Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'art et la drogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: L'art et la drogue   Ven 12 Nov 2010, 16:48

J'ai bien aimé lire Castaneda, mais il me semble qu'il parlait de la drogue utilisée dans des séances de chamanisme, donc un prise de substances qui devrait être contrôlée et accompagnée, et ceci dans un but précis. C'est peut être plus efficace dans ce cas?
Il y a qqu'un ici qui a été initié par un chaman??
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'art et la drogue   Ven 12 Nov 2010, 16:53



Il me semble, mais je me hasarde peut-être imprudemment, avoir entendu dire que les histoires de Castaneda, c'était du pipeau ?? du surnaturel ou de l'irrationnel à bon marché...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: L'art et la drogue   Ven 12 Nov 2010, 16:56

C'est bien possible, je dois dire que je n'ai rien vérifié, mais il m'avait fait passer de bons moments....
Revenir en haut Aller en bas
Merwyn
Animation
avatar

Nombre de messages : 5375
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'art et la drogue   Ven 12 Nov 2010, 17:30

Albert a écrit:
Dans la biographie de Beauvoir que je peine à lire.... j'ai appris que Sartre avait voulu faire l'expérience de la mescaline. Apparemment, ça ne lui avait pas réussi, le résultat étant des épisodes hallucinatoires qui ont duré assez longtemps après la prise de drogues.

Un des risques de la prise de drogue, me semble être, qu'elle peut servir de révélateur à des problèmes psychiques sous jacents, alors que la personne était restée dans la norme jusque là.

Est ce que la prise de substances désinhibitrices favorise la création?? pas sûr.... la création suppose une maîtrise des productions. J'ai un peu l'impression que les artistes qui se sont essayés aux drogues et à l'alcool ont créé malgré cela plutôt que grâce à..
Mais après tout, comme je n'ai pas fait l'expérience moi même, je ne suis peut être pas la bonne personne pour en parler!


Je suis assez d'accord avec Albert, la création suppose d'être en pleine maitrise de ses facultés, elle demande aussi beaucoup de rigueur, une concentration extrême qui fait tout oublier si ce n'est l'objet...
Je pense aussi et d'ailleurs que les artistes reconnus qui se droguaient ont certes réussi mais à un degré inférieur de ce qu'ils auraient pu créer sans.

Peut-être est-ce plus facile de créer avec mais créer en deçà de ce que cela aurait pu être...

_________________
Dum spiro, spero (Cicéron, Epistulae ad Atticum)
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'art et la drogue   Ven 12 Nov 2010, 17:34

je crois que dans ce domaine, il faudrait voir de près l'aventure de Michaux et de la mescaline, expérience qu'il a menée avec beaucoup de prudence.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: L'art et la drogue   Ven 12 Nov 2010, 17:56

J'avais écrit, il y a quelques années un petit dossier sur la créativité. Au cours de mes lectures, je retrouvais une constante : la créativité se construit à partir d'un deuil (deuil à prendre au sens large de perte douloureuse, pas forcément, quoique souvent, de mort réelle)

un extrait du livre de Fedida sur le thème: Des bienfaits de la dépression (odile jacob poche)
p28
"Et Winicott a souligné que la capacité dépressive (que l'on retrouve dans l'expérience psychique du repli) est générative d'une activité créative de pensée...."

Si la créativité permet de sublimer la souffrance, si elle l'allège, elle ne l'efface pas non plus. Les drogues, l'alcool font taire un moment cette souffrance, peut être plus efficacement dans un premier temps, mais de façon moins constructive.

Il me semble donc que la prise de substance telles que drogues, alcool, accompagne les créatifs dans la lutte contre la souffrance, mais qu'elle n'engendre pas la créativité.

Revenir en haut Aller en bas
Merwyn
Animation
avatar

Nombre de messages : 5375
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'art et la drogue   Ven 12 Nov 2010, 18:22


Très intéressant ce que tu écris là Albert.

Pour la science, la dépression, petit à petit, atrophie les capacités intellectuelles, cognitives et physiques. De fait, elle figure au rang des incapacités de travail.

Comment expliquer alors qu'elle serait génératrice d'une activité créatrice ?

Peut-être qu'en ses débuts, elle génère une activité créatrice mais, à la longue, cette capacité, ne sombrera t-elle pas avec l'avancée de la maladie ou alors, tel un monomane, un objet concentre toutes les facultés restantes quand, tout autour, tout s'effondre ?


Je me pose la question...

_________________
Dum spiro, spero (Cicéron, Epistulae ad Atticum)
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
pilier
avatar

Nombre de messages : 1643
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: L'art et la drogue   Ven 12 Nov 2010, 18:28

Je plussoie; intéressant ce que tu racontes Albert.
Mais, que dire d'un écrivain tel que Bukowski qui écrivait sous l'emprise de l'alcool ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: L'art et la drogue   Ven 12 Nov 2010, 18:37

Fedida parle de la dépression légère ou de dépression accompagnée et traitée par un psychanalyste, pas de la dépression uniquement traitée par les médicaments. Il soutient que dans ce cas, la dépression va être le point de départ d'une autre strate de vie, et de créativité possible.

un autre extrait intéressant:

p. 73/74

"L'intériorisation de la mémoire du père mort est une dimension primordiale de la subjectivité dépressive ainsi que de la créativité.
Dans une étude consacrée au cabinet de Freud, Diana Fuss et Joël Sanders en ont soigneusement exploré la configuration spatiale et son aménagement(...) ils mettent en évidence l'organisation du cabinet en véritable tombeau."
Revenir en haut Aller en bas
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: L'art et la drogue   Ven 12 Nov 2010, 18:38

Pantagruelle a écrit:
Je plussoie; intéressant ce que tu racontes Albert.
Mais, que dire d'un écrivain tel que Bukowski qui écrivait sous l'emprise de l'alcool ? scratch

Que l'alcool atténuait sa souffrance, et qu'il a réussi à créer malgré l'alcool. Ses capacités créatrices devaient être puissantes.
Revenir en haut Aller en bas
Merwyn
Animation
avatar

Nombre de messages : 5375
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'art et la drogue   Ven 12 Nov 2010, 18:46

Albert a écrit:
Fedida parle de la dépression légère ou de dépression accompagnée et traitée par un psychanalyste, pas de la dépression uniquement traitée par les médicaments. Il soutient que dans ce cas, la dépression va être le point de départ d'une autre strate de vie, et de créativité possible.

Cela va assez à l'encontre des axiomes habituels, vraiment intéressant.

_________________
Dum spiro, spero (Cicéron, Epistulae ad Atticum)
Revenir en haut Aller en bas
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: L'art et la drogue   Ven 12 Nov 2010, 19:01

un extrait d'un autre livre que j'aime bien sur la créativité
Créer, Détruire de Didier Anzieu chez Dunod p.135

il parle de Samuel Beckett

"Sam se rétablit aussitôt, signe que sa dépression était plus du registre narcissique que psychotique. mais il reste marqué, il ne comprend pas ce qui s'est produit, il sait seulement qu'il a plongé dans la nuit, et que cette nuit occupe la couche la plus profonde de son esprit. A tous les sens du terme, il se trouve dans le noir.
(...)
Pour s'en sortir, deux tentatives: la création romanesque, l'entrée en psychanalyse, que précipite la mort brutale et prématurée en juin 1933, de son père...."
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'art et la drogue   Jeu 16 Juin 2011, 04:57


312 p. chez mamaéditions.com

Ces textes nous emmènent de Paris au Pérou, d’expériences limites [...] en illuminations chamaniques. Défis personnels et spirituels, vertige des perceptions, humour et sueurs froides alternent en une danse de la conscience baladée aux frontières de la raison.

dit l'éditeur.

un ethnologue commente l'ouvrage sur bibliobs
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'art et la drogue   Ven 26 Avr 2013, 15:58


Henri Michaux.

l'exposition de la maison rouge intitulée "sous influences" fournissait un vaste panorama des artistes créant sous l'empire de la drogue, dans ses diverses formes.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: L'art et la drogue   Sam 27 Avr 2013, 10:36

Beaucoup d'artistes consomment des drogues pour atténuer un certain mal-être et diffusent celui-ci dans leurs oeuvres. Nous pouvons présenter Jean-Michel Basquiat, un jeune haïtien ; où la drogue fait partie de son univers. Il a beaucoup travaillé avec Andy Warhol. On l’a aussi beaucoup vu avec Julian Schnabel, David Salle, Francesco Clemente et bien d’autres encore… D’où son appartenance au néo-expressionnisme. Ce dernier représente souvent la mort dans ses oeuvres tel une prémonition qui finie par le rattrapper : il meurt d'une overdose/d'une intoxication aigüe due à un mélange de drogue à 27 ans.




La drogue sert de remède aux états dépressifs ou anxieux, les écrivains en consomment à cause de la peur de l'échec mais aussi pour améliorer leur état de conscience et leur créativité.En effet, en France, au XIXe siècle, le mal-être social entraîne certains écrivains à se réfugier dans la drogue comme Charles Baudelaire. C'est également la création du "club des haschichins" qui réunissait de nombreux artistes, intellectuels et scientifiques de l'époque afin d'expérimenter les effets des drogues. Parmi les membres célèbres on y retrouve des peintres comme Eugène Delacroix ou M. Daumier, des poètes comme Théophile Gautier, Charles Baudelaire ou Gérard de Nerval, des écrivains comme Alexandre Dumas et Benoît Levingston



Revenir en haut Aller en bas
Sapho
pilier
avatar

Nombre de messages : 3529
Age : 71
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: L'art et la drogue   Dim 28 Avr 2013, 13:30



Revenir en haut Aller en bas
Sapho
pilier
avatar

Nombre de messages : 3529
Age : 71
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: L'art et la drogue   Dim 28 Avr 2013, 13:31

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'art et la drogue   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art et la drogue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Intentions de prière du Pape : pour les victimes de la drogue
» La drogue
» Afghanistan, aux sources de la drogue
» Site Internet pour les accros à la drogue
» le retour de la drogue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: