Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Edward Hopper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Edward Hopper   Lun 09 Jan 2006, 18:38

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Mer 11 Jan 2006, 20:08

personnellement j'ai retrouvé dansl 'arrière-saison de Philippe Besson des tableaux de Hopper et j'ai beaucoup aimé ce livre.

et voila des tableaux de Hopper !

Citation :
du café dont deux fenêtres sont ouvertes, on croirait entendre l'ocean qui gronde, les vagues qui roulent et se jettent contre les falises, le choc de l'eau et du granit en contrebas."




Dernière édition par le Jeu 12 Jan 2006, 07:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Jeu 12 Jan 2006, 06:37

http://www.ibiblio.org/wm/paint/auth/hopper/street/ ou de paysages
http://www.ibiblio.org/wm/paint/auth/hopper/landscapes/ et l'atmosphère d'un "Cape Cod Afternoon".

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Edward Hopper   Dim 05 Oct 2008, 06:47

Pas encore de fil sur Edward Hopper, il me semble que vous êtes nombreux à apprécier ses peintures.
En savoir un petit peu plus :

Edward Hopper
(22 juillet 1882 - 15 mai 1967) est un peintre réaliste et graveur américain, qui exerça essentiellement son art à New York, où il avait son atelier.
Il est considéré comme l’un des représentants du naturalisme ou de la scène américaine, parce qu’il peignait la vie quotidienne des classes moyennes. Au début de sa carrière, il représenta des scènes parisiennes avant de se consacrer aux paysages américains et de devenir un témoin attentif des mutations sociales aux États-Unis.
Il produisit beaucoup d’huiles sur toile, mais travailla également sur des affiches, des gravures en eau-forte et des aquarelles. Une grande partie de l’œuvre de Hopper exprime la nostalgie d’une Amérique passée, ainsi que le conflit entre nature et monde moderne. Source et suite wiki

Je n'y suis pas très sensible, surtout les œuvres comportant des personnages, sensible dans le sens apprécier, ces tableaux sont pourtant très évocateurs, expressifs. Je compte sur ceux qui l'apprécient pour partager leurs sentiments, les tableaux qui les touchent et pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Dim 05 Oct 2008, 06:59

J'apprécie beaucoup celle-ci, d'abord pour le thème, une porte ouverte, la mer et pour la composition et l'angle de vue. Sur cette toile mon imagination peut prendre le large.


Chambres avec vue sur la mer, 1951
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Dim 05 Oct 2008, 07:11

Merci Nestor d'avoir recollé ces deux messages et de m'avoir fait sauter tout un article rhaa

Razz Je recommence ...
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Dim 05 Oct 2008, 07:22

Un article intéressant ici !

Son style se rapproche certes plus des peintres européens des générations passées notamment de Piero della Francesca , de Vermeer (voir, pour le premier Chambre d'Hotel (1931) et pour le second La jeune fille à la machine à coudre, (1921) tous deux au Musée Thyssen de Madrid) ou des impressionnistes (Degas pour sa conception subjective du point de vue et le cadre photographique). Son modèle de composition repose sur des formes géométriques grandes et simples à base d'éléments architecturaux mettant en valeur les verticales, horizontales et diagonales et des grands à-plats de couleurs.

Chambre d'Hotel (1931)



La jeune fille à la machine à coudre, (1921)
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Dim 05 Oct 2008, 07:43

Chez Hopper, la géométrisation de l’espace est le corrélat d’un traitement mécanique et déshumanisant des corps. L’architecture austère et rigoureuse des villes, de la ville, imprime ses lignes et ses volumes, ses configurations strictes aux attitudes et postures des individus, mornes personnage privés de vie et d’expression. Le corps citadin est un corps cadré, morcellé et figé. La ville est son sanctuaire.

Introduction d'un autre article très détaillé d'Eric Beauron



(Matin au Cap Cod, 1950, huile sur toile, 86,7 x 101,9 cm)

Dans Cape Cod Morning par exemple, le décor de la maison qui opère la négation du mouvement déshumanise alors le personnage. Le rôle de la baie vitrée est de maintenir son corps dans un espace aussi étroit que possible, configuré de façon à ce que lieu ne soit pas simplement habitable, mais pour qu'il puisse surtout enfermer ce qu’il contient : la partie basse de la fenêtre est juste assez large pour laisser apparaître le buste de la femme ; elle s’y tient et s’y découpe sans plus pouvoir s’en dégager.
Revenir en haut Aller en bas
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Dim 05 Oct 2008, 09:46

Je suis tombée amoureuse d'Hopper à l'adolescence.

Une ambiance unique dans ses peintures...

Il ne faut pas négliger l'école autour d'Hopper. Car il y a tout un mouvement, mais avec lui, il y a, l'air de rien, cette attente, ce souffle retenu, cette introspection distraite chez tous ses personnages.

On pourrait disserter des heures sur ses femmes et les nombreuses allusions érotiques également (on ne dirait pas au premier coup d'oeil).
chapeau
Revenir en haut Aller en bas
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Dim 07 Déc 2008, 14:30

Retour sur le premier tableau du fil, Nighthawks - 1942, montrant des personnes assises dans un diner (restaurant typique américain) de centre-ville tard dans la nuit. C'est non seulement son plus célèbre tableau, mais également l'un des plus marquants de l'art américain. Il fait actuellement partie de la collection de l'Art Institute of Chicago.



Selon Françoise Barbe-Gall, dans son ouvrage Comment regarder un tableau (éditions EPA, 2006), le tableau aurait été inspiré à Hopper par une nouvelle d'Hemingway publiée en 1927 intitulée The Killers dans laquelle deux tueurs attendent en vain leur victime dans un bar.

Nighthawks a inspiré de nombreux hommages et parodies, dont un poster largement diffusé dans lequel les trois personnes accoudées au bar sont remplacés par les icônes de la culture pop américaine que sont Elvis Presley, Marilyn Monroe et James Dean.

Spoiler:
 

Présent dans de nombreuses bandes dessinées ou fictions animées comme Les Simpsons...

Spoiler:
 

Il est également à l'origine du titre de du troisième album de Tom Waits, Nighthawks at the Diner.

Spoiler:
 

Enfin il a inspiré une scène du film The End of Violence de Wim Wenders.

Spoiler:
 

Philippe Besson, quant à lui, a utilisé cette image comme point de départ de son livre : L'arrière saison (Julliard: Paris, 2002).

-Source Wiki-
Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Mer 18 Fév 2009, 15:06

Razz
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Dim 10 Jan 2010, 08:33


clic !

Citation :
D’un côté, la femme, prostituée sans doute, décolletée, outrageusement maquillée, tragique. De l’autre, les dîneurs, un couple élégant qui vient s’encanailler, un homme seul qu’un dessin préparatoire voisin désigne comme ‘le maquereau’ et la rencontre improbable d’un rapin (provenant lui aussi d’un autre dessin), un officier et un Pierrot, triste ben sûr.

Alors que le maquereau, séparé des autres par la ligne verticale d’un poteau, est absorbé dans ses pensées ou son ivresse, les autres forment un tout, où regards, désirs, pulsions se lisent à livre ouvert.

Lunettes rouges
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Mar 24 Aoû 2010, 15:10

Pour les veinards Suisses, une superbe expo de 160 oeuvres :

http://www.fondation-hermitage.ch/run?iset=1307&refpage=26784&sansframe=tr


Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Jeu 14 Oct 2010, 06:02

Crevette a écrit:
Pour les veinards Suisses, une superbe expo de 160 oeuvres :

http://www.fondation-hermitage.ch/run?iset=1307&refpage=26784&sansframe=tr

un hommage à Hopper, raisonné et argumenté, par l'ecrivain Frédéric Pajak.

le Temps
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Maya
pilier
avatar

Nombre de messages : 4596
Age : 64
Localisation : Thrace
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Mar 09 Aoû 2011, 08:21

Je suis fascinee par la presence des fenêtres dans les tableaux de Hopper - comme un passage assez vague vers le monde reel et ses personnages solitaires !



Fenetres la nuit



Appartement a Brooklyn



Motel à l'Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Mar 09 Aoû 2011, 09:27

Mon phare lorsque j'ai besoin de calme...

Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Mar 12 Juin 2012, 05:01

expositions Hopper.

Le musée Thyssen-Bornemisza de Madrid se consacre à l'une des plus grandes rétrospectives jamais consacrées en Europe à l'artiste américain Edward Hopper, qui voyagera ensuite à Paris.

Composée de 73 oeuvres,- peintures, dessins, gravures et aquarelles -, l'exposition restera au musée Thyssen jusqu'au 16 septembre avant de voyager jusqu'au Grand Palais de Paris, où elle sera présentée du 10 octobre au 28 janvier 2013.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Edward Hopper   Mer 03 Oct 2012, 12:16

Première grande rétrospective sur l'ensemble de l'oeuvre d'Hopper du 10 octobre 2012 au 28 janvier 2013 au Grand Palais (à Paris).

Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Mer 03 Oct 2012, 16:36

oh parfois j'envie tellement les parisiens !!! tu vas t'y rendre Aglaé ? ça doit être un peu cher non ?
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Sam 06 Oct 2012, 04:47

l'exposition sera sera pour beaucoup l’occasion de réaliser combien ces images, certaines véritables icônes de la culture contemporaine, sont d’abord des peintures. De faire l’expérience magique de leur matérialité et de leur puissance décuplée. Les aimer de nouveau après avoir éprouvé, parfois, le sentiment de les avoir trop vues.

Comme celle de Henry James en littérature, ou de son frère William en philosophie, l’œuvre d’Edward Hopper témoigne de ce moment charnière où l’Amérique envoie encore ses rejetons les plus doués puiser en Europe les ferments de ce qui finira par s’avérer une culture spécifiquement américaine, avant de devenir quasi-universelle.


in libé.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Lun 08 Oct 2012, 05:31



clic !
GAS. (1944)

Hopper's painting represents a borderline situation. It is set at the frontier between day and night, between civilization and nature. The gas station has the appearance of a last outpost, where the human realm gives way, across the road, to the anonymous realm of nature.

the edge of the woods rises like a dark wall in which no individual tree can be discerned. But our eye returns again and again to its warm hue. The bright, almost pure white fluorescent light in the gas station, in contrast, is almost painful to look at, and the eye shifts to the ribbon of road leading out of the picture to the right.


Il y a de l'Enfer et du Paradis perdu dans ce contraste sourd que l'on ressent presque toujours devant Hopper, de Morning in a City (1944) à People in the Sun, 1960, de Sea Watchers (1952) au merveilleux Gas (1940). Le doux et le menaçant s'entremêlent dans ces compositions de plus en plus géométriques où la couleur apporte la vie, par blocs.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Lun 08 Oct 2012, 05:39



tableau mis en couverture de la revue Books, consacrée à la solitude.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Jeu 11 Oct 2012, 05:04




clic !

hotel room

une femme pensive dans une chambre d'hôtel ?

En réalité, Hopper s'inspire de Bethsabée au bain tenant la lettre de David de Rembrandt.


clic !

Citation :
« Hopper réinterprète cette scène de doute d'une femme qui reçoit une lettre d'amour et doit choisir entre rester fidèle à son mari et succomber aux avances du roi David. On voit là la dimension métaphorique et symbolique souvent oubliée des œuvres de Hopper. »

En fait elle lirait des horaires de chemin de fer !allusion à Swann, amoureux d'Odette, qui chez Proust , fantasme sur les horaires de trains par lesquels la jeune femme pourrait venir.

"Dans beaucoup de tableaux d’Edward Hopper, on voit une femme. Toujours la même. La sienne. Jo, diminutif de Josephine, peintre elle aussi, refusait qu’il engage d’autres modèles. Elle-même peignait des chats." précise le Parisien.

source 20 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Jeu 11 Oct 2012, 05:11

le diaporama de l'Express sur cette exposition très courue.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 29
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Edward Hopper   Jeu 11 Oct 2012, 15:43

J'ai mon coupe-fil ! Vivement le 27 Smile

_________________
Que voulez-vous que je vous dise de moi ? Je ne sais rien de moi ! Je ne sais même pas la date de ma mort.
(Borges)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edward Hopper   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edward Hopper
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» edward hopper
» [3°] Ecrire une nouvelle à partir d'une tableau du XX°
» HIDA : quelles oeuvres ?
» Edward Hopper
» Edgar Hopper

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: IMAGES :: Arts (peinture, sculpture, architecture...)-
Sauter vers: