Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Smetana

Aller en bas 
AuteurMessage
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Smetana   Lun 13 Oct 2008, 20:07




Bedrich Smetana"le moldava"
compositeur tchècque, son chef-d'oeuvre ( ma patrie) sa musique est descriptive (1824-1884).
Très patriote après de nombreux problèmes , il a dù s'exiler en Suède. Revenu à Prague ses oeuvres les plus connues sont" la fiancée vendue", un opéra tragique Dalibor, puis les deux veuves et surtout une série de 6 poèmes symphoniques très patriotiques (ma patrie).

La plus célèbre: la Moldau, exalte la nature, les légendes et l'histoire de sa patrie.
Revenir en haut Aller en bas
loicdj
pilier
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Petite analyse de la Moldau   Sam 14 Fév 2009, 10:39

"Deux petites sources jaillissent à l’ombre de la forêt Sumava, l’une chaude et agile, l’autre froide et endormie. Elles s’unissent. Dans sa course hâtive, le torrent devient une petite rivière, la Vltava, qui se met en route à travers le pays thèque. Elle traverse les noires forêts où retentissent les sonneries d’une chasse. Elle traverse les fraîches prairies où le peuple chante et au danse au son des notes campagnardes.
Au clair de lune, les fées des eaux, les roussalkas, y rondent et s’y ébattent sur le flot argenté, dans lequel plus loin se mirent les châteaux revêches, contemporains de la vieille gloire et des vertus guerrières.
Dans les défilés de Saint-Jean, elle écume en cascade, se faufile à travers les rochers et fend les vagues contre les rochers épars.
Puis s’étalant dans son lit élargi, elle roule majestueusement vers Prague, où l’accueille Vysehrad, antique et solennel. Ici, en pleine force et gloire, le Vysehrad se perd aux yeux du poète dans les lointains infinis."

C’est à partir de ceci que Betrich Smetana, alors sourd, composera le second volet du cycle "Ma patrie". L’immense fresque fut entreprise sur 6 ans, de 1873 à 1879, pour la gloire de la nation tchèque, qui vient de gagner son indépendance.

Celui-ci, la Moldau, deviendra le plus connu des 6 poèmes symphoniques, qui composent "Ma patrie". Il n’a pas de forme spécifique puisque celle-ci découle de l’argument mais on pourra l’associer à la forme lied : ABA. Voici donc le plan détaillé de cette œuvre.

Naissance de la Moldau : L’œuvre commence piano en mi mineur par un thème ondulant aux flûtes accompagnés par les pizzicati des cordes. Ceci représente la première source auquel va s’ajouter la seconde à la clarinette.
Les deux thèmes vont d’abord se répondre, se superposer puis dans la vitesse des doubles croches se mélanger. De cet important flux de notes va découler le thème principal de la pièce en deux parties, la première ascendante, et la deuxième descendante, ce qui donne l’impression de vagues, le tout en ternaire, plus souple, et donc plus approprié à quelque chose d’oscillant comme de l’eau.

Après la sérénité du fleuve arrive la chasse en forêt, d’une atmosphère plus inquiétante à l’image de la gorge aux Loups dans le Freiscuhtz de Carl Maria von Weber. Le thème de la chasse est énoncé aux trompettes.

Heureusement, la rivière (et l’orchestre !) retrouve son calme initial et s’approche d’un village où l’on célèbre des noces. En réalité, ce passage n’est qu’un prétexte pour composer une danse populaire tchèque (rappelons que l’œuvre a été écrite pour la nation). Ce nouveau thème est binaire, et en sol majeur, relatif du ton principal.

Alors que la noce se termine, l’atmosphère se trouble de nouveau : la nuit tombe. Un accord très dissonant amène à la tonalité de lab majeur. L’orchestre est pré-impressionniste, semblant anticiper Achille Claude Debussy, c’est alors que s’élève aux cordes le magnifique et mystérieux chant du clair de lune.

La pièce gagne alors en intensité, pour arriver au Klimax, au moment des rapides de Saint-Jean. Les trompettes entrent et ponctuent les fins de phrase par de lourdes cadences (si si si mi). On est revenu au ton principal. Le nombre de cadences s’accroit, le thème devient alors une pompeuse marche, militaire toujours à la gloire de la nation naissante.

Les cascades de flûtes du début reprennent jusqu’à l’explosion du thème principal, mais en majeur, l’homonyme. La Moldau est arrivée à Prague (thème de Vysherad). La musique décroît, les rives s’éloignent. Le tutti ponctue définitivement l’œuvre de deux accords, formant une dernière cadence.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Smetana   Sam 14 Fév 2009, 15:43

Smetana: Moldau, T 111 - Má Vlast - 1. The High Castle 15:09

Smetana: Moldau, T 111 - Má Vlast - 2. The Moldau 12:37
Smetana: Moldau, T 111 - Má Vlast - 3. A Rebel Leader 9:48
Smetana: Moldau, T 111 - Má Vlast - 4. From Bohemia's Woods & Meadows 12:52

Smetana: Moldau, T 111 - Má Vlast - 5. Tabor 13:01

Smetana: Moldau, T 111 - Má Vlast - 6. Blanik 14:02
voila le contenu de mon CD par l'orchestre philharmonique tchèque avec vaclav neuman : 6 poemes symphoniques

ce qui m'etonne st que le 2e morceau sur la pochette du disque s'intitule Vltava (le premier est vilherad, le 3e Sarka)
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Bel Canto
pilier
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 62
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Smetana   Lun 24 Jan 2011, 20:50

Je suis en train de découvrir 'Ma Vlast' - Ma Patrie - poème symphonique en 6 mouvements.
C'est très beau : à la fois grandiose et intimiste, mélodieux mais aussi avec des relents de modernités étonnants.
C'est un concert donné avec le Royal Concertgebouw Orchestra, dirigé par Nilolaus Harnoncourt.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Smetana   Mer 09 Mar 2011, 16:24

En attendant Ma Vlast, j'ecoute les quatuors à cordes 1 et 2 de Smetana : 2 violons, un violoncelles et un alto, le tout très agréable à l'oreille puisque les instruments me paraissent très expressifs.

Par moments je pense à Brahms ou Schubert.

A vrai dire, pour ces oeuvres à cordes, je les aime très émouvantes comme chez Schubert, voire déchirantes comme chez Janacek. C'est sans doute le lot des auditeurs plus sensibles à l'effet produit qu'à la performance purement musicale, liée aux possibilités des instruments.

on peut les ecouter sur deezer

j'espère que le premier mouvement, magnifique, vous donnera envie d'écouter les suivants...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Smetana   Ven 25 Mar 2011, 16:46

J'ai écouté la moitié du DVD consacré à Ma Vlast, par Rafael Kubelik avec son orchestre bavarois, une grande formation. L'avantage est de voir les instruments au fur et à mesure - on commence par une harpe, les clarinettes et trombones, les cuivres (j'espère ne pas dire de bétises).

Dès le premier mouvement je perçois les thèmes qui seront ceux de la Moldau : j'ai du mal à me "débarrasser" de l'interprétation de Bruno Walter que j'ai sans cesse dans les oreilles. Kubelik propose une version différente, plus analytique m'a-t-il semblé.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Bel Canto
pilier
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 62
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Smetana   Dim 27 Mar 2011, 21:07



Polish National Radio Symphoni Orchestra - Antoni Wiat
Naxos - 1994

Extrait de la livret accompagnant le CD :

Entre 1874 et 1879, Smetana compose le cycle symphonique 'Mà Vlast', alors qu'il ressent déjà les premiers symptômes d'une surdité qui ne l'empêchera pas de continuer à écrire et à jouer jusqu'à sa mort.
Deux des titres de 'Má Vlast' sont des descriptions de la campagne tchèque : la Vltava et Par les Prés et les Bois de Bohême. Les quatre autres pièces : Vyšehrad, Šárka, Tàbor, Blanik évoquent des lieux, des personnages ou des événements historiques.

1. Vyšehrad (La Forteresse Haute)
Vyšehrad était une forteresse qui dominait la Vltava, à la sortie de Prague.
La pièce fut écrite en 1874 et créée quatre ans plus tard, à Prague, sous la direction de L Slansky, le 14 janvier 1879.
Le premier thème, s'inspirant des mythes chevaleresques, est d'abord exposé à la harpe. La tension s'intensifie et des rythmes guerriers se font entendre. Nous assistons alors à la destruction du Vyšehrad.

2. Vltava (La Moldeau)
Cette pièce est certainement la plus célèbre de Smetana. Elle fut composée très rapidement, en trois semaines, en novembre 1874 et créée à Zofin, le 4 avril 1875. L'œuvre est construite selon un mode descriptif, la musique tout entière se vouant à nous faire imaginer et ressentir les paysages de Bohème qui bordent le fleuve.

3. Šárka
Il s'agit d'une des œuvres des plus violentes du compositeur. Cette pièce, très dense, laisse éclater un sentiment de haine dès les premières mesures.
Ce poème symphonique fut composé en 1875 et créé le 17 mai 1877 à Zofin. Šárkaest une guerrière tchèque qui, à la suite d'une peine de cœur, voue une haine sans borne aux hommes. Elle attire alors le chef Ctirad dans ses filets, le séduit puis le massacre, lui et ses hommes, avec, l'aide de sa troupe "d'amazones".

4. Par les prés et les bois de Bohême
Cette pièce fut également créée à Zofin, le 10 décembre 1876. Elle fut composée un an plus tôt. Cette partition reprend les thèmes déjà développés dans la Vltava, description de la nature, de la faune, ainsi que de l'atmosphère rencontrée dans les villages : danses paysannes.

5. Tábor
Tábor et Blanik furent composés en 1878 et 1879. Ces deux derniers poèmes symphoniques du cycle furent créés à Zofin, le 4 janvier 1880, à l'occasion du jubilé de Smetana.
La partition est construite autour d'un thème de choral : Vous êtes les combattants de Dieu. Ce dernier sera repris plus tard par le compositeur Anton Dvorák dans Husltska.

6. Blanik
Cette pièce utilise le même thème du choral hussite (le début de l'œuvre rappelle d'ailleurs fortement Tábor, et brode autour d'une légende tchèque racontant l'histoire de guerriers qui dorment sous terre, dans la montagne Blanik, avant de s'éveiller pour combattre les envahisseurs.

Solveig Pollet
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
pilier
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 62
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Smetana   Dim 27 Mar 2011, 21:08

J'ai pris le temps cette après-midi de découvrir un peu mieux cette oeuvre et j'aime vraiment beaucoup, plus particulièrement le premier et le dernier poème. Les grandes 'envolées' orchestrales sont magnifiques.

Par contre, je suis un peu déçue de cet enregistrement ... assez terne, je trouve.
J'avais découvert le premier poème dans une autre version qui m'avait beaucoup plus séduite.
Il faudra que je me cherche un meilleur enregistrement
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Smetana   Ven 01 Avr 2011, 16:31

Merci pour toutes ces précisions, Bel Canto. Je trouve des accents plus modernes dans blanik que dans la Moldau qui fait penser à franz liszt.

Le livret du DVD est très succinct mais précise que l'oeuvre fut composée pendant cinq ans, que Smetana a cette époque était sourd, et que sa vie se termina mal dans un asile d'aliénés.

Les différents poèmes symphoniques sont d'une construction complexe, avec des mouvements divers. J'ai même trouvé des instants guillerets et des airs de danse, qui contrastes avec des moments qu'on dirait officiels.

Merci pour cette découverte, Bel Canto.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Bel Canto
pilier
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 62
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Smetana   Ven 01 Avr 2011, 18:26

Je suis tout à fait d'accord avec toi, c'est un ensemble d'oeuvres pleines de contrastes.
Je l'ai déjà écoutée plusieurs fois avec chaque fois autant de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: smetana "die Moldau   Mar 27 Nov 2012, 21:24



très belle musique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Smetana   

Revenir en haut Aller en bas
 
Smetana
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: MUSIQUE :: GDS* a sa Musique :: Musique classique-
Sauter vers: