Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Costa Gavras : Eden à l'Ouest, Amen etc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Costa Gavras : Eden à l'Ouest, Amen etc.   Dim 15 Fév 2009, 17:47

Eden à l'Ouest, de Costa-Gavras


Le film nous conte l'épopée à la fois tragique et belle d'Elias, un immigré clandestin, dans les péripéties qu'il traverse à la poursuite de son rêve: aller à Paris.

Bien qu'on comprenne qu'Elias est d'origine grecque (le réalisateur y a sans doute glissé des éléments personnels), Costa-Gavras a tenu à identifier le moins possible les lieux et les personnages. L'histoire pourrait donc se passer n'importe où dans le sud de l'Europe, et Elias pourrait aussi bien être turc ou italien, marocain ou espagnol. C'est d'ailleurs également sur ce critère qu'il a choisi son acteur (Riccardo Scamarcio), qui accomplit une performance prodigieuse.

J'ai été bouleversé par le film qui décrit avec beaucoup de justesse ce parcours à la fois banal - ils sont des dizaines de milliers à vivre cette expérience, il n'est que de voir la scène d'ouverture sur le bateau rempli de clandestins - et singulier, ou plutôt singularisé par le parti pris du réalisateur de faire un gros plan sur cette destinée-là plutôt qu'une autre. C'est aussi un film sur l'humain dans ce qu'il a de plus laid et de plus beau, par le biais des rencontres que fait Elias au cours de son périple - ceux qui l'exploitent, ceux qui l'aiment, ceux qui l'aident.

Le film a suscité certaines critiques virulentes, mais je me demande si ce n'est pas parce qu'il nous force à regarder en face une réalité sur laquelle beaucoup préfèrent fermer les yeux, il nous force à faire connaissance avec l'un d'entre eux plutôt que de les reléguer dans un anonymat rassurant.
Peut-être est-ce aussi parce qu'il donne des sociétés d'accueil une image assez peu flatteuse, on a reproché au film d'avoir un peu chargé la barque (c'est le cas de le dire).
On a dit aussi: mais enfin, Paris, ce n'est pas du tout ça (on a l'impression d'une ville policière)! Mais en y réfléchissant, vu par les yeux d'un clandestin, ça doit tout de même pas mal ressembler à ça.
C'est vrai qu'il y a peut-être une ou deux outrances
Spoiler:
 
(comme il y en avait dans ses grands films politiques), mais pas tant que ça au fond, et contrairement à ce qui a été écrit, il y a aussi de très beaux personnages qui font, dans leurs limites, quelque chose pour aider leur frère humain.

En tout cas, c'est un film qu'on suit en retenant son souffle, qui incite à réfléchir et qui fait qu'après l'avoir vu, on ne regardera peut-être plus de la même façon le phénomène de l'immigration clandestine.

_________________
"Les écrivains brefs – phrases courtes, livres minces – ont aujourd’hui les faveurs du public qui, à n'en pas douter, les aimerait davantage encore s’ils n’écrivaient vraiment rien." (Eric Chevillard)
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Costa Gavras : Eden à l'Ouest, Amen etc.   Lun 16 Fév 2009, 06:27

Certains journaux l'ereintent, et c'est bon d'avoir ton avis.

les éloges vont notamment à Riccardo Scamarcio
Citation :
l’interprète principal de cette odyssée, excellent dans un registre qui privilégie l’intériorisation et le langage corporel. Outre le fait qu’il parle une langue inconnue (une volonté délibérée du réalisateur pour empêcher toute identification trop poussée du héros), Elias ne prononce que quelques phrases de tout le film.

Pas facile de faire son itinéraire !


clic !


clic !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Trillian
pilier
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 36
Localisation : on the tardis, enfin un jour j'espère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Costa Gavras : Eden à l'Ouest, Amen etc.   Lun 16 Fév 2009, 16:50

Je l'ai vu ce week end, je ne voulais pas rater le dernier film de Gavras et j'ai beaucoup aimé, c'est une bonne critique de notre société et l'itinéraire de ce jeune émigré clandestin à travers l'europe et surtout à travers la france est très prenant. ce que ce jeune Elias va voir de la france n'est pas flatteur, d'une usine qui l'exploite outrageusement, à ces flics qui ressemblent plus à une milice fasciste qu'à autre chose. j'ai préféré le couperet du même réalisateur, mais celui là est pas mal du tout aussi.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Costa Gavras : Eden à l'Ouest, Amen etc.   Dim 29 Mar 2009, 06:55

Je suis moins élogieux que vous : j'ai vu le film hier soir, et j'ai trouvé que les moments d'émotion étaient rares. J'explique : je me suis senti peu touché par un film qui reste à l'exterieur du problème et accentue l'aspect comédie.

Les personnes qui avaient vu une série de films intitulés "exils" avec Welcome, Haiti chérie etc. en étaient bien d'accord. Welcome a beaucoup plus de force.

L'intrigue est linéaire et somme toute, le bel acteur joue le rôle de la personne qui n'est pas là où il faut, et doit s'adapter au groupe ou à la situation avec les moyens du bord. J'ai entendu quelques rires dans la salle, mais l'ensemble du public (un repas avait lieu après la projection, ce qui a permis des échanges) ne savait pas trop sur quel pied danser.

Pouvait-on faire sur ce thème un film qui rélève souvent de la comédie avec des gags (les flics empoignent le fugitif pour le protéger des "rolleristes") ? pour moi, ce postulat de base était une erreur.

La présence de la police ? mais elle est partout à Paris, et plus souvent que dans ce film où elle est singulièrement inefficace.
Dans la réalité, faire une remarque devant une scène d'arrestation ou la photographier est se mettre en danger.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Costa Gavras : Eden à l'Ouest, Amen etc.   Mar 31 Mar 2009, 05:18

j'ai simplement ouvert le Monde du 30 mars

Ils avaient protesté contre contre les conditions d'expulsion d'un Camerounais :

Citation :
Violences physiques et verbales, injures racistes, intimidations et détention illégale : Serge Fosso, Claude Moussa et Philippe Leonardon affirment avoir vécu tout cela le 26 avril 2008

Citation :
Folefack Sontsa, un sans-papiers, était maîtrisé au fond de l'appareil par les forces de l'ordre qui tentaient d'étouffer ses cris

Citation :
quelques jours après cet incident, Folefack Sonsta s'est pendu dans le centre de rétention où il était enfermé

Citation :
Dans [un] document, retrouvé par ses avocats, le Camerounais détaillait les brutalités dont il avait été victime.

Autre élément troublant : une vidéo tournée par l'un des trois témoins français avec son téléphone portable et montrant le sort réservé à M. Sontsa a été effacée par la police. Un informaticien a toutefois pu en reconstituer une petite partie.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Costa Gavras : Eden à l'Ouest, Amen etc.   Dim 05 Avr 2009, 06:18

Dans la foulée d' Eden à L'Ouest, le cinéma où j'étais projetait Z un film mythique avec Yves Montand et Trintignant que je n'avais pas vu.

C'est sans doute l'actualité d'alors qui fit le succès du film. La prise de pouvoir des colonels en Grèce explique peut-être les enthousiasmes.

Le film est d'une grande lourdeur : succession des scènes presentes et passées pour bien ponctuer l'argumentation, coups de théâtre des inculpations par un petit juge courageux : le droit triompherait donc ? la musique de fanfare appuie la charge.

J'ai vu music box à la télévision et le film m'avait bien plu, avec une rigueur dans le scenario beaucoup moins pesante, et des personnages moins schématiques.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Costa Gavras : Eden à l'Ouest, Amen etc.   Ven 03 Sep 2010, 04:49


Le couperet passait à la télévision hier soir.
avec Jean-Claude GRUMBERG, avec José GARCIA / Bruno et Karin VIARD / Marlene

Mari et père de famille modèle, Bruno Davert, ingénieur en chimie du papier, quinze ans de bons et loyaux services, se retrouve licencié du jour au lendemain

J'avais bien aimé le roman de Donald E. WESTLAKE , à la fois drôle et grave, et Costa Gavras en a respecté l'esprit, sans toutefois en faire un film de premier plan et non sans longueurs.

Des gags visuels, il y en a, et de l'humour noir aussi, car si le personnage chômeur veut éliminer des concurrents, le cineaste insiste sur ses moyens expeditifs, avec de long plans sur les couteaux, couperêts et lügers. Plus légers, les différents obstacles qui empêchent momentanément l'ingénieur au chômage d'arriver à ses fins.

Reste la trame du livre, le parcours du chômeur, et là, Costa Gavras rafle la mise : le chômage est un drame dont sont victimes le chômeur et son entourage. Drame du couple, drame familial, drame personnel, tout est bien intégré dans ce film, y compris l'assistance psychologique qui ne saurait en rien pallier le manque de statut social personnellement ressenti.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Costa Gavras : Eden à l'Ouest, Amen etc.   Mer 03 Nov 2010, 06:17

J'ai vu Amen à la télévision. le film a fait scandale rappelant, mais ce n'était pas le premier, "une certaine inertie" du Vatican et de Pie XII devant le génocide juif.

Le film, après les préparatifs industriels de cette extermination programmée, est scandé par les trains de la mort et les démarches rapides et desespérées des deux protagonistes principaux qui veulent arrêter le programme nazi.

Au centre, l'inertie vaticane qui aligne les arguments d'incredulité, d emauvaise foi, de distinction entre juifs convertis et autres, de la priorité à combattre le communisme soviétique.

Toute la mise en scène m'a paru effrénée et les rôles mécaniques, même Matthieu Kassovitz donnait l'impression de débiter son texte.

Je ne crois pas que Costa Gavras soit un grand réalisateur, je le dis à regret car ses intentions sont louables, et il semble très apprécié : Amen est signalé de trois croix dans les journaux.

je regarde le site Herodote ; finalement je ne suis pas trop désavoué :

Constantin Costa-Gavras nous refait un cours de morale avec Amen., un film sur les rapports complexes entre le Vatican et Hitler.

Amen et l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Costa Gavras : Eden à l'Ouest, Amen etc.   Mer 14 Nov 2012, 05:23

« Le Capital » avec Gad Elmaleh, à contre-emploi.



Tiré du roman éponyme de Stéphane Osmont, "Le Capital", cf. Karl Marx, raconte l'ascension d'un jeune polytechnicien, Marc Tourneuil, dans le monde de la finance et de la spéculation lancé dans une course folle aux profits, laissant pays et individus exsangues

Tourneuil, bombardé président de la Phénix, par le conseil d'administration, qui l'imagine manipulable parce que sans expérience;
Mais ce surdoué de la finance se révèle redoutable et finit par déjouer complots et contre-complots, notamment d'un fonds de pension américain qui veut mettre la main sur Phénix, supplantant tout le monde pour devenir le patron incontesté du groupe financier.
Goût du luxe
"Produits toxiques", "paradis fiscaux", "hedges funds" sont les valeurs dans lesquelles il se reconnaît parce que ce sont les seules à lui procurer ce qu'il aime le plus au monde: l'argent.

source : le Parisien.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Costa Gavras : Eden à l'Ouest, Amen etc.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Costa Gavras : Eden à l'Ouest, Amen etc.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 4 - 11 novembre 2013 : 12e Festival du film historique de Compiègne
» Bac pro et épreuve de français
» les écoles d'AP dans le sud-ouest
» Le mythe du jardin d'Eden
» L'énigme des Bolas Grandes du Costa Rica

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: