Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kacimi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 74
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Kacimi   Dim 29 Mar 2009, 22:06

Hier, au théâtre du Centre culturel de Cabestany, en pays catalan, j’ai vu une très belle pièce de Mohamed Kacimi, intitulée 1964 . Elle date de la fin des années 90 et a été publiée chez Actes Sud. Sur une scène presque vide, évoluent un homme et une femme. Ils se rencontrent par hasard sur le quai du port de Marseille. Après un court séjour, elle attend le bateau pour retourner en Algérie où elle a toujours vécu alors que lui s’est exilé en France. Ils sont cousins et se sont aimés il y a 25 ans, dans leur village natal des hauts plateaux. Ils font revivre ensemble leurs souvenirs d’enfance, évoquant l’instituteur français, sa blouse grise et sa règle, le carcan de la famille et de la religion, la découverte de l’amour, la tourmente de l’indépendance avec ses espérances et ses désillusions, les rêves d’un grand-père qui voulait croire que la mer reviendrait baigner le désert et atténuer l’ardeur du soleil. Elle est devenue professeur de musique et lui, peintre.
La mise en scène sobre, le décor minimaliste valorisaient le texte, très poétique, avec des touches d’humour pour évoquer un passé révolu, fait de douceur et de violence mêlées, de chocs violents et de découvertes précieuses. Je suis restée sous le charme pendant une heure et demie.

L’auteur, Mohamed Kacimi, est algérien bien sûr. Il est né en 1955 dans une famille de lettrés. Il a étudié la littérature française à l’école normale d’Alger. Il arrive à Paris en 1981, rencontre Guillevic, Bernard Noël puis Ariane Mnouchkine qui lui commande un texte en hommage aux libertins et aux libres-penseurs de l’Orient, texte qui sera lu en 1997 au Festival d’Avignon. Il voyage beaucoup, sur les traces de Rimbaud à Aden , du Prophète à Médine, il visite Le Caire, Jérusalem, Casablanca, Beyrouth et raconte ce qu’il voit dans des reportages. Il a écrit des romans et des essais avant de se lancer dans le théâtre. Il est aussi l’auteur d’une Encyclopédie du monde arabe. Il anime des ateliers d’écriture et collabore à France-Culture.

"1962, c'est écire au coeur de l'utopie et de la blessure, écrire au coeur de l'ultime croisée de chemins des histoires d'Algérie et de France" (extrait du prologue).

Phrase de Kacimi que j’aime bien : « "Je n'écris pas en français. J'écris en moi-même".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Kacimi   Lun 30 Mar 2009, 04:59

Chez Actes Sud il a écrit l'orient après l'amour

Citation :
L'intégrisme commence quand l'homme perd son sens de l'humour ! Mohamed Kacimi, écrivain et auteur de théâtre, part de sa propre histoire algérienne dans les années 1960 pour retourner tous les clichés et nous donner une lecture de ce monde arabe et musulman pleinement inscrit dans la complexité méditerranéenne
dit l'éditeur

sa pièce terre Sainte est publiée chez l'avant scène theâtre.

Nycirle, tu nous enrichis cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Kacimi   Lun 03 Juin 2013, 09:33



L'avant-scène théâtre n° 1240 ; Qu'elle aille au diable, Meryl Streep !
Rachid El Daïf ; adaptation théâtrale de Mohamed Kacimi 85 p.

Le film Kramer contre Kramer avec Meryl Streep renvoie le narrateur à son propre mariage, qui part en capilotade et à ses relations problématiques avec sa femme. Le récit du quotidien du couple devient alors prétexte à aborder leurs problèmes et la sexualité dans la société arabe moderne.

Mohammed Kacimi est une "grosse pointure", et on va l'explorer avec plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kacimi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kacimi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mohamed Kacimi dans un lycée pro de Bondy.
» chimie minérale
» Vie hospitalière
» Choisir sa spécialité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Scènes et tréteaux-
Sauter vers: