Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Richard Wagner

Aller en bas 
AuteurMessage
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Richard Wagner   Sam 06 Sep 2008, 18:23

rotko a écrit:

Quelle oeuvre musicale conseilleriez-vous pour initier "notre mouton S" ?

Je n'ai aucune culture classique, mais vraiment aucune, zéro, rien de rien !
Donc les seules compositions classiques qui ont réussi à s'immiscer dans ma petite tête ont fait certainement référence au monde cinématographique...

Apocalypse Now, the Ride of the Walkyries !

A vous de jouer pour parfaire ma culture classique... Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Dim 07 Sep 2008, 15:47

il y a chez Wagner des oeuvres moins spectaculaires que la chevauchée des walkyries.

Siegried idyll Siegried entend les murmures de la forêt.

L'ideal serait de voir un opéra. Le vaisseau fantôme à ecouter seulement, si on connait cette histoire de redemption par l'amour.

voici la ballade de Senta qui rachète le hollandais condamné à errer sur les flots.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Dim 07 Sep 2008, 18:49

Wagner, pour moi, c'est matin et soir.
Tannhäuser et Tristan et Isolde tournent en boucle sur mon lecteur.
Il est comme la pierre de fondation de mon édifice musical.

Sorte de plénitude...
Revenir en haut Aller en bas
loicdj
pilier
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Mes oeuvres preferées de Wagner   Mar 16 Déc 2008, 18:15

Etant un grand fan de Wagner je considere toute son oeuvre comme geniale mais en particulier le Ring (l'or du rhin, la walkyrie, siegfried et le crepuscule des dieux) à voir dans la version de Levine au MET pour ceux qui ne connaissent pas cette oeuvre gigantesque. Puis Parsifal et enfin Tristan apotheose de l'art wagnerien.
Revenir en haut Aller en bas
Prince d'Aquitaine
Animation
avatar

Nombre de messages : 2948
Age : 29
Localisation : Maromme, Seine-Maritime
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Lun 14 Sep 2009, 18:03

Je ne suis vraiment pas fan de Wagner, mais ce prélude de Lohengrin est empreint d'un magnifique onirisme.


_________________
"Aujourd'hui, la réalité est absurde, aussi horrible, aussi impénétrable que nos rêves. Et face à elle, nous sommes sans défense, comme dans nos cauchemars...". Ingmar Bergman
Revenir en haut Aller en bas
Genji
pilier
avatar

Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Lun 14 Sep 2009, 21:10

Selon la question posée en début de sujet, "pour initier", le premier opéra à écouter serait "Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg". Tout y est plus simple: l'histoire moins dramatique, la thématique moins chromatique, les cartes de visites moins complexes, le côté cyclique est à venir, bref le novice écoute en y trouvant des repères.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Mar 15 Sep 2009, 06:01

le vaisseau fantôme dont voici l'ouverture



une très belle histoire, et la musique dramatique qui convient, amha.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Mar 15 Sep 2009, 06:09

La ballade de Senta

ou sur scène




l'histoire :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Mar 07 Déc 2010, 06:29

"La Walkyrie", de Wagner. Guy Cassiers (mise en scène), Orchestre de la Scala de Milan, Daniel Barenboïm (direction). Scala de Milan. Jusqu'au 2 janvier 2011.

Diffusion en direct le Mardi 7 décembre, à 17 heures, sur France Musique

Daniel Barenboïm maître d'oeuvre de ce Ring. C'est lui, le héraut wagnérien à la puissante rêverie déployée dans l'espace, l'esprit en émoi, les sens en alerte, qu'il raffine en poète chambriste ou envoûte en démiurge du grand tout symphonique.

toute la distribution.



ça s'imposait...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
mimi54
pilier
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 50
Localisation : nancy
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Mar 07 Déc 2010, 13:29

et sur Mezzo!!

Pour moi ce sera en vrai, en février à Strasbourg pour Die Göttedamnrung........j'ai hâte
Mise en scène Mc Vicar; les 3 précédents était divins: décors uniques sobres, lumières déterminantes, mise en scène belle .
Mummmmmmmmmmm Wagner dans ces conditions là c'est que du bonheur
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Mar 07 Fév 2012, 06:12


Le Crépuscule des dieux (Götterdämmerung), de Richard Wagner. Maria Radner, Elizabeth Bishop, Heidi Melton (les trois Nornes), Katarina Dalayman (Brünnhilde), Stephen Gould (Siegfried), Ian Paterson (Gunther), Hans-Peter König (Hagen), Wendy Bryn Harmer (Gutrune), Waltraud Meier (Waltraute), Eric Owens (Alberich), Erin Morley (Woglinde), Jennifer Johnson Cano (Wellgunde), Tamara Mumford (Flosshilde), Choeur et Orchestre de Metropolitan Opera de New York, Fabio Luisi (direction), Robert Lepage (mise en scène), Metropolitan Opera,

Durée du spectacle : 5 heures 50.(en CD, 4 !)

Les spectateurs français verront ce Crépuscule des dieux le 11 février, diffusé en direct sur les écrans des cinémas Gaumont-Pathé, et les wagnériens patentés pourront, en avril et mai, faire le voyage outre-Atlantique afin d'assister au cycle entier de la Tétralogie. Ils pourront alors vraiment juger du travail de Lepage


l'article du Monde

je compte bien y aller. Dommage que l'article ne soit pas très élogieux...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Lliam7
pilier
avatar

Nombre de messages : 807
Age : 50
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Mar 07 Fév 2012, 16:13

J'ai eu le plaisir de voir en concert deux opéras de Wagner: Lohengrin et le vaisseau fantôme, cela m'avait coupé le souffle mais rien ne vaut la Tétralogie que j'ai vue en dvd avec la version Cherault-Boulez du festival de Bayreuth. Avant je l'avais découvert, en cd, avec celle de Karl Bôhm des années 60 avec une mise en scène très abstraite d'une des arrières petits-fils du compositeur. La longueur des 4 opéras est immense et la charge n'est qu'un infime partie. Personnellement mes opus préférés sont l'Or du Rhin et Siegfried (partie 1 et 3).
Revenir en haut Aller en bas
http://guiminclaude.wordpress.com/
mimi54
pilier
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 50
Localisation : nancy
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Mar 07 Fév 2012, 18:35

La version de Boulez, contestée à l'époque, pour le centenaire de Bayreuth fait référence. J'ai eu la chance de voir une tétralogie, à Strasbourg, mise en scène par McVicar très réussie.
J'attends un tristan et Isolde......
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Lliam7
pilier
avatar

Nombre de messages : 807
Age : 50
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Mar 07 Fév 2012, 18:57

Mimi, je n'ai hélas pas la bourse pour voir tout ce que j'aime... "Peter Grimes" est un de ces opéras qui me fascine comme "Boris Godounov", mais il y a aussi le blues, l'underground et le cinéma, les expos, la musique et la danse contemporaines... donc on fait des choix....
Revenir en haut Aller en bas
http://guiminclaude.wordpress.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Mar 07 Fév 2012, 19:00

de temps en tempsje vais à l'opera, mais là ce sera au ciné pour une retransmission du MET. Faute de mieux, la magie opère quand même.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Lliam7
pilier
avatar

Nombre de messages : 807
Age : 50
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Mar 07 Fév 2012, 19:07

Oui et non Rotko... Oui il y a une certaine magie mais en même temps, j'ai pu vérifier cela avec le "Christus" de Lizst, en concert la présence physique de l'orchestre et des solistes, la vibration de leurs voix et la profondeur des différents instruments est tout de même autres. Un hautbois ou une clarinette seule dans une salle de concert, c'est tout de même très différent. Le son est plus physique je dirai.
Revenir en haut Aller en bas
http://guiminclaude.wordpress.com/
mimi54
pilier
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 50
Localisation : nancy
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Mar 07 Fév 2012, 19:07

Lliam7 a écrit:
Mimi, je n'ai hélas pas la bourse pour voir tout ce que j'aime... "Peter Grimes" est un de ces opéras qui me fascine comme "Boris Godounov", mais il y a aussi le blues, l'underground et le cinéma, les expos, la musique et la danse contemporaines... donc on fait des choix....

moi non plus, je te rassure
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Lliam7
pilier
avatar

Nombre de messages : 807
Age : 50
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Mar 07 Fév 2012, 19:12


moi non plus, je te rassure[/quote]

Ouf! Je suis heureux, je ne suis pas le seul à devoir payer ses factures avec un seul salaire Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://guiminclaude.wordpress.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Dim 12 Fév 2012, 06:30

je renvoie à l' article du Monde pour la représentation du Crépuscule des Dieux. C'était hier soir entre 18 h et presque 24 h.

il faut saluer une distribution exceptionnelle, parmi les meilleures qu'on puisse réunir aujourd'hui. Les deux rôles principaux sont distribués en alternance à Deborah Voigt ou Katarina Dalayman (Brünnhilde) et à Jay Hunter Morris ou Stephen Gould (Siegfried).

J'ai trouvé Deborah Voigt excellente dans son rôle, passant de manière convaincante de la femme passionément amoureuse de Siegfried, à la fille révoltée de Wotan, refusant de se séparer de l'anneau, épouse bafouée de Gunther, puis vengeresse. Gunther m' a paru plus fade, mais un rôle de pleutre colle à la peau. Mon préféré fut Hagen dont le physique impressionnant corrrespond parfaitement à l'oeuvre de Wagner.

Quant au décor, critiqué par l'article, ces pales qui tournent et représentent, grâce à des projections, tantôt la mer, tantôt les flammes, ou les torrents du Rhin, devenant une machine infernale qui broie les personnages ou les escamote, c'est prodigieux de technologie.

Je craignais d'être perdu dans l'intrigue ; point du tout. Musique et spectacle vont de pair, c'était pour moi un grand moment.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Sam 02 Mar 2013, 07:13

Parsifal

je révise pour ce soir. merci Wikipedia;

Place, terres et château de Montsalvat, palais magique de Klingsor.

Herzeleide, de la maison royale des gardiens du saint Graal, a élevé son fils Parsifal dans une forêt isolée, pour l’empêcher de suivre la même voie que son père, Gamuret, qui est parti en quête d’aventures héroïques et qui est mort prématurément. Ignorant du monde, Parsifal grandit comme un innocent sans guide. Un jour il voit par hasard un groupe de chevaliers; son amour de l’aventure est excité et il implore sa mère de l’autoriser à s’en aller.

Acte I

Une forêt aux environs du château du Graal situé sur une montagne inaccessible, Gurnemanz attend, entouré de jeunes chevaliers, l'arrivée du Roi Amfortas.

"Amfortas, roi des Chevaliers du Graal et fils de Titurel, leur fondateur qui vit toujours, essaya un jour de tuer le magicien Klingsor à l’aide de la Sainte Lance que gardent les Chevaliers de l’Ordre du Graal en même temps que le Saint Graal lui-même. La Sainte Lance est celle qui infligea la blessure au flanc du Christ sur la croix. Amfortas succomba au charme d’une femme très belle et, tandis qu'il était dans ses bras, Klingsor lui arracha la Sainte Lance et la lui plongea dans le côté. Ainsi fut perdue la Sainte Lance et Amfortas reçut-il une blessure qu'aucun remède ne peut guérir."

Apparaît Kundry, la folle qui se moqua du Christ sur la croix; sa présence bien qu'un peu hostile est toujours de bon augure. Accompagnée par les cris des chevaliers, elle se précipite vers Gurnemanz et lui fait don d'une fiole contenant un baume pour le roi que l'on porte au bain afin de tenter d'apaiser ses souffrances.

Gurnemanz leur apprend que Klingsor voulut, un jour, devenir membre des Chevaliers de l’ordre du Graal mais qu'il n'aurait pas pu rester fidèle au vœu de chasteté qu'il aurait dû prononcer. Une fois rejeté par l'Ordre, Klingsor construisit un jardin magique où il installa des femmes d’une grande beauté, toutes appliquées à la perte des Chevaliers du Graal. Amfortas était au nombre de ceux qui succombèrent et cette chute coûta à l'Ordre la perte de la Sainte Lance. Désormais un seul homme peut la reconquérir, « un innocent au cœur pur ».

Un jeune étranger apparaît et, devant tous, abat un cygne qui est un oiseau sacré pour les chevaliers. Un cri de réprobation s’élève. Le jeune homme est rapidement saisi, traîné devant Gurnemanz. Bien que le jeune étranger ne la connaisse pas, c’est Kundry qui raconte son histoire.

Alors que la scène se termine, Gurnemanz propose au nouveau venu, Parsifal, de l’accompagner au château du Graal à Monsalvat. Ils s’éloignent ensemble.

Scène 2

Dans la halle du château, les chevaliers se réunissent. Amfortas est obligé, contre son désir, de faire l'exposition rituelle du Saint Graal qui réveille en lui la douleur causée par la lance. Parsifal est abasourdi par ce spectacle. À la fin de la cérémonie, alors que tous s'en vont, Gurnemanz s'adresse à Parsifal qui avoue ne rien comprendre. Contrarié, Gurnemanz l'expulse alors brutalement du château.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Dim 03 Mar 2013, 06:55

Parsifal de 18h à 24 h, avec 1h20 au total d'entr'actes.

un spectacle grandiose avec des résonances contemporaines. Visuellement et musicalement superbe, un parsifal notamment d'une grande voix, qui fait son éducation périlleuse. Je trouvera un compte-rendu dans la presse.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Mar 05 Mar 2013, 06:53

Parsifal.

Avec son sujet gigantesque – la reconquête du Graal –, l’écriture très cinématographique de Wagner, ponctuée d’allers-retours dans le vécu psychique des personnages, on est plongé dans une fable au-delà des repères ordinaires.

La mise en scène du Canadien François Girard elle-même est très cinématographique. Les plans rapprochés sur les personnages, la beauté de certaines compositions rythment une action assez statique. Les expressions du visage prennent un relief saisissant. On y lit la complicité naissante entre Gurnemanz (René Pape) et Parsifal (Jonas Kaufmann), ou la souffrance du roi Amfortas, plaie béante…

Fabuleuse incarnation de Peter Mattei, dont les gestes traduisent la souffrance presque au-delà des mots. Le sang, tour à tour plaie du Christ, mal-être spirituel, cycle menstruel, inonde la mise en scène entière. Le deuxième acte est le sommet de cette production, comme si l’on se retrouvait maintenant au creux de la plaie d’Amfortas, au fond de l’abîme, voire piégé dans une cavité vaginale.

Poignant, Jonas Kaufmann compose un Parsifal capable de la plus grande vulnérabilité (la manière dont il dit: «Je défaille») comme d’une puissance à vous clouer sur votre fauteuil. René Pape est un Gurnemanz toujours plus humain. Et la Kundry de Katarina Dalayman (malgré quelques stridences) séduit par un timbre onctueux


source le Temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Sam 11 Mai 2013, 05:24


Tannhauser, "version nazie". La mise en scène de dusseldorf est retirée au profit de la version concert.

Le Venusberg où se déroule l’opéra, symbole dans l’œuvre de Wagner de l’amour hédoniste, a été transformé en lieu de crime nazi. Lors de la première, samedi dernier, cette mise en scène a provoqué des huées du public au bout de 30 minutes de représentation samedi dernier, et le départ de plusieurs spectateurs, choqués.

L’une des scènes incriminées montre une famille se faire déshabiller, raser puis abattre par des sbires nazis, ont rapporté les médias allemands. Une autre fait une allusion très imagée aux chambres à gaz, des figurants nus dans des cubes en verre étant lentement happés par un brouillard artificiel.


tout l'article.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Dim 12 Mai 2013, 07:40

je ne savais pas que Wagner était antisémite !!!
j'ai raison de ne pas l'aimer ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Wagner   Dim 12 Mai 2013, 08:12

Il a surtout été instrumentalisé dans cette direction par le régime nazi. Pour le reste, il faisait dans sa vie privée ce qu'il voulait. C'est une chose d'avoir des opinions personnelles, et autre chose d'en faire état, voire de les promouvoir dans un contexte xenophobe, raciste et mortifère.

La liberté de pensée existe, la liberté d'expression est règlementée par la considération des préjudices à autrui, et l'action malfaisante est à proscrire et à combattre.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Richard Wagner   

Revenir en haut Aller en bas
 
Richard Wagner
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 5è. Tristan et Yseult de Wagner en prolongement?
» Wagner, Nietzsche et Hitler
» Verdi et Wagner, anniversaire
» ORPHANEWS:bulletin d'information du 22 septembre 2010
» Allemagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: MUSIQUE :: GDS* a sa Musique :: Musique classique-
Sauter vers: