Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sunn 0)))

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Sunn 0)))   Ven 29 Mai 2009, 12:40

Dans la vie, il faut savoir rigoler de temps en temps,
prendre son temps pour découvrir,
prendre son temps pour écouter et savourer l'harmonie du monde,
le chant des oiseaux et la chaleur musicale du soleil.

Écouter quelques notes harmonieuses de guitares,
et ainsi pouvoir savourer le moment subtil et délicat où le silence se fait où tout s'arrête et où on entend le monde sous une autre musique...

Sunn 0))) - Berlin, Volksbühne 2006 - Part 1
Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Sunn 0)))   Ven 29 Mai 2009, 12:40

Le Monde :

C'est une vibration, lente, puissante, continue, qui vous envahit peu à peu pour ne plus vous lâcher. Les orteils d'abord, puis les hanches, le ventre, la glotte, les molaires enfin. Quand les oreilles bourdonnent, vaincues par le mur du son, c'est gagné. Poings levés, têtes baissées, les fans exultent en silence. Sunn O))), duo américain de metal "drone" (bourdonnement en anglais), une branche radicale d'un genre musical extrême, ouvrait, mercredi 27 mai, à La Grande Halle de la Villette, à Paris, l'excitant festival Villette sonique prévu jusqu'au dimanche 31 mai.

Le groupe est culte : peu connu, mais chic à citer. Il est encapuché aussi, c'est plus drôle, à la façon des moines d'Enigma, ce projet kitschissime qui remixait les chants grégoriens en techno. Les hectolitres de fumigène déversés y participent aussi, mais on ne plaisante pas lors un concert de Sunn O))), on encaisse. Avec bouchons d'oreille pour les plus sages, sans pour les puristes qui raffolent de ce "son qui rampe" disent-ils. Un râle de guitares qui se déploie sans faillir, un peu comme un moteur qu'on laisserait tourner à vide dans un garage porte fermée, jusqu'à l'asphyxie. Le tout est d'en sortir vivant.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Sunn 0)))   Ven 29 Mai 2009, 12:46

Je vous sens encore sous le choc de ce premier extrait,
alors avant que la fièvre ne retombe,
et pendant que vos oreilles bourdonnent encore un peu,
la seconde partie peut s'enchaîner avec délice et délectation ! Cool

Sunn 0))) - Berlin, Volksbühne 2006 - Part 2

Prions tous ensemble,
et n'ayez pas peur,
ce ne sont que des moines...
Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Sunn 0)))   Ven 29 Mai 2009, 12:50

Libération :

Ecoutés (très fort) il y a quelques semaines dans un studio parisien [Monoliths & Dimensions, leur dernier album en date], ses quatre longs titres nous sont d’emblée apparus comme le grand œuvre de Sunn O))), l’album qui achèvera de faire du duo obscur les hérauts d’un nouvel extrémisme à guitares. C’est qu’au bénéfice de son bizarre patronyme à trois parenthèses qu’on prononce Sun - volé au logo de la marque d’amplis du même nom, à laquelle Stephen O’Malley et Greg Anderson vouent un culte - et de son cérémonial scénique à la théâtralité appuyée, Sunn O))) a gagné des fans transis même parmi ceux qui n’ont jamais écouté un de ses albums en entier.

Une gloire mal vue par les puristes et pas spécialement recherchée par O’Malley, trentenaire au look de métalleux de base, un rien lunatique et désormais parisien : «Les robes de moines que nous portons sur scène ont pour but de supprimer tout ego individuel, afin que le public se concentre sur le son et le temps qui passe.»

De fait, il n’y a pas grand-chose à voir dans un concert de Sunn O))) : le groupe, en général entouré d’invités, traverse la salle en procession, têtes baissées et visages noyés dans l’ombre, branche le mur d’amplis et balance un premier drone, lent accord appuyé qui se développe ensuite selon l’envie, secondé par d’autres guitares, une basse, un clavier, une voix… La masse sonore est épaisse et remue jusqu’à la cage thoracique du public, qui finit noyé dans cette transe noire.
Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Sunn 0)))   Ven 29 Mai 2009, 12:56

Vous aviez cru que cela se limitait simplement à 2 parties...
Et ben non, j'ai trouvé la troisième pièce symphonique du morceau.

Quand l'harmonie du métal frappe les tympans, on ne s'en lasse plus.
Chers amis du classique et du free-jazz, bienvenue dans le monde du drone métal !

Sunn 0))) - Berlin, Volksbühne 2006 - Part 3
Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Sunn 0)))   Ven 29 Mai 2009, 12:56

Y a de grands malades tout de même en ce bas monde affraid
Et des gens payent pour aller écouter ça ?
Suspect

Ils me font penser aux dementors dans Harry Potter
rire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Sunn 0)))   Ven 29 Mai 2009, 13:01

Libération (Suite) :

L’expérience est d’une puissance rare, et c’est là que Sunn O))) gagne la partie. Forcément différents, les albums du groupe sont pour la plupart restés jusqu’ici en retrait. Mais Monoliths & Dimensions change tout. Le disque s’ouvre par un titre d’un classicisme outrancier chargé de poser ses fondations : drone pesant, voix martelée par le chanteur bulgare Attila Csihar, déjà fréquemment croisé auprès de Sunn O))).

«Ce morceau dit : voici ce que nous sommes, poursuit O’Malley. C’est lui qui nous permet d’expérimenter ensuite en restant nous-mêmes.» En convoquant dans l’ordre, un chœur féminin, une trompette, un synthétiseur, une harpe et des cordes parcimonieuses. O’Malley prévient tout de suite ceux qui craignent un virage : «Ce n’est pas du tout un trip metal plus un orchestre symphonique. Je déteste ça. Regardez Metallica… La plupart du temps, ça veut dire que le groupe n’a plus d’idée et se demande comment jouer dans une salle plus grande.»

Sunn O))) a travaillé principalement avec Eyvind Kang, arrangeur acoquiné au jazz et à la pop avant-gardistes qui est parvenu à entrelacer des éléments délicats au cœur même de la monstrueuse lave sonore, qui, de fait, s’aère et se découpe en mouvements lisibles. Jusqu’à Alice, sommet et conclusion du disque. Le drone s’y coltine avec des cordes à la stridence toute cinématographique, avant que des trombones et des clarinettes n’annoncent l’aube printanière qui se lève sur un futur incertain. On reste bluffé par l’ambition aboutie de cette symphonie pastorale miniature, «la plus lumineuse et accessible» des compositions du groupe, qui achève de montrer une nouvelle facette,quelque part entre metal et musique contemporaine.


Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sunn 0)))   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sunn 0)))
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: MUSIQUE :: GDS* a sa Musique-
Sauter vers: