Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Emmanuele Crialese: terra ferma.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Emmanuele Crialese: terra ferma.   Ven 17 Mar 2006, 10:07

Respiro d’Emmanuele Crialese, avec Valerio Golino, Vincenzo Amato, Veronica d’Agostino…

Dans ce petit village de Lampedusa, au sud de la Sicile, la rudesse des mœurs correspond à la dureté du paysage. Les bandes d’enfants se bagarrent. Les hommes, soudés entre eux mais sans concession, pêchent les poissons que les femmes mettent en filets à la conserverie. Chacun a un œil sur l’autre.

Parmi les « garnements », les enfants de Grazia, jeune femme dont la conduite et les sautes d’humeur ne correspondent pas aux critères en vigueur. Les oppressions de toutes sortes lui pèsent, même si l’amour des siens la préserve pour l’instant de mesures d’éloignement, pour « trouble à l’ordre public ».

Le film est bien construit autour des scènes de village, avec une alternance de dureté rocailleuse et de douceur maritime. Le personnage de Grazia domine le film, à la fois déroutant et attachant, objet des surveillances mais aussi de l’amour vigilant des siens.

Grand prix de la critique Cannes 2002 et prix du public Cannes 2002.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Emmanuele Crialese: terra ferma.   Ven 17 Mar 2006, 10:08

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
coline
pilier


Nombre de messages : 3986
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Emmanuele Crialese: terra ferma.   Ven 17 Mar 2006, 23:05

Qu'est-ce qu'elle est belle Valéria Golino!...
J'avais bien aimé ce film...mais c'est un peu loin dans mon souvenir...
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Golden Door d'Emanuele Crialese   Mer 07 Fév 2007, 05:34

j' ai beaucoup aimé the golden Door qui sortira en salle fin mars.

Regardez cette video : elle montre la détermination d'une famille de Siciliens partant pour le nouveau Monde. Le moment du départ, cette scission entre ceux qui partent et ceux qui restent ,est admirablement rendu par les images. La traversée est vécue d el'intérieur, notamment par les bruits du navire. Rares sont les plans où on voit la mer.
Car le film est sobre mais répond à une esthetique constante : donner de l'intensité aux moments, aux regards, aux bruits.

Le réalisateur, Emanuele Crialese, excelle dans les plans de foules, sans oublier les visages.

Les couleurs sombres donnent une tonalité dramatique au film.

Réalisé par : Emanuele Crialese Avec : Charlotte Gainsbourg, Vincenzo Amato, Aurora Quattrocchi, Francesco Casisa, Filippo Puccillo, Isabella Ragonese, Vincent Schiavelli, Massimo Laguardia.


Dernière édition par le Jeu 29 Mar 2007, 05:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Emmanuele Crialese: terra ferma.   Mar 20 Mar 2007, 05:34

Allez-y ! le film Golden Door sort cette semaine.

Voici comment Crialese imagine pour ses personnages une terre d'abondance :



ce ne sont pas des golden Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Moon
Animation
avatar

Nombre de messages : 8306
Age : 27
Localisation : Seattle
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Emmanuele Crialese: terra ferma.   Mar 20 Mar 2007, 17:47

La bande annonce et ton message me donnent vraiment envie d'aller le voir .

Charlotte Gainsbourg, qui ne m'enthousiasme pas d'habitude, à l'air d'être très bien dans ce film.
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiereaout.canalblog.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Emmanuele Crialese: terra ferma.   Mar 20 Mar 2007, 20:03

oui, vas-y ! tu nous donneras ton sentiment.
il est bon aussi de se rappeler que les Europeens ont eu recours à l'émigration.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Moon
Animation
avatar

Nombre de messages : 8306
Age : 27
Localisation : Seattle
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Emmanuele Crialese: terra ferma.   Mar 20 Mar 2007, 20:09

rotko a écrit:

il est bon aussi de se rappeler que les Europeens ont eu recours à l'émigration.

C'est mon thème d'étude en anglais en ce moment.

Mais je suis plus que décidée à aller voir ce film, pour tout un tas de raisons. A commencer par l'impression que c'est un film bien réalisé.
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiereaout.canalblog.com/
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Emmanuele Crialese: terra ferma.   Ven 23 Mar 2012, 10:07

Terraferma, mars 2012, avec Filippo Pucillo, Donatella Finocchiaro, Mimmo Cuticchio...


Une petite île au large de la Sicile, à proximité de l'Afrique. Filippo, sa mère et son grand-père n'arrivent plus à vivre de l'activité traditionnelle de la pêche. L'été arrivant, ils décident de louer leur maison aux touristes, qui arrivent de plus en plus nombreux chaque année. Un jour Filippo et son grand père sauvent des eaux un groupe de clandestins africains malgré l'interdiction des autorités locales. Les familles de pêcheurs, jeunes et anciens, se confrontent alors sur l'attitude à tenir : faut-il les dénoncer aux autorités pour la quiétude des touristes ou respecter les valeurs morales de solidarité héritées du travail de la mer ?


Mon avis est mitigé : un peu déçue, mais pas trop. Il faut dire que je partais avec un haut niveau d'exigence, Respiro étant pour moi un petit chef d’œuvre.

Dans Terraferma, le message est à mon goût trop appuyé, trop pédagogique. C'est son point faible. D'autant que j'ai trouvé l'acteur principal (Filippo Pucillo) peu convaincant.

L'idée est intéressante, pourtant. À côté des grands discours et fantasmes relatifs à l'immigration, il y a la réalité : des deux côtés des frontières, des hommes et des femmes, en chair et en os, avec leurs rêves et leurs désespoirs, bien souvent très semblables. D'un côté les frontières et la loi humaines, dérisoires, de l'autre la mer, à la fois berceau de la vie et gouffre de mort. La mer sépare ou rassemble les hommes, les différents peuples comme les différentes générations. Les vieux pêcheurs obéissent à ses règles tacites et séculaires (on n'abandonne pas un homme à la mer), les jeunes reconvertis ne veulent plus en entendre parler. Mais dans le secret, au-delà de tout cela, deux femmes deviennent sœurs.

Crialese donne vie à de beaux personnages, incarnés avec talent, et nous offre encore une fois de magnifiques images naturalistes...

Et aussi quelques scènes encore une fois magiques : au sensuel ballet de jambes aquatiques de Respiro (au son du saxo alto de John Surman) répond ici un macabre travelling sous-marin, au ras du sable nu et des traces dérisoires des naufrages humains (chaussures, habits, brosses à dent, livres...) ; une belle longue scène où les mains des touristes viennent réconforter les clandestins échoués, que la "loi" interrompt, loi à laquelle les vacanciers obéissent avec une étrange évidence ; les kilos de poissons morts déversés devant le commissariat ; le grand père au travail de la forge, la nuit tombée, tel un Vulcain cerné par des parois basaltiques...
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Emmanuele Crialese: terra ferma.   Dim 25 Mar 2012, 17:18

j'ai vu et bien apprécié Terra ferma où j'ai retrouvé les qualités cinématographiques de Crialèse ! les plongées et contre plongées sur la mer et le bateau, mais surtout les physionomies des femmes (la mère de Filippo, la clandestine etc.)

La situation me semble bien campée : une reconversion nécessaire des pêcheurs, le tourisme comme nouvelle ressource, et l'immigration clandestine, gérée administrativement par les gardes-côtes, et qui ne peut laisser insensibles les marins pêcheurs : on vient au secours des gens qui sont en péril en mer.

Selon les générations, chacun réagit différemment ; si l'oncle se reconvertit dans le tourisme et une animation de club méditerranée, le vieux pêcheur comme son petit fils obéissent à une morale humaine et à des valeurs de solidarité.

Bien sûr, comme Luca, j'ai trouvé certaines scènes un peu expédiées : l'arrivée de nageurs imprévus dans une scène qui devait être un épisode de séduction, et une caricature des groupes de touristes (encore que souvent il ne soit pas besoin de grossir le trait pour les montrer s'amusant de tout en toutes circonstances.)

On comprend bien le dilemme moral des pêcheurs, soumis aux contrôles et aux brimades économiques.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Emmanuele Crialese: terra ferma.   Mar 03 Avr 2012, 18:09

rotko a écrit:
On comprend bien le dilemme moral des pêcheurs, soumis aux contrôles et aux brimades économiques.
Pour approfondir l'idée, voici des extraits d'un article de l'Encyclopaedia Universalis au hasard de mes recherches :

« Le concept d'anomie forgé par Durkheim (...) caractérise la situation où se trouvent les individus lorsque les règles sociales qui guident leurs conduites et leurs aspirations perdent leur pouvoir, sont incompatibles entre elles ou lorsque, minées par les changements sociaux, elles doivent céder la place à d'autres. Durkheim a montré que l'affaiblissement des règles imposées par la société aux individus a pour conséquence d'augmenter l'insatisfaction et, comme diront plus tard Thomas et Znaniecki, la "démoralisation" de l'individu.
(...)
La théorie de l'anomie paraît d'importance fondamentale à une époque qui, comme la nôtre, est caractérisée par des changements rapides. En effet, le changement implique le vieillissement des règles de conduite traditionnelles en même temps que l'existence, dans les phases de transition, de systèmes de règles mal établies ou contradictoires. »

Auteur : Raymond BOUDON.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emmanuele Crialese: terra ferma.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emmanuele Crialese: terra ferma.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Terra Nuna
» Atelier Terra Nostra [artisanat]
» Nouvelle serie sur M6 Samedi 27 octobre - TERRA NOVA
» Terra Amata - Nice, un site préhistorique où les hommes chassaient l'éléphant, entre autres !
» Yunasdestiny devient Terra Magia!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: