, cette atmosphère idyllique est endeuillée par le meurtre sauvage d'une jeune femme, Caroline Hartley, retrouvée nue au pied de son sapin, poignardée.

Les soupçons sont nombreux - et se portent d'abord sur la compagne homosexuelle de Caroline -, mais les indices sont rares et ils mènent tous à des impasses car Caroline Hartley avait fait du secret son mode de vie... jusque dans sa mort.

C'est le début d'une nouvelle enquête pour l'inspecteur divisionnaire Banks, secondé par le sergent Richmond et la détective Susan Gray, nouvellement promue, et, comme souvent chez Peter Robinson, sous le vernis des apparences, tout le monde a quelque chose à cacher...

study Biographie de l'auteur
Auteur canadien d'origine anglaise, Peter Robinson est né en 1950 dans le Yorkshire.
Il commence une carrière d'enseignant puis publie, à partir de 1987, les premières enquêtes de l'inspecteur Alan Banks.

En 2000, c'est la consécration : Saison sèche obtient le prestigieux Anthony Award et, en France, le Grand Prix de littérature policière.
Tout en continuant à publier de nombreux thrillers, Peter Robinson enseigne également l'art de l'écriture de romans policiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://mazel-annie.blogspot.com/
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Peter Robinson - Noir comme neige   Lun 15 Avr 2013, 17:18

Je ne connaissais pas cet auteur mais on m'a recommandé Saison sèche que j'ai donc lu récemment

Présentation de l’éditeur :

Citation :
Un été torride frappe le Yorkshire. Asséché, le lac artificiel révèle les ruines du village englouti de Hobb's End. C'est là que le jeune Adam, un gamin du voisinage, fasciné par ce fantastique domaine d'aventure, fait une découverte macabre : les os d'une main humaine, recouverts d'une croûte terreuse, humide et noire...
Comment mettre un nom sur ces restes ? Qui a été inhumé ainsi, à la hâte, dans la remise d'une maison ? Comment reconstituer le drame ignoré de tous qui s'est déroulé à Hobb's End alors que la guerre brassait les populations, amenant au village les réfugiés de Londres bombardé et les soldats américains ?
Un défi pour Alan Banks, le policier mis sur la touche pour insubordination, et chargé de cette affaire à l'évidence inextricable. Peu à peu, cependant, les archives locales vont livrer leurs secrets, les mémoires des survivants se délier, et le destin tragique de Gloria émerger de l'oubli dans le décor hallucinant du village fantôme.
Ce roman policier a reçu le Grand Prix de Littérature policière en 2001. Il est facile à lire, sans longueurs bien qu’il occupe plus de 500 pages en Poche. Il est habilement bâti sur deux époques, celle d’aujourd’hui avec l’enquête du héros, Banks, et de son adjointe Annie Cabot, et celle du passé de ce village anglais englouti après la guerre pour la construction d'un barrage avec sa retenue d'eau. Banks a hérité de cette enquête parce que son supérieur qui le déteste espère bien qu’il va échouer.
La victime, une femme, est assez rapidement identifiée et il s’agit de reconstituer son histoire jusqu’à son meurtre dans les années 40. Les survivants de l’époque sont rares et l’enquête difficile. Le récit alterne entre les étapes de cette enquête et l’évocation à la première personne (c’est, à mon sens, le côté original et attachant du roman) de la vie du village pendant la guerre par une narratrice qui porte le même nom que la victime mais dont on ne sait pas tout de suite si elle a ou non un lien avec elle. Elle a écrit un journal dans lequel elle relate le quotidien de la guerre avec ses privations, son marché noir et les bals organisés par des soldats britanniques et américains basés non loin, qu’affectionnent les jeunes filles du coin.
L’intrigue policière tient en haleine jusqu’au bout mais l’intérêt du livre, à mes yeux, tient beaucoup à sa construction qui met habilement en valeur une période historique à travers son quotidien et le vécu d’un homme, Banks, en proie à des problèmes familiaux (un divorce, un fils qui lui échappe) et professionnels (il a été mis au placard). Il y a aussi le personnage d’Annie, attachante, meurtrie par la vie, qui noue une relation difficile et maladroite avec Banks.
Le village fantôme et le sombre drame qui a coûté la vie à une très jeune femme contribuent à créer un climat fait tantôt d’angoisse, tantôt de nostalgie ou de tristesse et, bien sûr, de mystère soigneusement entretenu.

J’ai apprécié la sobriété du style qui permet une lecture agréable. Je crois qu'il devrait plaire à beaucoup et pas seulement aux amateurs de polars.

Ce roman m’a fait penser à La dame du lac d’Indridason à cause de l'intrigue mais l’atmosphère n’est pas la même et la construction est plus originale, me semble-t-il.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Peter Robinson - Noir comme neige   Lun 15 Avr 2013, 17:32

paru dans le livre de poche avec l'approbation de Claude Mesplède, le "pape du polar".

(titre personnel qu'il affectionne !) Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peter Robinson - Noir comme neige   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peter Robinson - Noir comme neige
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Thérèse de Lisieux : «..les âmes vont en enfer comme les flocons de neige en hiver.. »
» Le rouge et le noir Sendhal
» protégeons le rhinocéros noir
» qui pourrait me dire comment voir si on nous a fais de la magie noir
» Fiche d'identité |Samaël| L'ange noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: