Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alexander McCall Smith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bernique
pilier


Nombre de messages : 2029
Localisation : complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Alexander McCall Smith   Mar 13 Jan 2009, 20:06

Precious Ramotswe est une femme de tête, fondatrice de l’Agence N°1 des Dames Détectives, Gaborone, Botswana est avant tout la première femme détective privée du Botswana et d’Afrique.

Auprès d’elle, il y a Mr JLB Matekoni, éternel admirateur de Mma Ramotswe, mécanicien au service de la poésie des moteurs, propriétaire du Tlokweng Road Speedy Motors. Le succès venant, elle engage Mma Makutsi, secrétaire-assistante affublée d’énormes lunettes, d’une « peau difficile » et de sérieux a priori contre les hommes, détentrice du record de 97% de réussite au diplôme de secrétariat du Botswana, fondatrice de l’école de dactylographie pour homme.

Autour d’elle, le Botswana, terre rouge, écrasée de chaleur, pays des tous les rêves d’aventuriers : Namib, Kalahari …

Féministe et fière d’être femme, sûre de sa supériorité sur le monde masculin, si facilement enclin à la faiblesse, elle assume sa quarantaine finissante, son passé de femme maltraitée, sa « constitution traditionnelle ».
Citation :
« Il est très utile pour une femme – tout le monde ou presque s’accorde sur ce point- de se réveiller avant son mari (…) En se levant avant eux et en commençant à s’activer, leurs femmes les laissent épancher leur mauvaise humeur à loisir dans leur coin »

Elle a des principes avec lesquels elle ne transigera pas, les principes de son peuple : l’honneur, la bonté, la persévérance et le thé rouge du Botswana. La vie lui a appris à se battre et à s’imposer. Nonchalante en apparence, observatrice, attachée aux petites choses du quotidien, Mma Ramotswe est une grande philosophe.
Citation :
« Mma Ramotswe ne voulait pas que l’Afrique change. Elle ne voulait pas voir son peuple devenir comme les autres, sans âme, égoïste, oublieux de ce que signifiait être africain ou, pis encore, honteux de l’Afrique. Elle-même ne serait jamais rien d’autre qu’Africaine. »
Elle évolue dans une société où la parole est rare mais significative, où le respect du mot juste et de l’honneur sont des valeurs fondatrices.
Citation :
« La véritable signification de nos paroles est inscrite sur notre physionomie »

Mma Ramotswe a fondé son agence de détective grâce à un petit héritage et l’achat d’un livre de chevet : Les principes de l’investigation privée de Colvis Andersen
Les enquêtes ne sont que le prétexte à découvrir le monde de Précious, rien de sanguinaire, pas de terreur à bon compte.
Citation :
« Nous n’avons pas l’habitude de nous occuper d’affaires où il y a mort d’homme, Rra. Nous sommes certes des détectives, mais pas ce genre de détectives-là. »
Ce n’est pas une Afrique de carte postale, pauvreté, maladies, abandon, situation des femmes, migration forcées sont évoquées.
Mais en refermant les livres on ne rêve que d’une chose : aller découvrir cette Afrique.

Le plus étrange est que cette matrone africaine est née dans l’esprit d’un professeur de droit écossais né au Zimbabwe : Alexander McCall Smith
A ce jour 9 romans racontant les aventures de Mma Ramotswe ont été traduits en Français (édités en 10/18 )


Dernière édition par Bernique le Jeu 29 Avr 2010, 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nymphéa
pilier
avatar

Nombre de messages : 1480
Age : 64
Localisation : Nord
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Alexander McCall Smith   Jeu 15 Jan 2009, 14:42

J'ai lu le premier volume; tout ce que tu écris sur le sujet est exact en ce qui me concerne. Ce qui m'a vraiment intéressé est la description de la vie africaine, de son quotidien lié à ses croyances. Cependant l'enquête policière m'a paru très superficielle, comme plaquée sur le sujet Afrique. C'est néanmoins plaisant et notre enquêtrice a beaucoup d'humour et de dynamisme! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Bernique
pilier


Nombre de messages : 2029
Localisation : complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Alexander McCall Smith   Ven 16 Jan 2009, 14:14

C'est sûr que l'enquête n'est qu'un prétexte. Ce ne sont finalement que de petites observations des mesquineries du quotidien. Pas de grandes énigmes, rien de spectaculaire.

Du même auteur, j'ai tenté Le club des des philosophes amateurs ... publié aussi dans dans la "collection grands détectives".
A ne pas renouveler : non seulement ça n'a rien de policier, mais c'est en plus d'un ennui sans nom !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexander McCall Smith   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexander McCall Smith
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Militaire: Michael Smith Contrôleur Radar US Air Force
» (1950) interview du Dr Sarbacher par W.B.SMITH "les soucoupes n'ont pas une origine terrestre"
» Chant Gospel : Alleluia ! "Agnus Dei" par Michael W. Smith
» Interview du docteur John Alexander
» SEVEN POUNDS( SEPT VIES) Will Smith

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: