Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Wislawa Szymborska [Pologne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Wislawa Szymborska [Pologne]   Dim 22 Fév 2009, 07:57

Nymphéa a écrit:
Qui connait la poétesse polonaise Wislawa Szymborska ? J'ai lu un article dans le Courrier International ...

UN CHAT DANS UN APPARTEMENT VIDE

Mourir. Il ne faut pas faire cela à un chat.
Que peut-il faire dans un appartement vide ?
Grimper aux murs ?
Se frotter contre les meubles?

Apparement rien n’a changé
et pourtant rien n’est pareil.
Rien n’a été déplacé
et pourtant rien n’est en place.
Et le soir, pas de lampe allumée.

Un bruit de pas dans l’escalier
mais ce n’est pas le bon.
Une main met le poisson dans l’assiette
mais ce n’est pas la bonne.

Quelque chose ne commence pas
à l’heure habituelle,
quelque chose ne se passe pas
comme cela devrait.
Quelqu’un était là depuis toujours
et soudain n’est plus
s’obstinant à rester disparu.

On a fureté dans les armoires
fouillé les étagères
on s’est faufilé sous le tapis pour vérifier.
On a même bravé l’interdit en allant au bureau
et en mettant les papiers en désordre

Que faire maintenant ?
Dormir et attendre.

Attendre qu’il revienne
s’il ose.
Et lui faire savoir qu’on ne fait pas ça à un chat.

On avancera vers lui
l’air détaché, un peu hautain
en faisant semblant de ne pas le voir.
On marchera très lentement
la patte boudeuse
et surtout, pas un bond, pas un ronron,
du moins au début.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Nymphéa
pilier
avatar

Nombre de messages : 1480
Age : 64
Localisation : Nord
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska [Pologne]   Mer 04 Mar 2009, 18:05

Quelques éléments de biographie

Wislawa Szymborska est née à Kornik, près de Potzdam, le 2 juillet 1923.
En1931, sa famille déménage à Cracovie, où elle fera des études de littérature et de sociologie. Elle y réside encore.
A partir de 1945 ses premiers poèmes sont publiés dans différentes revues.
Membre du Parti Ouvrier Unifié, Wisława Szymborska s'en éloigne au cours des années 50 en fréquentant certains milieux dissidents, comme ceux de la revue « Kultura », éditée à Paris. Elle quitte finalement le parti en1966. Ses deux premiers recueils sont donc d'inspiration communiste, les suivants étant plus personnels.
De 1953 à 1981, elle dirige la rubrique « Lecture non obligatoire » dans la revue littéraire hebdomadaire « Z'ycie Literackie » ; elle y fait la critique d'ouvrages les plus divers. Elle fait aussi des traductions, en particulier de la poésie française du Moyen-Age.
Le recueil généralement considéré comme son chef-d'œuvre est "Wszelki wypadek" (Cas où), paru en1972.
En1996, l'œuvre de Wisława Szymborska a été couronnée par l'attribution du Prix Nobel de Littérature.

Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska [Pologne]   Mer 04 Mar 2009, 20:36

j'ai plusieurs de ses poèmes dans la revue jungle, je mettrai un poème sur ce fil, quand je l'aurai choisi.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska [Pologne]   Jeu 05 Mar 2009, 15:39

La revue Jungle n°18 présente 6 poèmes de Wislaya Szymborska et le prologue de Renaud Ego indique, en sus des ouvrages de chez Fayard, les revues ou anthologies qui publient de ses poèmes.

Je ne sais quels gens

Je ne sais quels gens fuyant je sais quels autres.
dans un je ne sais quel pays sous le soleil
et sous certains nuages.

Ils laissent derrière eux Je ne sais quel tout,
champs labourés, Je ne sais quelles poules, quels chiens,
quels miroirs où des flammes se reflètent,

Ils portent sur leur dos cruches et baluchons.
Plus ils sont vides, et plus ils pèsent lourd.

S’accomplit en silence, je ne sais quel dénouement,
dans le tumulte, d’un bout de pain - je ne sais quel dépouillement,
et puis d’un enfant mort- je ne sais quel balancement.

Devant eux, toujours la même route pas par là,
le même pont qu’il faut pas
À travers une rivière bizarrement toute rose.
Autour sans cesse des tirs, une fois près, une fois loin.
au-dessus un avion, qui tourne un petit peu.

Il faudrait là un peu d’invisibilité,
de grisaillerie caillou,
ou, mieux encore, d’absence
pour un très court instant, sinon un peu plus long.

Il se passera sans doute, mais alors quoi et où.
quelqu’un les accueillera, mais alors qui et quand,
en combien de personnes avec quelles intentions.
s’il a encore le choix,
il voudra bien, peut-être, ne pas être leur ennemi,
et leur laisser une je ne sais quelle vie.

Traduit par Piotr Kaminski.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska [Pologne]   Sam 07 Mar 2009, 12:37

Citation :


Sur le paysage d’un maître ancien
Les arbres ont des racines sous la peinture àl’huile,
Le sentier se dirige vers le but ordonné,
Dignement le brin d’herbe tient lieu de signature
Le mois de mai stoppé d’une main douce et ferme,
Je m’arrête donc moi-même - mais oui, mon cher,
Cette femme sous le frêne, c’est bien moi.


Citation :
Un chat saute sur un banc
Un rayon de soleil tombe sour une cruche en étain
Un homme maigre et osseux assis derrière la table
Répare une pendule.

ces deux extraits ont bien sûr un point commun...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Nymphéa
pilier
avatar

Nombre de messages : 1480
Age : 64
Localisation : Nord
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska [Pologne]   Sam 07 Mar 2009, 20:51

Je ne suis pas très forte en devinette scratch
S'agit-il tous deux de peinture et tableaux?
Je commence la lecture ce soir de De la mort sans exagérer
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska [Pologne]   Dim 08 Mar 2009, 07:55

oui, à mon avis ce sont deux tableaux, et je les aime bien pour leur concision. Rien de trop, "pas de gras" ! Razz

La cruche en étain me fait penser à un Chardin.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Nymphéa
pilier
avatar

Nombre de messages : 1480
Age : 64
Localisation : Nord
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska [Pologne]   Dim 08 Mar 2009, 16:28

Oui, ou un peintre flamand…?
Un poème pour Rotko, et aussi pour les autres :

LES FEMMES DE RUBENS

Gargantuesques, faune femelle,
Nudité tonnante des tonneaux.
Elles se nichent dans les lits ravagés,
Bouches ouvertes, coqueriquantes ;
Leurs pupilles regardent au-dedans
Pour mieux pénétrer les mystères
des chaudrons d’ardeur glandulaire.

Barocchantes ! Pâte gonflée,
Vapeur des bains, vins cramoisis,
Porcelets blancs galopent au ciel,
Trompettes hennissent l’alarme charnelle.

Potironneuses ! Exorbitantes !
Doublées par l’enlèvement des voiles,
Triplées par la pose véhémente,
Plats d’amour plantureux !

Vos maigres sœurs se levèrent plus tôt,
Dès potron-minet du tableau.
Nul ne vit quand leur file indienne
Traversa l’envers de la toile.

Proscrites du style. Côtes recensées,
Gallinacés leurs pieds, leurs mains
Vain leur envol d’omoplate.

Au treizième siècle - sur fond doré.
Au vingtième siècle - sur toile d’argent.
Le dix-septième n’a rien pour les plates.

Car alors même le ciel est convexe,
Anges convexes, et dieu convexe –
Phoebus moustachu à monture embrasée
Pénètre en l’alcôve bouillante
.
Revenir en haut Aller en bas
Nymphéa
pilier
avatar

Nombre de messages : 1480
Age : 64
Localisation : Nord
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska [Pologne]   Dim 08 Mar 2009, 16:51

Et pour rester dans l’art pictural :

ENLUMINURE MEDIEVALE

Sur la colline émeraudissime
Ils avancent très à cheval,
En manteaux soyeutissimes.

Vers le château au sept tours,
Et chacune est la plus haute.

Au devant, prince-seigneur,
Aucunement ventripotent.
Auprès de lui la princesse,
Dans la fleur de sa jeunesse.

Derrière eux les demoiselles
Toutes jolies comme des images,
Et un page jouventissime,
Transportant sur son épaule
Une chose hautement simiesque
Au museau si drolatique
Et une queue toute minuscule.

Puis arrivent trois chevaliers
Se mettant en deux et trois,
Car si l’un porte la mine grave
L’autre l’efface de sa mine rude,
et si bai est le destrier,
ventrebleu, bai il sera,
et tous effleurent, dirait-on , de leurs sabots
les marguerites rustiquissimes.

Quiconque sera triste et las,
Manche trouée ou bien œil louche,
Manquera visiblement.

Point de question citadine,
Nul manant innoportun
Sous le ciel azurissime.

Nul gibet, fût-il infime
Un œil d’aigle n’apercevra,
Nulle trace d’ombre d’un doute.

Et ils avancent, bienséants
Dans ce réalisme féodalissime.

Mais celui-ci, soucieux de l’équilibre,
Leur préparait l’enfer sur un autre tableau.
Ah, mais cela allait
archi de soi.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska [Pologne]   Dim 08 Mar 2009, 17:04

il n'y a bien sûr pas de références aux peintres ?

en tout cas on a l'impression de voir les tableaux. Merci Nymphéa.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Nymphéa
pilier
avatar

Nombre de messages : 1480
Age : 64
Localisation : Nord
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska [Pologne]   Dim 08 Mar 2009, 17:07

Ce que j’aime dans les poèmes de Wislawa Szymborska est la concision : en quelques images elle croque la réalité, une situation, un instant. Elle aborde toutes les facettes de la vie, les plus banales et évidentes, pour les interroger et nous interpeller. Elle évoque aussi de graves sujets, la fuite du temps, la séparation, la solitude, la mort, avec sensibilité et une douce ironie.
Citation :
« Pardonne-moi, langue, d’emprunter des mots pathétiques
Et de faire l’impossible pour qu’ils paraissent légers. »
Revenir en haut Aller en bas
Nymphéa
pilier
avatar

Nombre de messages : 1480
Age : 64
Localisation : Nord
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska [Pologne]   Dim 08 Mar 2009, 17:23

LE TERRORISTE, IL REGARDE

La bombe sautera dans le bar à treize heures vingt.
Il n’est maintenant que treize heures seize.
Certains auront le temps de sortir.
Et d’autres d’entrer.

Le terroriste, lui, est déjà de l’autre côté de la rue.
Cette distance le préserve du mal,
et puis quelle vue ! Comme au cinéma.

La femme en blouson jaune, elle entre.
L’homme à lunettes noires, il sort.
Les gars en jean, ils causent.
Treize heures dix-sept et quatre secondes.
Le plus petit, le veinard, il enfourche son scooter,
Et le plus grand, il entre.

Treize heures dix-sept et quarante secondes.
La fille, elle arrive un ruban vert dans les cheveux.
Seulement il y a un bus qui passe, et on ne la voit plus.
Treize heures dix-huit
Plus de fille
Est-elle entrée, l’idiote, ou bien non,
On verra quand ils auront sorti les corps.

Treize heures dix-neuf.
Plus personne n’entre.
Il y a juste un gros chauve qui sort.
Mais on dirait qu’il fouille encore dans ses poches et
à treize heures vingt moins dix secondes
Il revient chercher ses misérables gants.

Il est treize heures vingt.
Le temps, qu’est-ce qu’il traîne.
Ca doit être maintenant.
Non, pas encore maintenant.
Oui, maintenant.
La bombe, elle saute.
Revenir en haut Aller en bas
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska [Pologne]   Ven 04 Oct 2013, 12:38

Découverte

Je crois en une grande découverte.
Je crois en l'homme qui fera la découverte.
Je crois en l'effroi de l'homme qui fera la découverte.

Je crois en son visage livide,
en sa nausée, en la sueur sur sa lèvre.

Je crois en notes brûlées,
brûlées jusqu'aux cendres,
brûlées jusqu'à la dernière.

Je crois en la dispersion des chiffres,
leur dispersion sans regrets.

Je crois en la hâte de l'homme,
en la précision de ses gestes,
en son libre arbitre.

Je crois en la destruction des tables,
le déversement des liquides,
l'extinction du rayon.

J'affirme qu'on y parviendra,
qu'il ne sera pas trop tard,
et que la chose se fera sans témoins.

Personne n'en saura rien, j'en suis sûre,
ni la femme, ni le mur,
ni l'oiseau : sait-on jamais ce qu'il chante.

Je crois en la main suspendue,
je crois en la carrière brisée,
en des années de travail pour rien.
Je crois en un secret emporté dans la tombe.

Ces mots planent très haut au-dessus des formules.
Ne cherchent nul appui sur quelque exemple que ce soit.
Ma foi est forte, aveugle, et sans aucun fondement.

traduction Piotr Kaminski
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wislawa Szymborska [Pologne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wislawa Szymborska [Pologne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [POLOGNE] Héraldique Polonaise
» LA POLOGNE DE 960 à 1947
» Paroles étonnantes du journal de soeur Faustine - Pologne et Russie
» Ostrolenka (Pologne), journée du 16 février...
» défis 1 semaine a cracovie en pologne !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Poésie ininterrompue-
Sauter vers: