Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 James Ellroy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: James Ellroy   Mar 24 Fév 2009, 10:26

je soutiens cette démarche.
j'avais beaucoup aimé le noir Dahlia noir et le non moins noir Ma part d'ombre - il fallait sûrement beaucoup de courage pour s'attaquer ainsi à ses propres fantômes...
PS il n'est pas fou, il est juste écrivain Wink

_________________
"Les écrivains brefs – phrases courtes, livres minces – ont aujourd’hui les faveurs du public qui, à n'en pas douter, les aimerait davantage encore s’ils n’écrivaient vraiment rien." (Eric Chevillard)
Revenir en haut Aller en bas
jude
pilier
avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: James Ellroy   Mar 24 Fév 2009, 10:30

American Tabloid et American Death Trip, pour moi ce sont les meilleurs, j'adore le personnage de Pete Bondurant, le nervis de Hughes...
Et le Dalhia Noir... avec L.A Confidential ce sont des livres cultes mais l'adaptation du Dalhia a été baclée je trouve...
Revenir en haut Aller en bas
jude
pilier
avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: James Ellroy   Mar 24 Fév 2009, 10:31

Façon de parler, je suis loin de penser qu'il est fou... je pense qu'il faut être très en accord avec soi-même pour écrire des histoires pareilles..; Comme Hunter S. Thomson ou King
Revenir en haut Aller en bas
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: James Ellroy   Mar 24 Fév 2009, 11:10

C'est pas vrai ?
Il n'y avait pas de fil sur Ellroy ?

Grand Dieu ! affraid

Un des mes écrivains favoris !

Il me subjugue, j'ai presque tout lu, y compris les nombreux ouvrages parus autour de l'assassinat de sa mère (disons les enquêtes).

Non, il n'est pas fou.

C'est un homme traumatisé (on le serait à moins !) pour qui la littérature - et paradoxalement la violence de ses polars - est un exutoire.

Sa langue est hyperréaliste, sans concession.


Pour moi, une approche de la nature humaine sans apprêt, sans idéalisation, sans stéréotypes.

Du brut mais du VRAI.
Revenir en haut Aller en bas
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: James Ellroy   Mar 24 Fév 2009, 11:10

PS : Merci JUDE !

Wink
Revenir en haut Aller en bas
jude
pilier
avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: James Ellroy   Mar 24 Fév 2009, 12:30

Du brut, du vrai, du bon roman américain comme on les aime... Buzz Meeks, Pete Bondurant et le Dahlia, c'est vraiment un grand écrivain qui a réussi à sublimer ses psychoses.. D'aileurs je me demandais, pour l'affaire Elizabeth Short, il n'y a pas eu un coupable de trouvé il y a deux ou trois ans, le même homme dont Ellroy parle dans Ma Part d'Ombre, le flic à la retraitequi lui a servi de père de substitut ... Ca vous dit rien ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: James Ellroy   Mar 24 Fév 2009, 12:49

Jude a écrit:
Je rêve où il n'y a pas de section Ellroy ?

Arc a écrit:
C'est pas vrai ?
Il n'y avait pas de fil sur Ellroy ?

Le fil existe bien mais est classifié dans la catégorie POLAR,
il suffit de cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
jude
pilier
avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: James Ellroy   Mar 24 Fév 2009, 16:40

Razz Oups...
Revenir en haut Aller en bas
jude
pilier
avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: James Ellroy   Mar 24 Fév 2009, 16:47

Pour répondre à Caféine, je pense que le Dalhia est à part parce que le meurtre de Short rappelle à Ellroy le meurtre de sa mère, qu'il évoque dans Ma Part d'Ombre... Mais le Dahlia c'est aussi le début d'une superbe trilogie, avec L.A Confidential et Le Grand Nulle Part. Pour les néophytes, je conseille ce qu'on m'a conseillé, de lire chronologiquement. Comme il est dit sur cette page, de commencer avec la trilogie de Brown's Requiem avec Lune Sanglante et la Colline aux Suicidés, puis d'enchaîner avec "le quatuor de L.A", qui sont les héros de la trilogie du Dahlia. Enfin, pour moi le summum, American Tabloid et American Death Trip, des bijoux de technique romanesque, de violence et de glamour...
Revenir en haut Aller en bas
Trillian
pilier
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 36
Localisation : on the tardis, enfin un jour j'espère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: James Ellroy   Mar 24 Fév 2009, 20:29

j'ai adoré American tabloids, très intéressant et avec des personnages vraiment charismatiques, ça ferait un super film s'il était bien adapté au cinéma, un peu dans le genre de L.A. confidential. Vraiment un grand livre. Je n'ai pas encore lu sa suite...
Revenir en haut Aller en bas
cafeine
pilier
avatar

Nombre de messages : 351
Age : 43
Localisation : sud ouest rose et ensoleillé
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: James Ellroy   Mer 25 Fév 2009, 20:04

Jude a écrit :
Citation :
Pour répondre à Caféine, je pense que le Dalhia est à part parce que le meurtre de Short rappelle à Ellroy le meurtre de sa mère, qu'il évoque dans Ma Part d'Ombre... Mais le Dahlia c'est aussi le début d'une superbe trilogie, avec L.A Confidential et Le Grand Nulle Part. Pour les néophytes, je conseille ce qu'on m'a conseillé, de lire chronologiquement. Comme il est dit sur cette page, de commencer avec la trilogie de Brown's Requiem avec Lune Sanglante et la Colline aux Suicidés, puis d'enchaîner avec "le quatuor de L.A", qui sont les héros de la trilogie du Dahlia. Enfin, pour moi le summum, American Tabloid et American Death Trip, des bijoux de technique romanesque, de violence et de glamour...

Euh, en fait j'avais bien compris que l'histoire du dahlia noir avait intéressé Ellroy par l'écho relatif au meurtre de sa mère.
Je me posai la question pour ma part d'ombre, cette enquête menée autour du meurtre de sa propre mère, je pensai que ce qui en faisait un roman à part, ce n'était pas le sujet abordé, sans aucun doute hors du commun, mais une manière originale.
Mais c'est peut être le fait qu'il parle de sa mère qui rend le livre particulier non l'écriture ou la forme.

Pas très clair, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
jude
pilier
avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: James Ellroy   Jeu 26 Fév 2009, 08:32

Sorry, il ne faut pas m'en vouloir j'ai tendance à tout prendre au premier degré, ça peut être vexant pour les autres, mais ce n'est pas voulu. En tout cas je ne sais pas ce qu'il a de plus spécial que les autres, mais je connais des gens qui ont lu tout Ellroy excepté Ma part d'Ombre, comme si la réalité qui rejoint la fiction était moins intéressante que la fiction pure. Pourtant on peut convenir que Ma Part d'ombre n'a rien d'une promenade de santé....
Revenir en haut Aller en bas
cafeine
pilier
avatar

Nombre de messages : 351
Age : 43
Localisation : sud ouest rose et ensoleillé
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: James Ellroy   Jeu 26 Fév 2009, 22:41

absolument aucune raison d'être désolé !

Ma curiosité ne sera pas encore assouvie...
Revenir en haut Aller en bas
jude
pilier
avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: James Ellroy   Ven 13 Mar 2009, 17:27

Extrait d'un article du Télé-Obs (Nouvel Observateur) à propos d'un documentaire le 19 mars à 0h30 sur Arte : American Dog :

"J'ai compris instinctivement que l'histoire de ma mère, la mienne, celle d'Elizabeth Short représentaient une mine d'or publicitaire, explique James Ellroy dans "American Dog": un garçon perd sa mère dans des circonstances violentes, développe une obsession pour le meurtre de Betty Short (...) écrit des romans à succès et devient très célèbre des années plus tard." Comme le dit son ami Bill Stoner, ancien shérif adjoint du Comté de L.A, "James a du mal à ne pas être complètement honnête." En 1958, lorsque le petit James va voir "Sueurs Froides" avec son père, il ne sait pas à quel point cette histoire de ce flic obsédé par une morte, est prémonitoire. Deux semaines plus tard, sa mère, Jean, est retrouvée morte, étranglée - l'assassin ne sera jamais arrêté. Elle fréquentait les bars, seule, et repartait souvent avec un inconnu.
"Dès lors, je fus obsédé par les femmes mortes." (...). Très vite, l'affaire Betty Short et celle de sa mère ne font qu'une. Il attendra néanmoins six romans avant de s'y attaquer, en 1987, dans le Dalhia Noir. "Je me suis servi de Betty comme d'un moyen d'exposition narrative pour arriver à sentir l'horreur et la compassion que je n'avais pas ressenties à la mort de ma mère."
Neuf ans plus tard, Ellroy écrit Ma Part d' Ombre et se réconcilie avec sa mère. "Tout ce que j'ai appris sur toi m'a fait t'aimer plus tendrement encore. Je ne parviens pas à entendre ta voix mais ton odeur est là. (...) . Je peux sentir ta présence (...). Tu n'es plus là et je veux davantage de toi."
Revenir en haut Aller en bas
cafeine
pilier
avatar

Nombre de messages : 351
Age : 43
Localisation : sud ouest rose et ensoleillé
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: James Ellroy   Ven 13 Mar 2009, 17:56

Merci Jude, on peut à peine imaginer quels sentiments ont pu traverser Ellroy en écrivant ce roman !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: James Ellroy   Lun 16 Nov 2009, 08:38

Je n'ai pas vu le film le dahlia noir en entier. Il s'accommode mal de la télévision, en laissant bande noire au-dessus, bande noire en-dessous, il est mal doublé, et je n'aime pas trop les coups de cymbale de Brian de Palma (1)
(je sais qu'il a des partisans, mais je lui reproche de jouer gros jeu et de faire jouer ses acteurs : on sent qu'ils veulent remplir leur rôle).

Tout m'a paru outré et excessif.

Scarlett Johansson ne fait pas non plus dans le détail, je le vois bien même si mon écran est petit ! Razz

(1) avec Josh Hartnett, Aaron Eckhart, Scarlett Johansson, Hilary Swank, Mia Kirshner etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
jude
pilier
avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: James Ellroy   Lun 16 Nov 2009, 12:57

Brian de Palma devrait être reconnu pour ce qu'il est... Un imposteur qui depuis 20 ans plagie allègrement Hitchcock et Welles.
Dire que ça aurait dû être Fincher qui devait réaliser le Dahlia, et en noir et blanc.
Je relis le Dahlia Noir régulièrement et c'est un scandale d'avoir adapté un tel chef-d'oeuvre en le trahissant autant... les personnages sont édulcorés voire bâcles, et la réalisation est soporifique !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: James Ellroy   Lun 16 Nov 2009, 19:15

D'accord avec toi, je n'ai jamais pu voir un film de brian de palma en entier (à la télé il est vrai).

voilà pourquoi je m'étonne que certains fassent grand cas de ses films col
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
jude
pilier
avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: James Ellroy   Lun 16 Nov 2009, 21:07

Pour moi, il y a l'Impasse... Mais ça tient plus à Pacino qui y est immense. Pour le reste, je crois que les gens confondent Scorsese et De palma, je ne vois que ça.... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Aède
pilier
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 46
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: James Ellroy   Lun 16 Nov 2009, 23:09

C'est vrai que de Palma a fait quelques films par très réussis, mais c'est quand même un grand, un très grand même. On lui doit des chef d'oeuvres comme Phamton of paradise, Carrie, Blow out, Fury Pulsions, Scarface (sans aucun doute un des meilleurs polars jamais réalisés !), ou l'impasse.
Alors c'est vrai que ses derniers films ne sont pas géniaux et qu'ils m'ont déçu (Mission to Mars, Femmes fatales et le dalhia noir), mais il n'en reste pas moins un des très grands du cinéma américain. Et l'accusation de plagier Hitchcock ne tient pas la route, car les films incriminés comme Sisters ou body double sont plus des clin d'oeil, des hommages que des plagiats cachés.
Revenir en haut Aller en bas
http://cyril.carau.outremonde.fr/
jude
pilier
avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: James Ellroy   Mar 17 Nov 2009, 07:27

Scarface n'est pas vraiment un polar, c'est plus une odyssée. Et là encore, la forme est au détriment du fond, qui lui est magistral dans le jeu des acteurs. Dans les autres, il y a clairement plagiat, et je ne parle pas de ses hommages répetés, vu qu'il a développé très tôt une obsession pour Hitchcock. Je parle de vrai plagiat, et ce n'est pas moi qui en ai parlé la première. C'est très connu.
Pour Blow Up, il avait juré à Antonioni qu'il ne refaisait pas le même film, qu'il avait une autre idée en tête... On voit le résultat. Pulsions c'est la même chose. Et la même année il y a Cruising de Friedkin, ce dernier s'étant toujours demandé où De palma avait eu l'idée de faire le même genre de film que lui la même année (un film sur le transgenre). Son usage répété des ralentis dans Body Double pour essayer de se créer un autre style est assez énervant, d'ailleurs il évite de le refaire.
Et le plus insupportable chez cet homme, c'est qu'il se prend pour un génie. Il ne comprend pas qu'on puisse seulement dire des critiques négative de lui. Trop imbu de lui-même. En interview il est vraiment persuadé d'avoir le talent d'un Ferrarra ou d'un Scorsese !
Revenir en haut Aller en bas
Aède
pilier
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 46
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: James Ellroy   Sam 21 Nov 2009, 18:18

Je vois que tu n'aimes vraiment pas ce réalisateur evil

Sinon entre blow-up et blow-out, soyons honnêtes, il n'y a pas photo ! L'un est insipide et ennuyeux et l'autre, avec Travolta, est génial !

Oui, je sais, je déteste Antonionni, ce qu'il y a de pire dans le cinéma prétentieux et "intello" européen !
Revenir en haut Aller en bas
http://cyril.carau.outremonde.fr/
jude
pilier
avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: James Ellroy   Sam 21 Nov 2009, 19:25

Je n'essaierais pas de tergiverser avec toi Smile parce que mon copain est pareil. Antonioni, Truffaut, les Cahiers du Cinéma, pour lui tout ça c'est pareil (Romain Duris qui se torche avec ce magazine dans Dobberman de Kounen résume la situation avec brio). Et je respecte cet avis, car il est toujours bon de pointer du doigt les dérives esthétiques européennes, qui sont légions !
Mais pour moi, Antonioni, c'est un dieu de l'image. Avec Rossellini, il incarnait un renouveau qui signifiait quelque chose, il y a eu une vraie continuité dans son cinéma.... Mais chacun ses goûts et vive le cinéma !
Revenir en haut Aller en bas
Aède
pilier
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 46
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: James Ellroy   Mar 24 Nov 2009, 18:20

drunken Cela dit, j'ai pas trouvé Doberman terrible evil
Revenir en haut Aller en bas
http://cyril.carau.outremonde.fr/
jude
pilier
avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: James Ellroy   Mar 24 Nov 2009, 18:57

Oui moi aussi... Je le connais par cœur...
Ce film est un pied de nez à tous les gens qui croient que Kounen est un réalisateur mineur de type violent...
Des dialogues type Audiard ou Prévert, et des acteurs incroyables....
Quand son Stravinsky/Chanel va sortir, les Cahiers du Cinéma vont faire la grimace !

Pour continuer sur Ellroy, bientôt la fin de sa trilogie américaine sort... American Madness... Je sens que J.Edgar Hoover va en prendre pour son grade !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: James Ellroy   

Revenir en haut Aller en bas
 
James Ellroy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Militaire: Philip James Corso (lieutenant-colonel) (1915-1998)
» James Tobin
» La Prophétie des Andes (James Redfield)
» Le James Webb Space Telescope pourrait voir les océans des exoplanètes
» James Bond n'y est pour rien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: