Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eric-Emmanuel Schmitt

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Eric-Emmanuel Schmitt   Mer 15 Mar 2006, 11:47



Eric-Emmanuel Schmitt, Oscar et la dame en rose, Albin Michel.

Prête-moi ton mouchoir ...

Citation :
"Tu va pleurer en le lisant",
m'a-t-elle dit.

Oscar a la lucidité et la naîveté de son âge. Qu'il connaisse des jours difficiles à l'hopital ne change en rien ses attentes mais aiguise son regard sur les adultes. Il est attachant, émouvant, et EES a commis là un bien beau livre.
Sobriété, pudeur, et justesse de ton expliquent cette réussite. On rit quand on devrait pleurer, et on pleure sur des remarques cocasses, insolentes et spontanées.
100 pages qui touchent au vif.

Bien entendu, je ne poste pas innocemment sur ce livre précis ! j'attends que Maia vienne mettre son grain de poivre lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
coline
pilier


Nombre de messages : 3986
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Mer 15 Mar 2006, 14:39

Bien entendu, on ne peut rester insensible à un sujet comme celui-là...C'est pour cela que ce livre touche...Pour le reste, j'ai la même impression que chaque fois que je lis EES...Une certaine facilité, superficialité...Je reste chaque fois sur ma faim alors qu'il tient toujours des sujets qui devraient être passionnants. Il publie trop peut-être? Happy

Franchement, sur ce même sujet, l'expression d'un enfant qui est au seuil de la mort, j'ai lu un autre livre qui m'a bien plus bouleversée...et pourtant il s'adresse à des enfantsde 10-11 ans. Il s'intitule "A la vie, à la mort..." de Marie Sabine Roger (Nathan. Collection Pleine Lune)
Revenir en haut Aller en bas
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Mer 15 Mar 2006, 15:11

Je me garderais bien de répondre, rotko, tu sais combien je déteste dire du mal lol!

Je suis de nature douce et conciliante ( j'trouve pas de smiley à auréole !)

Mais quand même : il faut lire La Nuit de Valognes. Pièce de théâââtre ( oui, les 3 â, c'est exprès ! ) très TENDANCE de E-E S où l'incapacité de ce pauvre Dom Juan à aimer une femme est expliquée tout simplement par l'homosexualité. Il tombe amoureux d'un beau mec, et il va en mourir... d'aaamoour. I love you
Si c'est pas un produit formaté, ça, moi je me fais bonne soeur no
Revenir en haut Aller en bas
coline
pilier


Nombre de messages : 3986
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Mer 15 Mar 2006, 17:39

maïa a écrit:
Je me garderais bien de répondre, rotko, tu sais combien je déteste dire du mal lol!

Je suis de nature douce et conciliante ( j'trouve pas de smiley à auréole !)

Mais quand même : il faut lire La Nuit de Valognes. Pièce de théâââtre ( oui, les 3 â, c'est exprès ! ) très TENDANCE de E-E S où l'incapacité de ce pauvre Dom Juan à aimer une femme est expliquée tout simplement par l'homosexualité. Il tombe amoureux d'un beau mec, et il va en mourir... d'aaamoour. I love you
Si c'est pas un produit formaté, ça, moi je me fais bonne soeur no

Pour Maïa... Happy
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Mer 15 Mar 2006, 19:00

la nuit de valognes ! ma petite voisine l'étudie en classe de première ! lol!

Ne te fais pas bonne soeur, Maia, on regretterait ton franc-parler sunny

Coline ! j'attendais que tu defendes EES Razz tu étais si contente de l'avoir aperçu à l'épicerie de ton village. Rappelle-toi !

il nage deux km tous les jours, ca le maintient en forme, normal !


bon, je vais donc continuer :king: tout seul à parler d'Eric Emmanuel Schmitt lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Mer 15 Mar 2006, 19:06

Eric-Emmanuel Schmitt, L'Evangile selon Pilate, Albin Michel.

Pilate, ou les mésaventures de l'enquêteur.

A lire cette histoire, j'ai pensé aux "Mémoires d'Hadrien" de Yourcenar. Un personnage historique, tout enrobé des légendes et de l'aura de l'Histoire, prend enfin la parole pour révéler en lui l'humaine condition, ce qui donne paradoxalement au récit-fiction un sceau d'authenticité.

Ici, c'est sous le signe d'un tragique assumé, puisqu'au mont des Oliviers, dans l'attente de son arrestation, Yéchoua se souvient et évoque sobrement comment il prend conscience de ses pouvoirs et, comment il a gèré au mieux sa destinée. Des divergences dans les faits ou des changements dans le rôle des personnages évitent au récit d'être l'ennuyeuse paraphrase des évangiles.

Tel quel l'ouvrage rend l'acteur très proche du lecteur, dans un style sobre parfaitement maitrisé.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Mer 15 Mar 2006, 19:08

Dans un second temps, c'est le récit extérieur de Pilate à son frère Titus.

Le préfet romain évoque les différentes hypothèses devant le mystère d'un prétendu "ressuscité". Disons-le tout net, je n'ai pas été convaincu. Les investigations de Pilate traînent. On se croirait devant le mystère de la "tombe vide" précurseur de celui de la "chambre close" ou du "mort qui n'était pas vraiment mort".

Malgré des efforts, Eric-Emmanuel Schmitt ne réussit pas ses personnages : Yohanan, Nicodème et Joseph D'Arimathie sont des raseurs. Fabien, au carrefour de Paul et de Saint-Augustin, est plat. Seul le philosophe cynique Craterios voudrait faire pittoresque. Mais ce philosophe qui dénie le rôle de l'amour en philosophie a dû oublier le discours de Diotime à Socrate dans "Le Banquet".

Enfin la monotonie du procédé - lettres de Pilate à son frère Titus, lasse. Ce Pilate médiocre et hésitant se serait peut-être mieux révélé dans des comptes-rendus à Tibère, différents des propos tenus oralement ou par écrit à son entourage.

Au final ce roman, dont la première partie est intéressante, était une gageure qui, à mon avis, s'enlise.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Nam
pilier
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Jeu 16 Mar 2006, 14:30

rotko a écrit:
Eric-Emmanuel Schmitt, Oscar et la dame en rose, Albin Michel.

Prête-moi ton mouchoir ...

Citation :
"Tu va pleurer en le lisant",
m'a-t-elle dit.

(Mise en abyme de citations)

Moi aussi j'ai pleuré (vraiment vraiment beaucoup) à la lecture de ce livre d'EES, comme on l'appelle ici. Il serait difficile pour moi de mettre en doute son efficacité, de c epoint de vue. Mais peut-être un peu trop. Dans le supermarché des émotions, j'ai payé cinq ou six euros pour être émue. Je le suis, mais ne sait plus pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Jeu 16 Mar 2006, 14:54

rotko a écrit:
Eric-Emmanuel Schmitt, L'Evangile selon Pilate, Albin Michel.
Pilate, ou les mésaventures de l'enquêteur.
A lire cette histoire, j'ai pensé aux "Mémoires d'Hadrien" de Yourcenar.

Je m'étrangle d'indignation ! Je m'étouffe de désespoir, je hurle je trépigne affraid pale Mad

Comparer Schmitt à Yourcenar !!! Rotko, tu n'as pas honte ? lol!

Pourquoi pas aussi voir un lien entre ce truc et le Maître et Marguerite, pendant que tu y es . lol!
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Jeu 16 Mar 2006, 15:36

oui, je pensais bien que tu réagirais lol!

il ne fallait pas séparer cette comparaison du reste du paragraphe
Citation :
:" Un personnage historique, tout enrobé des légendes et de l'aura de l'Histoire, prend enfin la parole pour révéler en lui l'humaine condition, ce qui donne paradoxalement au récit-fiction un sceau d'authenticité.

j'aurais dû mettre deux points pour illustrer le procédé et non laisser entendre un jugement de valeur.

ca va mieux ? sunny

- je dois avoir encore quelques posts sur Eric-Emmanuel Schmitt Wink
retiens ton soufffle, et cultive l'art de l'apnée geek
j'aimerais que d'autres personnes interviennent Wink

a priori, c'est sans risques, non ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Jeu 16 Mar 2006, 15:47

A vrai dire, j'ai une méfiance épidermique envers ces gens qui se prétendent écrivains et qui sont capables de pondre des livres à la pelle comme les poules pondent des oeufs chez la Mère Poulard lol!

N'est pas Balzac qui veut. Et il reste une exception. Les autres cent fois sur le métier remettaient leurs ouvrages, et écrire n'est pas jeter des mots sur du papier... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Jeu 16 Mar 2006, 15:53

Un Français sur quatre se prend pour un écrivain, au moins virtuel.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
coline
pilier


Nombre de messages : 3986
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Ven 17 Mar 2006, 22:55

rotko a écrit:
Coline ! j'attendais que tu defendes EES Razz tu étais si contente de l'avoir aperçu à l'épicerie de ton village. Rappelle-toi !
[size=9]

Happy Oh oui! Je n'oublie pas...J'avais été un peu surprise de le trouver là...Enfin, non, j'exagère...je savais à l'époque Wink qu'il était dans le coin.. Happy .
Mais bon, ce n'est pas parce qu'on a (re)gardé les cornichons ensemble que cela constitue une raison suffisante pour aimer ses livres!... Happy
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Dim 26 Mar 2006, 09:55

Eric-Emmanuel Schmitt, La part de l'autre, livre de poche.

Un diptyque étonnant.

Si Hitler avait été reçu à l'école des beaux-arts de Vienne, la face du monde eût-elle été changée ? On connait cette histoire du battement d'ailes de papillon - je l'ai lue dans une nouvelle de sf, mais j'ai oublié le titre et l'auteur !), qui modifie une élection présidentielle américaine...

Pourtant EES se défend d'accorder aux circonstances un rôle déterminant :
Citation :
"Personne n'a de pouvoir sur les circonstances, mais chacun en a sur ses choix".

Contrairement à Zola qui traçait l'itinéraire d'un personnage fictif selon des paramètres sociaux et individuels déterminants, EES prend pour protagonistes des personnages historiques qu'il soumet à des variations de parcours. Plaisir du romancier qui réagence le monde à sa fantaisie, en faisant consurrence à l'Histoire et à l'Etat-Civil ! )

On a donc essentiellement deux parcours qui découlent plus ou moins librement de la réussite ou de l'échec d'Adolphe H à son examen.
Le début est franchement amusant. On voit l'apprenti-peintre chez Freud, ses aventures amoureuses plus ou moins réussies, ses démêlés avec la vie, avec la guerre aussi. On le prend en pitié, on se moque de lui, il nous inquiète, d'autant qu'avec son nom, son attachement pour une religieuse, ou sa défense d'amis juifs deviennent des épisodes cocasses. D'un goût plus douteux est sa haine des rats pour lesquels il envisage une "solution finale" (p 233 chez Albin Michel).

Des personnages pittoresques font le plaisir de l'auteur et du lecteur. Mais les ombres s'accumulent, et l'atmosphère de lecture s'en ressent.
Certains verront à juste titre de la facilité dans certains épisodes où manifestement EES "tire la corde". Serait-on sur la ligne des feuilletons de Dan et Vautrin ? passages fugitifs.

En revanche, "on" - c'est moi, et on peut avoir un avis différent !, se dit que prenant des personnages historiques lourdement marqués, cf dans "l'évangile selon Pilate", EES choisit la difficulté jusqu'à restreindre drastiquement sa liberté d'invention.

D'où une lecture qui intrigue, amuse et séduit, puis...mais à chacun de voir !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Ven 14 Avr 2006, 10:58

On vient de me dire du bien de " ma vie avec Mozart" de ce célèbre auteur qui "achetait des cornichons" dans l'Allier à la même épicerie que notre amie Coline Laughing Personne ne l'a lu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
coline
pilier


Nombre de messages : 3986
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Sam 15 Avr 2006, 12:08

rotko a écrit:
ce célèbre auteur qui "achetait des cornichons" dans l'Allier à la même épicerie que notre amie Coline Laughing

Laughing Ah!...Elle t'a plu cette histoire! Happy
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Sam 15 Avr 2006, 14:38

coline a écrit:
rotko a écrit:
ce célèbre auteur qui "achetait des cornichons" dans l'Allier à la même épicerie que notre amie Coline Laughing

Laughing Ah!...Elle t'a plu cette histoire! Happy

OUI !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
ice
pilier
avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Dim 01 Oct 2006, 17:07

La secte des égoïstes


Citation :
A la Bibliothèque nationale, un chercheur découvre la trace d'un inconnu, Gaspard Languenhaert, homme du XVIIIe siècle, qui soutint la philosophie " égoïste ". Selon lui, le monde extérieur n'a aucune réalité et la vie n'est qu'un songe. Intrigué, le chercheur part à la découverte d'éventuels documents. Mystérieusement, toutes les pistes tournent court. Conspiration ? Malédiction ? La logique devient folle, cette enquête l'emmène au fond de lui-même, emportant le lecteur avec lui dans des vertiges hallucinants.
J'ai trouvé l'histoire très agréable à lire , avec un côté littérature du XVIII ° par moment.
A qui cela n'est jamais arrivé de penser " je vis un rêve tout ce qui est autourde moi, c'est moi qui l'ai créé et autrui n'existe pas sauf si c'est moi qui l'ai décidé " très égoïste comme théorie ! Je retrouve dans ce livre la pensée de Descartes qui est le fil conducteur de ce roman "Je pense donc je suis". Ce qui m' étonne dans ce texte pourquoi ce philosophe Van Languenhaert laisse t-il une trace si tout ce qu'il vit est de sa propre création? Mais il y'a ce paradoxe aussi : lorsque ce chercheur enquête sur ce philosophe rien n'est dit à son propos , sinon au travers de texte ou de personnage historique.

En tout les cas je conseille ce livre à lire, amusant rapide et qui nous embue pas le cerveau par des thèses philosophiques trop durs à comprendre où à démontrer.
Revenir en haut Aller en bas
oxymoron44
pilier
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 46
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Jeu 12 Oct 2006, 10:16

Je confirme l'intérêt porté par beaucoup pour cette secte des égoïstes que je viens de terminer et qui m'a intrigué un peu quand je l'ai refermé. Je me suis posé la question quelques instants pour essayer de rassembler l'ensemble dans ma tête et tenter de comprendre le résultat.
Bon il existe sans doute plusieurs angles de lectures mais j'ai pour ma part j'ai ressentis un plaisir final excellent car pour moi le puzzle s'assemble à rebours; ce n'est qu'à la fin que j'ai saisis ce qu'était ce Gaspard Languenhaert: un rêve allégorique, une métempsycose que s'est imposé un malade (Gerard Langueret) dans le corps fantasmé de Languenheart.
Et là quel bonheur de saisir le message du livre, la liberté fantasmée, extraite de l'âme vagabonde d'un corps malade et inerte.
Cette secte des égoïstes est un régal dans le sens où elle est la création même, la philosophie, la vivacité d'esprit, le voyage et la culture.
Ajoutons à tout cela la forme propre à l'auteur qui s'amuse à bouleverser la forme classique du roman en incorporant une forme théâtrale, épistolaire et un humour certain au travers de la déification dont s'approprie Gaspard et on obtient un ensemble rythmé et vivant qui permet d'aborder la philosophie de façon légère.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Jeu 12 Oct 2006, 11:09

j'espère que tu ne dis pas la fin Laughing

je l'ai fait une fois sur un forum de romans policiers affraid lol!

j'ai recu de sévéres admonestations Razz j'en ris encore ! et je suis reconnaissant à maître Albedo Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
oxymoron44
pilier
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 46
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Ven 13 Oct 2006, 08:04

Je ne pense pas car mon hypothèse n'est pas forcément la bonne et puis si c'est le cas j'en suis désolé même si je ne pense pas que ça puisse avoir quelque incidence que ce soit dans ce roman.
Revenir en haut Aller en bas
queenieinlove
pilier
avatar

Nombre de messages : 682
Localisation : Black Hole
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Ven 13 Oct 2006, 08:22

j'en ai marre, je me casse de ce forum evil

c'est vrai quoi, vous me donnez envie de lire trop de livres... je peux pas suivre... :|
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.orange.fr/sublimeacide/index.htm
coline
pilier


Nombre de messages : 3986
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Ven 13 Oct 2006, 08:41

queenieinlove a écrit:
j'en ai marre, je me casse de ce forum evil

c'est vrai quoi, vous me donnez envie de lire trop de livres... je peux pas suivre... :|

Shocked ...Tu m'as fait peur!pale
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Ven 13 Oct 2006, 11:16

oxymoron44 a écrit:
Je ne pense pas car mon hypothèse n'est pas forcément la bonne et puis si c'est le cas j'en suis désolé même si je ne pense pas que ça puisse avoir quelque incidence que ce soit dans ce roman.

tout est donc bien, Oxymoron, et on apprécie ici tes contributions comme ailleurs le percepteur apprécie les miennes Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
oxymoron44
pilier
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 46
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   Sam 14 Oct 2006, 07:22

rotko a écrit:
oxymoron44 a écrit:
Je ne pense pas car mon hypothèse n'est pas forcément la bonne et puis si c'est le cas j'en suis désolé même si je ne pense pas que ça puisse avoir quelque incidence que ce soit dans ce roman.

tout est donc bien, Oxymoron, et on apprécie ici tes contributions comme ailleurs le percepteur apprécie les miennes Razz

lol! en tout cas il te pousse quand même à l'humour
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eric-Emmanuel Schmitt   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eric-Emmanuel Schmitt
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» pièces d'Eric-Emmanuel Schmitt
» Vidéo-témoignage : "Éric-Emmanuel Schmitt, un témoignage de sa Foi" !
» livre sur bouddha a contre courant
» Sarkozy un "sale mec" : les propos prêtés à Hollande font polémique
» Bonjour à tous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: