Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ake Edwardson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: ake Edwardson   Sam 29 Avr 2006, 15:58

Maia :
Citation :
Un nouvel auteur récemment traduit en France : Ake Edwardson.

Ake Edwardson, je voudrais que ça ne finisse jamais, JC Lattès.

Ake Edwardson ne fait pas vibrer une corde morbide dans ce récit où plusieurs jeunes filles se font agresser dans un parc, violer et tuer. Elle est sensible aux drames humains des amis des victimes, de leurs parents et des enquêteurs .

Les inspecteurs suédois essaient de trouver le lien qui unit ces jeunes filles pour mettre la main sur l’agresseur. Pour cela il faut entrer dans leur vie privée, progressivement, au prix d’hésitations et de tâtonnements : Ainsi l’inspecteur s’isole dans la chambre d’une victime :

Citation :
Tous ces souvenirs étaient désormais transformés en reliques dont on ne désirait plus la présence dans la maison mais qu’on n’avait pas la force de faire disparaître. Ou encore les deux, se dit-il en refermant la penderie.

Qu’est-ce que je cherche ? S’il le savait, il ne serait pas là à imposer sa présence à ces parents désespérés, qui attendaient dans la pièce d’à côté. S’il le savait, il l’aurait déjà trouvé et l’aurait emporté pour le regarder sous un éclairage plus favorable.
Un secret.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: ake Edwardson   Sam 29 Avr 2006, 16:00

Là où des romancières comme Agatha Christie ou PD James voient un puzzle à résoudre, de façon trop cérébrale souvent, Ake Edwardson met l’accent sur l’humanité du drame, voire son aspect social. Les enquêteurs vivent mal la responsabilité qu’ils endossent en se chargeant de l’enquête.

Citation :
C’était un assez bon résumé de leur travail. Des fausses pistes. Des impasses. Des ruelles. A la fin ils se retrouvaient souvent dans une simple ruelle mais avec un peu de chance et beaucoup d’opiniâtreté, ils découvraient une dernière piste à suivre qui ne serait pas une impasse.

C’était vers elle qu’ils se dirigeaient depuis le début. C’était leur boulot. S’égarer autant qu’ils voudraient dans des endroits où où ils risquaient de trouver des réponses. Pas des réponses à tout. Cela, on ne l’obtient jamais. Des explications, c’est déjà beaucoup. Celle des secrets humains ne sont pas très nombreuses. Qui pouvait prétendre qu’il détenait tous les secrets de la vie ? Ce n’était pas un livre qui vous fournissait toutes les solutions, à la fin.

J'aime bien cette attitude.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: ake Edwardson   Sam 29 Avr 2006, 16:21

Åke Edwardson est journaliste et écrivain suédois de romans policiers. Son personnage principal, Erik Winter, est commissaire à Göteborg.
En 1997, il reçoit le Grand Prix du roman policier suédois pour son livre Danse avec l'ange.(JC Lattès, 2002)

autres livres :

Un cri si lointain JC Lattès, 2003.
Ombre et soleil JC Lattès, 2004).
Je voudrais que cela ne finisse jamais JC Lattès, 2005.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Provence
pilier
avatar

Nombre de messages : 2166
Age : 57
Localisation : Au bord de la mer...
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: ake Edwardson   Sam 29 Avr 2006, 16:40

Déjà le titre me plaisait, et là tu m'as donné envie de le découvrir, Rotko ! Happy
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: ake Edwardson   Dim 30 Avr 2006, 05:16

malheureusement, influence du titre sans doute, l'histoire traîne en longueur... j'etais page 264. J'attends la page 392.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: ake Edwardson   Ven 03 Avr 2009, 14:27

je remets le couvert avec Ce doux pays paru chez Jean-claude Lattès.

Le début : une boutique ouverte en pleine nuit, avec trois cadavres à l'intérieur, les deux commerçants, des Nigérians, croit-on, et un client. Les deux policiers s'interrogent, d'autant que dans l'appartement d'un défunt, son épouse a aussi été tuée.

J'aime bien la façon dont raisonnent les deux policiers. En conversant, ils échangent leurs impressions, échafaudent leurs hypothèses. En arrière-plan, on aperçoit un enfant, sans doute mêlé au drame de la boutique. La Suède n'est plus habitée par les grandes blondes et leurs homologues masculins. La société a bien changé, la criminalité aussi.

Citation :
« Quand il était question de criminalité, surtout de criminalité lourde -trafic à grande échelle, drogue, cambriolage, réseaux de passeurs ou prostitutions, alors il n'était plus question d'origine ethnique. C'était l'infraction qui vous intégrait, vous unissait au groupe. C'était aussi l'argent, le gain [...]

Oui, les bons petits Suédois élevés dans le culte du drapeau bleu et jaune pensaient en termes d'identité nationale bien plus que les trafiquants de drogue albanais, iraniens, somaliens ou suédois... Le crime pouvait représenter une réponse à la question de l'intégration, en supprimant toute ségrégation. Il vous offrait également une intégrité, une sécurité. »
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: ake Edwardson   Ven 03 Avr 2009, 20:58

J'ai bien aimé les deux premiers, trouvé que les deux suivants traînaient terriblement en longueur, ai donc renoncé à ce qui suivait col
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: ake Edwardson   Mer 08 Avr 2009, 05:23

c'est effectivement la caractéristique d'Ake Edwardson qui prend son temps. D'un autre côté certains multiplient les peripéties, n'ont-ils pas perverti le genre ?

moi qui suis impatient, je me mets pourtant à son rythme, pour voir.

Il fait des détours du côté de la Saint Jean en Suède, donne un bisou aux enfants, échange avec ses collègues pour examiner les pistes...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: ake Edwardson   Jeu 09 Avr 2009, 14:33

Ce doux pays chez JC Lattès.

Citation :
Nous sommes arrivés sans papiers, nous n’avions plus de nom. Nous n’étions rien. On ne nous croyait pas. Tout le monde pensait que nous avions jeté nos papiers parce que nous étions d’autres personnes qui ne voulaient quitter leur pays que pour gagner de l’argent, ou parce que la nourriture serait meilleure, le temps plus beau, les lits plus mœlleux Alors que nous avons été obligés de quitter notre pays, qui n’était pas le nôtre. Obligés de fuir, Parce qu’on nous tuait ! Beaucoup sont morts.

L’enquête des policiers suédois se déroule dans le monde des immigrés, voire des sans papiers, et l’impression de lenteur dans le récit vient certes de la méthode des enquêteurs, une conversation où il examinent des hypothèses, explorent des pistes, mais aussi parce que leurs interlocuteurs ne leur donnent aucun renseignement : barrière de la langue et surtout manifestation de la peur.

C’est la peur qui cloue les langues. Peur de la police, crainte des expulsions, peur de leurs semblables qui les exploitent ou les font chanter.

Cette fois-ci j’ai accepté la démarche de l’auteur : une enquête qui piétine, qui marche pas à pas, mais qui dans son cheminement découvre des comportements humains plus intéressants que les traditionnels personnages de thrillers à incessants rebondissements.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: ake Edwardson   Jeu 06 Oct 2011, 05:21






Le Ciel se trouve sur la terre
par Ake Edwardson, aux Editions Lattès, 400 pages

En cette fin d' automne, trois antennes locales de la police de Göteborg reçoivent des plaintes similaires : un inconnu accosterait des enfants dans un parc. Mais comme aucun crime ne semble avoir été commis,
ces dépositions sont laissées de côté. Jusqu' à ce qu un garçonnet de quatre ans soit enlevé dans ce même parc, puis retrouvé blessé


tout sur l'auteur
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: ake Edwardson   Dim 30 Oct 2011, 07:36


ça devait être la fin du commissaire...l'auteur se rétracte !

l'Express enregistre ses aveux
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ake Edwardson   

Revenir en haut Aller en bas
 
ake Edwardson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: