Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 evita peron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: une succincte biographie de Evita   Mar 14 Oct 2008, 01:30

Issue d'un milieu très modeste, elle se débrouillait dans la vie avec ce qu'elle pouvait, sa beauté, son nul talent d'actrice, beaucoup d'histoires circulaient sur son compte, mais le jour où elle a fait la connaissance de Péron, évidemment sa vie a changée.Ils ont partagé le destin politique de l'Argentine.
Lui après son stage en Italie avait appris de Mussolini comment manipuler les masses ouvrières, et Evita s'est mise à favoriser les humbles, travaillant beaucoup et faisant de nombreuses donations.C'est vrai quelle arrachait sous menace les fonds dont elle avait besoin, mais c'est vrai aussi que les grands industriels et financiers, de leur propre gré, ne donnaient rien ni auparavant,ni aujourd'hui non-plus.
Le pays à son égard, était partagé entre la haine et l'idolatrie.
A sa mort à l'age de33 ans quelqu'uns célébraient avec du champagne, alors que d'autres portaient le deuil et ne l'ont jamais oubliée.
Cette situation compliquée trouble encore le pays , entre Péronistes et anti-Péronistes.
La vie et le charme de Evita sont entrés dans l'histoire de l'Argentine et du monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: sebreli sur Evita   Ven 30 Jan 2009, 17:55

Evita
Point de vue de Sebreli

Le 20ème siècle a remplacé les éminences par les idoles populaires, alors l’abîme entre la réalité et l’idéalisation est devenu plus profond et tout jugement critique plus rigoureux. En outre pour leur réussite un élément indispensable doit jouer son rôle : le hasard.

Quel aurait été le sort d' Evita sans sa rencontre fortuite avec Peron ?
.
Les idoles populaires ont deux visages comme ceux de la mythologie, l’un lumineux, l’autre sombre : Dieux et Démons qui provoquent tout l’amour et toute la haine.

Evita représentait tout cela. Enfant illégitime, pleine de ressentiment contre la famille paternelle qui la méprisait.

Agée seulement de quinze ans, elle est venue seule chercher fortune et succès à Buenos Aires. Avec quoi ? Elle n’avait ni éducation, ni moyens de vie, son seul bagage était l’obstination d’arriver à n’importe quel prix. Sebreli admet qu’elle n’était pas une prostituée, mais elle passait de main en main, dans une médiocre carrière d’actrice, sans talent évident.

Son seul avantage, un charme particulier, un visage de médaillon et des yeux mélancoliques. Le hasard, le heureux hasard de sa rencontre avec Peron avait changé sa vie et celle du pays aussi.

Sebreli ne cesse de démythifier Evita : Le porte-drapeau des pauvres, aimait la haute couture de Christian Dior et les bijoux les plus chers. Peron l’utilisait à son gré pour qu’elle dise ce que lui n’osait pas dire. Â la suite de son voyage en Europe, ou elle avait été accueillie comme une princesse, on peut dire qu’elle « est arrivée dans un fauteuil »

Le peuple, ses « cabecitas negras » les plus démunis, commençaient à bénéficier de ses donations, extorquées bien sûr, et on l’idolâtrait.

Elle n’aimait pas les intellectuels, même les peronistes, et s’entourait de médiocres et d’adulateurs. Autre condition indispensable pour que le mythe se forge est la mort prématurée, avant la lettre du personnage.

Evita morte à l’age de 33 ans, avait endeuillé le pays et tout un cirque avait été monté pour ses funérailles.

Le mythe Evita continue, inoubliable pour les masses, malgré ses ambivalences. Elle avait vécu huit ans de gloire, tandis que son cercueil a traîné vingt ans dans tous les cimetières du monde.

Sebreli n’est pas trop cruel sur Evita.
.
Prochain commentaire : Le Ché Guevara.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: evita peron   Ven 30 Jan 2009, 18:14

merci Amadak, pour cet exemple précis qui nous renseigne à la fois sur une figure légendaire qui a franchi les frontières de l'Argentine, et sur cette analyse du philosophe et sociologue Juan J. Sebreli de l'image de l'héroïne, devenue mythique.

En Europe, ce serait peut être umberto Ecco qui s'interesserait aux caractéristiques des personnages fabuleux. Dans son ouvrage
De Superman Au Surhomme paru chez grasset, il parle des héros littéraires, ces

Citation :
"surhommes" des romans populaires, de Rocambole à Monte-Cristo, d'Arsène Lupin à James Bond, de Tarzan à Superman, sans oublier Rodolphe de Gerolstein. Pourquoi et comment lit-on les romans-feuilletons ? Quels mécanismes entrent en jeu dans leur structure narrative ? Comment fonctionne l'idéologie de la consolation ?


On aura un jour le vrai visage de Dolores Ibárruri Gómez, connue sous le nom de La Pasionaria, que Semprun n'apprécie guère dans l'ecriture ou la vie !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Nymphéa
pilier
avatar

Nombre de messages : 1480
Age : 64
Localisation : Nord
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: evita peron   Ven 30 Jan 2009, 19:37

J'ai cherché sur le forum sans trouver col En sais-tu plus sur cet ouvrage d'Eco, Rotko? Et merci cheese
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: evita peron   Sam 31 Jan 2009, 05:36


clic !


Il est en biblio essais dans le livre de poche. Une récente exposition à la BNF Mitterrand était consacrée au héros (finie en avril 2008).

Citation :
Achille, Héraclès, Roland, Lancelot, Jeanne d'Arc, Condé, Napoléon, Jean Moulin, De Gaulle, Lucie Aubrac, Che Guevara, Jimi Hendrix, Superman, Zidane, le grand livre de l'histoire et de l'actualité est peuplé d'êtres exceptionnels qui tous, à des degrés divers, incarnent des rêves collectifs, où le besoin de gloire, de puissance, voire d'immortalité, trouve à s'exprimer.
Qu'il s'agisse de la cité grecque, de l'Occident chrétien, de la construction de l'Etat-nation ou d'un univers mondialisé, les héros permettent de concentrer sur un personnage un corpus de valeurs abstraites et diversifiées.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Nymphéa
pilier
avatar

Nombre de messages : 1480
Age : 64
Localisation : Nord
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: evita peron   Sam 31 Jan 2009, 09:00

Une fois encore Merci Rotko pour le renseignement. sunny
Il faut absolument que je me trouve une librairie digne de ce nom! black
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: evita peron   Sam 20 Oct 2012, 16:12

Evita Peron apparaît dans le jardin blanc de Laura Alcoba, collection Blanche chez Gallimard.

Madrid, 1960. Ava Gardner quitte sa maison des environs de Madrid pour s'établir dans la capitale espagnole, avenida del doctor Arce. Dans le même immeuble, au premier étage, le général argentin, Juan Domingo Perðn, a emménagé peu de temps auparavant. Bientôt, une jeune femme silencieuse, Carmina, s'installera au rez-de-chaussée.

D'un étage à l'autre, leurs existences révèlent d'étranges correspondances : exil, regrets, fantômes et une incommensurable solitude dont un petit jardin, au bas de leur immeuble, se fait l'écho. Un jardin qu'Ava veut aussi blanc que possible. A moins qu'il ne s'agisse du désir d'Eva? C'est que le souvenir et la voix d'Evita Perðn hantent les lieux chaque jour davantage...


je lirai ce livre en novembre, avec sans doute le plaisir de rencontrer l'auteur dans le cadre de la MEET
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: evita peron   

Revenir en haut Aller en bas
 
evita peron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seemania latifolia ou Gloxinia nematanthodes "Evita"
» Identité des chevaliers de Saint-Jacques-Des-Guerets
» Nichtarguer à Belz
» eperons
» tempête Joachim sur Hayange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: