Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Buenos Aires, tango, bolero, films

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Mer 29 Juil 2009, 17:26

Documentaire argentin Une histoire du tango

01 Octobre 2008, Réalisé par Caroline Neal

Avec Emilio Balcarce, Leopoldo Federico, Ernesto Franco


malheureusement le trailer ne fonctionne pas Sad

voici une autre video :

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Constance
pilier


Nombre de messages : 1650
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Lun 19 Oct 2009, 18:45




Le tango

Où sont-ils donc ? demande l'élégie
Des disparus, comme s'il existait
Une région où le passé serait
L'Encore, le Toujours, et l'Aujourd'hui.

Où donc (je le redis) la populace
Qui a fondé dans des hameaux déserts,
Dans des rues de poussière et de terre,
La secte du couteau et de l'audace?

Où sont-ils donc, ceux-là qui sont passés,
Laissant à l'épopée un peu d'action,
Leur fable au temps, et qui sans aversion,
Lucre ou passion se sont entretués.

Je les cherche dans leur légende, au soir,
Dans la braise qui, incertaine rose,
Garde de cette pègre quelque chose,
Pègre des Halles et du Vieil Abattoir.

Quelles sombres ruelles, quelle plaine
D'un autre monde habite l'ombre dure
De celui qui était une ombre obscure,
Ce Muraña, ce couteau de Palerme ?

Et ce terrible Iberra, (que Dieu l'ait
En sa sainte garde) qui sur un pont
Tua Nez Plat son frère qui avait
Fait plus de morts, et le compte était bon.

C'est une mythologie de poignards
Qui lentement s'annule dans l'oubli ;
Une chanson de geste qui périt
En de sordides et policières histoires.

Il est une autre braise, un autre feu
Dans la cendre où ils sont, une autre rose ;
Tous ces fiers bretteurs sont là qui reposent
Avec le poids du couteau silencieux.

S'ils ont perdu dans la boue le couteau
Hostile, ou cet autre couteau, le temps,
Malgré la mort et le temps accablant
Tous ces morts sont vivants dans le tango.

Ils sont dans la musique, le cordage
De la guitare obstinée, laborieuse,
Qui trame dans la milonga heureuse
La fête et l'innocence du courage.

Dans le vide la roue jaune tournoie
Avec chevaux et lions, j'entends l'écho
Des tangos d'Arolas et de Greco
Qu'on dansait sur le trottoir devant moi,

Dans un instant qui émerge, isolé,
Sans avant ni après, contre l'oubli,
Et qui a goût de ce qui s'est enfui,
Qui s'est enfui et qui est retrouvé.

Dans les accords, il est des choses vieilles :
L'autre patio et, entrevue, la treille
(Entre les murs, à l'abri des regards,
Le Sud conserve et guitare et poignard.)

Rafale, le tango, ou diablerie,
Aux années affairées, il se mesure ;
Fait de poussière et de temps, l'homme dure
Bien moins que la légère mélodie,

Qui n'est que temps. Le tango crée, brumeux,
Un passé irréel mais sûr alors,
L'impossible souvenir d'être mort
En se battant, dans un coin de banlieue.


(El otro, el mismo (« L'autre, le même »)



Revenir en haut Aller en bas
Constance
pilier


Nombre de messages : 1650
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Mar 17 Nov 2009, 14:50




A Jaime Gil de Biedma


... Si ce disque qui joue et ce tango
des heures, des jours et de tous les ans
ne me blessait, quand tourne en ses méandres
avec son aiguille la pulsation.
C’est pourquoi je dis que dans ce tango,
comme des hôtes étranges, lointains,
mousse d’arbres, vert-de-gris de l’airain
me font sentir, vivre la vibration
d’un moi revenant après plusieurs bains
sécher au soleil ses désillusions
dans le poème-moi de sa fiction.
L’intelligence veut, dans le binaire
axe d’un système qui incarcère,
oublier sa coupable contention :
que chantent les mers et que les corsaires,
capitaines de ces abécédaires,
leur ancïen galïon récupèrent,
et que la musique d’un lent tango
— qui dit que le Japon est Cipango —
avec son aiguille mon coeur lacère.


Jaime Siles

(Extrait de Sémaphores, Sémaphores)

Toile "Victor Torres", de Fabian Perez
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Dim 24 Jan 2010, 10:05

.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Jeu 25 Mar 2010, 07:01

melingo tango




Le visage de Melingo, le labour de sa peau mate, ses cheveux très salés, et sa voix tronçonnée, font croire aux histoires qu’il raconte. Celles de serial killers aux oreilles décollées, celles d’épouses assassines, de prostituées felliniennes dans les faubourgs de Buenos Aires;
in le Temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Sam 24 Avr 2010, 06:26

gotan project :

le trio franco-hélvético-argentin vu par le jdd




Citation :
Nous sommes d'abord influencés par un corpus qui va des années 1920 jusqu’à Astor Piazzolla. Mais nous puisons également dans le travail de maîtres comme Horacio Salgan, Osvaldo Pugliese, Anibal Troilo. Et aujourd'hui, nous collaborons aussi avec la nouvelle scène. Sur le deuxième album Lunatico, nous avions par exemple travaillé avec Juan Carlos Caceres, qui a beaucoup réfléchi sur les origines africaines du tango. Cette fois-ci, on a invité Melingo, un grand créateur de chansons, un peu fou. Et tous les jours, je reçois des disques de jeunes artistes argentins….
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Sam 24 Avr 2010, 06:27

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: gotan project   Dim 25 Avr 2010, 00:45

mon avisGotan project

Un projet très intéressant, il y a du talent et l’objectif de moderniser le tango, Ils portent en avant notre musique pour lui donner les sons et la manière la plus proche des mouvements actuels Je vois qu’il y a plusieurs années , consacrées à leur production, mais nul n’est prophète dans sa terre, et ici en Argentine,sauf, dans des milieux cultes, on ne les connais pas, moi non plus. N’oublions pas que Piazzola a lutté contre vent et marée pour imposer sa musique, il s’est même battu à coups de poing avec les orthodoxes de la musique traditionnelle. Aujourd’hui on lui rend le juste hommage.

Néanmoins le véritable tango est le traditionnel, je n’y trouve pas des racines africaines, au contraire les sources sont italiennes, avec les sentiments poétiques et sensibles venus de l’Italie ; voyons les auteurs Discépolo poète et philosophe, Homero Manzi, chaque tango est un poème merveilleux, Contursi, Battistella et d’autres qui m’échappent à ce moment Le tango primé par l’Alliance Française de Bs AS appartient aux classiques.
Et la musique et la lettre, nous parlent au cœur.
( si qq’un veut l’écouter
il est sur le fil de Gardel)

Pourquoi quitter la mélodie au tango et la rapprocher aux sonorités du Jazz ou du rock, Je pense que ces artistes, dans leur effort de s’intégrer à la modernité, n’ont pas choisi la bonne voie
Sous prétexte de rénovation cela donne à leurs créations un aspect particulier qui change, à mon humble avis, l’esprit essentiel du tango, qui est musique et poésie.

On nomme dans l’article le chroniqueur de Foot, Victor Hugo Morales, en dehors du Foot, c’est un personnage très cultivé, quand je suis le matin à la maison, j’aime l’entendre parce qu’il parle de tout sujets, culture, livres films et grand ami de la France où il est souvent, Qu’il ait loué Gotan Projet ne m’étonne pas, puisque n’importe quel événement, concernant l’Argentine il est là pour applaudir et encourager.

Le bizarre est que ici on ne les connaît pas ou on ne veut pas les connaître , les Argentins ont fait des larmes leur musique, et laissons le tango comme il a toujours été.

Je vais envoyer un tango de ce groupe « Vuelvo al Sur »
« Je retourne au Sud », avec la lettre que j’ai traduite c’est bon mais si vous écoutiez SUR- SUD de Homero Manzi,cela vous irait droit au cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: lettre en français de"vuelvo al Sur" de gotan project   Dim 25 Avr 2010, 00:58

la vidéo à la suite

Lettre de “je retourne au Sud”
Je reviens au Sud
Comme on revient toujours à l’amour
Je reviens à toi
Avec mon désir, avec mon émoi

Je porte le Sud
Comme du cœur une destination
Je suis du Sud
Comme les airs de l’accordéon

Je rêve le Sud
Lune immense, ciel à l’envers
Je cherche le Sud
Le temps ouvert et son après

J’aime le Sud
Ses braves gens,sa dignité
Je sens le Sud
Comme ton corps dans l’intimité
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: gotan project   Dim 25 Avr 2010, 01:10

Revenir en haut Aller en bas
zou-bida
neophyte
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 16/12/2009

MessageSujet: fait vibrer le coeur   Ven 30 Avr 2010, 06:20

c'était superbe sur France Inter, un concert qui me fait regretter de ne plus habiter Paris ou que beaucoup de choses s'y passe plus qu'en province. Je les ai vu à Luxembourg l'an dernier, une merveille.
je suis très touchée par leur travail, c'est un ensemble qui me remue les tripes, le son, les images, les voix, les rythmes.
Un bout de bonheur.
belle journée
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Ven 30 Avr 2010, 07:19

oui, Zou-bida, c'etait le soir du 28 avril, et j'ai ecouté avec plaisir.

sur cette page, une video musicale de présentation.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Dim 12 Déc 2010, 18:30

Gotan project, ce serait, selon mes sources, l'avenir du tango, à la fois une musique, une choregraphie et une poésie voilà pour la définition, sans cesse en mouvement, et relancée tantôt âr la musique, la choré ou les paroles Wink

petite retour en arrière sur une conférence que j'ai suivie le 11 décembre, journée nationale du tango !

des petites précisions en apéritif. ce qu'on appelle le tango argentin serait plus précisément àl'origine celui du rio de la plata, entre Montevideo et Buenos Aires.

- Il aurait décrit un itineraire des migrations de Haiti > Cuba > Espagne > Rio de la Plata touchant à la fois les milieux aristocratiques et populaires.

- En même temps le commerce entre Cuba et Buenos Aires aurait contribué à sa diffusion dans tous les milieux.

la country-dance aurait donné lieu à la contredanse, et les zarzuelas, sortes d'opérettes, auraient fourni des paroles et des airs.,

Au départ une musique de créoles, ie de Colons, car les Indiens ont eu la part congrue et réservée essentiellement au floklore.

Actuellement on s'interesse aux racines noires, africaines, du tango, marquées par les percussions et la polyrithmie. Au départ, contrebassiste et pianiste, pour cette musique métissée où le patio a joué un rôle de milieu d'echange entre différentes populations immigrées, réunies dans un fameux couvent dont j'ai oublié le nom !

on parle d'abord du tango negro, puis tango americano, puis tango criollo ( prononcer criojo) : voila le programme !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Dim 12 Déc 2010, 18:55



Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Mar 14 Déc 2010, 16:39



Le tango américano incorpore des airs de zarzuela avec des percussions, et il y ajoute l’orgue de barbarie qui a fait beaucoup pour sa diffusion.

La danse initialement en ligne se referme autour du couple. Le tango se nourrit d’apports divers comme le milonga de la campagne.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Jeu 23 Déc 2010, 12:59

Le tango criojo aurait été adopté à Paris dans des fanfares, et cette vogue parisienne aurait en retour bénéficier à sa diffusion et acceptation en Argentine.

Au départ la choregrphie a fait scandale, car deux corps collés l'un contre l'autre , ce n'est pas pour plaire aux religieux qui ont prononcé localement des interdictions.

Le bandoneon, qui est originaire d'Allemagne, peu facile à jouer, vu que les boutons sont dans un grand désordre, a ralenti le rythme initial du tango. Il est devenu plus triste, mode d'expression notamment de laperte et de la rupture amoureuse. Vers 1930

Le chanteur ou la chanteuse s'impose alors, prenant plus de place.



Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Ven 01 Juil 2011, 04:31

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Dim 31 Juil 2011, 08:16



Citation :
j'ai fumé de l'eucalyptus et je m'en vais à la dérive....

un tango "stupéfiant".
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Dim 07 Aoû 2011, 06:45



Cette video donne une bonne idée de GOTAN PROJECT dont on a déjà parlé sur ce fil. En concert, avec synthé, guitare, violon et chanteuse, il ouvre le genre à des possibilités nouvelles, comme le tango-rap ou le tango sur commentaire de match de football. Et ça marche, enfin, ça danse Smile

Atmosphère de boîte de nuit, pénombre de rues mal famées, musiciens habillés comme en 1930, mais sonorités résolument modernes, avec ces temps forts bien appuyés, des pauses d'uneseconde d'attente, et tout repart.

On a même des voix préenregistrées, et des images sur écrans qui flattent l'imaginaire. Il était tard, mais l'assistance, bien réveillée, a été conquise par ces innovations sur fond de tradition.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: buenos aires,tango, boléro, films   Mar 09 Aoû 2011, 01:45

Rotko, merci, ce soir j'ai regardé tout le fil, je suis émue, je l'avais oublié et c'est si beau, si nostalgique: lorsque je vois les traductions que j'ai faites des tangos et de certains boléros, j'ai les larmes aux yeux, parce que je voulais partager mes émotions avec vous, mes amis lointains, que j'aime.

Citation :
à ce monent j'ai fumé de l'eucalyptus et je m'en vais "à dormir"
Revenir en haut Aller en bas
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Mar 09 Aoû 2011, 09:13

El tango se baila entre hombres...

[right]
Revenir en haut Aller en bas
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Mar 09 Aoû 2011, 09:18



Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: buenos aires,tango, boléro, films   Mar 09 Aoû 2011, 11:31

pour Luca: chère amie, moi je n'ai jamais vu danser le tango entre hommes. c'est la premiere fois que j'entends cela
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Mar 09 Aoû 2011, 11:50

c'est une vieille querelle qui repose sur certaines photos d'époque, et qui ont fait dire à certains, à tort selon des specialistes dont j'ai entendu la conférence (voir plus haut), qu'à l'origine c'était une danse pour homosexuels.

Toujours est-il que le tango est très à la mode en France, et je signale Ego Tango caroline de Mulder, récemment aux rencontres de La Baule (44).
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   Mar 09 Aoû 2011, 12:01

J'ai appris cela par mon professeur d'espagnol au lycée. Il ne s'agissait pas d'homosexualité, bien au contraire. La danse, même pratiquée entre homme, était l'occasion de démonstrations dans la plus pure tradition machiste (au sens historique du terme).

Citation :
En raison du manque chronique de femmes -- 75% de la population est masculine--, les hommes désoeuvrés dansent entre eux.

Source République des lettres : Histoire du tango argentin. En passant, quelqu'un aurait-il une idée d'où sort ce texte : Les possédées ?

Ce même prof nous avait fait découvrir certains interprètes, notamment le Cuarteto Cedrón.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Buenos Aires, tango, bolero, films   

Revenir en haut Aller en bas
 
Buenos Aires, tango, bolero, films
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» (2007) Vague ovni Buenos Aires 5 déc
» Miracle eucharistique à Buenos Aires
» Les dieux gaulois à la bourse
» "A propos de miracles eucharistiques"
» L'Argentin Jorge Mario Bergoglio est le nouveau pape

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: